mercredi 25 novembre 2020

Fourberies d'ACAJ, loi des anciens chefs d'Etat est de "Momo" Modeste Mutinga, Sénat!

Fourberies d'ACAJ, loi des anciens chefs d'Etat est de "Momo" Modeste Mutinga, Sénat!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Où était Georges Kapiamba, lorsque son frère de tribu "Momo" Modeste Mutinga avait concocté la loi des anciens chefs d'Etat, qui est une loi d'impunité pour Alias Kabila ? L'Acaj n'a jamais dénoncé cette loi. George Kapiamba a cautionné le hod-up dÂngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Il se réveille aujourd'hui contre le salaire d'Alias Kabila ? Combien gagne Tshilombo?

gettyimages-136355763-612x612

Il faut arrêter avec les hypocrisies. La loi sur le statut des anciens Présidents de la République dont Alias Kabila est bénéficiaire, avec un salaire de 68.000 dollars par mois et des avantages énormes, est une loi d'impunité, sur mesure produite par "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, acien Rapporteur au Sénat. Pourquoi personne ne le dénonce à part Réveil FM International ? Personne connait le salaire de Tshilombo ni son patrimoine. Président nommé, sa présidence usurpée a dépassé le budget  2019 à hauteur de 140.000%. Le Congolais vit avec-1 dollar par jour. Le peuple congolais est choisifié et clochardisé. Honte d'être Congolais mais surtout d'avoir une élite corrompue, tribaliste et tribalisée. Ils sont tous des hypocrites. Des journalistes "Coupagistes", "Quado", des médias thuriféraires et activistes des droits de l'homme , qui ont salué en grande pompe la Loi sur le statut des anciens Présidents de la République  de "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi. Aujourd'hui, comme des girouettes, ils tournent avec le vent. Ils fustigent  le salaire d'Alias Kabila de 680.000 dollars par mois, et  personne ne dénonce le fourbe, roublard et grand requin "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi,  auteur de la fameuse loi au Sénat et garçon de course d'Alias Kabila. Le même "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi , telle une grenouille qui saute d'un nénuphar à un autre, par coterie tribale roule pour Tshilombo ! Sa loi sur mesure est une atteinte à la démocratie. "En sus de sa qualité de Sénateur à vie, avec tous les avantagés liés à cette dignité (pension spéciale, allocation annuelle, soins de
santé, rente de survie, rente d’orphelin, habitation décente, cinq véhicules, service de sécurité, etc), il est réputé inattaquable en
justice pour tous les actes commis dans l’exercice de ses fonctions. Pour tout acte posé en dehors de ses fonctions de Chef d’Etat, il ne
pourrait être poursuivi en justice qu’après l’approbation des deux tiers des membres du Parlement réuni en Congrès".

Voici les 15 avantages réservés au chef de l’Etat qui quitte le pouvoir en RDC- Loi "Momo" MutingaMutinga Mutuishayi: 

Quinze avantages matériels ressortis dans la loi portant statut des anciens chefs de l’Etat élus en République démocratique du Congo. Cette loi initiée par le Sénateur Modeste  et adoptée par le Sénat, le 04 juillet 2018, prévoit que le Président de la république sortant, conformément à la Constitution, bénéficie d’une sortie honorable.

Tels les avantages, les gains et privilèges dont bénéficiera tout ancien Président de la RDCongo :

  1. L’ancien président de la République élu bénéficie mensuellement d’une pension spéciale exempté de tout impôt. Celle-ci prend effet à l’installation effective du nouveau président élu ;
  2. D’une allocation annuelle pour services rendus à la nation ;
  3. D’une habitation décente fournie par l’État ou une indemnité de logement ;
  4. D’un passeport diplomatique pour lui-même, son conjoint et ses enfants mineurs ;
  5. De deux véhicules dont un de fonction et un autre à usage domestique ;
  6. D’un service de sécurité doté de moyen logistique conséquent comprenant :

– au moins 2 gardes du corps,

– 3 éléments de sa suite et

–une section chargée de la garde de sa résidence ;

  1. D’un personnel domestique dont le nombre ne peut dépasser 10 personnes ;
  2. Des locaux faisant office de bureaux pour lui-même et pour son secrétariat dont le nombre ne peut dépasser 6 personnes ;
  3. D’une dotation mensuelle en carburant ;
  4. D’une dotation mensuelle pour les frais de consommation d’eau, d’électricité et de téléphone ;
  5. Des soins de santé au pays où à l’étranger à charge de la République, pour lui-même, son conjoint et ses enfants mineurs ;
  6. D’une rente de survie (mensuelle) pour son conjoint survivant non remarié, en cas de son décès ;
  7. D’une rente d’orphelin (mensuelle) pour ses enfants mineurs, en cas de son décès ;
  8. D’une allocation forfaitaire pour le conjoint survivant non remarié, en cas de son décès ;
  9. D’une allocation forfaitaire pour les orphelins.

Cette loi reste encore à l’Assemblée nationale avant son entrée en vigueur.

La constitution de la RDC souligne, par ailleurs, que le Président de la République est aussi sénateur à vie.

freddy-mulongo-georges-kapiamba

Après avoir été aphone sur la loi sur le statut des anciens Présidents de la République, Georges Kapiamba  de l'Acaj, qui a fait le mort pour mieux cautionner le hold-up électoral 'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, se réveille aujourd'hui avec une lettre ouverte d'ACAJ adressée aux députés et sénateurs pour réclamer la réduction du train de vie du président honoraire Joseph Kabila. A mourir de rire. 

Dans une lettre ouverte datée du 23 novembre 2020, le président de l’ACAJ (Association Congolaise pour l’accès à la Justice), Georges Kapiamba, a demandé aux députés et sénateurs de de tout mettre en œuvre pour réduire tous les droits et avantages financiers « indument accordés au Président de la République Honoraire ainsi qu’aux anciens Chefs de corps constitués, dans les proportions raisonnables », dans le cadre de l’analyse du projet de Loi des Finances 2021.

« Pour votre gouverne, des informations largement relayées par la presse nationale et non démenties à ce jour, allèguent que le Président de la République Honoraire bénéficierait du Trésor public des émoluments, droits et avantages financiers mensuels de l’ordre de USD 680.000, sans considérer l’entretien des éléments militaires de sa garde et les indemnités lui payées en sa qualité de Sénateur à vie ! Loin de nous la prétention d’engager une quelconque polémique sur le caractère inique et discriminatoire de la Loi n° 18/021, du 26 juillet 2018, portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens Chefs de corps constitués, nous rappelons que notre pays fait face à l’amenuisement de ressources du Trésor public. Il peine à consolider notamment la gratuité de l’enseignement de base, les grands chantiers sociaux en rapport avec l’eau, l’électricité et l’habitat. Il est inadmissible que le Parlement, représentation du peuple par excellence, de surcroit autorité budgétaire, donne l’impression de se rendre complice de l’enrichissement illicite, scandaleux et injustifié de quelques citoyens au détriment du plus grand nombre ! », écrit Georges Kapiamba dans sa correspondance adressée également à Joseph Kabila.

Kinshasa, le 23 novembre 2020

 

Concerne : Lettre ouverte aux Honorables Députés et Sénateurs Réduction des avantages et droits financiers  

                   en faveur du Président de la République Honoraire et des anciens Chefs de Corps Constitués

 

Honorables Députés,

Honorables Sénateurs.

 

En vertu des prescrits de l’article 126 de la Constitution de la République Démocratique du Congo, votre Institution a la lourde mission d’examiner et de voter la Loi des finances devant déterminer les ressources et les charges de l’Etat pour l’exercice 2021.

Par ailleurs, l’article 5 de la même Constitution réaffirme le principe démocratique selon lequel tout pouvoir émane du peuple en tant que souverain primaire.

Considérant que l’injustice avec ses corollaires sont à l’origine de l’inversion générale des valeurs et de la ruine du pays, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), déférant aux pertinentes dispositions de l’article 23 de notre Constitution, vous adresse la présente lettre ouverte aux fins de vous sensibiliser et d’attirer votre patriotique attention sur l’objet repris en concerne.

Pour votre gouverne, des informations largement relayées par la presse nationale et non démenties à ce jour, allèguent que le Président de la République Honoraire bénéficierait du Trésor public des émoluments, droits et avantages financiers mensuels de l’ordre de USD 680.000, sans considérer l’entretien des éléments militaires de sa garde et les indemnités lui payées en sa qualité de Sénateur à vie !

Loin de nous la prétention d’engager une quelconque polémique sur le caractère inique et discriminatoire de la Loi n° 18/021, du 26 juillet 2018, portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens Chefs de corps constitués, nous rappelons que notre pays fait face à l’amenuisement de ressources du Trésor public. Il peine à consolider notamment la gratuité de l’enseignement de base, les grands chantiers sociaux en rapport avec l’eau, l’électricité et l’habitat. Il est inadmissible que le Parlement, représentation du peuple par excellence, de surcroit autorité budgétaire, donne l’impression de se rendre complice de l’enrichissement illicite, scandaleux et injustifié de quelques citoyens au détriment du plus grand nombre !

Il est moralement inacceptable que les rémunérations, droits et avantages exorbitants accordés à certains compatriotes soient justifiés par le simple fait qu’ils ont exercé certaines fonctions d’Etat. Malheureusement, les décideurs politiques envoient par-là un message comme quoi il faudrait nécessairement « faire de la politique » pour prétendre bénéficier d’une rente viagère sans commune mesure avec le niveau de vie de la majorité de Congolais.       

Honorables Députés,

Honorables Sénateurs,

Faute de moyens financiers suffisants, le Gouvernement de la République tarde à répondre positivement à ses engagements basiques en rapport avec l’amélioration des conditions salariales des enseignants, des magistrats, des médecins, ainsi que de toutes les autres catégories socio-professionnelles envers lesquels les promesses ne sont guère tenues.

Dans un tel environnement, il est immoral que le Parlement fasse preuve d’une insouciance coupable tendant à gratifier certaines personnes en raison de leur contribution prétendument « substantielle » aux avancées politico-institutionnelles en RD Congo.

Le peuple qui vous a élu lors des scrutins de décembre 2018 attend de vous la matérialisation des engagements sur base desquels il vous a accordé ses suffrages. Emprunter une voie contraire à la satisfaction de ses besoins essentiels vous éloigne davantage du contrat de confiance devant exister entre vous et vos électeurs.

De ce qui précède, l’ACAJ vous recommande de tout mettre en œuvre pour réduire tous les droits et avantages financiers indument accordés au Président de la République Honoraire ainsi qu’aux anciens Chefs de corps constitués, dans les proportions raisonnables, à l’occasion de l’analyse du projet de Loi des Finances 2021.

 Les articulations dudit projet de Loi des Finances devraient être prioritairement orientées vers l’accroissement de ressources devant aider à la satisfaction des besoins fondamentaux de notre société. Parallèlement et à l’instar d’autres pays, il vous revient, en concertation avec l’Exécutif, de définir une grille transparente de rémunérations, avantages matériels et humains pris en charge par l’Etat de tous les agents publics de l’Etat y les anciens Présidents de la République et Chefs de corps constitués. A titre d’exemple, un ancien Président de la République Française touche une retraite de 6.220 Euros bruts mensuels, qui s’ajoutent aux éventuels salaires et pensions auxquels il a droit pour ses activités professionnelles autres que la Présidence. S’il décide de siéger au Conseil constitutionnel, comme il en a le droit, il touche en plus 13.500 Euros par mois. Pourquoi ne pas s’en inspirer ?

Il en va de la crédibilité de votre Institution jusque-là présentée comme une caisse de résonance d’une famille politique. L’histoire vous offre l’opportunité de démentir cette posture. Et la Nation Congolaise vous en sera reconnaissante.

Dans un courrier séparé, l’ACAJ a demandé au Président de la République Honoraire et Sénateur à vie, de prouver sa solidarité envers la misère du peuple Congolais en renonçant aux trois quarts des émoluments, droits et avantages financiers exorbitants sus évoqués, qui scandalisent de par leurs nature et hauteur.

Veuillez agréer, Honorables Députés et Sénateurs, l’expression de nos sentiments patriotiques. 

Pour l’ACAJ,

Me Georges KAPIAMBA

Président

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Charles Esalo s'insurge contre la délocalisation de l'état-major général des Fardc!

RDC: Charles Esalo s'insurge contre la délocalisation de l'état-major général des Fardc !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-charly-esalo-3.jpg, nov. 2020










L'état-major général des Forcés Armées de la RDC à Mont-Ngaliema, c'est notre Pentagone à nous Congolais, déclare Charles Esalo. On ne peut pas décider de la délocalisation du quartier général de l’état-major de Mont-Ngaliema vers la 14ème région militaire au camp Kokolo, en claquant les doigts. Quitter un bâtiment vétuste pour un endroit mal famé, est-ce raisonnable?

freddy-mulongo-charly-esalo-3

Charles Esalo est le premier Congolais, qui prend publiquement position  contre la délocalisation de l'état-major général des Fardc sommé d'ici la fin de l'année, de quitter le Mont-Ngaliema pour le camp Kokolo, malfamé et en pleine cité. Plus qu'une trentaine de jours pour le déménagement forcé des Fardc. Fils d'un haut-gradé dans l'armée zaïroise , qui a travaillé à l'état-major , Charles Esalo rabroue les arguments farfelus du porte-parole des Fardc, le Général Léon-Richard Kasonga, qui au cours du point de presse du 12 novembre dernier a déclaré: "Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)  s’étonnent que la réforme savamment imaginée pour la professionnalisation de notre outil de défense qui a exigé la construction d’un nouveau quartier général des FARDC, devienne un sujet de controverse".  

freddy-mulongo-fardc

"La professionnalisation des Fardc doit commence par les états généraux de notre armée. Savoir qui est qui ? Renvoyez tous les infiltrés issus des brassages. Nos soldats doivent être bien payés. Ceux qui vont à l'Est de la République, au delà des primes, leurs épouses et enfants doivent être sécurisés, les veuves et orphelins de nos militaires doivent être accompagnés et soutenus. Plus question de déguerpissement de femmes veuves de militaires dans nos camps. Notre armée doit être bien équipée. Les officiers commerçants et affairistes doivent quitter l'armée. La professionnalisation des Fardc n'a rien avoir avec le fait de délocalisation de l'état-major général  de Mont-Ngaliema au camp Kokolo" s'insurge Charles Esalo. Transformer le bâtiment de l'état-major général en bureaux pour les miriardes  de conseillers de Tshilombo, cela est inadmissible et inacceptable" renchérit Esalo. 

Sans aucune étude de faisabilité, d'un claquement des doigts Tshilombo prend une décision irréfléchie. Avec des millions que le Magellan a dépensé pour ses voyages touristiques, combien des palais présidentiels auraient pu avoir Kinshasa ? 95 millions de dollars américains pour des voyages inutiles ! Alors que la Chine a bâtit  pour le Burundi, un palais présidentiel, l'un des plus imposants du continent pour seulement 20 millions de dollars américains.  Un jouisseur a pris en otage notre pays, il se joue et se moque de notre peuple. 

Pour un président élu du peuple, la proximité avec l'état-major général ne pose aucun problème.  Le  vaste camp Kokolo est, depuis quelques années, l’un des coins malfamés de la capitale. L’état-major général des forces armées de la RDC est appelé à quitter le Mont-Ngaliema, qui abrite aussi la résidence alloué à Tshilompo, pseudo-président nommé par Alias Kabila. Il va être transféré au camp militaire Kokolo, qui est l’une des plus grandes casernes de la ville de Kinshasa. Il abrite plus de 200 villas laissées par les colons belges et s’étalant sur deux communes : Bandal et Gombe. les familles des militaires partis en mission sont parfois chassées du camp, et leurs habitations données à d’autres personnes, souvent aux plus forts.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 24 novembre 2020

Consultions Tshilombiennes: Le prophète Joseph Mukungubila enfariné par Tshilombo

Consultions Tshilombiennes: Le prophète Joseph Mukungubila enfariné par Tshilombo

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mukungubila.jpg, nov. 2020















Le prophète Joseph Mukungila n'en revient pas. Il a été enfariné par les services de Tshilombo. On lui avait promis de participer aux fameuses consultations de Tshilombo. Il y a cru jusqu'à la dernière minute. En exil en Afrique du sud, avec un mandat international lancé contre lui par le régime Alias Kabila, le prophète doit comprendre que Tshilombo est égal à Alias Kabila.

freddy-mulongo-mukungubila

Ses tweets sont corrosifs. Enfariné par les service de Tshilombo qui usent et abusent de la malice, fourberie et roublardise, le prophète Joseph Mukungubila, homme de Dieu et acteur politique connu, on n'a pas tenu  compte de son statuts et sa respectabilité. Il  a attendu jusqu'à la dernière minute son invitation pour participer aux consultations organisées par le pseudo-président nommé au palais de la Nation. Au prophète Joseph Mukungubila, qui est en exil involontaire en Afrique du Sud,  doit prendre son mal en patience. Le régime Tshilombo-Alias kabila est issu d'un deal mafieux, contre le peuple congolais. Aujourd'hui Tshilombo lui a refusé de participer aux consultations, personne ne connait l'avenir de l'autre. 

Consultations folkloriques de Tshilombo tous les fanatiques ont été reçus: des troubadours, comiques, filles de joie de Paka Djuma, des journalistes "Quado", "Coupagistes" et Thuriféraires, les anciens candidats à l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, les schégués ou enfants de rue...Tshilombo en a fait des tonnes pour passer du temps. Trois options s'offrent au voleur du destin du peuple congolais qui souffre de manque criant de légitimité:

1. Annoncer la fin de la coalition FCC-CACH. "Toutes les institutions sont issues de la farce électorale et du deal. Prétendre dissoudre L'A.N et rester en place est une illusion. C'est un jeu de domino, une pièce tombe et c'est tout le reste qui s'écroule. Qu'il démissionne et demande pardon au peuple pour sa félonie".

2. Revenir au pied de celui qui l'a nommé et fait bénéficier la nomination électorale: Alias Kabila. Monsieur 15, faussaire, imposteur et usurpateur n'a jamais gagné l'élection présidentielle. 

