Corneille Nangaa devait plutôt demander aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU de lui assurer la protection. Surtout de dire la vérité des urnes. Avec ses fourberies et mensonges éhontés, il va embraser le Congo. Le Congo est en ébullition à l'intérieur: après le premier hold-up électoral de 2006, le second hold-up électoral de 2011 et voici que Corneille Nangaa commet le troisième hold-up au profit d'Alias Kabila qui garde tous les pouvoirs après 18 ans d'imposture. Et Félix Tshilombo n'est qu'un petit président choisi et nommé. A quoi sert la CENI ? Il faut la dissoudre et la transformer en organe technique du Ministère de l'Intérieur. Elle ne merite plus d'être l'organe organisatrice des élections. La CENI est devenue spécialiste en fraudes électorales. Elle n'a aucun respect pour le peuple congolais et elle ne mérite aucun respect.