"Prix Nobel des beaux-pères"

Co-lauréat du Prix Nobel avec l'organisation, M. Annan a réussi "en très peu de temps à donner un prestige aux Nations Unies" et un "enthousiasme" à l'intérieur de l'institution. Établi à Genève, l'ancien secrétaire général en était citoyen d'honneur.

"Il aimait Genève, la ville pour laquelle il a beaucoup fait et qui lui doit tant", a affirmé le directeur général de l'ONU à Genève. Parmi "ce qui me manquera le plus" figure "son optimisme contagieux", a ajouté Michael Møller, proche de M. Annan.

Genève a aussi été le lieu de rencontre de l'ancien secrétaire général avec son épouse. Un mariage "au-delà de toutes les attentes", a dit Nane Annan. "Si le Prix Nobel des beaux-pères existait", le Ghanéen le recevrait, a renchéri la fille de la Suédoise, d'une précédente union. Après des funérailles d'Etat au Ghana, une cérémonie avait aussi eu lieu à l'ONU la semaine dernière à New York.