 3. Faire table rase en neutralisant celui qui l'a Nommé. Mission impossible voire risquer. Voler l'élection de tout un peuple est en soi une malédiction. Surtout s'y on a volé pour son propre ventre et celle des membres sa famille. Okokende Mosika Té !

 Joseph Mukungubila Mutombo @JosephMukungub1 Je suis amèrement surpris. Moi, Joseph Mukungubila, qui devais être consulté au premier rang pour avoir manifesté mon adhésion vu le chaos dans lequel le pays est plongé, je prends le peuple congolais à témoin en lui rappelant que le président @fatshi13

 Joseph Mukungubila Mutombo @JosephMukungub1 @fatshi13 avait consacré publiquement et officiellement le pays à l'Eternel Dieu. Et aujourd'hui il use de malice par ses services en faisant d'interminables promesses qu'il allait me recevoir après. Pendant ce temps ce sont les classes sociales et professionnelles.

 Joseph Mukungubila Mutombo @JosephMukungub1 jusqu'aux enfants de la rue qu'on est en train de recevoir. Où est la nécessité et l'importance spirituelle et politique de ces consultations ?! Mon Dieu prend acte et date. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Affaire passeport: De l'amateurisme qui frôle l’impéritie avec Tumba Nzeza au Ministère des Affaires étrangères -MAE !

Affaire passeport: De l'amateurisme qui frôle l’impéritie avec Tumba Nzeza au ministère des Affaires étrangères-MAE !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kabisa.jpg, nov. 2020









Quel âge a Mémé Marie Tumba Nzeza ? Personne ne connait son âge canonique. La Mamie ministre Udps des Affaires étrangères (MAE) est en poste depuis le 9 septembre 2019, zéro pointé. Avec elle, c'est l'amateurisme qui frôle l’impéritie. Marie Tuumba Nzeza est incapable d'offrir un passeport aux Congolais. C'est la Mémé, elle même qui lit ses communiqués alambiqués.

freddy-mulongo-kabisa

Sans la présence des journalistes pour poser des questions, Mémé Tumba Nzeza lit toute seule son communiqué tarabiscoté de presse. Elle renvoi sine die,  la date de délivrance de passeport congolais. C'est comme le retour de Jésus, personne ne connait  ni l'heure, le jour, le mois et l'année. Improvisation ? Incohérence ? Manque de professionnalisme ? Mémé Marie Tumba Nzeza, ministre Udps aux Affaires étrangères, étonne par son amateurisme qui frôle l'impéritie.  Elle bosse comme une stagiaire alors qu'elle est ministre et  pas de n'importe quel ministère: les Affaires étrangères.  Facile être militante de l'Udps sur les réseaux sociaux, injuriant et insultant des compatriotes.  Mémé Tumba Nzeza devrait s'occuper de ses petits enfants et planter ses légumes dans son jardin. 

Depuis sa nomination rien ne fonctionne. Tâtonnements et improvisations sont les deux jambes de Mamie Marie Tumba Nzeza, qui normalement devrait continuer à s'occuper de ses petits enfants en Suisse. Le ministère des Affaires étrangères est un ministère régalien, ce n'est pas le manguier de la 10è rue de Limeté pour les militants de l'Udps. Ses promesses sont alambiquées. Une ministre est là pour agir: Mémé Tumba Nzeza n'agit pas , elle est ministre que de nom. Qui bloque ? Des Congolais perdent leurs boulots, ne peuvent voyager, ne peuvent pas renouveler leurs papiers dans des préfectures à cause de Mamie Tumba Nzeza ! 

 Avec son compte Twitter @TumbaKabisa, Mémé Marie Tumba Nzeza résidente en Suisse où vivent ses enfants, avait la mauvaise habitude d'invectiver les compatriotes  sur la responsabilité dans un système appelé Etat, République, Démocratie et surtout dictature. Comment une personne qui a vécu en Suisse peut-elle ignorer l'importance d'un passeport ? Les Congolais qui n'ont pas de carte d'identité n'ont plus droit au passeport à cause de l'amateurisme qui frôle l'impéritie de Mamie Tumba Nzeza, une incapacitaire notoire catapulté au ministère régalien des Affaires étrangères. La Tante de Tshilombo est une nullarde et incompétente. Grande gueule sur Twitter et incapacitaire sur terrain et à son poste. Il ne suffit pas d'être femme pour bénéficier du soutient de ses compatriotes. Il faut être efficace, dynamique, professionnelle et novatrice à son poste.  Le ministère des Affaire des Affaires étrangères est régalien. 

 Ntumba Kabisa @ntukabisa Je me retire de twitter jusqu'à la fin du deuil car je ne peux pas me retenir de repliquer aux incongruités des ennemis d'Etienne.

 Ntumba Kabisa @ntukabisa Votre problème est que vous ne comprenez pas le sens du mot responsabilité dans un système appelé Etat, République, Démocratie et surtout dictature. Vous êtes un bon élève pour le prof  @exxousia

 Ntumba Kabisa @ntukabisa Des enfants de Lucha qui avaient 5 ans à cette époque osent remettre en cause l'héroïsme de l'Homme de Kabeya Kamwanga

 Ntumba Kabisa @ntukabisa L'intelligence fait defaut derrière ce compte. Le trésor public ne compte pas que 2.5 millions USD.

 LUCHA  @luchaRDC 28 mai 2019 E. Tshisekedi mérite les honneurs de la Nation. Mais à quel prix? 2,5 millions USD du Trésor public rien que pour les œuvres d’art de sa sépulture, et combien pour le reste? Alors que le peuple meurt de faim. Vous prétendez l’honorer, en réalité vous recouvrez son nom d’opprobre.

Image

 L’équivalent en Francs congolais de 99 USD est désormais le nouveau prix du passeport congolais. Ce prix est fixé par un arrêté interministériel signé le 10 novembre 2020 par la ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza, et le ministre des Finances, Sele Yalaghuli.

Selon cet arrêté ministériel, le taux de la taxe à percevoir sur la délivrance d’un passeport ordinaire électronique et biométrique est fixé à un montant équivalent à 99 USD répartis de la manière suivante : 50 USD pour l’autorité contractante et 49 USD pour le titulaire.

Affaires Etrangères: Mise au point de Marie TUMBA NZEZA sur les passeports © b-one TV Congo

Le même arrêté interministériel fixe le délai d'attente pour la livraison du passeport biométrique à 7 jours pour les requérants se trouvant à Kinshasa ; à 14 jours pour ceux des provinces et à 28 jours pour ceux de l'extérieur du pays. Depuis 2015, le même passeport électronique biométrique a été vendu à 185 USD, devenant ainsi un des passeports les plus chers du monde, à la suite du contrat controversé entre la RDC et la firme Belge SEMLEX, qui n’a pas été renouvelé à son terme en juin 2020.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Vraiment ces gens vont nous réveiller même Molière. Ça veut dire quoi « reporté à une date ultérieure très proche »?

 Espé NGONGO MBULI M.Ukweli @musema_kweli Ces gens ne connaissent pas leurs rôles. Un ministre ne lit pas un communiqué de presse. Elle devrait laisser ce boulot à son Conseiller en communication

 JM Mannix @JMMannix23 Et pourquoi lire? Ah... site web de merde... Avez-vous remarqué comment les infos sont vraiment médiocre à la @RTNC_nationale ? Le mot excellence est étranger au congolais kabisa...

 Francis Nkieri @FrancisNkieri1 C’est quand même élégant de présenter ses excuses.

 

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Et son élégance c’est ça qui va arranger la situation des congolais en manque de passeports? Vous savez que bcp ici ont des cartes de séjours temporaires, valables uniquement avec un passeport en cours de validité? Pas de passeport, pas de titre de séjour, donc pas d’emplois!

 KIMBWANGA Ben-Sirac @BenKimwanga Ceci devrait être un point des presse à batton rompu avec des chevaliers de la plume pour nous permettre de bien comprendre les détails à travers les préoccupations de ces derniers

 BENDEL BENITA @BENDELBENITA Hummm bcp vont perdre leurs emplois et titres de séjour ne seront tjr pas renouvelés!Le préjudice est immense surtout pour ceux de la diaspora @MinaffetRdc @SYalaghuli @FatshiNews

 essengo lusangi yves @yvestshimba En Belgique pas besoin de passeport pour renouvèlement de carte de séjour

 Pena Shé @AhangaGuy Des amateurs professionnels.

 Kwilu Media Corp. @KwiluMedia Le passeport #RDC est maudit____aucune autre explication rationnelle

 BdP @BTBSND Date "ultérieure la plus proche possible". J'espère que ce n'est pas du genre Jésus " revient bientôt". Les membres de l'@Ljudps sont à décrier. Likambo ya rétro-commission. Guerre d banques.

 maguy ndona mavakala @NdonaMaguy Que signifie une date ultérieure la plus proche possible. En tout cas Toza n'a ba vrai amateur n'a mboko oyo vraiment !

 Aimé Kapeta @AimKapeta3 Vous prévoyez déjà qu'on vous taxera de haineuse !!!

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi C’est votre chanson favorite à vous autres...

 Charles Makame @charles_makame L’amateurisme qui frôle l’impéritie

 @Gom's77 @MuangisaGogo Incompétente et là ils viennent d'ouvrir encore une brèche, le choix de la banque pour indexé encore le minifin  @SYalaghuli , à qui profite finalement ce jeu de Tom et Jerry ?

likofi @likofiya_k123 Incompétence notoire

 

 zaïre ya sika @ya_zaire Voilà tout ce que Tshilombo sait faire c’est créer le Beuze et après se rétracté s’excusé. Et les gens jusqu’à aujourd’hui ne comprennent toujours pas que Tshilombo est est là juste pour se foutre de la gueule du peuple. Mais il est très bien avec son deal par contre

 Evan Etok @EtokApos Honte pour mon pays ! L’empressement ... pathétique

 Rma... Droit, Liberté et Empathie @MaliRidja Public kinois ? Franchement on se demande si ces gens savent ce qu'est le pays qu'ils prétendent gouverner ? Le passeport concerne tte la république et des milliers de congolais de l'étranger

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Je me suis posée la même question, donc seuls les kinois sont concernés par l’émission du passeport? Voilà pourquoi ce pays n’avance pas, car les politiciens limitent la RDC à Kin. C’est pourquoi quand on tue à l’Est, ils font silence radio...comme si c’était dans un autre pays.

 Charles Pangi @PangiCharles Y aura,y aura pas. Toujours dans la "logique" du flou artistique.ADN ya système ya 2 bonbons.On n'est pas sorti de l'auberge.

 JM Mannix @JMMannix23 On vend des  à l’auberge ?

 Esther Ngalula @EstherNgalula4 L'amateurisme Au sommet de la république.

 Didier Katshongo @DidierKatshongo Public kinois, seulement? Le reste de la RDC n'est pas concerné?

 Jeannot Kavuya @JeannotKavuya Du public kinois ? Eh ! C'est ça ? Et du public des provinces, la ministre reviendra pour leur parler de la foutaise ? Après, on nous chantera sans honte que la RDC est une et indivisible. Des bandits !

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Et la diaspora ?

 le Roi David @RoisDavid14 Maman s'adresse seulement au publique kinois alors nous autre de l'EST?

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Aza ata kuna te...quid de la diaspora alors? Un communiqué maladroit et très amateur. Quand on soulignera leur médiocrité, leurs fans viendront encore nous traiter de jaloux, de haineux!

 Williams Okito @WilliamsOkito Ça n'a pas commencé avk Elle

 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 23 novembre 2020

Justice: Camouflet de la plainte de Fabrice Puela vs le bureau de Jeanine Mabunda !

Justice: Camouflet de la plainte de Fabrice Puela contre le bureau de Jeanine Mabunda !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Jeanine Mabunda 2.png, nov. 2020


freddy-mulongo-jeanine-mabunda-2

Un vrai camouflet ! La République, c'est le respect des institutions et la séparation des pouvoirs. le Conseil d’Etat n’est pas compétent pour se prononcer sur une affaire législative. Seule la plénière est habilitée à se prononcer sur une question qui relève du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Irrecevabilité de la plainte de Fabrice Puela contre le bureau de Jeanine Mabunda.

On ne s'engage pas sur l'autoroute de la connaissance avec le wewa de l'ignorance ! Honte au "Gourdiflot" André Mbata, auto-proclamé et fabriqué professeur constitutionnaliste de Bena Mpuka, après ses délires dans l'affaire Fabrice Puela contre Jeanine mabunda et son bureau de l'Assemblée nationale. André Mbata professeur ? Ses inepties etincantations scrabreuses de la rue, sans cohérence scientifique prouvent à suffisance combien sa légerté est liée à l'analyse tribalo-ethnique  du ventre et de la poche. Notre fameux "professeur Wewa" Mbata a soutenu avec des arguments bidon,  une requête introduite de manière cavalière juste pour plaire à un camp politique de Tshilombo sans un fondement juridique. L’ingérence de l'appareil judiciaire dans les institutions est désolant. L’Assemblée nationale une institution autonome.  Le Règlement Intérieur et la constitution régissent cette institution.

La tête de Jeanine Mabunda est toujours mise à prix. A travers la Speaker de la Chambre, c'est tout le Bureau qui est visé. Pas besoin d'être un observateur particulièrement doué pour subodorer que la fatwa contre la présidente de l'Assemblée nationale est en lien direct avec les manœuvres politiciennes en cours aux fins de faire une OPA (offre publique d'achat) sur la majorité parlementaire.

Le Conseil d’Etat,  la haute juridiction du pays a tranché: il déclare l'irrecevabilité de la requête de  Fabrice Puela, élu de Matadi exigeant la démission du bureau de l’Assemblée nationale pour n’avoir pas déposé, dans les délais, le rapport financier de la session de mars. Beaucoup des bruits pour rien.  Malgré le Covid-19 et le confinement, Fabrice Puela se basait sur l’article 139 du règlement intérieur de la Chambre basse du parlement pour obtenir la démission du bureau de l’Assemblée nationale. Ce rapport a été déposé dans le délai, soit le 15 avril 2020. Le rapport de la Commission spéciale sur la gestion financière du bureau a même été approuvé au cours d'une plénière en date du 7 juillet de l'année en cours.

Le bureau de l'Assemblée nationale reste en place. La démarche initiée par le fameux député Fabrice Puela devant le conseil d'Etat est non fondée. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Jeanine Mabunda, présidente de l'AN accidentée, des thuriféraires ironisent!

Jeanine Mabunda, présidente de l'AN accidentée, des thuriféraires ironisent!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Mabunda_journaliste.png, nov. 2020










"La haine n'est pas sans remède, sauf quand elle naît de la jalousie" dit un dicton arabe. Femme et intelligente, Jeanine Mabunda cristallise la haine contre elle. Des phallocrates qui n'exigent qu'à être obéir se retrouvent face à une femme forte et des convictions, qui est droite dans sa pagne et ses mocassins. Sa jeep a été cognée par Land Cruiser du ministère de l'intérieur !

mabunda-journaliste

"Les défauts des autres vous frappent: faites encore plus attention à leurs qualités. C'est ainsi que vous ménagerez l'amitié. C'est ainsi que vous préviendrez la haine", dicton chinois. Jeanine Mabunda, la présidente de l'Assemblée nationale a été victime d'un accident de circulation sur l'avenue Tshatshi à la Gombé.  En effet, le vendredi 20 novembre, pendant que deux vieux coucous angolais "Sukhoï"survolaient, le ciel de Kinshasa, la capitale congolaise, qui abrite 12 millions d'habitants, sans l'aval du parlement congolais,  dans l'après-midi, au croisement avenue Batetela et Boulevard Tshatshi, autour de 16h30′ alors que Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée nationale rentrait chez elle, sa jeep  a été percuté  de plein fouet à l'aile gauche-côté passager, par une pick-up Toyota Land Cruiser blanche du ministère de l'intérieur. En circulation , un cortège est toujours prioritaire. La plaque minéralogique  du véhicule qui a cogné sa jeep  est immatriculé comme véhicule du ministère de l'intérieur.

SUIVEZ L'ACCIDENT DE JEANINE MABUNDA DEVANT SA RESIDENCE © VOCinfoTV

Des journalistes "Quado", "Thuriféraires" et "Coupagistes" sont entrés dans la danse. Ils sont montés au créneau pour banaliser et ironiser  cet accident qui ressemble à un attentat contre la présidente de l'Assemblée nationale. Défauts de  Jeanine Mabunda. elle est une femme et intelligente, qui tient tête aux hommes. Il n'y a pas longtemps, une meute des Udpsiens  sous le manguier a fait des appels au meurtre contre Jeanine Mabunda. Sans que l'Udps, parti familial se rétracte  et dénonce cela. Son malheur, elle est du Pprd, parti d'Alias Kabila  donc Joséphiste. Un journaliste pré-payé est allé jusqu'à débiter des niaiseries. L'avenue Tshatshi est la mieux sécurisée de la République, ce n'est pas l'avenue Eléngesa ou Kasa-Vubu.  Un autre  Thuriféraire a même banalisé cet accident: "Sans trop de dégât matériel ni victime à déplorer, la présidente de l’Assemblée nationale a été conduite au centre hospitalier Diamant sur colonel Mondjiba". Fallait-il qu'elle meurt pour que l'on saisisse la gravité de cet accident ?  Le code de la route est clair, les cortèges sont prioritaires. Le Thuriféraire qui vient de Kabeya Kamuanga où le seul moyen circulation est le Wewa-Vélo, ignore tout de la circulation et du code de la route. Pourquoi la jeep Land Cruiser du ministère de l'intérieur a-t-il foncé sur la jeep de Jeanine Mabunda dans son cortège ? C'est la question primordiale ! Pour quoi ce n'est pas tout le cortège qui a été visé mais uniquement la jeep de Jeanine Mabunda ? La speakerine de la Chambre Haute gène-telle par son intelligence et ses convictions ? 

Réagissant sur Twitter, le PPRD voit au-delà d’un simple accident, une attaque ciblée pour nuire à la speakerine de l’assemblée nationale. Il condamne cela. « Nous condamnons toutes manœuvres qui chercheraient à déstabiliser notre camarade Jeanine Mabunda, présidente de l’assemblée nationale. Elle est une dame de fer, une Mbuza imperturbable mais avec des valeurs éprouvées pour servir la République ». 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Homme d'Etat, Martin Fayulu est constant, cohérent, claire, son cap: la libération!

