Mesdames et Messieurs les Chefs d’État et de gouvernement,

Le monde a plus que jamais besoin d’une Organisation internationale de la Francophonie qui soit au cœur de tous les grands enjeux internationaux, qui ne s’interdise rien, qui avance au rythme du monde, sans complexes, résolument projetée vers l’avenir, toujours plus audacieuse dans ses partenariats, toujours plus stratégique dans ses interventions, ciblant de manière inclusive, les femmes et les jeunes, acteurs incontournables d’un développement humain et économique durable, vecteurs de stabilité et de paix, pour nos sociétés, pour nos pays et pour le monde.

Le 20 mars 2020 nous célébrerons les cinquante ans d’existence de cette Francophonie institutionnelle. Le moment me paraît opportun pour élaborer ensemble un véritable « Agenda pour la Francophonie » sur la base d’une large consultation, une réflexion approfondie pour mesurer la pertinence du chemin parcouru et des évolutions enregistrées.

À cet effet, je vous suggère de créer un groupe de réflexion de haut niveau, qui aurait pour mandat d’éclairer votre décision en vous faisant des recommandations, avec l’ambition de pouvoir soumettre à votre approbation au Sommet de Tunis de 2020 cet « Agenda pour la Francophonie ».

Je vous remercie de votre attention.