lundi 5 décembre 2022

BenaMpuka Meetoo : la stagiaire Amanda Foto Luzayadio brise l'omerta avec Balufu Bakupa Kanyinda !

BenaMpuka Meetoo : la stagiaire Amanda Foto Luzayadio brise l'omerta avec  Balufu Bakupa Kanyinda !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20221205_160750.jpg, déc. 2022

BALUFU BAKUPA KANYINDA METTEUR EN SCÈNE DE LA DENT COURONNÉE DE LÉOPOLD II AU KONGO ! 

Depuis l'affaire Weistein en 2017, ce producteur harceleur d'Hollywood, des femmes dénoncent des hommes qui ont attenté à leur pudeur voire pire.

Au Kongo, tout le monde a peur de Balufu Bakupa Kanyinda, baron et apparatchik du régime tyrannique d'occupation de son frère de tribu Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba, Monsieur 15%.

Après avoir abusé plusieurs fois, sans aucune protection, de sa stagiaire, Madémoiselle Armanda Foto Luzayadio 25 ans... est tombé enceinte du dinosaure Balufu Bakupa Kanyinda 60 ans !

Le metteur en scène du retour, de la dent couronnée du génocidaire Léopold Il, roi des  Belges, coupeur des mains pour le caoutchouc qui a plus de 10 millions de morts au Kongo, sa fameuse dent deviendra celle de Lumumba, héros national. L'enfarineur Balufu Bakupa Kanyinda va tout orchestrer en complicité avec la présidence usurpée de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

INTOUCHABLE, Balufu Bakupa Kanyinda va s'organiser pour amener sa stagiaire sur plusieurs centres hospitaliers:  Clinique Ngaliema, Centre Ndolo, Centre Oasis, Centre Nganda pour un avortement forcé sans le consentement de Mademoiselle Amanda Foto Luzayadio !

Depuis cet avortement à la Balufu, Mademoiselle Amanda Foto Luzayadio qui ne sait pas ce pas ce que les charlatans Kinois ont charcuté dans son corps, tombe souvent malade et perd son sang.

Le Matador Balufu Bakupa Kanyinda non seulement refuse de venir à l'aide pour des soins médicaux, mais il passe son temps à la menacer.

S'il y avait relations sexuelles protégées, la fille ne serait jamais tombée enceinte.

Pardieu ! Comme un gamin puceau, Balufu Bakupa Kanyinda ose parler de la grossesse non désirée !

Au Kongo faut-il être une célébrité pour dénoncer les harcèlements dont est victime Amanda Foto Luzayadio ?

Pourquoi les femmes féministes passionnées et engagées se cachent et se taisent face aux incursions sexuelles d'un patron à sa stagiaire ?

Courageuse, Amanda Foto Luzayadio brise le silence coupable, l'omerta. Elle souffre physiquement et psychologiquement. Elle est abandonnée de tous. C'est elle la honteuse et Balufu Bakupa Kanyinda, les honneurs.

Si Balufu Bakupa Kanyinda avait accepté de soigner sa stagiaire pour séquelles de l'avortement forcé, nous n'en serions pas là.

Ce n'est pas parce qu'Amanda Foto Luzayadio provient d'une famille pauvre, qu'elle doit subir les assauts d'un Apparatchik du régime. Balufu Bakupa Kanyinda doit prendre conscience de sa responsabilité dans cette affaire.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 4 décembre 2022

BenaMpuka : Affaire Balufu Bakupa Kanyinda : l'avortement de ton stagiaire Mlle Amanda Foto Luzayadio pose des complications !

BenaMpuka : Affaire Balufu Bakupa Kanyinda : l'avortement de ton stagiaire Mlle Amanda Foto Luzayadio pose des complications !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670175706031.jpg, déc. 2022

A Kinshasa, Balufu Bakupa Kanyinda a organisé une grande fête, en grande pompe pour fêter son anniversaire, pendant ce temps, sa stagiaire Mlle Amanda Foto Luzayadio qu'elle a fait avorter est toujours souffrante de l'avortement forcé de 5 mois !


Lorsqu'on a 60 ans et que l'on couche couramment avec sa stagiaire de 25 ans, pour qu'elle garde son boulot, sans se protéger, tout peut arriver.

FB_IMG_1670175700494.jpg, déc. 2022

Une grossesse s'en est une ! C'est du banditisme de faire avorter une fille à son insue et sans son consentement !

Kuluna au col blanc, Balufu Bakupa Kanyinda est un voyou qui utilisé, usé et abusé de la petite Armanda Foto Luzayadio. Elle a été utilisée comme objet sexuel pour assouvir le libido exponentiel d'un dinosaure apparatchik d'un régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation.

Le comble est que la majorité des leaders et activistes des Ongs des droits de l'homme sont Luba Kasaïens comme Tshilombo-Balufu. Les tribaux, tribalistes et tribalisés protègent leur frère de tribu: Balufu Bakupa Kanyinda.

La petite Amanda Foto Luzayadio est abandonnée à elle-même dans sa pauvreté et sa maladie. 

Balufu Bakupa Kanyinda a profité de la jeunesse de Mlle Amanda Foto Luzayadio puisqu'elle n'a que 25 ans, sa mère est Albinos et sa famille est très pauvre.

Originaire du Kongo Central, Amanda Foto Luzayadio est née à Kinshasa, le 21 mars 1998.

La démoiselle a rencontré le méchant tyran Balufu Bakupa Kanyinda lors de l’organisation de Miss vodacom.

Notre jeune compatriote a  travaillé dans l'entreprise familiale de Balufu BK&A sise sur l'immeuble Batetela, sur le boulevard du 30 juin, à Kinshasa-Gombé, du 28 octobre 2021 au 6 juillet 2022. Elle n'a jamais été payée. En plus, Balufu Bakupa Kanyinda l'a rendu grosse avant de la faire avorter.   

Pseudo-panafricaniste, Fossoyeur du Kongo, Falsificateur de l'histoire de Lumumba, Balufu Bakupa Kanyinda s'est lui-même même sorti de la grande porte de l'histoire !

Ventriote et ventripotent, Balufu Kanyinda Bakupa est un intouchable puisqu'il est baron à la présidence usurpée de son frère Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui se permet tout ! 

