Homme humble, refusant d’être un maître à penser, Paul Ricœur fut un philosophe ouvert aux réalités sociales d’un siècle dont il a voulu comprendre toutes les tragédies. Délaissé dans les années 1960 à cause du succès des travaux de Jean-Paul Sartre, il fut redécouvert de son vivant dans les années 1990 et fait désormais partie des grands penseurs du XXe siècle, peut-être plus connu à l’étranger (notamment aux États-Unis et en Allemagne) qu’en France, à l’instar d’autres philosophes chrétiens comme Étienne Borne (1907-1993) que Paul Ricœur a fréquenté dans la revue "Esprit".