Homme d'Etat, Martin Fayulu est constant, cohérent, claire, son cap la libération !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Mafa.jpg, nov. 2020











Paris, mardi 19 avril 2011, Roger Bongos, Martin Fayulu et Freddy Mulongo, au Centre d'Accueil de la Presse Etrangère (CAPE). Photo Réveil FM International.

Alias Kabila a crée une configuration qui n'existe nulle part ailleurs sauf en RDC. Il a cédé le pouvoir par arrangement en se choisissant d'avance un pantin-marionnette comme pseudo-président. Grâce à la CENI et Cour Constitutionnelle, il a conservé le pouvoir dans les provinces, le sénat et l'Assemblée nationale. Martin Fayulu, le seul homme d'Etat constant, cohérent qui a un cap !

Homme d'Etat, Martin Fayulu est CONSTANT, COHÉRENT, CLAIRE et a un CAP: LA LIBÉRATION DU CONGO par des institutions fortes pour remettre la République démocratique du Congo sur les rails. Dans une interview à Kinshasa, La révélation d'Albert Moleka, l'un des secrétaires généraux non Kasaïens , tous virés de l'Udps,  est un coup de tonnerre. Sans doute une grosse arrête dans la gorge de certains. Moleka témoigne que Martin Fayulu a aidé financièrement  Etienne Tshisekedi, le  Sphinx de Limeté. C'est ce que les Udpsiens réfutent face à leur gourou disparu. 

Les débauchés de Lamuka, qui se sont aplatis et ont rampé pour 250 000 dollars pour participer aux fameuses et fumeuses consultations de Tshilombo sont dans leurs petits souliers. Ridicule et pathétique ! La politique des marchands et commerçants fonctionnent pour un petit moment, le peuple n'est jamais dupe. 

De tous les politicailleurs, ventriotes, profito-situationnistes, traverseurs de rue et mangeurs à tous les râteliers qui écument la fameuse classe politique congolaise, Martin Fayulu est celui qui se démarque par sa constance, cohérence, vision claire et un cap pour la libération du Congo. Avec Fayulu, c'est le Congo des valeurs qui reprend le dessus sur des combines. 

Réveil-FM: Paris, Martin Fayulu répond à Freddy Mulongo © Freddy Mulongo

Martin Fayulu est-il l'oiseau rare ? La question vaut son pesant d'or. Pour le moment, il est le seul qui résiste aux tentatives des mangéristes.  Fayulu est un homme politique avec des convictions. Sa constance est une qualité rarissime chez les politiques Congolais, qui sont dans la majorité au jeu de paraître sans convictions, dans des combines politicardes,  fourberies et roublardises contre le peuple qu'ils sont censés servir. Ils se servent du "au nom du peuple" comme marches pieds pour accéder à la mangeoire. 

Kongo Telema - Martin Fayulu face aux Kongolais © Kongo Telema

Il y a neuf ans aujourd'hui, jour pour jour, Bongos Roger et Freddy Mulongo avions organisé la première rencontre de Martin Fayulu, porte-parole de la Dynamique Tshisekedi Président (DTP) avec la diaspora congolaise, à la porte de Villette à Paris. L'Udps, parti familial des faussaires est ingrat à l'égard de Martin Fayulu, homme droit et patriote, qui a soutenu Etienne Tshisekedi.

Visite surprise de Martin Fayulu (DTP) au CAPE pour la préparation de sa conférence © reveilfm

"Haineux", "Jaloux", "Aigris"...scandent les Bena Mpuka et Tribalo-Ethniques. Il y a neuf ans , Roger Bongos et Freddy Mulongo  avions organisé la première rencontre,  de Martin Fayulu, porte-parole de Dynamique Tshisekedi Président (DTP) , avec la diaspora congolaise de France,  à la porte de Villette à Paris. En 24 heures, nous avions touchés plus de 300 personnes qui sont venues et elles étaient présentes dans la salle de l'Hôtel Ibis. Exercice pas facile, Martin Fayulu a mouillé son costume pour convaincre la diaspora congolaise pour adopter Tshisekedi comme président. Sa mission n'était pas gagnée d'avance.

En politique, il faut observer. Ne pas kotambola Ngulu Ngulu ou Nioka Nioka. Martin Fayulu tient le Cap jusqu'à présent. Il n'est pas dans des magouilles politiciennes qui piétinent les aspirations du peuple. Nous avions écrit cet article ne sachant pas que c'est Martin Fayulu qui serait élu, candidat commun de l'opposition à Genève. Au delà des analyses, un journaliste non "Quado", "Coupagiste", "Thuriféraire" qui n'attend rien des acteurs politiques  congolais, qui garde sa liberté et son indépendance, demeure clairvoyant. Cet article est clairvoyant, car il nous donne raison très tôt ! 

Le 25 septembre 2018,  nous titrions:  RDC: Élections "Boutiquées", Martin Fayulu, le seul homme d'Etat !

freddy-mulongo-fayulumartin-1

Ecce Homo ! Martin Fayulu, le seul homme d'Etat et grand patriote de 21 candidats "Validés" par la CENI en République démocratique du Congo. Les autres candidats putatifs sont des accompagnateurs du régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale. Martin Fayulu est Fédérateur et Rassembleur, il est celui qui peut battre Emmanuel Shadary, dauphin et ancien de l'Udps.

Dans une république bananière avec son régime d'imposture et d'occupation comme la République démocratique du Congo, les élections sont toujours "Boutiquées", "Grugées" d'avance. Ni les Mages ni Madame Soleil sont capables de pronostiquer s'il y aura des élections libres, démocratiques et transparentes en RDC. Sur les 21 candidats présidentiels "Validés" par la CENI, dont la majorité sont des accompagnateurs du régime, des profito-situationnistes, des politicailleurs, mangeristes, ventriotes et mabumucrates... seul Martin Fayulu Madidi est un homme d'Etat, un grand patriote avec un leadership incontesté. En effet, "La différence entre l'homme politique et l'homme d'Etat est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération."James Freeman Clarke (1810-1888) ! Martin Fayulu est le seul vrai poids lourd de l'opposition congolaise qui ne s'est jamais compromise avec le régime d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale. A part Eugène Diomi Ndongala et Franck Djongo, qui croupissent illégalement dans le geôle du régime de Kinshasa, Martin Fayulu est le seul vrai Tshisekediste en référence à Etienne Tshisekedi, sans être Udpsien ! A ses passages en Europe, nous l'avons à plusieurs reprises interviewé, sans tralala sans gardes de corps, pour Réveil FM International. Martin Fayulu Madidi est toujours disponible, jamais il n'use de la violence verbale contre les autres.

freddy-mulongo-fayulusoldatdupeuple-62-1

Voici les 5 raisons que Réveil FM International a trouvé en Martin Fayulu qui est le seul candidat valable face à Emmanuel Ramazani Shadary, boucher du Kasaï, ancien Représentant de l'Udps-Maniema et dauphin d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale.

1. Martin Fayulu Madidi est un patriote . Il aime son pays la République démocratique du Congo. Il a un jour décidé de tout quitter pour retourner au pays de ses ancêtres et y apporter sa contribution. C'est d'ailleurs lui qui a lancé la campagne "Sauvons le Congo". Martin Fayulu Madidi vit simplement aux côtés de notre peuple, il n'est pas dans l'extravagance. Sa popularité se limite pas à grimper sur une 4X4 neuve de l'aéroport de Ndjili à sa résidence. Sa popularité est ancrée dans le cœur de notre peuple meurtri, humilié et abandonné. La traçabilité du parcours de Martin Fayulu Madidi est sans équivoque. Il a fréquenté l'université Paris XII où il a obtenu une maîtrise en économie générale, l'Institut supérieur de gestion de Paris ainsi que l'European University of America à San Francisco en Californie où il a obtenu son MBA. Il rejoint le groupe pétrolier Mobil à Kinshasa en septembre 1984 et termine sa carrière dans le groupe en 2003 au poste de Directeur général ExxonMobil Éthiopie, après avoir assumé diverses responsabilités au siège de Mobil à Fairfax (USA), au siège de Mobil Africa à Paris et dans d'autres affiliés ExxonMobil en Afrique (Côte d'Ivoire,Kenya, Nigeria et Mali). En 1990, il est Président du mouvement politique dénommé Forum pour la Démocratie et le Développement (FDD) qui fut membre de l'Union Sacrée de l'Opposition2. En 1991, il participe à la Conférence Nationale Souveraine (CNS) au sein de laquelle il était Vice-président de la Commission Économie, Industrie et PME3. En 1993 il est élu par ses pairs de la CNS comme membre du Haut Conseil de la République Parlement de Transition (HCR-PT). Élu en 2006, à la fois député provincial de la ville de Kinshasa et député national, il optera de siéger à l'Assemblée provinciale de Kinshasa laissant ainsi son mandat de député national à son suppléant. En mars 2009, il participe à la création du parti politique dénommé Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé), parti duquel il est Président. À l'élection législative de 2011, il a été élu député national avec deux autres collègues du parti. Martin Fayulu est également Coordonnateur des Forces Acquises au Changement (FAC), plate-forme politique qui regroupe une vingtaine de partis politiques. Ainsi que Sauvons la RDC10, un regroupement socio-politique crée le 18 novembre 2013. Par ailleurs Martin Fayulu est chef d'entreprise, et investi dans des domaines divers et variés notamment l'hôtellerie, l'immobilier et l'agriculture. Il est marié à Esther Ndengue Fayulu et est père de trois enfants. James Freeman Clarke (1810-1888) !

 

freddy-mulongo-fayulutabasse

2. Martin Fayulu Madidi est le soldat du peuple. Il est Fédérateur et Rassembleur. Il n'est pas dans la politique politicienne, ses fourberies et roublardises. Avec une tête déformée par la police du régime, il est l'homme du 19 septembre 2006. Qui parmi des pseudo-opposants ont déjà été inquiétés et sont porteurs sur eux des hématomes et stygmates, causés par le régime de Kinshasa comme Martin Fayulu ? Vital Kamerhe n'a jamais été inquiété par Alias Joseph Kabila. Quant Felix Tshilombo Tshisekedi il est superbement absent de toutes les grandes marches de l'opposition. Martin Fayulu est un homme politique de terrain, il joue sa proximité avec notre peuple martyrisé et chosifié. Alors que la classe politique congolaise est constitué des arrivistes, des tourneurs de casaques, des versatiles, des mangeristes, mangecrates, ventripotents et que l'intérêt général est loin de cette classe politique pourrie, corrompue, vampire qui ne se soucie jamais du bien être général de nos populations. Elle se bat pour des 4X4, des villas, des comptes en banques, pendant que le Congo se meurt. Martin Fayulu Madidi est du côté des patriotes qui savent résister, qui sont capables de se sacrifier pour que le Congo vive, qui défend la mère-patrie avec ses atouts et ses faiblesses.

 

freddy-mulongo-fayulumartin-2

3. Martin Fayulu Madidi est congolais pas tribaliste. Contrairement à Felix Tshilombo Tshisekedi qui a ramassé l'Udps, parti familio-ethno-tribaliste et a nommé que des gens de sa tribu comme conseillers de son bureau, Martin Fayulu Madidi a bâti l'Ecidé son parti politique pierre sur pierre sans renoncer à ses convictions profondes pour le Congo. Il n'a pas une armée rouge comme l'Udps: des Talibans, djihadistes, Kulunas et ethno-tribalistes qui invectivent, attaquent et menacent de mort, les compatriotes qui ne sont pas d'accord et s'expriment librement. Felix Tshilombo Tshisekedi sait très bien, si par mégarde ses partisans et fanatiques arrivent à exécuter leur menace de mort sur un compatriote sur le sol européen, l'Udps sera déclaré mouvement terroriste avec toutes les conséquences et risque d’être expulsé de l'International Socialiste, qui regroupe la majeure partie des partis socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes du monde. Comment l'Udps qui se dit parti de la non-violence peut envoyer et laisser ses Talibans, Djihadistes, Kulunas, Ethno-Tribalistes envahir les réseaux sociaux pour injurier, insulter, lancer des Fatwa et menacer de mort, les Congolais qui ne sont pas favorables à Felix Tshilombo Tshisekedi ? S'agit-il d'une hypocrisie politique ? Où d'un manque d'encadrement politique ?

4. Martin Fayulu Madidi n'a jamais négocié en catimini avec le régime.Vital Kamerhe voulait à tout prix devenir Premier ministre d'Alias Joseph Kabila kanambe kazembere Mtwale à l'issue du fameux dialogue du Togolais Edem Kodjo, sous des chars au Camps Tshatshi ! Il a été dribblé par Samy Badibanga, un traître de l'Udps qui a été nommé à sa place. Quant à Felix Tshilombo Tshisekedi, des négociations secrètes de l'Udps à Ibiza, Venise, Paris et Kinshasa ont grillé, ce parti qui crie très fort le jour et ami-ami avec le régime d'imposture, le soir. A-t-on oublié l’onde de choc du « Matebagate » ou de l’affaire du traité de Nice ? Nulle part dans les accords du traité de Nice qu’ils ont signé il n’est écrit que ce texte doit être soumis à la décision ni du peuple congolais ni des autres membres de l’Udps ! Le cerveau moteur du traité de Nice n’est autre que Monsieur Marcel Kanyanga Tshitebu, le petit frère de Chessie Kanyanga, tous deux frères de la femme de Moella Kalala Omer (signataire du Traité).

freddy-mulongo-fatshi

Félix Tshilombo Tshisekedi, à l'époque, chargé des relations extérieures de l’Udps n'avait fait lui-même le déplacement à Nice ? Le traité de Nice, traité de la honte n'était-il pas la vente des contrées des autres compatriotes tout en prônant avoir agi pour le bien ? L'Udps s'est-t-il déjà expliqué sur sa fameuse démarche ? A l'époque, le Dr Tshipamba Mpuila de l'Udps avait décidé de se taire, continuera-t-il à se taire sur cette scabreuse affaire ? Martin Fayulu Madidi n'a jamais participé aux négociations contre le peuple congolais. Le corps de Papa Etienne Tshisekedi traîne encore dans une morgue à Bruxelles en Belgique, alors qu'il mérite de reposer en paix au Congo. Comment peut-on avoir l'outrecuidance de négocier le poste de Premier ministre contre le retour au pays du corps de son défunt père ?

 

freddy-mulongo-fayulumartin

 5. Martin Fayulu Madidi a restitué ses émoluments parlementaires. Il est le premier et le seul qui a posé cet acte dans toute la RDC. Et l’histoire a défrayé la chronique en République démocratique du Congo, car depuis le 15 février 2018, le député national Martin Fayulu a juré de ne plus toucher à l’argent de l’Assemblée nationale qu’il qualifie d’« illégitime ». Et pour concrétiser ses dires, il a retourné dans les caisses de l’État ses émoluments du mois de janvier 2018. «J’ai renvoyé les émoluments de janvier 2018 et la prime de la session extraordinaire de janvier 2018, soit au total 8 425 875 FC pour cause d’illégitimité des institutions à mandat électif depuis le 1er janvier 2018 », écrit Martin Fayulu sur son compte Twitter. Un bel exemple d’intégrité que feraient mieux de suivre d’autres élus de la République démocratique du Congo. En réalité, il n’y a pas que l’Assemblée nationale qui est hors mandat et potentiellement illégitime, il y a aussi le Sénat, les gouverneurs des provinces, les Assemblées provinciales et même le président de la République. Toutes ces institutions étaient censées être remplacées fin 2016, ou au plus tard en décembre 2017 si l’accord de la Cenco avait été respecté. Hélas, les membres et animateurs de ces institutions continuent à empocher l’argent de la République sans avoir été réélus. Une chose est sûre : le peuple les regarde, il les sanctionnera un jour. 

Martin Fayulu Madidi est Ecce Homo. Au delà des clivages, c'est lui qui mérite de porter l'étendard de la candidature unique de l'opposition. Les 20 autres candidats sont putatifs et fictifs. Ils veulent que dans leur CV soit marqué qu'ils ont été candidat Président de la République. Bien que président du Sénat, Léonbitch Kengo wa Dondo avait reçu 4% de suffrage à l'élection présidentielle de 2011. Pour l'élection Louis Michel 2006, Guy Patrice Lumumba n'avait que 0.42%, c'est tout dire. Ceux qui aiment vraiment le Congo doivent soutenir Martin Fayulu Madidi, le seul vrai candidat du peuple.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: La loi "Momo" Modeste Mutinga, une loi de l'impunité pour Alias Kabila !

RDC: La loi "Momo" Modeste Mutinga, une loi de l'impunité pour Alias Kabila !

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

00masoko.jpg, nov. 2020

























Alias Kabila touche 680.000 dollars par mois. Et combien touche Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba par mois ?
Avec le dépassement de 140.000% à sa présidence usurpée, Tshilombo n'a aucune leçon à donner. La loi des anciens chefs d'Etat, est une loi d'impunité par excellence. Produit par "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, Rapporteur au Sénat, et garçon de course d'Alias Kabila. Il faut que Tshilombo nous dise combien gagne-t-il ? Coterie tribale oblige, le même "Momo" Modeste Mutinga qui hier roulait pour Alias Kabila. Et aujourd'hui, c'est le même fourbe, roublard et grand requin de "Momo" Modeste Mutinga roule pour Tshilombo.

Nommé par Alias Kabila comme Rapporteur au Sénat, après sa présidence calamiteuse de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) devenue "Étouffoir des libertés", "Momo" Modeste Mutinga dans ses fourberies et roublardises légendaires a concocté une loi pour rendre l'ascenseur à son bienfaiteur. Alias kabila a 680 000 dollars par mois et jouit d'une impunité pénale hors paire.