L'enfarineur du peuple Kongo, Balufu Bakupa Kanyinda  est le metteur en scène qui a orchestré le retour au Kongo, de la fameuse dent couronnée dorée de Léopold Il pour celle de Lumumba contre 16 millions de $ du trésor public.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka: Mama Antoinette Mobutu Sese n'a pas besoin d'un diplôme de l'occupante rwandaise Denise Nyankeru !

BenaMpuka Mama Antoinette Mobutu Sese n'a pas besoin d'un diplôme de Mérite de l'impostrice tutsie rwandaise, 

Denise Nyakeru !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670169417224.jpg, déc. 2022

MAMA ANTOINETTE MOBUTU SESE 

Misu Makasi ! Ki Ndoki Ya Moyi Makasi ! La compagne tutsie rwandaise d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba a eu le toupet de décerner un diplôme de Mérite à Mama Antoinette Mobutu Sese pour l’ensemble de ses œuvres sociales.


Le culot de la profito-situationniste Denise Nyankeru  au delà de la provocation est une humiliation pour la majorité des Zaïro-Kongo !


Ces sont des filles et fils Kongo qui doivent honorer Mama Antoinette Mobutu Sese pour ses œuvres sociales pas une occupante, Kuya Kuya, Mungizila fruit de l'occupation.

Les Filles et fils Kongo ont le devoir d'assurer la continuité de l'œuvre combien salvatrice en faveur des plus démunis, laissée par la seule First Lady,  première dame de notre pays, en l'occurrence Mama Mobutu.

À ce jour, la Fondation Mama Mobutu est presque dépouillée de l'essentiel de son patrimoine, surtout immobilier. C'est notamment, le cas d'un espace situé dans la commune de Mont Ngafula, précisément dans le quartier Musango où sont érigés une école et un centre hospitalier pour aveugles, qui y habitent d'ailleurs en grand nombre.

La cité des aveugles, qui leur a été achetée à l'époque par Mama Mobutu de son vivant et qui s'étend sur une superficie d'une trentaine d'hectares, est aujourd'hui un terrain presque totalement loti où des maisons sont entrain d'être construites.

FB_IMG_1670169421304.jpg, déc. 2022

L'espace occupé par ceux pour qui il est destiné, c'est-à-dire les aveugles, ne représente que deux hectares seulement. Un doigt accusateur des membres de la Fondation est pointé vers le secrétaire général du ministère des Affaires sociales, à qui il est attribué la responsabilité de ce lotissement.

Au lieu d'un diplôme de Mérite de complaisance, Denise Nyankeru devrait plutôt mettre fin aux spoliations du patrimoine de la Fondation Mama Mobutu. 

Les filles Mobutu Yango et Ndagbia ont reçu le diplôme de Mérite décerné à Maman Sese Mobutu Antoinette, des mains de la Première dame , pour l’ensemble de ses œuvres sociales. 

FB_IMG_1670169426056.jpg, déc. 2022

Décédée le 22 octobre 1977 en Suisse, 45 après sa disparition, Mama Antoinette Mobutu Sese demeure inoubliable dans le cœur et l’inconscient collectif des fils et filles Kongo !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 2 décembre 2022

#BenaMpuka Affaire Cagnotte : Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo doit plus de 11.000 euros à la diaspora !

BenaMpuka : Affaire Cagnotte : Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo doit plus de 11.000 euros à la diaspora !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International FB_IMG_1669979143799.jpg, déc. 2022

FAKWA ROBERT LUKASI ALIAS BOBO KONGO ! 

Crâne rasé, lunette noire en plein jour, biceps gonflés et barbe hirsute des Ayatollah, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un barbouze. Manipulateur hors pair, il se comporte en gourou dans la diaspora. Il prend des initiatives pour son ventre au nom de la communauté.


Fakwa, Moyibi et Voleur, Robert Lukasi doit justifier les 11.000 euros de l'opération Obsèques Honoré Ngbanda initié le 14 avril 2021 sur la plate-forme Gofundme. Au delà de ça, Alias Bobo Kongo, leki ya Éric Lukasi doit justifier l'argent perçu sur Western union, Monney Gram, Ria... Sans oublier les sommes perçues en mains sales.


D'après nos fins limiers, Robert Lukasi a convaincu quelques compatriotes de témoigner en sa faveur. Ils ont été remboursés par Gofundme, eux tous font un total de 165 euros sur les 11.000 euros !


Il a encore du boulot ! Le Muana Matete se prend pour un pomba au sein de la diaspora. Mais le devoir de redevabilité est un droit de transparence.


Le respect pour la mémoire de Monsieur Honoré Ngbanda exige que toute l'opération obsèques en son nom soit claire.


La diaspora pourrie n'a plus sa place dans la résistance patriotique Kongo. Les cagnottiers et cagnottistes doivent se trouver un autre boulot que d'escroquer les filles et fils Kongo !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 1 décembre 2022

BenaMpuka : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Fakwa, Moyibi, Voleur de 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda !

BenaMpuka : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Fakwa, Moyibi, Voleur de 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669919091489.jpg, déc. 2022

ROBERT LUKASI ALIAS BOBO KONGO : FAKWA, MOYIBI ET VOLEUR DE 11.000 EUROS OBSÈQUES HONORÉ NGBANDA ! 

Il cache son nom de Robert Lukasi parce qu'il est le frère du josephiste Kanambiste, Éric Lukasi.

Il se présente sous un faux profil de Bob Kongo.

Fakwa, Moyibi et Voleur Robert Lukasi a bouffé 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda.

Pomba, Muana Matete, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo n'a rien autre à faire que de restituer les 11.000 euros volés pour les obsèques Honoré Ngbanda.

Le 1 avril 2021, Réveil FM International publiait sur le blog Médiapart avec comme titre: "Diaspora : Honoré Ngbanda Nzambo  enterré en toute intimité en France"!

https://blogs.mediapart.fr/freddy-mulongo/blog/010421/diaspora-honore-ngbanda-nzambo-enterre-en-toute-intimite-en-france

L'objectif était pour barrer la route aux cagnottistes et cagnottiers patentés qui voulaient humilier Honoré Ngbanda. Le président de l'Apareco n'était ni indulgent ni précaire. Robert Lukasi, Fakwa, Moyibi, Voleur a fait un Gofundme pour les obsèques Honoré Ngbanda. Le frappeur a récolté 11.000 euros. La famille Ngbanda n'a jamais perçu aucun euro.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo a le toupet de clamer que les 11.000 euros ont été restitués. Est-ce que c'était à Robert Lukasi Alias Bobo Kongo de restituer l'argent perçu ou plutôt à Gofundme ?

