Les relations entre les deux puissances avaient déjà été ternies par des révélations en 2013 sur l'espionnage du téléphone portable de la chancelière allemande par les Américains.