 

00masoko-1

Nous avons connu "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, habitant à la frontière de la Commune de Ngaba-Makala dans la parcelle familiale. Habitué aux "Mayi Ya Mabulu", vivant dans une crasse qui ne disait pas son nom...Lui qui n'avait rien reçu du Maréchal Mobutu et sous M'zée laurent-Désiré Kabila, Michel Lady Luya du Palmarès n'avait pas hésité de l'enfermer dans le coffre de sa voiture à cause de l'Affaire Casprom...C'est un "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi calculateur qui sniffe sa chance avec Alias Kabila. Un Kadogo venu au Congo en 1997, avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière. Ma résidence à la Gombe était voisine du bureau du facilitateur du dialogue Inter-Congolais: Ketumile Masiré, l'ancien président du Botswana. En tant fondateur de Réveil FM, j'ai eu mon invitation pour le dialogue Intercongolais de Sun -City sans faire la demande. je n'y suis jamais allé. Par contre, je suis parmi les les 5 journalistes ont écrit la lettre de recommandation pour "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi afin qu'il obtienne son invitation. C'était dans le cadre de Fopromédia. 

Une fois nommé président de la Haute Autorité des Médias (HAM), après le dialogue Intercongolais de Sun-City, le premier média à Kinshasa, que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a suspendu, c'est Réveil FM 105. 4 Mhz. Au départ j'ai rigolé et par après j'ai compris la dangerosité cet individu ingrat au passé sombre, gendarme de Mobutu, un mouton noir dans la presse congolaise qui n'a été qu'un profito-situationniste. Il sait ma réaction et ce que je lui ai fait. 

"Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants lors de l'élection Louis Michel 2006. Il s'est même permis d'annuler un débat démocratique inscrite dans la Constitution de la transition qui devait opposer , deux candidats en lice: Jean-Pierre Bemba et Alias Kabila. 

Nommé Rapporteur au Sénat, le grand requin "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi n'a fait que rendre l'ascenseur à celui qui avait fait de faire de lui quelqu'un. Il roulait carrosse, s'est acheté des villas et a même une station d'essence vers N'sele. 

Votée 6 mois avant les élections de 2018, la  loi  "Momo" Modeste Mutinga est une blanchisserie et prime contre l'impunité pour Alias Kabila. Le barbu de Kingakati bénéficie des émoluments de 680 000 dollars par moi à vie ! Alias Kabila  bénéficie des plusieurs sécurités - pénale - physique et financière qu'aucun autre Congolais n'a bénéficié. Combien coûte la retraite du président Français, Américains, Chinois ? Même la Chancelière Allemande n'arrive pas à cette somme. Alias Kabila a 680 mille dollars par mois et à vie, alors que le Congolais vit avec -1 par jour. 

Les Sénateurs godillots et corrompus comme "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui ont voté les articles de loi scélérate n'ont que faire des intérêts du peuple congolais. C'est la première loi à abolir à la "Libération". Chaque Président de la République de la RDC devra répondre de ses actes pendant son mandat.

Que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi soit devenu le conseiller occulte d'Angwalima Tshilombo par coterie tribale, cela ne nous étonne pas. Mutinga est une girouette qui tourne au gré du vent. Homme des coups bas, il est versatile comme un tourniquet du métro. 

Il est bizarre, souvent ce sont des personnes qui ont galéré dans leurs vies de chien, qui soutiennent des atroces dictatures. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Accident ou attentat? Mabunda accidentée par un véhicule du ministère de l'Intérieur!

RDC: Jeanine Mabunda accidentée par un véhicule du ministère de l'Intérieur!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Jeanine Mabunda.png, nov. 2020

freddy-mulongo-jeanine-mabunda

Après des appels au meurtre et insultes contre Jeanine Mabunda Mudiayi Lioko, 56 ans par des militants de l'Udps, la président de l'Assemblée nationale a été victime d'un accident de circulation hier à Kinshasa. Le véhicule qui a cogné sa jeep appartient au ministère de l'intérieur, dont le ministre Udps de l'intérieur est Gilbert Kankonde. Accident ou attentat contre Jeanine Mabunda ?  

 Pendant que deux vieux coucous angolais survolaient le ciel de la capitale congolaise, sans l'aval du parlement congolais, Jeanine Mabunda Mudiayi Lioko, 56 ans, la présidente de l'Assemblée nationale a été victime d'un accident de circulation sur l'avenue Tshatshi, dans la commune de la Gombé. Sa jeep a été percutée de plein fouet par un véhicule dont l'immatriculation prouve qu'il appartient au ministère de l'intérieur, dont le ministre Udps n'est autre que Gilbert Kankonde. 

SUIVEZ L'ACCIDENT DE JEANINE MABUNDA DEVANT SA RESIDENCE © VOCinfoTV

Attentat ou accident ? Femme intelligente et forte, Jeanine Mabunda, la présidente de l'Assemblée nationale est courageuse. Elle défend ses positions avec intelligence. On s'en fout qu'elle soit du Pprd, elle est congolaise. Tshilombo et Gilbert Kankonde, les deux bourricots ne lui arrivent même pas à la cheville. Elle est droite dans ses bottes. Nous l'apprécions pour cela. Faut-il pour autant l'assassiner ? Attenter à sa vie ? C'est quoi cet Udps, un parti des checkuleurs, bandits et voyous ? Maquiller un attentat, à la vie de  la présidente de l'Assemblée nationale en accident de circulation.  Gilbert Kankonde qui biberonne au Whisky, matin, midi et soir, fait la honte de la République. Un ministre de l'intérieur qui organise un attentat contre la présidente de l'Assemblée nationale, quelle honte ! Pourquoi assassiner une femme ? Gilbert Kankonde n'avait qu'aller à l'école au lieu de passer  son temps à Ixelles à ingurgiter de gros Fufu. Est-il complexé que Jeanine Mabunda, soit plus intelligente que lui ? 

C'est le même Gilbert Kankonde  qui en septembre dernier, avait  autorisé ses policiers d'embastiller les activistes qui ont manifesté devant l'ambassade du Rwanda pour réclamer le départ de l'ambassadeur rwandais Vincent Karega qui a nié publiquement le génocide du peuple congolais. C'est encore Gilbert Kankonde, qui a autorisé à ses policiers de crever à la baïonnette les pneus de la jeep Toyota de Martin Fayulu , président élu qui voulait une manifestation pour Minembwe. C'était le 14 octobre dernier. 

Bourricot, ignare, nullard, Gilbert Kankonde est un voyou et criminel, qui ne mérité pas le ministère de l'intérieur. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Lokutalogie: Deal Tshilombo-Alias Kabila ressemble à Mikombe et le démon!

Lokutalogie: Deal Tshilombo-Alias Kabila ressemble à Mikombe et le démon!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Alias Joka -Tshilombo.jpg, nov. 2020

freddy-mulongo-alias-joka-tshilombo

Le Deal odieux contre le peuple congolais de Tshilombo et Alias Kabila est un casse tête. Le pantin s'oppose à celui qui l'a nommé, ils deviennent des rivaux que faire ? Une affaire négociée sous seing privé, ils en font une affaire d'Etat et de la République. 80 millions de Congolais sont pris en otage par ce maudit deal. La solution est peut-être dans l'histoire ancienne de Mikombe et le démon.

En Afrique subsaharienne, la politique est égale à Lokutalogie. Il homme politique doit être un homme de Lokuta Monene. Mentir le peuple, l'enfariner, le dribbler...Fourberies et roublardises sont les deux jambes qui portent l'homme politique. C'est une première sur le continent, qu'un homme politique, sans envergure, vision et programme, qui a lamentablement échoué  et qui n'a pour seul bagage que le nom de son père Tshisekedi, qu'il n'a jamais porté dans ses aventures Bruxelloises..va hypothéquer  le destin de tout un peuple pour bénéficier d'une NOMINATION ÉLECTORALE. Le peuple congolais, souverain primaire est chosifié et clochardisé. Les partis politiques n'ont pas des militants mais des fanatiques écervelés et lobotomisés. Le peuple manque de tout. Les coquilles et médiocres s'autoproclament politicailleurs rusés qui piétinent ce peuple qui n'a rien. 60 ans l'indépendance du Congo, c'est la classe politique la plus corrompue et pourrie. La politique est devenue la voie royale pour un enrichissement rapide et illicite. Tout le monde parle du peuple, mais personne ne s'en occupe. Le peuple congolais est la marche pied pour des médiocres de médiocres. 

Le peuple congolais mérite un grand respect. Il est  allé aux élections. Tshilombo, Monsieur 15 % , avec une piètre campagne, est allé à Kingakati pour négocier avec Alias Kabila pour être bénéficiaire de la nomination électorale. Deux ans, les deux dealers se chamaillent et sont prêts à s’entre tuer, prenant en otage 80 millions de Congolais. Deal privé entre deux ventriotes roublards, qui n'engage pas la République. Voila que par fourberies, Tshilombo organise des consultations folkloriques et bidon, pour enfumer le peuple enfariné. L'impénitent parle même de l'union sacrée pour soutenir son grand vol de destin du peuple congolais.  Les profito-situationnistes, quémandeurs d'emploi et mangeurs à tous les râteliers mordent à l’hameçon.  Tshilombo avait promis de faire la déclaration de ses conclusions. Dans l'entre-temps, il a envoyé ses émissaires à Kigali, Caire, Pretoria, Nairobi...foulant aux pieds, la souveraineté du peuple congolais. En situation difficile, il faut se référer parfois à une histoire populaire. Le deal Tshilombo et Alias Kabila doit se résoudre entre les deux individus, alliées et partenaires. Ce ne sont pas des pays étrangers qui doivent le résoudre. Lorsque Tshilombo est parti nuitamment chercher une nomination électorale, il n'en a jamais parlé à personne. Il a fait son "Coop". Qu'il assume donc. 

mikombe-et-le-demon-bd

MIKOMBE ET LE DEMON

Dans un village, vivait un certain Mikombe. 
Un jour qu’il se rendait en brousse pour y chasser, il rencontra un démon. 
« Qui êtes-vous? demanda Mikombe. 
— Je suis un grand chasseur de la forêt, répondit l’inconnu. Je parcours tout le pays, suis les pistes du gibier et creuse des pièges pour l’attraper. 
— C’est également mon métier,  dit Mikombe. Ne désirez-vous pas que nous travaillions ensemble? 
— D’accord! La forêt n’a pas de secret pour moi, et je connais tous les endroits par où passent les animaux. » 
Mikombe et le démon continuèrent donc leur route ensemble. Après quelque temps, ils s’arrêtèrent pour creuser quelques pièges. Le premier jour, ils en creusèrent cinq, le jour suivant encore cinq, puis le surlendemain trois. Ils s’en tinrent là.


Ces travaux une fois terminés, le démon dit à son compagnon: 
« Ecoute, Mikombe. De tous ces animaux qui seront pris dans nos pièges, les mâles seront pour toi, les femelles pour moi.» 
Mikombe marqua son accord et chacun rentra chez soi avide déjà de voir le gibier qui, le lendemain, serait tombé dans les pièges. 
De grand matin, ils se retrouvèrent à un endroit convenu et, de là, partirent vers les pièges. A la grande déception du démon, il ne s’y trouvait que des animaux mâles. La même chose se reproduisit plusieurs jours de suite. 
Mais un soir, Mikombe ne trouva plus sa femme à la maison. Il la chercha, mais en vain. Des voisins lui dirent enfin qu’ils avaient vu la femme se diriger vers la forêt pour voir où son mari chassait. Mikombe était plein d’appréhension; il ne put dormir de toute la nuit. 
Le matin, il fit encore le tour des pièges, accompagné du démon comme les autres jours. Comme il fallait s’y attendre, il trouva sa femme dans un des trous.


« Quelle chance ! s’écria le démon. Selon nos conventions, elle m’appartient. 
— Ah non, repartit Mikombe. C’est ma femme et non pas un animal. Ce que nous avions décidé ne valait que pour le gibier. » 
Ils discutèrent ainsi longtemps. Le démon prétendait que leurs conventions valaient également pour cette femme qui, d’ailleurs, n’était pour lui qu’un animal. Mikombe défendait énergiquement le contraire.


A un moment donné, le démon se décida à la faire sortir du trou pour l’amener. Mais l’homme ne se tenait pas pour battu et, décidé à défendre énergiquement sa femme, il engagea avec le démon une lutte terrible. 
Tout à coup, neuf autres démons surgirent de la forêt Les deux adversaires leur expliquèrent la palabre.


Bien entendu, les démons soutinrent la cause de leur frère. « Si Mikombe fait encore des difficultés, dirent-ils, nous le tuons sur le champ et le mangeons. Les conventions doivent être respectées. Qu’il fasse sortir immédiatement cette femme du trou et nous la livre. » 
Heureusement, il fallait une corde pour tirer la femme du piège qui était profond. Mikombe demanda aux démons d’attendre quelques instants, juste le temps d’aller chercher une corde au village. En fait, il revint avec une troupe de gens bien décidés à défendre la cause de leur ami. Lorsqu’ils arrivèrent à proximité, ils purent voir la bande de démons danser autour du trou où se tenait la malheureuse victime. 
Une nouvelle discussion s’engagea alors entre les hommes et les démons. Voyant que les choses n’avançaient pas, un démon se jeta dans le trou pour en faire sortir la femme et terminer ainsi la palabre.


Mais les villageois intervinrent. 
« Entendu, vous voulez prendre la femme de Mikombe comme votre gibier. C’est bien, mais alors nous prenons votre frère, pour le nôtre. Dites-nous si vous êtes d’accord.» 
Les démons sentirent le danger. Ils hésitèrent, voulurent discuter. Ce fut en vain. 
Alors l’aîné des gens du village éleva la voix: 
« Vous, démons, vous ne voulez pas que votre frère aille chez Mikombe. De notre côté, nous refusons que la femme de notre frère aille chez vous. Rendez-la nous; nous vous rendrons également celui-ci. Ensuite, nous rentrerons tous chez nous.» 
Ainsi dit, ainsi fait. 
Tout heureux d’avoir pu délivrer sa femme, Mikombe rentra avec elle au village, en chantant et en dansant.

 

Dans un village, vivait un certain Mikombe. Un jour qu’il se rendait en brousse pour y chasser, il rencontra un démon. « Qui êtes-vous? demanda Mikombe. — Je suis un grand chasseur de la forêt, répondit l’inconnu. Je parcours tout le pays, suis les pistes

Mikombe, Jeune chasseur, rencontre dans la brousse un démon qu’il ne reconnait pas tout de suite comme tel, et avec qui il fait alliance. Roublard, le démon, se montre intransigeant sur les clauses de l’accord conclut, si bien que la femme de Mikombe se retrouve prisonnière dans l’un des pièges aux gibiers creusés par son mari et son associé. ce dernier la réclame en rappelant: “selon nos convictions, elle m’appartient”.

L’infortuné Mikombe tente en vain de défendre la cause de sa femme en faisant remarquer que l’accord convenu ne concernait que le gibier et qu’elle n’en était pas un. ce qu’il ignorait, c’est que le démon, qu’il s’agisse de chair humaine ou animale, ce n’est que de la chair…

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Mabundi Airways: Outrage au chef de l'Etat ? Mon œil !

Mabundi Airways: Outrage au chef de l'Etat ? Mon œil !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-FaussairePeětainMabundi.jpg, nov. 2020



















Dictature Tshilombienne en RDC: on commence Nabuchodonosor des Temps modernes et on finira sans aucun doute en Adolphe Hitler, le Füher du IIIè Reich. Tshilombo bénéficiaire d'une nomination électorale veut enfermer tous les Congolais de la diaspora qui le dénoncent. L'ancien pizzaïolo commence par intimider les Congolais de la diaspora avec une plainte. Et la liberté d'expression ?

freddy-mulongo-faussairepeetainmabundi

                                                                                            Ceux qui veulent faire de Tshilombo, un petit dieu sorti de sa savane de Kabeya Kamuanga, un dictateur sanguinaire terroriste qui a droit de vie et de mort sur chaque Congolais n'ont qu'à bien se raviser.  Tshilombo n'est pas sorti de la cuisse de Jupiter. Son père avait insulté le Maréchal Mobutu  de "Monstre humain". Etienne Tshisekedi n'a jamais été interpellé ni jeté en prison pour son insulte. L'outrage au chef de l'Etat est un reliquat de l'époque médiévale où des seigneurs avaient  droit de vie sur des esclaves qui étaient leurs sujets. Comment des Congolais qui sur leurs écrans de télévision voient Donald Trump, président des Etats-Unis être critiqué sur des chaînes américaines, Emmanuel Macron être critiqué sur des chaînes Françaises, Angela Merkel, la chancelière Allemande, la femme la plus puissante de l'Union européen être critiquée par des Allemands...Tshilombo avec sa dictature des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques, veut enfermer tous les Congolais de la diaspora qui réfutent sa présidence usurpée. 

Un chef d'Etat, élu et légitime ne porte jamais plainte contre un citoyen. Sa légitimité provient du peuple. Dans sa gouvernance, il doit toujours tenir compte de tout son peuple y compris de ceux qui n'ont pas voter pour et ne l'aiment pas. Mais un imposteur et usurpateur croit qu'il doit se faire accepter par la force. Il intimide, fait arrêter de manière arbitraire, fait emprisonner à tour de bras...il se croit craint, c'est plutôt l'effet contraire.  La liberté d'expression est inscrite à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme.  Si les gens n'avaient pas dénoncé le nazisme d'Adolphe Hitler avec son IIIè Reich, on aurait jamais su de holocauste des juifs  en Allemagne Hitlérienne.

 Tshilombo, le nouveau dictateur au Congo, qui veut gouverner la RDC d'une main de fer et être haï par la grande majorité du peuple congolais,  devient un psychopathe effrayant qui donne l'air d'être gentil.  Après avoir injurié les Congolais de la diaspora de "Ba Nyangalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba CombaNtaba" à Londres, Tshilombo 'étonne qu'un désamour se soit installé entre lui , le pseudo-président Nommé, qui a volé l’élection du peuple congolais et la diaspora congolaise.  Avec les réseaux sociaux,  l'ancien pizzaïolo de Bruxelles n'a pas de chance. Tshilombo  qui a passé 30 ans en Belgique, vivant des aides sociales belges est une calamité pour le Congo. Il ne comprend l'évolution. La Belgique est une Monarchie parlementaire. Le Congo est une République.

