Ce tribalisme-là, qui s'inspire des méthodes machiavéliques observées au Rwanda de Kagame, doit être combattu avec la dernière énergie. Trêve d'hypocrisie et de langue de bois... Frères et sœurs du Grand Kasaï, victimes comme tous les autres Congolais de la barbarie Kabilienne, aujourd’hui entérinée par les Tshisekefatshidistes, vous devez prendre position publiquement et dénoncer ces énergumènes qui complotent contre votre Congo en votre nom.

PATRICK MBEKO