Avec ses lunettes noires de barbouze en plein, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un Fakwa, Moyibi, Voleur qui doit vite, vite et vite restituer les 11.000 euros des obsèques Honoré Ngbanda.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka : 10 questions à Maître BATIKI KANIKI Roger – Marcel !

BenaMpuka : 10 questions à Maître BATIKI KANIKI Roger – Marcel !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20221201_173101.jpg, déc. 2022


Son Altesse royal descendant des Basengele (Anamongo) dans la province du Mai-Ndombe, Avocat et Homme Politique, Philosophe, Littéraire et Chercheur au KONGO, 

Membre de l’U.P.R !


1. Réveil FM International :  La justice élève une nation dit-on. Celle de notre pays est féodale et corrompue. Comment peut-on faire confiance qui ne condamne que des faibles. Les Kulunas en col eux circulent allègrement... Pourquoi ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

Avant toute chose, je vous remercie pour votre interview et vous félicite notamment pour votre tradition journalistique et vos efforts en terme de contribution de 10 questions, sachant que je suis dans la ligne droite de la liberté de la presse au Kongo, je m’attendais à votre interview interpellation, reconnaissant en vous les qualité de cœur et d’intelligence en terme de vertus : la patience, la prudence et le courage aussi un éveilleur de consciences et d’un des gardiens du Temple du combat de la diaspora congolaise pour la vraie libération du peuple congolais et de la conscience de la classe politique de la République Démocratique du Congo.

Votre questionnaire nécessite que j’apporte d’abord certaines précisions en ma qualité d’Homme Politique et Porte-parole de Son Excellence le professeur Révérend Julien CIAKUDIA Sr, le Grande patriarche de Londres DEGAULLE CONGOLAIS Leader charismatique de la résistance patriotique congolaise mondiale PN/UPR ensuite esquisser le tableau succinct dans notre pays le Congo (Kongo).

Ici, c’est une question de vie ou de mort. Pour rappel c’est depuis 1960 que notre pays est bloqué dans un système savamment monté des cercles vicieux, la crise congolaise donc s’empirer et la trompette de l’histoire est en train de sonner pour nous tous en terme de solidarité et la cohésion nationale, pour prendre notre destin en main, mais avant d’y arriver, en ma qualité de porte-parole de son Excellence le Prof. Rév. Julien CIAKUDIA Sr. Le grand visionnaire pour une nouvelle société congolaise : en voici le message à notre classe politique :

« Le renouvellement de la classe politique ne consiste pas à remplacer des vieux par des jeunes mais à renverser l’échelle des valeurs afin de remplacer l’immoralité par la moralité, la malhonnêteté par l’intégrité, la traitrise par le patriotisme, voilà le vrai renouvellement de la classe politique dans un Congo fort, uni, ouvert, inventif, volontaire, dans le Pacte National de Solidarité, Paix et Développement ; pour une nouvelle société congolaise, une société de mérite et d’excellence ».

Revenons-en à la première interrogation.

IMG_20221201_173216.jpg, déc. 2022

Ici, la vérité est que la justice élève une nation, mais quand à la nôtre c’est le contraire, parce qu’elle est féodale en terme de trafic d’influence avec beaucoup d’interférence dans son chef mais aussi et surtout l’élément confiance. C’est un élément moral très important pour la bonne marche de cette dernière à savoir que « Rien ne peut se faire sans la confiance et la confiance reste le ciment indispensable de la cohésion sociale » à tous les niveaux de notre justice, les magistrats tout comme les auxiliaires et les justiciables leurs consciences restent aveuglées par ce qu’on appelle « moyens » c’est-à-dire l’argent en numéraire en terme de corruption pour faire avancer le dossier judiciaire quelconque, d’abord c’est l’argent ensuite le travail dans l’inconscience totale en oubliant la force de la loi et du droit enfin les faibles n’ont pas de moyens pour faire face à cette justice et les détourneurs achètent avec l’argent détourné les consciences des magistrats et les auxiliaires à tous les niveaux donc vraiment c’est du « carpe diem » à la manière des romains et le pourquoi de cette question c’est parce que le plus grand danger dans un système ou encore dans un pays ; c’est lorsque l’intellectuel perd sa conscience à cause de la corruption, concussions et autres, enfin la convoitise amène la corruption sur terre, telle est la cause majeure du mal.


2. Réveil FM International : Impunité des ceux qui prennent des armes contre le pays. Impunité des politicailleurs et profito-situationnistes L'impunité n'est-elle pas le mal du siècle du Kongo ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

L’impunité à tous les niveaux au Congo, relève d’une suite logique de la corruption généralisée dans tous les secteurs de la vie publique, telles sont les antivaleurs que nous dénonçons dans la vie de chaque jour par des requêtes avec ampliation aux autorités du pays mais en retour pas de réactions ni résultats escomptés, voilà pourquoi il faut démanteler le système corrompu et poursuivre l’idéal d’une nouvelle société congolaise, celle de mérite et d’excellence, résolument engagée dans la voie d’une démocratie multipartiste avec des valeurs éthiques et en faire un bilan clair et net pour créer une bonne émulation nouvelle dans une dynamique de développement à la base  tel chez les anglophones « Botten up ».  Voilà pourquoi 62 ans après, nous avons un passé aveugle, un présent muet et un avenir sourd.

IMG_20221201_173242.jpg, déc. 2022

3. Réveil FM International : Pourquoi les magistrats sont-ils les plus corrompus. On a parfois l'impression que les gens font les études de droit pour devenir des tortionnaires de leurs propres compatriotes ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

 Les magistrats sont plus corrompus à cause de la convoitise, ici, nous devons être « patients, prudents et courageux ».  On ne peut pas tout avoir à la foi à savoir l’homme n’est pas lié au temps mais plutôt à la destinée, votre impression est juste dans la pratique actuellement mais c’est le contraire car on n’étudie pas pour l’école mais plutôt pour la vie : le études de droit c’est la noblesse dans les sciences sociales, pour amener la population à connaitre leurs droits et surtout faire la différence entre le droit et les obligations, nous allons tirer des leçons pour changer cette façon de faire les choses au Congo, pour le passé aveugle, il faut tirer des leçons, pour le présent muet, il y a la confusion et l’intolérance, pour l’avenir sourd, il y a risque des violences dans tous les sens.