Alors que le peuple congolais, souverain primaire est allé aux élections le 30 décembre 2018. Les Congolais ont voté Martin Fayulu avec 62,8%. Tshilombo au lieu d'appeler à l'union sacrée pour défendre la démocratie et le respect du choix du peuple congolais, le checkuleur est allé nuitamment à Kingakati pour négocier sa nomination électorale. Monsieur 15% a fait un odieux deal contre le peuple congolais, avec Alias Kabila, qui l'a nommé. Tshilombo et Alias Kabila sont deux rivaux qui ont pris en otage la République. Leur deal pour enfariner le peuple congolais est un crime contre l'humanité. 

freddy-mulongo-parquet-general-de-matete

Depuis ans  avec son deal, Tshilombo qui souffre de l'illégitimité criarde, veut enfermer tous les Congolais qui contestent sa prise frauduleuse du pouvoir. Avec à sa présidence usurpée,  ses 722 conseillers tribaux , tribalistes et tribalisés, toutes ses nominations tribales des tribaux, tribalistes et tribalisés, Tshilombo le pseudo-président nommé est aux abois. En deux ans,  le pantin-marionnette et masque d'Alias Kabila,  est le plus grand tribaliste que la RDC n'a jamais connu. Il ne nomme que des Luba Kasaïens. Il a transformé la République démocratique du Congo en République des Bena Mpuka. Il faut être Luba Kasaien pour espérer y vivre. Sa milice des Talibans insultent et injurient tous les compatriotes qui ne mangent pas de ce pain du tribalisme. Tshilombo qui chauffe le fauteuil présidentiel pour Alias Kabila jusqu'en 2023, s'arrange avec ses fanatiques écervelés et lobotomisés pour  porter plainte contre les Congolais de la diaspora. Ce n'est pas la première fois que le régime de Kinshasa, utilise la justice pour faire taire les Congolais de la diaspora. En 2011, sous Alias Kabila, une liste avait été établie par Alexis Tambwe Mwamba, ministre des Affaires étrangères,  pour refuser le passeport aux compatriotes aux ambassades de la RDC de l'Union européenne et la liste avait été transmise à l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) pour traquer des compatriotes anti-régime. Aujourd'ui Tshilombo veut user et abuser de cette même méthode kabilienne. Pour mieux se cacher, il instrumentalise, un Luba Kasaïen, un certain Anaclet Akima Afiapa, "Mpiakalogue", membre de l'Udps parti familial qui espère ramasser des miettes avec sa fameuse plainte. 

freddy-mulongo-liste-noire
freddy-mulongo-roger-bongos10

Les Congolais de la diaspora doivent tous porter plainte contre ce "Mpiakalogue" tribaliste et dénoncer dans leur plainte l'imposteur et usurpateur Tshilombo, qui est le voleur de destin , rêve et espoir du peuple congolais. La méthode est simple , il faudra entrer dans une logique de plainte contre plainte. Il faut en finir avec ce régime d'occupation, d'imposture et d'usurpation.  

Christophe RIGAUD @afrikarabia #RDC Plainte ubuesque contre  @JeanmarcKabunda ou @MuntuMosi

devant le Parquet de #Matete pour "outrage" au président #Tshisekedi et "incitation à la haine tribale". L'interview du "citoyen" congolais auteur de la plainte est édifiante sur le burlesque de l'affaire...

 Jean-Marc KABUNDA

@JeanmarcKabunda Une plainte contre moi vient d’être déposé au parquet général de Kinshasa Matete pour outrage à Mr Félix Tshisekedi et incitation à la haine tribale. Nous n’avons plus le droit de critiquer, c’est pire que l’époque de Kabila. On veut nous faire taire.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Ce sont les effets du fanatisme, on veut plaire au chef à tout prix, se faire remarquer de lui, quitte à tomber ds l’absurde. Et si au final une petite récompense pécuniaire ou salariale est envisageable,il aura tout gagné. Audiard disait: «les cons ça ose tout». Il avait raison.

 Berry MUEKATONE @Bmueka Ouf ! Je suis épargné, un citoyen modèle

 Freddy Mulongo @FreddyMulongo #BenaMpuka  Un président élu ne porte jamais plainte contre un citoyen car il tire sa légitimité du peuple souverain. Il doit convaincre par sa gouvernance ceux qui ne l'ont pas élu. Mon frère @JeanmarcKabunda tu as tout mon soutien. Publie la fameuse convocation.

 Kaleng Mwangal (fils) @Kalengm La folie au zénith. La course au djalelo pousse de gens au ridicule. Kinshasa devrait être assaini des chômeurs. On doit leur donner de champ pour s'occuper vraiment.

 DON'T WARPED AFRICA WITH YOUR INFOX OR FAKE NEWS Prenez ces niaiseries de plainte comme des http://trophées.Si les proches de Fatshi doivent recourir ces méthodes pour réduire au silence leurs adversaires politiques et instrumentaliser la justice jusqu'à ce point;ils sont les plus à plaindre de ce monde!C'est dommage

 

 Jean Mundel Lufitha @MLufitha La République des fanatiques! On ne construit pas un pays avec des fanatiques, mais plutôt ceux qui critiquent car lorsque même ils ne proposent pas, ils vous font réfléchir et élèvent le débat. Seuls les esprits faibles ont peur de critiques car ils sont a court d' arguments.

 Dende Lexxus Legal @l_lexxus La boulimie d’un régime friand de libertés anorexiques ... La résistance pour nos droits, un devoir... Soutien total à mon ami et camarade @JeanmarcKabunda 520 giga.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Ils ont réussi à faire passer ce sanguinaire de JKK presque pour démocrate. Tellement leur intolérance est sans commune mesure!

 Makosso Koumba @eliottmakosso Franchement si Kabila a réussi une seule chose, c’est de nous avoir montré que ces gens n’étaient que nullités. Triste. On pouvait en rire, mais...

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Les Fatshistes, voilà comment vous ridiculisez votre président à l’international, et en faites un vrai dictateur!

 Tony @TonyMayamba Ce que l'UDPS avait reproché au régime de Mobutu et Kabila le régime de Félix le fait avec force aujourd'hui. On se rend compte que l'UDPS nous a vendu l'illusion pendant 37 ans.

 maguy ndona mavakala

 @NdonaMaguy Il est étonnant de voir ce régime installer une dictature en essayant de museler ceux qui usent de la liberté d'opinion et d'expression pourtant garantie par la constitution.

 Edgard Patrice @PatriceEdgard Tshilombo-Pétain a perdu les pédales,il(FATSHI BIDON)agit comme les leaders de Wenge qui envoient leur porte-parole pour agir en leur nom.Qu'il(président protocolaire)porte plainte lui-même car son DEAL Contrat Intuitu Personæ avec l'imposteur Rwandais n'engage pas tout Kongolais

 Charlie Mingiedi Mbala @CharlieMingiedi Voici l'homme qui a porté plainte au parquet de Matete contre la diaspora congolaise qui critique @fatshi13 ! ON EST OÙ LÀ??? @JeanmarcKabunda @MuntuMosi

 NGANGU MUKELE @DedjelyM Cela prouve le piétinement de la démocratie en RDC! La pensée unique est révolue depuis 1997, leurs échecs sur la gestion du pays, leurs incompétences et leurs inefficacités n’est peuvent pas se justifier au dos de congolais en souffrance « En pleine Ingratitude).

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda Nous vivons l'heure de l'imbécile en RDC, ne vous étonnez point.

 Flavien MUNKATU @MunkatuFlavien

Image

 

 Ives Mbb10 @Mbb273 Avec des trucs pareils,ceci me pousse a dire que l'udps n'a jamais été suffisamment préparer pour diriger ou de gérer ne fût-ce qu'une boutique.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Donc lui il ne voit pas tous les criminels qui massacrent et violent nos compatriotes en RDC. Il n’a pas déposé plainte contre#Karega quand il a insulté notre peuple, et nié notre génocide, mais il a le temps de poursuivre la diaspora pour outrage au chef de nini oyoooo?

 Rodrigue M. Kilapi @rodriguemkilapi Du n’importe quoi...

 Rexxy R.B  @rexxy_rb Voila la commencement de l’état de la dictature... essaie des silencieux les. Diasporas.

 Eliezer Elijah @eliezer_elijah Honte a c Mr de l'udps

 Jean-Paul SINGA @JPSTUK Des bêtises

 CongoActif @elzavumi Heureusement pour ce monsieur que le ridicule ne tue plus ...

 Anaclet Nsikungu @AnacletNsikungu Il cherche la.nomination

 Manager Joel Nzuzi @joel_nzuzi C'est absurde et bizarre ça.

 ALI BABA @AlibabaRDC le cirque continue....

 GRÉGOIRE LUSENGE KAK @LusengeGregoire Ces cinq années de pouvoir feront remonter à la surface les incongruités, les incompétences et les tares que les trois décennies d’opposition nous cachaient. Et ce n’est pas encore fini !!!

 Balise Tadika Lemama @BaliseLemama La souffrance est le petit luxe des personnes de médiocre qualité.

 KIMBWANGA Ben-Sirac @BenKimwanga Sista comprenez que votre voix pèse lourdement et vous faîtes peur...cet opportuniste cherche à tirer sur lui l'attention de Fatshi

 andré bope bope @DocteurbopeBope

 Eric-Dreyfus BS @dreyerick En Afrique la politique ne se différencie pas du monde footballistique où, les fans se déchirent sur leurs joueurs ou clubs Idoles, avec ça la vie en Afrique demeure en dessous, notamment la RDC, sa politique fait honte devant le monde

 kapita @kapitavan05 Par manque de vision ils sont obligés de multiplier les plaintes enfin de distraire la population

 kapita @kapitavan05 AKIMA AFIAPA Anaclet vient de quelle forêt ? Combien de fois Ingratshilombo avait dénigré kabila quand il était le fils à papa ? Bande des aventuriers sans cerveau

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Et c’est quoi ce nom Afiapa, c’est de quelle origine?

 

Une plainte ‘’pour outrage au Chef de l’Etat, incitation à la haine tribale et à la désobéissance civique’’ vient d’être déposée au parquet général, sur la table du Procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete. L’initiative est de Monsieur AKIMA AFIAPA Anaclet. Dans sa saisine, ce citoyen congolais, accuse plusieurs de ses compatriotes de la diaspora, de tenir des propos discourtois et injurieux à l’endroit de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, actuel président de la RDC, depuis son accession à la magistrature suprême, indique-t-il dans un document datant du du 14 novembre 2020 et dont une copie est parvenue à votre journal.

« Je vous approche en qualité de citoyen congolais habitant à Kinshasa et agissant en vertu des prérogatives constitutionnelles, telles que étayées au niveau des articles 63 alinéa 1 et 66 alinéa 2, reconnues à tout congolais », écrit-il au Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa Matete.

Et d’ajouter: « ils publient à travers des réseaux sociaux et autres supports tels: la presse écrite traditionnelle et en ligne, des écrits et images outrageant le Chef de l’Etat et sa tribu. Ils soutiennent la marginalisation des originaires de l’espace KASAÏ, précisément ceux de la tribu Luba, encourageant ainsi la discrimination entre les populations des différentes tribus », renseigne le document.

Pour lui, ce groupe des malfrats, parmi lesquels Boketshu dit Wa Yambo; Commandant ESSO; Fabien Kuswanika; Kambembo Noël; Youyou Mutumosi; Jean Marc Kabunda; Kwebe Kimpele et Papy Ibula, incriminés dans cette plainte , se distinguent par des propos du genre « Muluba moyibi ya pouvoir, marionnette ya Kabila, Elilingi ya pamba, Mabundi, Beton airways, patin, traître… ». Des propos qu’il juge discourtois et injurieux à l’endroit du premier citoyen congolais.

 

Poursuivant, il explique qu’« en plus du fait qu’ils aient porté atteinte à l’autorité établie, en brûlant le drapeau de la RDC pour le remplacer par celui du Zaïre devant l’ambassade de la RDC à Bruxelles, BOKETSHU et Commandant ESSO utilisent aussi leur chaîne YouTube ‘’ BOKOTO TV’’ pour alimenter une campagne de sabotage des institutions de la république ».

À Fabien Kuswanika, responsable d’un média en ligne dénommé Télé Tshangu, Anaclet Akima Afiapa lui reproche de piétiner toute règle d’éthique et de déontologie journalistique, et se lance régulièrement dans une campagne de diabolisation et incitation à la haine tribale à l’égard de Félix Antoine Tshisekedi, qu’il a même surnommé ‘’distributeur automatique des promesses’’, ‘’Islamabase’’, ‘’nyembese’’.

À Kambembo Noël, cadre du parti politique dénommé Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), cher au farouche congolais Martin Fayulu Madidi, l’auteur de cette plainte lui accuse de proférer à maintes reprises des injures à l’égard de la personne du président de la République et de sa famille politique, chaque fois qu’il intervient dans les médias qui lui accordent la parole. Et comme si cela ne suffisait pas, Kambembo Noël outrepassant ses bornes, va jusqu’à insulter et offenser l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila et sa femme Marie Olive Lembe Kabila, explique-t-il dans sa plainte.

Pour Youyou MUTUMOSI , il lui ait reproché de nourrir cette campagne sur les réseaux sociaux notamment tweeter, facebook avec un style narquois et caricaturale vis à vis du Chef de l’Etat et de son épouse. Aussi la dépravation des mœurs de toute une génération qui, malheureusement est devenue son fan.

Secrétaire national adjoint chargé de communication d’Ecidé mais aussi chef d’une bande de gang à Ngaba où il est surnommé 520 GIGAS, selon l’auteur de la plainte, Jean marc KABUNDA financerait son groupe pour accélérer la désobéissance civique et la haine tribale.
Dans le même ordre de sa plainte, le citoyen Akima met également en évidence des griefs à charge de KWEBE KIMPELE, ancien journaliste à la voix du ZAÏRE, il profiterait de l’affaire Minembwe pour s’attaquer au Chef de l’Etat avec des propos désobligeants.

Pour boucler sa liste, Anaclet Akima accuse un autre citoyen congolais vivant en Belgique. Il s’agit de Papy IBULA. Archiviste de son état, collaborateur de Fabien Kuswanika et cadre de l’Ecidé, ce concitoyen profiterait des facilités communicationnelles qui lui sont offertes et des informations dont il est détenteur, en raison de sa profession pour chercher à déstabiliser les institutions nationales.

Après avoir ainsi chargé ces accusés, Anaclet conclut en ces mots : « je sollicite votre intervention afin de poursuivre ces criminels pour outrage au Chef de l’Etat et Incitation à la haine tribale et à la désobéissance civile, faits prévus et punis par la loi en vigueur dans notre pays. Tout en vous réitérant ma ferme confiance en la justice congolaise et aux valeurs d’un Etat des droits, je vous prie Monsieur le Procureur Général, d’instruire vos services respectifs de faire recours aux voies et moyens à leurs possessions pour les interpeller si jamais ils se présentaient dans un poste frontalier de la RDC. »

Rappelons que depuis son accession au pouvoir, Felix Tshisekedi s’est vu contesté par une bonne partie de la diaspora qu’il traitera dans l’une de ses adresses à ses partisans vivant en Europe : de « comba- ntaba ».Des expressions kinoises utilisées par le Chef de l’Etat, et qui semblent avoir consacré la rupture entre le premier citoyen de la RDC, et une frange de la diaspora, avec laquelle il a longtemps combattu.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Deux vieux coucous "Sukoï" de l'Angola survolent Kinshasa sur 12 millions de Kinois!

Deux vieux coucous "Sukoï" de l'Angola survolent Kinshasa sur 12 millions de Kinois!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Angola 2.jpg, nov. 2020

Tshilombo est une calamité pour le Congo. Il est le problème de notre pays. Il est dangereux. Faire survoler deux vieux coucous Sukoï de l'armée angolaise dans le ciel de Kinshasa, qui abrite 12 millions d'habitants, s'agit-il de l'inconscience ? Dans le fameux meeting aérien, aucun avion congolais. Facile de montrer des muscles avec les avions militaires angolais, et la RDC?

freddy-mulongo-angola-2

Deux vieux coucous,  avions de chasse de la Force aérienne angolaise se sont exhibés dans le ciel de la capitale congolaise, hier vendredi 20 novembre.  Kinshasa abrite 12 millions d'habitants. Organiser une "Meeting aérien" sans prendre le temps d'informer les paisibles citoyens qui n'ont rien demander. Est-ce que c'est de l'inconscience tshilombienne ? Après Rwandair, qui survole le ciel congolais, après des crimes de sang, crimes de guerre, crimes contre l'humanité et crimes de génocide de la soldatesque rwandaise... nous voilà avec des Sukoï angolais. Dans un pays, comme la RDC, où des crash sont monnaies courantes...faire survoler deux avions de chasse dans la capitale, c'est de l'inconscience pure et simple. Le parlement congolais était-il informé du survol de l'espace aérien congolais par des avions de chasse de l'armée angolaise ? Qui le régime de Tshilombo veut-il impressionner ? Il a promis de s'installer à Goma, compte-il y aller avec les deux coucous angolais ? Est-ce que c'est Alias Kabila, son allié et partenaire qui est devenu son rival ? Kingakati n'est loi de l'aéroport international de N'Djili. Le barbu de Kingakati rigole à pleines dents !

L'Angola nous pique 500 000 barils par jour, la marine angolaise arraisonne nos bateaux de pêche dans nos eaux territoriales, l'Angola nous empêche d'exploiter le diamant alluvionnaire de la rivière Kwango, l'Angola ne cesse de déplacer les bornes frontières à son avantage, l'armée angolaise fait fréquemment des incursions dans notre territoire dans le Kwango, les Congolais installés subissent des sévices impossibles, on les met dans des conteneurs exposés au soleil etc... Pourquoi une telle inconscience en RDC?

freddy-mulongo-angola

Sur le site armée de l'air angolaise on peut lire: Une des plus puissantes forces aériennes africaines depuis les années 1970, la FANA a bénéficié d'un important soutien cubain et soviétique pour se développer. Elle s'appuie sur plusieurs bases aériennes majeures, dont Lubango et Luanda. L'essentiel du matériel est d'origine soviétique, et les anciennes républiques soviétiques restent un fournisseur notable du pays. 

