La vallée de l'Arpa riche d'oasis où femmes et hommes font prospérer de véritables vergers où poussent des abricotiers, des pêches et des vignes. La cuisine traditionnelle de ce pays où on prépare encore des khrovats c'est-à-dire des brochettes cuites dans un four en terre. Elles sont souvent accompagnées de sarmas, les célèbres feuilles de vignes farcies et du lavache, le pain préparé en cuisine. N'oubliez pas aussi de goûter les keuftas qui sont des boulettes de viande hachée et parfumée avec des épices.

Des centaines d'églises mais aussi de monastères rappellent que dans ce pays, on s'est converti au christianisme dès 301. La découverte de ce pays passe par ce voyage à travers l'histoire religieuse.

L'UNESCO ne s'y est pas trompée : nombre de ses monuments sont classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Eglises du VII° ou VIII° siècle, monastères du IX° ou du X° siècle témoignent de la vie menée par les théologiens mais aussi par des artistes et des scientifiques qui ont laissé le témoignage de leur travail dans de riches bibliothèques. Allez à la rencontre de ceux qui gèrent Maténadran, l'institut où sont conservés environ 17000 manuscrits dont les plus anciens datent du IX° siècle. Familiarisez-vous avec les khatchkars, croix sculptées qui s'inscrivent sur les murs et même les rochers. N'oubliez pas lors de votre voyage de visiter le temple de Garni qui est le seul temple païen en armenie : construit sur les ordres du roi Tiridate Ier vers 77 avant J.C, il est consacré au dieu Mithra.