4. Réveil FM International : Pourquoi le Kongo ne fonctionne pas ? Quels sont d'après vous les fléaux qui minent le pays ? Corruption et tribalisme ne sont pas les seuls...


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

Parce que le Kongo reste bloquer dans les archaïsmes, hormis la corruption généralisée, le tribalisme tels que : la calomnie, le népotisme, les mensonges, le trafic d’influence, les promesses chimériques, le chômage, l’incompétence, le dépassement budgétaire, l’intolérance, le débauchage, l’immoralité de collaborateurs, le détournement, l’impunité, le manque de vision, le manque de sens de l’Etat, les voyages improductifs, les rétro-commissions, le RAM, la famine, la démagogie, la dette publique, l’insécurité, l’instabilité institutionnelle, l’impaiement des fonctionnaires de l’Etat, les tracasseries administratives, les cachots parallèles,  abus et excès du pouvoir, la violation de la Constitution en vigueur la liste non-exhaustive de ces causes morales qui ronge le Kongo, à cela il faut ajouter l’ignorance de la population, l’égoïsme, la cupidité et beaucoup d’illusion en oubliant que l’homme émerge par l’effort et le travail dans le respect et la dignité de l’autre au regard de la loi.


5. Réveil FM International :Vous êtes Avocat inscrit au barreau de Kinshasa-Matete, vous un acteur politique connu depuis des lustres, vous êtes le porte-parole du Grand Patriarche Julien Ciakudia de Londres, est-ce que c'est facile de gérer tout ça ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:  Oui, il est vrai combiner beaucoup de préoccupations c’est très difficile dans un pays où le dérèglement et le dysfonctionnement du système reste visible à tous les niveaux de la vie : politique, sociale et économique, mais question d’avoir une bonne organisation avec un calendrier bien précis, suis Avocat au Barreau National de la République Démocratique du Congo, Homme politique et Porte-parole du Grand Patriarche Julien CIAKUDIA de Londres. 

Pas facile mais nous gérons biens nos multiples préoccupations à cause de l’expérience et surtout que l’expérience reste le meilleur ingrédient du succès dans la vie de chaque jour et surtout dans le travail manuel ou intellectuel.

IMG_20221201_173310.jpg, déc. 2022

6. Réveil FM International : 25 ans que le Kongo est victime d'agression, d'invasion et d'occupation ougando-burundo-rwandaise...avec plus de 16 millions de morts. La voix du Kongo est inaudible, ses actions sont illisibles et on a l'impression que les autorités Kongo sont tétanisées pour dénoncer les agresseurs...


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

Oui, 25 ans vaut une génération entière, c’est trop avec la situation à l’Est de notre pays avec des agressions, d’invasion et d’occupation Ougando-Burundo-Rwandaise avec plus de 16 millions de morts congolais ;  en principe le problème des frontières en Afrique n’allait pas se poser en terme de conflits armés, parce que nous connaissons les contours de 1885 à Berlin et nous devons reconnaitre le principe de « UTI – POSSEDETIS » en d’autres mots, les frontières héritées de la colonisation sur l’intangibilité des frontières. Ce sont des principes bien connus de l’Union Africaine même aux Nations Unies, nos voies sont inaudibles, nos actions sont illisibles et nos autorités en place sont tétanisées pour dénoncer les agresseurs, d’abord « Nul ne peut se prévaloir de sa turpitude ».

Nous sommes responsables de ce qui a été fait et de ce qui se fait actuellement et de ce qui se fera pour le Kongo de demain.

Ici, personne ne peut demeurer neutre ni indifférente. Tout le monde doit faire quelque chose pour arrêter cette situation, parce que cette crise qui menace notre existence physique pendant plus de 4 décennies ne menace plus seulement notre existence mais aussi celle de l’Etat entant que Nation, l’ITURI, le Nord et le Sud-Kivu, dans ce cas nous suggérons aux autorités la révision des articles 4, 51 et 217 de la Constitution du 18/02/2006 en vigueur en République Démocratique du Congo.


7. Réveil FM International : Le Kongo est dirigé avec des mensonges qui portent aux confusions. Comment un pays qui a vu naître sur ses terres : Mvulunzi KIMBANGU DIANTUNGUNUA, homme de vérité, Patrice Èmery Lumumba, Patriote et panafricaniste confirmé...peut tomber si bas ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:  Ici, nous reconnaissons que le mensonge a élu domicile dans notre pays à cause de la convoitise, c’est difficile pour nous de se rapprocher du créateur parce que nous en connaissons le père (SATAN), l’homme de vérité « MVULUNZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA » est né sur cette terre, pas un fait de hasard parce que la libération tant attendu des africains passera par le Kongo, terre des vertus et de promesse pour le peuple noir et d’Afrique, terre de grand prophète des noirs MVULUNZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA et de PATRICE EMERY LUMUMBA, patriote et panafricaniste des générations est tombée trop bas à cause de l’ignorance, cupidité et la stupidité de ses enfants et surtout de l’inertie de son peuple mais c’est une étape pas une fatalité.  C’est la terre promise des africains, nous allons relever le défi dans une nouvelle société congolaise, un jour le Kongo se lèvera plus beau, pays de promesses et terre d’espoir : depuis le 02/02/1835 nous sommes espionnés par nos voisins occidentaux par le truchement d’autres africains proches de nous pour nous déstabiliser.

Comme disait le général Charles DEGAULE : « Une communauté n’est pas accepté, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème.

Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre.

Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs », c’est le cas de l’ethnie Tutsi, originaire du Rwanda et de Burundi.


8. Réveil FM International : Quelle est votre vision du Kongo ? Quelles les valeurs qui doivent être promues pour sa sortie du trou noir ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:

Notre vision du Kongo se trouve dans le PACTE NATIONAL de solidarité, paix et développement pour une nouvelle société congolaise, c’est-à-dire un acte de foi, un contrat solennel : « Celui qui est couché par terre ne tombe plus » Proverbe Sénégalais.

C’est parce que nous savons que les congolaises et congolais veulent chacun à sa place et à la mesure de ses moyens, à la construction du Kongo de demain, un Kongo fort, uni et paisible, un Congo moderne, résolument engagé dans la voie de la démocratie multipartiste, un Kongo qui privilégie le consensus afin de tendre vers une démocratie apaisée et respectueuse de nos valeurs traditionnelles.