La FANA est intervenue à plusieurs reprises hors d'Angola, notamment dans l'ex-Zaïre. Elle dispose d'un parc vieillissant devant être remplacé par une nouvelle génération d'appareils, en première ligne desquels, les Mi-171Sh et Su-30KN.

Su-22M4K et Su-22UM3K :

- 14 Su-22M4K ont été commandés à l'URSS et livrés entre 1988 et 1989.
- 10 Su-22M4 auxquels s'ajoutent 1 Su-22UM3K ont été livrés en 2000 par la Slovaquie.

MiG-23ML, MiG-23MLD et MiG-23UB :

- En 1998, la Russie exporte 3 MiG-23MLD et 3 MiG-23UB.

 Berry MUEKATONE @Bmueka Cette démonstration du meeting aérien s'apparente à un feu d'artifice sans lendemain, c'est comme un quidam qui veut se battre et qui est retenu par la foule, mais une fois relâcher, il harangue la troupe en disant: " J'allais le massacrer" mais va-y mon gars, il est à Kingakati.

 Jerry Monsengo @jmons33  La RDC me rappelle un ménage pauvre qui se vante sans vergogne d'avoir organisé une fête avec faste et circonstance en empruntant les couverts rouillés du voisin. Aucun pays européen ne peut permettre à ces avions russes délabrés de survoler son territoire national.

 NGIMBI Luyindula @NgimbiLuyindula Une question ? Est-ce que logique d'organiser des exercices militaires qui plus est d'aviation militaires au dessus d'un territoire habitable ? N'est-ce pas des manœuvres militaires se font dans des bases militaires ou des zones habitables ? N'est-ce pas offrir des photos à l'Angola ?

 Patriote @OkendeBetty Azokende nyoka nyoka or que le chemin qui mène à kingakati n'est pas loin

 Its_I_Mukebayi @ItsMuking Les retombées ya ko tambola ngulu ngulu.

 Byendato @byendato Les Kinois résument cela par: Mangungu ya pamba

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Lucerne: L'Eglise catholique Heilige Familie de Gerliswil-Emmen !

Lucerne: L'Eglise catholique Heilige Familie de Gerliswil-Emmen !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Eglise Gerliswil.jpg, nov. 2020

Le bourg de Gerliswil est situé dans la Commune d'Emmen, devenue l'un des quartiers d'Emmenbrücke. L'Eglise catholique Heilige Familie de Gerliswil-Emmen est situé dans le canton de Lucerne, agglomération de grand Lucerne.

freddy-mulongo-eglise-gerliswil

Imposant, l'Eglise catholique Heilige Familie de Gerliswil-Emmen, trône ! Impossible de ne pas la voir.  Belle, ce grand édifice est remarquable, construit entre 1912 et 1914. Elle ne devient paroissiale qu'en 1923.

freddy-mulongo-eglise-gerliswil-2
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-1
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-3

Cette église est de style marqué par la transition entre l'Art Nouveau et l'Art Déco. L'intérieur est splendide et dégage un sentiment de grandeur. Les lignes de l'architecture sont déjà pratiquement de style Art Déco (donc assez épurées). Mais les éléments du décor, notamment les vitraux, sont encore une prolongation de l'Art Nouveau. Cet édifice est absolument remarquable et mérite vraiment une visite. L'architecte en fut Adolf Gaudy, célèbre pour ses édifices religieux en Suisse.   Se recueillir  dans une église cela apporte toujours la paix et sérénité dans son esprit et âme.

freddy-mulongo-eglise-gerliswil-5

freddy-mulongo-eglise-gerliswil-6
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-7
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-8
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-9
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-10
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-11
freddy-mulongo-eglise-gerliswil-12

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Lucerne: Décédée à Kinshasa, Jeanine Munduki repose pour l'éternité en Suisse !

Lucerne: Décédée à Kinshasa, Jeanine Munduki repose pour l'éternité en Suisse !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Chick Munduki Q.jpg, nov. 2020

13 mai 1981-21 octobre 2020, Jeanine Osonga Munduki est partie trop jeune . Mère de 3 enfants, à 39 ans, elle a quitté cette terre des hommes. Artiste, joyeuse et épanouie, Jeanine Munduki est décédée à Kinshasa, en RDC. Son mari Chick Munduki et ses trois enfants ont raccompagné le corps de la défunte jusqu'à Lucerne en Suisse. Des larmes ont coulé à flots au cimetière à Emmen.

1605782969699-1605782943796-img-20201031-wa0060-1

Jeanine Munduki  avait l'habitude de m'appeler "Papa Mulongo". L’épouse de Chick Munduki avait posé sa voie sur tous les jingles de Réveil FM International. Elle aimait l'Afrique. Artiste en pleine dent, elle chantait le continent . Avec son mari et ses enfants, ils ont décidé d'aller à Kinshasa.  Fin janvier, ils y étaient. Ils ont tenu le coup pendant le confinement du Covid-19. Jeanine Munduki a crée son entreprise: Osonga Food, une boucherie de viande bovine avec des normes d'hygiène suisse. Elle avait engagé 5 filles qui l'aidaient dans on entreprise. Épanouie, elle a refusé de rentrer en Suisse et ses enfants en juin dernier sur proposition de son mari et refus de sa maman. C'est son mari, Chick Munduki, le premier qui est tombé malade. Et c'est elle qui répondait  aux rendez-vous de son mari. 

freddy-mulongo-chick-munduki-28
freddy-mulongo-chick-munduki-27
freddy-mulongo-chick-munduki-26
freddy-mulongo-chick-munduki-25

 La cloche de l'Eglise catholique Gerliswil-Emmen, à proximité du cimetière sonne toutes les demi-heures. Le pasteur Andreas  Baumann de l'Eglise Réformée du Groupe de pastorale Rothenburg Emmen-Nord, qui prend la parle pour l'exhortation funéraire, est le même qui avait célébré le mariage  de Chick Munduki et son épouse Jeanine. Il a rappelé les qualités d'artiste de cette dernière, avant de prêcher sur  la résurrection éternelle.   "L'Église proclame que le Christ Jésus est ressuscité d'entre les morts et qu'avec lui tous les hommes vivront la résurrection de la chair". « S'il n'y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n'est pas ressuscité. Mais si le Christ n'est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi."

freddy-mulongo-chick-munduki-21
freddy-mulongo-chick-munduki-20
freddy-mulongo-chick-munduki-22
.                                                                                           La sœur  et le frère de Jeanine Munduki ont chanté deux chants en Gospel. Puis vient le tour de la famille. La maman de Jeanine qui a eu sa fille à l'âge de 17 ans est inconsolable. Elle a chanté, pleuré et invoqué à plusieurs reprises le nom de "Jésus" ,qui est au contrôle de tout, disait-elle. Comme partout en Afrique, chaque parent souhaite que son fils ou sa fille l'enterre. C'est une femme épeurée qui a exprimé sa douleur 
freddy-mulongo-chick-munduki-r
freddy-mulongo-chick-munduki-t
freddy-mulongo-chick-munduki-1
freddy-mulongo-chick-munduki-2
freddy-mulongo-chick-munduki-3
freddy-mulongo-chick-munduki-5
freddy-mulongo-chick-munduki-7
freddy-mulongo-chick-munduki-8
freddy-mulongo-chick-munduki-10
.                                                                                                                                                                                            Autre moment pénible et  douloureux, c'est que la petite dernière, Latifa Munduki, devant le cercueil de sa mère, fleur en main n'arrive pas à le jeter sur le cercueil. Et son père Chick Munduki vient à son secours. Lui-même inconsolable tenu par oncle Athos Munduki qui veuille à tout. Les hommes comme les femmes ont pleuré Jeanine Munduki. Des larmes ont coulé dans ce cimetière de Emmen à Lucerne. 
freddy-mulongo-chick-munduki-15
freddy-mulongo-chick-munduki-16
freddy-mulongo-chick-munduki-17
freddy-mulongo-chick-munduki-18
                                                                                                                                                                    C'est le patriarche de la famille, oncle Athas Mundiki avec son jet de fleur dans la tombe de Jeanine a signifié la fin de la cérémonie funéraire. Laissant aux préposés du cimetière de continuer la suite. 
freddy-mulongo-chick-munduki-19

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Lucerne: Chick Munduki, battant, vaillant et veuf à 45 ans !

Lucerne: Chick Munduki, battant, vaillant et veuf à 45 ans !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Chick Munduki AAA.jpg, nov. 2020

"Même à mon pire ennemi, je ne le souhaiterai jamais souffrances, douleurs et pénibilités que j'ai connu à Kinshasa, depuis le décès de mon épouse. J'avais 41° de fièvre, j'ai même oublié que j'étais malade. Démarches et paiements de facture étaient devenus mon lot quotidien" me dit Chick Mundiki après le cimetière. Parti au Congo, il est revenu en Suisse, avec son épouse en soute.

freddy-mulongo-chick-munduki-a

Compassion, c'est le mot juste qu'il faut pour Chick Munduki.  Rapatrier le corps de son épouse de Kinshasa à Lucerne en Suisse, une mission titanesque et extrêmement difficile. En trois semaines, il a tout perdu. Son épouse Jeanine Munduki est décédée le 21 octobre  dernier à Kinshasa. Démarches administratives,  mortuaires et paiements de facture ont aspiré Chick Munduki comme un entonnoir. Seul, comme un arbre élancé, Chick a pris du vent. Il a fondu mais il est devenu stoïque. "Même à mon pire ennemi, je ne le souhaiterai jamais souffrances, douleurs et pénibilités que j'ai connu à Kinshasa, depuis le décès de mon épouse. J'avais 41° de fièvre, j'ai même oublié que j'étais malade". En quittant Kinshasa avec Air Turkish, le mardi 10 novembre au matin, Chick Munduki ,  avec ses trois enfants: Carliton 18 ans 1/2, Malaïka 15 ans et Latifa 11 ans et le corps de Jeanine Munduki dans la soute, ils n'ont pu atteindre l'aéroport de Zurich, que le mercredi 11 novembre à 17 heure, après 9 heures d'attente à l’aéroport d’Istanbul en Turquie.  Et le 51.7 Km qui séparent Zurich à Lucerne en cortège  de la famille. Pour l'enterrement de Jeanine Munduki au cimetière  de Gerliswill, à Emmenbrücke de Lucerne, les familles étaient là. Oncle Athos Munduki, la patriarche de la famille Munduki , son épouse Maman Stéphanie Munduki ,  oncle  Robert Djambo, son épouse et enfants venus de Berne ,  théologien, grand activiste et écrivain Paul-Daniel Kisuka Mbala, Jucain Bamato, ami d'enfance de Chick Munduki ....étaient tous là. 

freddy-mulongo-chick-munduki-b

Le patriarche de famille, oncle Athos Munduki et Chick Munduki au cimetière de Gerliswill, à Emmenbrücke de Lucerne. Photo Réveil FM International

Chick Munduki est né au Congo. Toute sa jeunesse et sa vie, il l'a passée à Lucerne en Suisse. Oncle Athos Munduki, le grand frère de sa mère, l'a bien élevé et bien éduqué. Le patriarche de la famille est un soutien indélébile pour Chick Munduki et ses enfants. Ils habitent chez lui. Pour ces moments difficiles, la famille Munduki est plus qu'unit. Telle une poule qui couve ses poussins, le patriarche Athos Munduki , son épouse et leurs enfants couvrent Chick et ses enfants de beaucoup d'amour. La famille Munduki, une vraie ceinture de sécurité pour Chick. En Afrique, il  y a des signes et symboles qui trompent. Le message subliminal est clair et simple. personne ne peut atteindre Chick Munduki, sans marcher sur sa famille. Les fauves de sa familles ont des griffes dehors. 

freddy-mulongo-chick-munduki-c

Oncle Athos Munduki, patriarche de la famille Munduki en Suisse. Photo Réveil FM International

Discret et taciturne, Chick Munduki est l'un des meilleurs ingénieurs Congolo-Suisses. Il n'en se vante pas. Dix ans que je connais Chick Munduki, il est loyale dans l'amitié. Il est correct, jamais dans des commérages ou peau de banane. Avant son départ à Kinshasa, il travaillait encore dans l'aéronautique suisse. Avec la rigueur au pays de Guillaume Tell, si les Suisses t'intègrent ce que tu est bon. Sa candidature  pour un poste local à l'ambasade de Suisse en RDC est accepté, sauf que Chick Munduki est déjà de retour à Lucerne et doit faire face à toutes les démarches après l'enterrement de son épouse et se battre pour élever ses enfants. Depuis que je connais Chick Munduki, il a un esprit famille très poussé. Il voyage toujours  avec son équipe nationale "Sa Famille". Etats-Unis, Turquie, France...c'est en famille qu'ils se déplacent. 

freddy-mulongo-chick-munduki-d
freddy-mulongo-chick-munduki-e
freddy-mulongo-chick-munduki-f
freddy-mulongo-chick-munduki-i

Jeanine Munduki aimait l'Afrique, avec son époux Chik Munduki et leurs trois enfants, ils allés à Kinshasa en République démocratique du Congo. En mois de dix mois, ils ont construit une villa résidence à faire pâlir plus d'un Kinois. Chick Munduki a installé un studio d’enregistrement ultra moderne pour des artistes, avec des caméras performantes, il a commencé un documentaire avec des professeurs et étudiants de l'Institut Nationale des Arts. Quant à Jeanine Munduki, très épanouie, elle a ouverte une boucherie de viande avec des normes d'hygiène suisse. Elle a même engagée 5 filles pour travailler avec elle. Jeanine Munduki était la première soutien de son mari. "La malaria frappe des gens, qui sont soignés dans des petites dispensaires, où des malades couchent sur des nattes, après perfusion , ils se lèvent et marchent. Moi Jeanine , je l'ai amené  à H J Hôpital à Kinshasa-Limeté, J'ai payé 370 dollars d’acompte et l'hôpital m'a exigé 2000 dollars de caution de garantie. C'est l'un des meilleurs hôpitaux de la capitale congolaise. Les médecins ne parlent qu'en anglais. La pharmacie de cette hôpital a les mêmes médicaments qu'en Suisse. Je vais chercher l'argent à la banque. A mon retour sur un petit dos d'âne à la manière kinoise, le pneu de gauche de l''aile du chauffeur s'arrache et dépasse mon véhicule. Une panne de deux heures du temps. J'arrive à l’hôpital, je renvois le chauffeur et ma tante. Vers 23 heure, les médecins viennent me chercher  et me disent que je Jeanine est morte. Dans une salle des machines avec plein d'appareils. Je n'en reviens pas. J'oublie même que je suis malade. Et je ne comprends pas ce qui m'arrive".

1605794936046-1605794934310-1605794930279-0-img-20201119-wa0013
1605782969699-1605782943796-img-20201031-wa0060-1
1605795179626-0-img-20201119-wa0014

 Avec son bonnet rouge sur la tête, Jeanine Munduki était épanouie à Kinshasa. Elle résidait dans une grande villa résidence de 7 chambres et elle venait de créer sa boucherie. Elle avait même engagée 5 filles pour travailler avec elle.  En juin dernier, Chick Munduki décide que son épouse et ses enfants retournent en Suisse. Refus de sa femme mais surtout de sa mère et de sa belle famille.

0-img-20201119-wa0025
1605795658709-0-img-20201119-wa0018
0-img-20201119-wa0028-1
0-img-20201119-wa0026

"J'aimerais comprendre ce qui m'arrive !" Tous les projets de Chick Mundiuki  tombent à l'eau. Il doit repartir à zéro. Avec ses compétences, il ne répartirai pas à zéro. Mais, il est contraint de se refaire. Celle qui a été sa femme, copine et maman de ses enfants n'est plus là. La plupart de nos compatriotes se battent pour ramener le corps d'un des leurs au pays. Voilà que Chick Munduki a dû faire la démarche contraire, du pays en Suisse, avec ce que cela implique dans un pays comme la Suisse en pleine période de Covid-19.

freddy-mulongo-chick-munduki-k
freddy-mulongo-chick-munduki-m
freddy-mulongo-chick-munduki-n
freddy-mulongo-chick-munduki-p
freddy-mulongo-chick-munduki-q

Beaucoup de peines et douleurs. Heureusement que la famille Munduki est là et soutient Chick dans cette épreuve que personne n'aimerait vivre. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 14 novembre 2020

RDC: A force des trahisons contre le peuple congolais, bientôt Udps-Palu même destin!

RDC: A force des trahisons et traîtrises contre le peuple congolais, bientôt Udps-Palu même destin!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Udps-Palu.jpg, nov. 2020

Des manifestations à Kinshasa, pour demander l'expulsion de Vincent Karega, ambassadeur Rwandais qui a nié le massacre de plus d’un millier de pCongolais à Kasika, dans la province du Sud-Kivu, le 24 août 1998, a été réprimé dans le sang avec des arrestations. Et Fayulu qui a organisé une marche pour Minembwe, le 14 octorbre dernier a vu ses pneus crevés par baïonnettes. Fiasco de l'Udps.

freddy-mulongo-udps-paluLa marche autorisé de l'Udps-Parti Etat pour soutenir la Kermesse tshilombienne est un multi-fiasco. Le régime Udps-FCC qui a toujours refusé des manifestations pacifiques pour l'intérêt général de la Nation congolaise: Manifestation pour l'expulsion de l'ambassadeur Rwanda Vincent Karega. Le fameux négationniste qui a nié le massacre de plus d'un millier de Congolais à Kasika, avec l'outrecuidance de réclamer les tombes  de victimes, a été réprimé dans le sang à Kinshasa , avec plusieurs arrestations des activistes. Le président élu, Martin Fayulu a organisé une marche pacifique pour Minembwe, le 14 octobre dernier, sa jeep Toyota a eu 3 pneus crevés avec des baïonnettes de policiers envoyés par Tshilombo.
freddy-mulongo-udps-palu-1Et l'Udps s'auto-octroi une autorisation de manifester que l'on refuse aux autres. Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes vont parler de l'Etat de droit. La centaine des Udpsiens qui ont marché, montre à l'opinion nationale et internationale, que les deux ans au pouvoir usurpé, l'Udps s'est grillé. Le vol par Tshilombo du destin du peuple congolais ne passe pas. Son deal avec Alias Kabila pour enfariner le souverain primaire, l'Udps le paye déjà et c'est ne que le début. L'Udps a le même destin que le Palu de Gizenga, qui est déjà dans la poubelle de l'histoire. 

