Enfin, M. LUIS ERNESTO PEDERNERA REYNA, Président du Comité, après avoir félicité la délégation de son attitude sincère et honnête, a indiqué que le Comité serait très satisfait si Singapour prenait des mesures rapides contre la pratique humiliante des châtiments corporels.