Ensemble, si vous le voulez bien, nous bâtirons un Kongo prospère et prêt à relever les défis du 3ème millénaire : mondialisation de l’économie, globalisation des échanges, rapidité de l’information, réduction de l’endettement, valorisation de nos matières premières,… Avec la mise en commun de toutes nos volontés, la solidarité est une valeur pour sortir le Kongo de la léthargie et surtout de l’immobilisme actuel.


9. Réveil FM International : Le Maréchal Mobutu victime d'un coup d'état ourdi par les extrémistes Tutsis avait déclaré qu'après lui ça serait le déluge. Les fils et filles Kongo vivent la volonté de balkanisation du Kongo avec une classe politique des médiocres, traîtres, Collabo et corrompus. Qu'est-ce qui nous rassure que le Kongo demeurera un et indivisible. Aujourd'hui, l'unité nationale et l'intégrité territoriale ne sont-ils des vœux pieux ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:

Pour revenir dans son testament politique en ce mardi 24/04/1990 à la N’sele, le père de la révolution zaïroise authentique nous a légué pour le présent et la postérité quatre choses que nous ne pouvons jamais oublier ni perdre en esprit ou encore transiger.

1. La paix sur toute l’étendue du pays

2. L’intégrité du territoire national

3. L’unité nationale

4. L’identité nationale

Tel est le testament du Marechal MOBUTU SESE SEKO KUKU N’GBENDU WAZABANGA.  Nous avons une histoire, nous sommes capables de faire mieux que les uns ont fait chez eux, nous avons tous les atouts, demeurons solidaire autour d’un visionnaire, homme de paix, d’expérience et de justice pour sortir le Congo dans la situation actuelle qui nous amène dans la confusion et l’immobilisme.


10. Réveil FM International : Que souhaitez-vous pour le Kongo avec ses 62 ans des politicailleurs ventriotes qui lui font tourner en rond ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:

Pour ce faire, chacun doit établir son propre bilan afin de bâtir  le pays et le sortir du chao, chacun doit évaluer sa contribution à la sauvegarde de nos droits et libertés en prônant des valeurs positives.

Qu’avons-nous fait de 62 ans après l’indépendance ?    Pour combattre l’intolérance politique, la délation, la monarchisation du pouvoir, la déliquescence de l’Etat et la dégradation des mœurs ?

Combien d’entre nous peuvent prétendre n’avoir aucune part de responsabilité, à quelque niveau qu’ils se trouvent dans cette démission collective qui a conduit notre pays dans l’impasse actuelle ?  C’est en établissant ce bilan honnêtement, sans esprit de rancune et de vengeance, que nous pouvons prendre la mesure de l’effort, l’ampleur de l’engagement et la force de détermination qu’il nous faut avoir si nous voulons engager le pays dans une voie de rénovation et du redressement et cela, dans le cadre de PACTE NATIONAL, de solidarité, paix et développement en République Démocratique du Congo.

Enfin nous saluons l’annonce de la candidature du Professeur Révérend Docteur Julien CIAKUDIA SIR, à la Magistrature Suprême en République Démocratique du Congo, dans sa nouvelle vision du Congo, un jour le Congo se lèvera plus beau, congolaises et congolais agissons ensemble pour sauver notre nation autour de cette candidature valable.

Enfin un bon danseur suit toujours attentivement le rythme de la musique dans ses oreilles pour mieux agencer les pas de danse.

Dixit : « El Hadj Omar Bongo Ondimba » sentiments patriotiques et révolutionnaire.


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel

Avocat à la Cour / Altesse Royal

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka Black Friday : Angwalimasation et Fakwalisation, deux fléaux qui rongent la diaspora !

BenaMpuka Black Friday : Angwalimasation et Fakwalisation, deux fléaux qui rongent la diaspora !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669894775047.jpg, déc. 2022

Quel combat pour le KONGO d'aujourd'hui et de demain ?

Le KONGO Ya Sika que nous désirons tous doit être celui de l'amour, du travail, du respect les uns envers les autres mais surtout celui des valeurs humaines, spirituelles et patriotiques.

FB_IMG_1669894785365.jpg, déc. 2022

Nous avons laissé trop faire. Aujourd'hui la diaspora est pris en otage par des cagnottiers et cagnottistes patentés.


L'Angwalimasation et la Fakwalisation sont les deux faces d'une pièce. Ces deux fléaux minent la diaspora patriotique Kongo.


1. En 2011, la diaspora a cotisé pour l'imperium d'Etienne Tshisekedi. L'UDPS extérieur de Tshilombo Tshintuntu Tshifieba n'a jamais publié la somme récoltée. Nommé président après un odieux deal contre le peuple suite au troisième hold-up électoral du 30 décembre 2018. Tshilombo Tshintuntu Tshifieba a ramené tous les Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados de Bruxelles à Kinshasa. Depuis des voleurs en millions, pillards de deniers publics ont pignon sur rue. Les Fakwa n'ont plus honte de se clamer VOLEURS !


Les filles et fils du KONGO qui avaient cotisé pour l'imperium d'Etienne Tshisekedi sont injuriés publiquement par son fils putatif Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba d'être des BA COMBAT NTABA, BA NYANGALAKATA, BA NDOKI !


L'UDPS familiale des Talibans, Tribalo-Ethniques, Tribaux, Tribalistes, Tribalisés n'a jamais publié la somme  perçue d'argent de la diaspora.

FB_IMG_1669894940359.jpg, déc. 2022

Du 7 juin 2014 au 25 août 2015, une cagnotte a été lancée : 1 euro pour le Kongo. La somme récoltée n'a jamais été publiée. On a même utilisé les enfants pour battre campagne.


Le compte bancaire de « UN EURO POUR LE CONGO KINSHASA »


IBAN : FR41 2004 1010 1250 8078 9M03 339

BIC : PSSTFRPPSCE


Exerce trois fonctions :


1 : Il abrite des fonds récoltés, des dons financiers ainsi que des cotisations volontaires ou obligatoires provenant d’hommes et femmes qui adhèrent et se reconnaissent dans nos objectifs socio-humanitaires, en tant que membres ou uniquement sympathisants.


 2 : Il héberge également et provisoirement les apports des actrices et acteurs membres de la FFDC (force financière de la diaspora congolaise), d’ après la disposition 5 de la charte régissant notre action et notre ambition financière. 