 Kabund @kabund_jmkkrock Les manifestants de la marche d'aujourd'hui ont soutenu les consultations initiées par le PR. Ils ont tourné sept fois le palais du peuple. A l'instar du mur de Jerico...le message est clair. Donc, la dissolution reste une option irréversible si les lignes ne bougeaient pas.

 Freddy Mulongo @FreddyMulongo #BenaMpuka Mort de rire ! Ils étaient combien les Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes qui ont marché aujourd'hui et fait 7 tours du palais du peuple ? Lorsque @MartinFayulu le 14 octobre dernier a voulu marcher pour MINEMBWE, la police a crevé ses pneus.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi #RDC: Looool donc @Kabund_jmkkrock affirme avoir fait avec ses petits camarades 7 fois le tour du palais du peuple aujourd’hui, à l’instar du mur de #Jericho...et a t-il sonné de la trompette, le mur s’est effondré? #LibomaEzaVolonté

Image

 Ir Arnold Pombo Kayiba @ArnoldTechno Attendons un peu peut être la semaine prochaine

 Georges Fundji @GeorgesFundji Ça se fera peut-être la nuit. Attendons voir, lol

 Michael GUHANIKA @MichaelGuhanika

Image

 DIDO NDOKO @DidoNdoko C'est ça la procédure prescrite et les conditions requises par la constitution pour aboutir à la dissolution ? Je pense que vous devriez faire une relecture plus savante de l'article 148 de notre constitution.

 Fidji Kifufu @fidjikifufu Si les lignes ne bougeaient pas...J'aime bien la comédie de certains politiques congolais. je n'ai pas de passeport depuis six mois, et je souffre pour aider mes enfants au pays.

 Jean-Bedel Mande @bedelmande Laissez cette décision à la seule discrétion du président de la république après consultation avec avec les autres institutions du pays.

 Carrel N. @niacarrel L'orgueilleux, aveugle de @kabund_jmkkrock pour lui-même, ne voit les autres qu'avec des yeux chassieux.....@VitalKamerhe1 @Mag122006 @KamusakyJossar1 @ngoyikasanji1 @Bibishe6 @JacquelineMputu @Bmueka @YNdjoli @mahanguHM @tresortk1 @DieuWedi1 @Cartesien243 @PapyNP

 His Magesty Dieudonné AGOUMOUSSE NTAMBWE-NTAMBWE À l'occasion de cette journée soi-disant de soutenir le chaos organisé par Mr Tshilombo.Une des plus honteuses campagnes de soutiens jamais entreprises au Congo est lancée afin d'endormir la population à la gravité de situation.Le plus important ne devrait pas être le populisme

 Raymond Cadet Kienga @RKienga Pure distraction en vertu de quoi allez vous dissoudre le parlement vous jouez au feu.

 TUTU Ramazani Martin @ramsdetutu1 Tu te rends compte que les lignes ne vont pas bouger. Ahahahahah

 Bryan Sangara @LaurientB va te branler pauvre con ,32ans de lutte pour ça??? honte aux créateurs de L'UDPS. 3ans seulement vs videz toutes les caisse. qu'avez vs fait pour le peuple apart vos embrouilles avec le FCC . va te masturber nde musala oyebi connard

 Maxime Lokela @LokelaMaxime n'est plus le sauveur de l'udps ? Personne ne vous croit .

 Monga Joseph @MongaJoseph7 Tu rêve monsieur et vous aussi vous risquez de tout perdre

 Arnold diva @Arnold05914186 Dissolution oui Avez-vous Gagné les élections ?

 Manuella Tshiela @ManuellaTshiela Tala ndenge okondi oyindi likolo ya motema mabe. Fatshi ako dissoudre assemblée sur base de quelle loie?

Image

 Philippe W. Bosondjo @BosondjoW Il n'a plus la santé du 1er vice president

 Hervé Muluba Kazala @HerveMuluba Yo te mutu olobaki oyo ako loba mabe ya Fcc yebisa te aza "Ndoki"?... Ndoki

 Kibungusu @kibungusualvin Oza liboma

 Don_armateo @badianga Et les drogues durent que tu prends restent une solution tant que tu auras décidé de planer...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: 680.000 dollars/mois pour Alias Kabila, Tshilombo et les Bena Mpuka KO debout?

RDC: 680.000 dollars/mois pour Alias Kabila, Tshilombo et les Bena Mpuka KO debout?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 4120.jpg, nov. 2020

Le pouvoir de Tshilombo est issu d'un deal contre le peuple congolais, avec Alias Kabila qui l'a nommé. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle au Congo. Il voulait marcher sur tapis rouge et que l'on appelle "Président". Deux ans après sa nomination électorale, le pantin marionnette Tshilombo se chamaillent avec Alias Kabila de leur fraude. Ils deviennent des rivaux !

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-412

Le Congolais vit avec -1 dollar par jour. La paupérisation et chosification de notre peuple ne sont plus à démontrer. Depuis la nomination électorale de Tshilombo, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui avait concocté la loi pour les anciens chefs d'Etat sur mesure, une loi hors paire d'impunité, pour Alias Kabila, le même "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi est conseiller occulte de Tshilombo, voleur de destin de tout un peuple. Les  Bena Mpuka complotent contre la République. Le salaire de 680.000 dollars que perçoit Alias Kabila par mois est inscrit dans la loi des anciens chef d'Etat de "Momo" Modeste Mutinga Mutshiyayi.  Nommé par Alias Kabila comme Rapporteur au Sénat, après sa présidence calamiteuse de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) devenue "Étouffoir des libertés", "Momo" Modeste Mutinga dans ses fourberies et roublardises légendaires a concocté une loi pour rendre l'ascenseur à son bienfaiteur. Alias kabila a 680 000 dollars par mois et jouit d'une impunité pénale hors paire. La loi "Momo" Modeste Mutinga du Sénat est une loi de l'impunité pour Alias Kabila ! 

Pourquoi parles de salaire de 680.000 dollars par mois, seulement aujourd'hui. Alors que cela fait 2 ans, que Tshilombo est bénéficiaire d'une Nomination électorale ? Quel est le salaire de Tshilombo ? Puisque sa présidence usurpée vient de dépasser de 14.000% le budget de 2019 ? Tshilombo a-t-il déclaré son patrimoine ? On sait tous que l'individu ancien pizzaïolo a vécu des aides sociales belges durant 30 ans. Pourquoi Tshilombo n'a jamais remis en cause le salaire exorbitant accordé par son frère de tribu "Momo" Modeste Mutinga  Mutuishayi ? Deux raisons sautent à nos yeux:

-Primo: le pouvoir de Tshilombo est issu d'un deal. Il n'a jamais gagné l'élection présidentielle. Il est un petit président nommé donc sans aucun pouvoir. 

-Secundo: Cupide, l'individu qui est arrivé au pouvoir par "coop" n'avait rien. 30 des aides sociales belges ça use. Remettre en cause cette somme pharaonique de 68.000 dollars d'Alias Kabila, c'est couper l'arbre sur lequel on est assis. Tshilombo n'a rien en arrivant au pouvoir par fraude et tricherie. Son seul bagage, c'est le fameux nom de son putatif de père: "Tshisekedi" ! Donc il doit pouvoir se remplir des poches. Pour un checkuleur, c'est une aubaine. Le frappeur a frappé jusqu'à atteindre 14.000% dans le budget de la présidence. C'est plus qu'une gabegie financière. C'est du détournement des deniers publics. C'est une distraction de soulever le salaire de 68.000 dollars par mois accordé au Sénateur à vie, Alias Kabila. Tshilombo en est le premier bénéficiaire. 

00masoko-1

Nous avons connu "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, habitant à la frontière de la Commune de Ngaba-Makala dans la parcelle familiale. Habitué aux "Mayi Ya Mabulu", vivant dans une crasse qui ne disait pas son nom...Lui qui n'avait rien reçu du Maréchal Mobutu et sous M'zée laurent-Désiré Kabila, Michel Lady Luya du Palmarès n'avait pas hésité de l'enfermer dans le coffre de sa voiture à cause de l'Affaire Casprom...C'est un "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi calculateur qui sniffe sa chance avec Alias Kabila. Un Kadogo venu au Congo en 1997, avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière. Ma résidence à la Gombe était voisine du bureau du facilitateur du dialogue Inter-Congolais: Ketumile Masiré, l'ancien président du Botswana. En tant fondateur de Réveil FM, j'ai eu mon invitation pour le dialogue Intercongolais de Sun -City sans faire la demande. je n'y suis jamais allé. Par contre, je suis parmi les les 5 journalistes ont écrit la lettre de recommandation pour "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi afin qu'il obtienne son invitation. C'était dans le cadre de Fopromédia. 

Une fois nommé président de la Haute Autorité des Médias (HAM), après le dialogue Intercongolais de Sun-City, le premier média à Kinshasa, que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a suspendu, c'est Réveil FM 105. 4 Mhz. Au départ j'ai rigolé et par après j'ai compris la dangerosité cet individu ingrat au passé sombre, gendarme de Mobutu, un mouton noir dans la presse congolaise qui n'a été qu'un profito-situationniste. Il sait ma réaction et ce que je lui ai fait. 

"Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants lors de l'élection Louis Michel 2006. Il s'est même permis d'annuler un débat démocratique inscrite dans la Constitution de la transition qui devait opposer , deux candidats en lice: Jean-Pierre Bemba et Alias Kabila. 

Nommé Rapporteur au Sénat, le grand requin "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi n'a fait que rendre l'ascenseur à celui qui avait fait de faire de lui quelqu'un. Il roulait carrosse, s'est acheté des villas et a même une station d'essence vers N'sele. 

Votée 6 mois avant les élections de 2018, la  loi  "Momo" Modeste Mutinga est une blanchisserie et prime contre l'impunité pour Alias Kabila. Le barbu de Kingakati bénéficie des émoluments de 680 000 dollars par moi à vie ! Alias Kabila  bénéficie des plusieurs sécurités - pénale - physique et financière qu'aucun autre Congolais n'a bénéficié. Combien coûte la retraite du président Français, Américains, Chinois ? Même la Chancelière Allemande n'arrive pas à cette somme. Alias Kabila a 680 mille dollars par mois et à vie, alors que le Congolais vit avec -1 par jour. 

Les Sénateurs godillots et corrompus comme "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui ont voté les articles de loi scélérate n'ont que faire des intérêts du peuple congolais. C'est la première loi à abolir à la "Libération". Chaque Président de la République de la RDC devra répondre de ses actes pendant son mandat.

Que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi soit devenu le conseiller occulte d'Angwalima Tshilombo par coterie tribale, cela ne nous étonne pas. Mutinga est une girouette qui tourne au gré du vent. Homme des coups bas, il est versatile comme un tourniquet du métro. 

Il est bizarre, souvent ce sont des personnes qui ont galéré dans leurs vies de chien, qui soutiennent des atroces dictatures. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 novembre 2020

Tripartite: Fayulu (Elu-Le Bon), Tshilombo (Nommé-Le Roublard) et JoKa (Le Truand)!

Tripartite: Fayulu (Elu-Le Bon), Tshilombo (Nommé-Le Roublard) et JoKa (Le Truand)!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mafa K.jpg, nov. 2020

Crise de légitimité clignote en rouge en RDC. Les évêques de la CENCO se sont entretenus avec Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur du destin du peuple congolais par fourberies et roublardises; Alias Kabila le truand et Martin Fayulu, président élu, victime de hold-up, le bon et pacifique. Une tripartite se prépare pour mettre sur la table:les deux brigands de la République et Fayulu.

freddy-mulongo-mafa-a

Tshilombo le voleur de destin du peuple congolais est le problème du Congo. Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba avec ses fanatiques écervelés et lobomotisés veulent nous faire croire qu'il est là solution, alors que c'est lui  le problème et il est dangereux pour la République. Tshilombo doit dire à la Nation clairement si oui ou non il a signé ce fameux deal contre le peuple congolais avec pour parrains- témoins trois chefs d'Etat africains: Abdel Fattah Al Sissi, président de l'Egypte, Uhuru Kenyatta du Kenya et Cyril Ramaphosa de l'Afrique du sud. De deux, Tshilombo doit clairement dire  si oui ou non il veut rompre avec Alias Kabila. Il faut qu'il soit clair. 

Les consultations Tshilombiennes ressemblent de plus en plus  à une  kermesse des opportunistes et quémandeurs de postes politiques. Il risque de recevoir les Bambino de l'école maternelle voire même des filles de joie de Kinshasa. Tshilombo a du temps à perdre et il fait perdre du temps au pays. Ce faussaire-checkuleur n'a pas été préparé à des hautes fonctions, son Fufu Bukula Bwa Nseka lui suffit amplement. Ses neurones sont incapables de tenir 15 minutes de discussion soutenue. 

freddy-mulongo-mafa-k
freddy-mulongo-mafa-u

Une tripartite se prépare pour par la CENCO pour une rencontre entre : Trois présidents en République démocratique du Congo : Martin Fayulu (Président Élu-Le Bon et Victime du hold-up électoral), Tshilombo (Président Nommé-La Brute-Voleur de destin du peuple congolais et Bénéficiaire d'une Nomination Électorale) et Alias Kabila (Le Truand et Nominateur de Tshilombo en lieu et place de Martin Fayulu, vainqueur  de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018) !

Les consultations Tshilombiennes ressemblent à une kermesse des opportunistes quémandeurs de postes politiques. 

 Kongo Monene @KongoMonene Et cette fois-ci Messeigneurs @CencoRdc @CENCO__RDC @TataCardinal , revenons fermement vers nos fondamentaux catholiques. En effet, la vérité seule sauvera le pays, et du mal ne viendra pas le bien. Le nouveau théâtre de verdure du Mont Ngaliema ne produira rien pour le peuple.

 Rodriguez kabala @RodriguezKabala La légitimité est vidée de sa substance par la révision de la constitution en remettant l'élection du Président à un tour au lieu de 2 qui permettait que le Président soit élu avec plus de 50%. Cherchons d'autres arguments pour vivre politiquement.

  Jean-Marc KABUNDA @JeanmarcKabunda Le ciel socio politique de notre pays est très nuageux, la crise de légitimité est là, il est plus que temps de la résoudre. Le plan de sortie de crise est l’unique solution pour nous sortir de ce trou. Le changement aujourd’hui s’appelle Martin Fayulu dixit notre frère !

Image

 Jeune Pato @OnombePaul1960 Un dialogue autour d'un médiateur neutre, oui. Pas des bêtises qui se déroule au palais de la nation. Félix Tshisekedi est entrain de créer une diversion pour avoir un moyen de pression sur le fermier de Kingakati. L'union sacrée ne se fait pas autour d'un individu.

Image

 Justin Bidiaku @JBidiaku Tant que monsieur Felix ne se rendra pas compte de son implication et la conséquence de celle-ci dans l'actuelle crise, ces tralala ne vont rien résoudre.

 Ben Lumbwa @BenLumbwa Je valide le plan de sortie de crise est là avec le président ÉLU PAR DIEU ET PAR LES PEUPLES CONGOLAIS. Mettez ce plan en résolution pour engager la sortie de légitimité dans notre pays.

 Chikito incognito @incognitoch57 La vérité est têtue frérot et le temps est le meilleur allié de cette dernière.Quoi que vous fassiez,que vous ne reculiez ou pas,l’histoire ne retiendra qu’une chose que : Fasthi est un recéleur et un dealeur des élections.Deux ans après ! Rien ne fonctionne.

 Bob Mbemba Basaula @BobMbemba PRÉSIDENT élu, gardez Vtre posit° de fermeté car F. Tshisekedi souhaite avoir les béquilles alors il utilise la CENCO pr vs avoir à son environnement immédiat mais il ne pense pas loin, si pas vs prendre en OTAGE c-à-d prendre l'ensemble de l'opposit° en otage.

 Matondo Jonathan @MatondoJonatha4 C'est une bonne chose le problème qui bloque notre pays a se développer c'est le non respect des choix des électeurs d'où pr le résoudre ça il faut réparé ttes les voies qui ns amène là. 

Le 3 mars 2019, nous écrivions cet article qui reste d'actualité

Trois présidents en RDC: Fayulu (Le Bon), Tshilombo (La Brute) et Alias Kabila (Le Truand) !

Martin Fayulu, Président élu du peuple congolais

C'est un western que nous aimons regarder:"Le Bon, la Brute, le Truand". Le film de Sergio Leone est sorti sur les écrans le 23 décembre 1966. Clint Eastwood interprète Le Bon. Son personnage est désigné par le surnom Blondin. A aucun moment son vrai nom n'est prononcé. Lee Van Cleef interprète le rà´le de La Brute, un mercenaire insensible, n'a pas d'à¢me et sans pitié qui s'appelle dans les versions italienne et française Sentenza, nom devenu dans la version américaine Angel Eyes ("œ’il d'ange"). Eli Wallach interprète le rà´le de Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez, une créature toute instinctive, un bà¢tard et un vagabond." ! Dans le western, c'est souvent dans un cimetière que l'on retrouve le butin caché et le partage se fait à  coups de revolvers !

En République démocratique du Congo, un western se joue entre trois présidents sur fond de crise de légitimité post-électoral.

1. Martin Fayulu, Le Bon...Président élu du peuple congolais

C'est Martin Fayulu, qui a été élu avec 62% lors de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il est le véritable président de la République démocratique du Congo. Extrêmement populaire, plus populaire que Mobutu-Tshisekedi réunis et face à  une classe politique des corrompus toxiques, profito-situationnistes, mangeurs à  tous les rà¢teliers, mangercrates, politicailleurs ventriotes...Martin Fayulu sort du lot. Il est simple, constant, intègre et déterminé. Il ne là¢che rien d'où son surnom de "Soldat du peuple". Profondément chrétien, il refuse de faire couler le sang du peuple congolais pour arracher son imperium. Il se bat pacifiquement sans aucune violence !

