La diplomatie congolaise a besoin des dents. Il devient de plus en plus insoutenable de voir la maison commune dans l'état d'abandon.