3 : Il accueille des fonds provenant des appels lancés en vue de faire renaître notre Congo.


La comptabilité tient compte de ces trois fonctions et une preuve de réception des versements est toujours renvoyée, signée et cachetée par les gestionnaires. Ce document précise l’affectation (une des fonctions ci-dessus énumérée)  que le contribuable a voulu donner à sa contribution. 

FB_IMG_1669894946743.jpg, déc. 2022

La mascotte de cette opération, Myriame Chouchouna Kiboula, grande traîtresse et collabo, est devenue la fille de course, Muana Bitinda de Denise Nyankeru, la compagne rwandaise d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba. La profito-situationniste est elle qui vient avec des enveloppes de Kinshasa pour sourdoyer et ravitailler quelques pseudo-résistants, qui n'ont jamais lutté pour le Kongo sauf pour leur ventre.


Cagnotte, cagnotte et cagnotte.


11.000 euros récoltés pour les obsèques Honoré Ngbanda ! Pas un rond à sa famille. Les cagnottiers-cagnottistes ont remboursé, sans témoins, l'argent encaissé à ceux qui ont contribué. Aucune liste n'est publiée. Alors même que le Gofundme était public.


En plus, il faut être Fakwa pour déclarer un chiffre rond ! Dans une cotisation où chacun est libre de donner selon la liberté de son cœur : 5,10, 20, 50...euros. Le chiffre ne peut être rond !


Ceux qui injurient les compatriotes "BATU BASILA MUPEPE" sont des Fakwa qui fakwalisent la diaspora.


Ils crient très fort pour se faire remarquer afin de se vendre et se faire acheter.


Haro aux voleurs, Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados dans la Résistance patriotique Kongo.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 29 novembre 2022

BenaMpuka Affaire Cagnotte : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, où sont les 11.000 euros de cotisation pour les obsèques de papa Ngbanda ?

BenaMpuka Affaire Cagnotte : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, où sont les 11.000 euros de cotisation pour les obsèques de papa Ngbanda ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669704849573.jpg, nov. 2022

Honoré Ngbanda, paix à son âme ! 

Le frère du Pprdien Éric Lukasi, le girouette Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un gourou- manipulateur qui joue avec le feu. Pour avoir écrit en toute liberté un article sur notre grand patriote Eric Mulalu Myc, le versatile Robert Lukasi Alias Bobo Kongo m'a insulté sur Facebook mettant en doute mon professionnalisme.

Et pourtant le 12 octobre 2022 de 12h32 à 14h51, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo qui tenait à tout prix à me parler au téléphone avec son numéro : 06 95 30 16 26 a eu à faire au journaliste professionnel que je suis.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo a révélé dans cette conversation écrite que :

1. La cagnotte obsèques Papa Ngbanda s'élevait à 11.000 euros !

2. C'est lui qui avait recueilli la somme en son nom.

3. L'argent n'est jamais arrivé à destination, c'est-à-dire à la famille Ngbanda puisqu'il a été restitué.

4. Un Fakwa qui insulte un journaliste alors qu'il devrait rendre compte de la gestion de 11.000 euros recueillis pour les obsèques de Papa Ngbanda.

Devoir de redevabilité s'impose. Faire des cagnottes au sein de la diaspora Kongo sans rendre compte est une escroquerie.

Voici notre conversation du 12 octobre dernier de 12h32 à 14h51 :

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo:  Bonjour cher aîné moi c’est Bob Lukasi je voudrais discuter un peu avec vous sur le papier que que vous avez publié sur la cagnotte de papa Ngbanda.

Freddy Mulongo Mukena : Ok. Écrivez-moi ici je vous réponds. Merci

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo: Par écrit ça sera trop long et très difficile à se comprendre, j’étais un des acteurs principaux dans l’organisation de la dite cagnotte, svp si vous pouvez m’accorder une dizaine de minutes je vous serais gré. 

Freddy Mulongo Mukena : C'est un principe chez nous. Nous ne prenons pas des appels téléphoniques. Nous donnons la possibilité qu'on nous écrive afin que nous puissions répondre. Même si c'est long Écrivez-moi et je vais répondre. Merci

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : C’est moi qui ai ouvert la cagnotte au nom de la CCDP dont je suis le VP la cagnotte a récolté au moins 11000€ mais malheureusement pour des raisons administratives on n’a pas voulu nous remettre la somme malgré toutes les démarches que nous avons fait avec l’aide de la famille du défunt, et au final on a remboursé les mises de tous les contributeurs, j’en ai les preuves, bref j’aurais voulu que fassiez une petite enquête sur ça avant d’écrire ce que vous avez publié, pourtant tout le monde connais le sérieux et le professionnalisme qui vous caractérise.

Freddy Mulongo Mukena : Pardon Bob Lukasi. Tu es le second de Odon Mbo au CCDP. 


Je n'entre pas dans la polémique stérile. Et je ne souhaite pas un jeu de ping-pong. 

Dans mon article, j'ai cité l'Apareco et je n'ai pas parlé de CCDP. 

Je ne vois pas en quoi le CCDP se sent concerner par mon article ? Votre cagnotte CCDP ne me concerne pas.  Donc c'est un dossier clos pour moi. Merci

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Cher aîné loin de moi l’idée d’engager une quelconque polémique avec vous pas du tout Dieu seul sait combien je vous apprécie et respecte, mais par rapport à la cagnotte officiellement Apareco n’a pas ouvert la cagnotte celle ci a été ouverte à mon nom sur l’initiative de la ccdp en collaboration avec l’Apareco.

Freddy Mulongo Mukena : Ah bon ? Pourquoi la cagnotte a été ouverte en votre nom  ?  L'Apareco n'a pas de compte bancaire ?

Une cagnotte ouverte en votre nom sur l'initiative de CCDP en collaboration avec l'Apareco ? Juridiquement il y a vice de forme !

Si la cagnotte était pour le vieux H, il fallait directement le faire en son nom.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Justement c’est ce que je voulais vous expliquer en discussion, les tenants et les aboutissants de l’histoire.

Freddy Mulongo Mukena : Expliquez moi, je suis en mesure de comprendre.

1. Pourquoi la cagnotte n'a jamais été faite au nom de Honoré Ngbanda ?

2. Pourquoi ce n'est pas l'Apareco qui a pris l'initiative, elle n'apparaît que comme collaboratrice ?

3. 11 000 euros, ce n'est pas rien. Pourquoi vous n'avez jamais parlé de cette cagnotte ?