L'homme le plus populaire de la RDC: Martin Fayulu

Martin Fayulu a catégoriquement refusé de négocier les résultats électoraux avec Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Joseph Kabila. La légitimité de Martin Fayulu provient du peuple congolais. Cette légitimité est au dessus de la fameuse cour constitutionnelle corrompue et inféodée d'Alias Kabila. La démocratie, c'est le respect des principes ! On ne peut pas crucifier la vérité. Martin Fayulu se bat pour la vérité des urnes. On ne peut pas parler de démocratie, de l'Etat de droit sans vérité des urnes. Pour parler et agir au nom du peuple, il faut avoir la LÉGITIMITÉ. Aucun candidat de l'élection présidentielle n'a eu cette élection sauf Martin Fayulu.

2. Félix Tshilombo, la Brute...pseudo-président nommé

Putschiste, Monsieur 15% est la malédiction pour la République démocratique du Congo. Roublard, fourbe, collabo, traître Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe a bradé le nom de Tshisekedi. L'imposteur et usurpateur, il est le pantin, vassal, marionnette et valet d'Alias Kabila. Illégitime, il a été nommé par ce dernier qui en a fait un petit pseudo-président étiquette et protocolaire. Dans un pays sous occupation, pour mieux piller ses ressources, on choisit soit d'être le Maréchal Pétain, collabo d'Adolphe Hitler, ancien chef du régime collaborationniste et antisémite de Vichy (juillet 1940-aoà»t 1944), ce maréchal condamné à  mort et frappé d`indignité nationale en mars 1945, puis détenu sur l`île d`Yeu ou d'être le Général De Gaulle qui fait le choix de la France Libre grà¢ce à  son appel à  la résistance du 18 juin 1940. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est le Maréchal Pétain Congolais. Le sans neurone, Félix Tshilombo a déjà  oublié les morts entre Lendu et Hema dans l'Ituri, les égorgés de Beni, Butembo, Lubero, les massacres dans les deux Kivu, les viols de nos femmes, mères et filles, le prix Nobel de la paix au Dr. Denis Mukwege est là  pour en témoigner. Tshilombo a déjà  oublié le massacre des adeptes de Bundu dia Kongo dans le Kongo-Central et du pasteur Joseph Mukungubila à  Kinshasa et Lubumbashi, il a oublié les membres de l'UDPS calcinés dans la permanence du parti à  Limeté, il a déjà  oublié le génocide du Kasaï cautionné et non dénoncé par les Kasaïens du régime d'Alias Kabila et les morts dans le rang des chrétiens à  Kinshasa pendant les marches des chrétiens. Avec plus de 12 millions des morts, des crimes de génocide, pillages des ressources...Gourou des Talibans, Fachos, Nazis, Ethnotribalistes et TribaloEthniques qui injurient tout le monde y compris des journalistes étrangers qui remettent en cause son imposture.

Félix Tshilombo a quémandé à  genou le pouvoir chez Alias Kabila

Après s'être agenouillé et pleuré de toutes ses larmes lorsqu'Alias Kabila lui a signifié qu'après mille réflexions, c'est à  lui qu'il a décidé de lui donner le pouvoir, Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe a signé un accord avec celui qui l'a nommé. Dans cet accord, d'après le journal zambien "Zambian Observer" qui a publié une partie de cet odieux accord. Félix Tshilombo s'est engagé de ne pas poursuivre ni Alias Kabila ni aucun apparatchik, baron, Mammouth Joséphiste qui ont dirigé et commis des crimes durant les 19 ans que le Kadogo a été catapulté sur le trà´ne du Congo par la mafia internationale. Or le peuple congolais est allé aux élections pour un dégagisme. Le peuple congolais exige la convocation d'un tribunal équivalent à  celui de Nuremberg pour des crimes sur son sol ! Félix Tshilombo en volant la victoire de Martin Fayulu par un deal honteux fait capoter le rêve et l'espoir du peuple congolais. Culotté, Tshilombo va chercher la légitimité à  l'extérieur du Congo. Il a honte de citer Martin Fayulu, qu'il appelle désormais "Opposant"! Dans ses mensonges éhontés, il a le toupet de déclarer qu'il a été élu alors que ce faussaire est un sujet nommé. La légitimité vient du peuple congolais. Voleur des voix du peuple, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est entré par la petite fenêtre de l'histoire. On s'imagine déjà  comment cette histoire va se terminer. Félix Tshilombo est le masque d'Alias Kabila

3. Alias Kabila, le Truand...le réel Président de la RDC

Victor Hugo:"Les penseurs sont plus utiles que les soldats ; par l'épée on discipline, mais par l'idée on civilise" ! Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe qui prend pour un Rangers Raptor adepte de l'esbroufe, de la tricherie, du mensonge et du vol des voix du peuple congolais risque d'être surpris par celui qui l'a nommé et fait de lui petit pseudo-président. Pousser par ses partisans Félix Tshilombo prend de plus en plus conscience qu'il doit dékabiliser pour devenir crédible même sans légitimité. Or Alias Kabila n'est pas un enfant de chœ“ur, il est un tueur froid ! Taiseux, les dix huit ans passés à  la tête de la RDC, l'homme en est sorti multi-milliardaire et pleins des réseaux mafieux. Sa force avoir récupéré tous les dinosaures Mobutistes et les avoir mués en Mammouths Joséphistes. Les Mobutistes sont prêts pour le pouvoir. Arrivée au Congo en 1997, sans un clou, avec une kalachnikov en bandoulière et des bottes de jardinier, le kadogo a de la bouteille ! En le nommant et signer un accord odieux à  Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, Alias Kabila espérait un gouvernement de coalition FCC-UDPS-CACH. A l'allure où vont les choses, c'est un gouvernement de cohabitation qui va arriver...! La guerre, c'est toujours la confrontation des volontés !

La vieille voiture du Maréchal Mobutu conduite par Alias Kabila pour terroriser Félix Tshilombo

Alias Kabila a quitté le "Pouvoir" sans avoir élucidé l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Pendant 18 ans, le procès Eddy Kapend et les présumés assassins de LDK n'a pas abouti. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe devient un habitué de la parjure. Après avoir parjuré sa signature à  Genève, menti au peuple congolais que c'était sa base de l'Udps qui l'avait déconseillé, le faussaire n'a jamais dit à  sa base qu'il a été nommé après un accord avec Alias Kabila. Voler n'est pas bon ! A force de voler on finit toujours par se faire prendre.

sans légitimité, il est difficile, voire impossible de gouverner une République. Félix Tshilombo voleur des voix du peuple congolais croit bà¢tir l'Etat de droit après son vol. La vérité des urnes est l'étape consécutive de l'Etat de droit. Sans vérité des urnes pas de légitimité et pas de démocratie. Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe est illégitime. Il demeure un petit pseudo-président nommé.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: La "Reine" et ses "Abeillauds" dépassent de 14.000% le budget de la présidence!

RDC: La présidence usurpée de Tshilombo dépasse son budget de 14.000%!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 610.jpg, nov. 2020

Gabegie financière et détournement des deniers publics sont les mamelles que s'abreuvent la présidence usurpée de Tshilombo. C'est Ali Baba et ses 40 voleurs. La "Reine" et ses "Abeillauds" dépassent de 14 000% du budget de la présidence, ce que dénoncent des députés nationaux, après le rapport du projet de loi de reddition des comptes exercice 2019, par le ministère de finances Sele Yala Ghuli.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-46

La République démocratique du Congo est une vache pour un prétendu "Mwana Ya Mboka fils d'Etienne Tshisekedi". Tshilombo pille le Congo, au même titre que les multinationaux et pays voisins prédateurs-receleurs de nos ressources. Mission de Tshilombo: accéder au pouvoir de manière frauduleuse par un hold-up électoral et piller les caisses de l'Etat. Les députés viennent de dénoncer le dépassement du budget de sa présidence usurpée de 14.000%.  Le rapport du projet de loi de reddition des comptes exercice 2019, par le ministère de finances Sele Yala Ghuli, à l'Assemblée nationale, est sans appel: 14.000% de dépassement du bugdet à la présidence usurpée. Du jamais vu. Des dépassements allant jusqu’à 14000% », s’exclament les élus nationaux. Ces derniers veulent diligenter une commission d’enquête. Que fait cette présidence de la RDC pour dépasser son budget ? Pendant ce temps, les fonctionnaires sont impayés, l'école gratuite un vrai fiasco, la situation politique est cahoteuse...Que des crises enchevêtrées. Le checkuleurs et ses frappeurs de Bruxelles sont entrain de liquider le pays.

 

Sur les réseaux sociaux, les réactions fusent de partout et la désapprobation est unanime sauf chez les Talibans et Bena Mpuka. l

 Berry MUEKATONE @Bmueka On nous parle des dépassements allant jusqu'à 14000% de la présidence, n'ayons pas peur des mots, il s'agit de détournement des deniers publics. Ali Baba et les frappeurs ont pris possession du trésor de la RDC. C'est du vol caractérisé. L'IGF doit mettre son nez là-dedans.

 Seth Kikuni @sethkikuni PrésidenceRDC: 14000 % de dépassement budgétaire en 2019. De la prédation, nous sommes passés à la Superprédation, une Zoophagie signée CACH/UDPS. Entre temps, l'IGF cherche les sorciers ailleurs que dans sa maison. Même une montre abîmée donne l'heure exacte deux fois par jour.

 bienvenu kabuka @doudou_kabuka « La RDCONGO est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

 MKP @frfrp Le peuple d'abord, l'intérêt suprême de la population, ....un slogan creux avec une union sacrée des voleurs,... Des épicuriens à la tête du pays...

 Jeanluc @JeanlucGildman S'ils savaient comment ils sont ridicules quand ils tentent de justifier le dépassement budgétaire actuel en le comparant avec ceux réalisés par le précédent régime. Pitié pour la population de la RDC, forçats de la république condamnée à être dirigée par des malfrats.

 David Ombeni M. @DavidombeniM à quoi vous attendiez-vous? Ils sont dans un "Deal". L'IGF a fini son deal après la mise à l'écart de l'allié gênant, le "voleur national" @VitalKamerhe1. Le'"Roi" et ses abeillauds" bouffent jusqu'à 14000%. Et les petites abeilles:allez en enfer

 Arnaud Katasi @ArnaudKatasi L'Assemblée nationale doit mettre en place une commission d'enquête pour établir les responsabilités. C'est devenu paranormal que les mêmes institutions (Présidence, Primature, Finances et Budget...) dépassent scandaleusement leurs credits sans inquiétude...

 jose bento @Jmarlaine84Jose Mawa trop nous avons avisé que l'homme était un chômeurs de Ixelles attention ils vivaient à l'escroquerie est vol qualifié mais les aigris ne voulais pas nous écouter, voilà les conséquences d'être naïf et bête.

 El_Hermano @DustPaladium Quand tu leur dis ça direct on t insulte de jaloux, de mauvais, de semer la Division. Un incompétent qui n as pas étudié quand son père l a envoyé ici. C'était sur qu il allait se battre pour son portefeuille et non le peuple. Un peuple naïf et soumis capable de le suivre mawa.

 Inkalamu ye Nkalamu @KasuliKibwe Tout à fait, ont a faire avec Ali Baba & ses 40 frappeurs !

 De vikindwe @devikindwe Nous avons affaire à un VOLEUR QUALIFIÉ à la présidence de la république il s'appelle @fatshi13 allô @USAmbDRC

 McsLionel @Mcslionel Ali Baba et les Quarante Frappeurs

 Patriote @OkendeBetty On a des voleurs expérimentés au sommet de l'état

 

  Bulukutooth @Bulukutu Ces médiocres usurpateurs nous coûtent extrêmement cher. Ce sont des détournements qui doivent être sévèrement punis.

 Patrick Kasali @patrickkasali Buiji

 Fay Kanza @FayKanza1 Rien d'étonnant. Du slogan à la praxis républicaine, l'UDPS révèle l'état criant de leur stage sur la gestion de finances publiques. Malheureusement, ils vont justifier ça par l'inculpation de VK. Maquillage du sérail !

 Tommy Yayo @tommykathombo La présidence des inconscients et un président de la république inconscient et incompétent. Fatshi Ngwaku

 Bob Chris Lele @chrsbblele Entre-temps les fonctionnaires de l'Etat dans bcp de ministères crèvent de faim ! Salaires insignifiants, nouvelles unités non mécanisés pendant des années, ... Eza pasi pe mawa !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 12 novembre 2020

Martin Fayulu, Grand Homme d'Etat avec "Vérité des urnes" et "Plan sortie de crise"!

Martin Fayulu, Grand Homme d'Etat avec "Vérité des urnes" et "Plan sortie de crise"

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Martin Fayulu C.jpg, nov. 2020

Populaire et incontournable, Martin Fayulu Madidi apparaît de plus en plus, comme un Gand Homme d'Etat Congolais, par son amour de la patrie et sa proximité avec le peuple congolais. Victime d'un hold-up électoral, le président élu à 62,8% tout en réclamant la vérité des urnes a proposé un plan de sortie de crise pour le présent et l'avenir du Congo. Tshilombo souffre d'une crise de légitimité ! 

freddy-mulongo-martin-fayulu

Les Congolais qui criaient "Tshilombo aza Muana Mboka ata ayibi élection ya peuple" malgré son hold-up électoral, n'ont que leurs yeux pour pleurer. Eux qui ont encouragé le vol de destin de tout un peuple par un deal, ne savent plus à quel Saint se vouer. Le pays va très mal. Qui soutient Tshilombo soutient par ricochet Alias Kabila qui l'a nommé.  La République démocratique du Congo souffre de plusieurs crises enchevêtrées dont la plus récurrente est la crise de légitimité des dirigeants. Tshilombo, l'imposteur et usurpateur qui trône n'échappe pas à cette tare. Il est président nommé. Tshilombo est bénéficiaire d'une nomination électorale, grâce à son allié et partenaire Alias Kabila, qui l'a choisi et nommé avec ses 15%. Martin Fayulu Madidi 62,8% a vu son élection volée. Pacifique, intègre et patriote, Martin Fayulu Madidi est pour le moment le GRAND HOMME ÉTAT en République démocratique du Congo. Il ne se  bat pour son ventre mais pour son pays et son peuple. Paupérisé et chosifié à dessein, pour mieux le manipuler. 

freddy-mulongo-martin-fayulu-z

Nombreux ont oublié que c'est Martin Fayulu Madidi qui avait proposé un plan de 100 jours, pendant la campagne électorale. MaFa est un ancien Haut-cadre du privé qui a fait ses preuves, avant de faire de la politique. Il ne court pas vers un enrichissement personnel et il n'est pas pauvre.  "J’étais chez Mobil, qui est devenu Exxon Mobil. Je suis rentré au pays et j'ai investi dans le business pour me permettre de vivre décemment et de faire de la politique sans être corrompu, parce que l’intégrité pour moi est une valeur cardinale sur laquelle on ne peut pas transiger","En 100 jours, les choses seront mises en place, on doit décréter une urgence agricole" (...) Lutter contre la faim, c’est la première clé, arrêter la corruption, c’est la seconde la clé. Et l’éducation, la troisième et les infrastructures, la dernière. Ces quatre priorités pour nous, pour lancer le vaste programme "

freddy-mulongo-martin-fayulu-j

Tshilombo allié et partenaire d'Alias Kabila (FCC) n'avait ni vision ni programme. L'Enfarineur Tshilombo avait même fui le débat entre les candidats que réclamait Martin Fayulu.  Voler l'élection et le destin de tout un peuple, cette prouesse n'aura duré que deux ans. Tshilombo et Alias Kabila, qui l'a fait bénéficier d'une nomination électorale se chamaillent. Les Congolais découvrent que l'odieux deal entre Tshilombo et Alias, qui a piétiné la souveraineté du peuple congolais, a été cautionné par trois chef d'Etat africains: Abdel Fattah Sissi de l'Egypte, Uhuru Kenyatta du Kenya et Cyril Ramaphosa de l'Afrique du sud. Quelle humiliation pour un peuple ! 

freddy-mulongo-martin-fayulu-r

La vérité des urnes de Martin Fayulu Madidi est le passage obligé pour que le Congo prenne l'autoroute de la démocratie. Victime d'un hold-up électoral, Martin Fayulu a proposé un plan de sortie de crise, avec des proposition de réformes institutionnelles. Imbu de lui-même, autosuffisant, Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba lui avait ri au nez, ironisant et lui recommandant d'aller le déposer à l'Assemblée nationale.  

freddy-mulongo-martin-fayulu-c

De tous les Troubadours, girouettes politiques, politicailleurs, ventriotes-ventripotents qui écument la fameuse classe politique congolaise. Pour le moment, Martin Fayulu Madidi fait la différence et se démarque. Non seulement, il est en pôle position. Il est loin devant, les autres sont dans une carambolage pas possible. Les élections anticipées, proposition de Martin Fayulu est réclamé par le FCC d'Alias Kabila, n'est-ce pas le monde à l'envers ? Aux Etats-Unis, grande puissance et vielle démocratie, a tablé sur le comptage bureau de vote par bureau de vote pour départager Donald Trump-Joe Biden. N'oublions pas que le Sénat américain avait dénoncé la fraude électorale au Congo.

 

© Martin Fayulu

8:38 AM · 9 nov. 2020·Twitter for iPhone

Incontournable et populaire, dans cette crise de légitimité qui colle comme un sparadrap Tshilombo et son allié, partenaire Alias Kabila, qui l'a nommé et fait bénéficier d'une nomination électorale avec un odieux deal, en roulant dans la farine le peuple congolais...Martin Fayulu Madidi est plus qu'un recours. Il est l'homme-Ecce Homo ! Élu avec 62,8% par le peuple congolais à l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi s'est vu voler son élection par Tshilombo, Monsieur 15% nommé par Alias Kabila. Masque, rempart, pantin et marionnette durant 2 ans, Tshilombo l'Enfarineur, se réveille toujours dans son costume boutonné d'un fraudeur et tricheur, appelle à l'Union Sacrée contre son allié et partenaire Alias Kabila, avec qui il avait concocté une messe noire contre le peuple congolais. L'union sacrée de Tshilombo ressemble à un carnaval où troubadours, comiques, chroniqueurs thuriféraires, ambassadeurs, filles de Paka Djuma, débauchés de Lamuka, girouettes politiques, politicailleurs ventriotes viennent à la consultation auprès de l'individu problème du Congo: Tshilombo !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 266