Chosifié, clochardisé, le peuple congolais sans force ni défense ne sait même plus défendre ceux qui battent pour lui. C'est bien dommage !