4. Pourquoi la famille Ngbanda à Champigny n'a jamais bénéficié de cette cagnotte de 11.000 euros ? 

5. Vous parlez de restitution. Qui en sont bénéficiaires ? Avez vous des preuves ?

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Vous me posez des questions très pertinentes je suis prêt à vous répondre clairement et poliment mais en voix vive svp

Freddy Mulongo Mukena : Bob moi je ne prends jamais le téléphone. Je pose des questions toujours par écrit et on me répond par écrit. Merci

Mes questions demeurent valables. Merci

En effet, le 14 avril 2021, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo avait ouvert  un gofundme : cotisation obsèques de papa Ngbanda !

Bonjour,

Je compte sur vous pour faire un don ou partager cette cagnotte solidaire GoFundMe.

* Cotisation obsèques de papa Ngbanda *

Suite à la disparition inopinée du père de la résistance congolaise feu Honoré NGBANDA, la CCDP (Convention des Congolais pour la Démocratie et la Patrie)  https://gofund.me/e6ba3c42

Transférez ce message à vos contacts pour aider cette cagnotte solidaire à atteindre son objectif.


Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, Muana Matete avec un frère qui lèche les bottes de jardinier d'Alias Kabila, qu'il sache qu'il doit rendre compte publiquement de la gestion de la cagnotte obsèques Papa Ngbanda !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 26 novembre 2022

BenaMpuka : MÉTA-FACEBOOK Autocrate-Censeur Mondial, Mark Zuckerberg perd Huit cents milliards de dollars près de deux fois le budget de la France !

BenaMpuka : MÉTA-FACEBOOK Autocrate-Censeur Mondial, Mark Zuckerberg perd Huit cents milliards de dollars près de deux fois le budget de la France !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669496263428.jpg, nov. 2022


Avec ses robots écervelés, ses algorithmes, sans aucune légitimité, Mark Zuckerberg est le plus grand censeur et prédateur de la liberté de d'expression et de la presse au niveau mondial. Il est Étasunien, il peut tout se permettre ! 

Voilà deux mois que Méta-Facebook perd Huit cents milliards de dollars, près de deux fois le budget de la France.

Mark Zuckerberg a le projet d'abandonner les réseaux sociaux au profit de la création d'un univers virtuel, le Métavers.

Visionnaire ou mégalomane ? Tout le monde reste prudent, tout en se rappelant de l'odyssée de Facebook, créé en 2004 par Mark Zuckerberg : "Qu'un site internet bâti dans un dortoir de fac devienne l'une des entreprises les plus chères du monde, ça avait l'air fou".

En attendant, Méta-Facebook s'offre des pages entières de pub dans les grands journaux mondiaux, proclamant : "Même si le Métavers est virtuel, son impact sera réel".

Il est déjà plus que réel sur les comptes en banque de Méta-Facebook, dont la valeur perd, depuis un an, 23.000 dollars par seconde !

Chaque fille et fils Kongo est victime de l'arbitraire de Facebook devenu Méta.

KONGO, chambre à coucher de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA par des criminels Ougando-Burundo-rwandais qui commettent des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang sur la terre des nos aïeux, Mark Zuckerberg le censeur mondial censure le peuple Kongo, surtout sa diaspora plus que les autres peuples du monde.

Les richesses et ressources du Kongo intéressent plus Mark Zuckerberg et sa bande des prédateurs mondiaux que la vie des Kongo. En 27 ans des agressions, invasions et occupations rwandaises: 20 millions de Kongo massacrés, assassinés, tués, enterrés vivants, violés...

Mark Zuckerberg bâillonne et musele le peuple Kongo en toute impunité !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba nomme ses bourgmestres !

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba nomme ses bourgmestres !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669464456579.jpg, nov. 2022

Arrivée au pouvoir par un odieux deal avec Alias Kabila contre le peuple Kongo... L'agent Balkanisateur, l'imposteur-usurpateur, le Grand Traître-Collabo, le bourricot-Kizengi continue son tour de manège dans la préparation des élections frauduleuses et boutiquées.

Pourquoi Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba doit-il nommer ses bourgmestres à une année de l'élection présidentielle ?

Dans un état de droit, un bourgmestre est élu pour qu'il soit redevable à ses administrés !

Lorsqu'un faussaire-fossoyeur réussit son premier coup du hold-up électoral du siècle, Monsieur 15% s'est fait nommer, il faut le neutraliser, le mettre hors d'état de nuire à l'Ètat, le stopper pour qu'il ne tente pas un deuxième coup.

Si on le laisse faire, il réussira son deuxième coup et pérennisera son système. Celui-ci deviendra normal et adopté par tous.

Consequence: un Kongo  des Voleurs, Abrutis, Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados, est sans avenir.

Qui donc arrêtera Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba dans sa folie, son kizengisme avéré d'un Balkanisateur du KONGO ?


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka : MARK ZUCKERBERG, FACEBOOK HIER EST DEVENU META, LE KONGO DE NOS AÏEUX DEMEURE. KONGO EST ÉTERNEL !

BenaMpuka : MARK ZUCKERBERG, FACEBOOK HIER EST DEVENU META,  LE KONGO DE NOS AÏEUX DEMEURE. KONGO EST ÉTERNEL !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669447681854.jpg, nov. 2022

Marck Zuckerberg est le plus grand prédateur mondial de la liberté d'expression. L'Etasunien n'a aucune légitimité pour censurer autant du monde mais il jouit d'une impunité. 

Mark Zuckerberg, tu te comporte en ennemi du KONGO. Tu considère que les filles et fils Kongo n'ont pas droit de parler de leur pays. Le KONGO est victime d'agression, d'invasion et d'occupation ougando-burundo-rwandaise qui a fait au bas mot : 20 millions de morts. Et tu t'autorise avec Meta-Facebook de museler le peuple Kongo. Les filles et fils Kongo ont le droit et devoir de parler du KONGO ! Mais de quel droit peux-tu t'autoriser de bâillonner tout un peuple ? Surtout la diaspora Kongo. Tu te permets tout. Meta-Facebook demeurera-t-il en tête définitivement des réseaux sociaux ? Pas si sûr avec tes censures alambiquées surtout inopportunes. 

