On sait maintenant à qui on a affaire. Louise Mushikiwabo musèle des journalistes. Déjà au Rwanda, un journaliste qui caricature le dictateur-autocrate sanguinaire à droit à 7 ans de prison. Louise Mushikiwabo va-t-elle amener des méthodes de bâillonnement des journalistes jusqu'à l'OIF ?