Le Général Sylvano Kasongo Kitenge qui a remplacé Célestin Kanyama "Esprit de mort" en juillet 2017, doit vite se ressaisir et ne plus faire sombrer la police congolaise dans une bigoterie. Ailleurs, avoir convié un évangéliste pour désenvoûter des policiers peut entraîner un licenciement voir une démission. Mais au Congo, où un pseudo-président fuit le pays, il a dans Rwandair-Mabundi Airways, la tête dans les nuages et au ciel...il ne faut pas s'attendre à grand chose ! D'ailleurs qui a parlé de changement ? C'est la continuité sans le changement Tshilombo-Alias Kabila !