Mark Zuckerberg, tu es le plus grand censeur et prédateur de la liberté d'expression au monde. Tu n'as aucune légitimité pour bâillonner le peuple Kongo. Il ne se passe pas un jour sans qu'un fils ou fille Kongo se plaigne de ton blocage avec tes robots écervelés et algorithme à la con. Tu bloque y compris pour ton règlement de pacotille. 

Tu as fais ta loi du censeur patenté. Ne crois pas que tu continuera à agir ainsi en toute impunité, prédateur de la liberté d'expression que tu es. 

Mark Zuckerberg dans ta tyrannie,  ton entreprise a fait de toi un  millionnaire. Hier, c'était Facebook. Aujourd'hui, elle est devenue  Meta. Demain, elle changera encore de nom. Dans 10,15 ans, elle disparaîtra !

KONGO est la chambre à coucher de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

KONGO est la terre de nos aïeux ! 

KONGO est, il demeure ! KONGO EST ÉTERNEL. TANT QUE LE CŒUR D'UN SEUL KONGO BATTRA, LE KONGO SURVIVRA. 

MARCK ZUCKERBERG EN AUCUN JOUR TU SERAS LE DÉCIDEUR DU DESTIN DU KONGO.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BENA MPUKA: CENSEUR MONDIAL PATENTÉ, MARK ZUCKERBERG EST UN LÉOPOLD II GÉNOCIDAIRE DU NET !

BenaMpuka : Léopold Il du réseau social, Mark Zuckerberg est le plus grand censeur mondial et prédateur de la liberté d'expression et de la presse !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669445525107.jpg, nov. 2022

Mark Zuckerberg est du côté des tyrans et dictateurs qui privent leurs peuples de libertés. Lui-même, c'est un Autocrate-Censeur qui décide seul pour Méta-Facebook, il musele et bâillonne qui il veut et quand il veut, surtout des gens qui ne pensent pas comme lui.

Léopold II, roi des Belges et génocidaire au Kongo, avec 10 millions de victimes, a coupé des mains pour du caoutchouc. Mark Zuckerberg est un Léopold II de Méta-Facebook. Il coupe des mains, censure à tout va. Y compris pour des journalistes africains de la diaspora. Trop de censure tue la censure. 

Il ne faut surtout pas parler du KONGO de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

Comme Léopold II, roi des Belges qui a commis un génocide au Kongo, 10 millions de victimes, coupant des mains pour du caoutchouc... Mark Zuckerberg censure tous les jours des fils et filles Kongo insoumis. Il veut un ormeta sur le Kongo pour mieux le dépouiller de ses ressources. 

Mark Zuckerberg est "Ennemi du Kongo" et tous les fils et filles Kongo qui défendent KONGO agressé, envahi et occupé, Mark Zuckerberg se perd dans des censures innommables, incommensurables et inoubliables. Ses robots écervelés censurent à tout va !

Mark Zuckerberg est un Conquistador Colonial qui estime que tous les utilisateurs de Méta-Facebook sont esclaves qui lui doivent d'être sur son réseau social. 


Son chiffre d'affaires de Méta-Facebook est en chute libre en bourse, Mark Zuckerberg se venge sur les Kongo qui défendent la terre de leurs aïeux et ancêtres.

Censeur patenté, Mark Zuckerberg est complice des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang qui se commettent au Kongo en toute impunité pour mieux piller ses ressources par des multinationaux.

Le déclin de l'empire de Mark Zuckerberg s'accélère ! La série noire continue pour les géants du numérique. Après Microsoft et Google, c'est au tour de Meta Platforms d'afficher des résultats en baisse.

Le cours de l’action s’est effondré de près de 25 %. La capitalisation boursière du groupe est de 263 milliards de dollars, son plus bas niveau depuis 2016.

Ainsi Mark, Zuckerberg qui détient 13 % des parts du réseau social a perdu 11,2 milliards de dollars en une seule journée, précise BFMTV. Depuis 2021, sa fortune s’est effondrée de plus de 103 milliards de dollars et il ne pèse aujourd’hui « que » 37,7 milliards de dollars.

Les nouvelles de Meta Platforms sont encore plus mauvaises que prévu. Connu jadis sous le nom de Facebook, l'empire des réseaux sociaux, rebaptisé il y a près d'un an par son fondateur Mark Zuckerberg, rend compte de résultats trimestriels en baisse. Et comme la tendance ne semble pas près de s'inverser, l'action du groupe a dévissé de 19% hier sur le marché gris, après la fermeture du Nasdaq.

La capitalisation de Meta tombe ainsi en dessous de 300 milliards de dollars, ce que l'on n'avait pas vu depuis 2016. La déconfiture boursière de mercredi 26 octobre porte à plus de 500 milliards de dollars l'évanouissement de valeur depuis janvier pour la société qui représentait le "F" de l'acronyme GAFAM.

Meta affiche un recul de son chiffre d'affaires pour le second trimestre consécutif. Les profits de la société chutent de 52%, à 4, 4 milliards de dollars. Voilà qui marque le quatrième trimestre d'affilée de baisse des bénéfices.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 24 novembre 2022

BENA MPUKA : THARCISSE KASONGO MWEMA FAIT HÉROS NATIONAL PAR ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA !

BenaMpuka Présidence usurpée. Tharcisse Kasongo Mwema Y'Ambayamba fait Héros National par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International FB_IMG_1669323611523.jpg, nov. 2022

Personne ne peut remettre en cause le professionnalisme de Tharcisse Kasongo Mwema, en tant journaliste chevronné.

Être porte-parole  d'un voleur de destin de notre peuple, d'un traître collabo et agent balkanisateur du Kongo, pose un vrai problème sur les convictions démocratiques et valeurs républicaines de notre aîné Kasongo Mwema.

Imposteur-usurpateur, Monsieur 15%, Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Le Faussaire et Fossoyeur a fait un odieux deal avec Alias Kabila, contre le peuple Kongo, pour bénéficier d'une nomination électorale.

Avec tous les respects, Tharcisse Kasongo Mwema Y'Ambayamba mérite d'être chevalier de l'Ordre National Civique ou Ordre honorifique mais Héros National pour avoir soutenu l'occupation Ougando-burundo-rwandaise ?

Héros National de manière posthume pour avoir été le porte-parole d'un valet et chien couchant de Paul Kagamé, Hitler Noir, bourreau du peuple Kongo, pillard et recèleur des ressources du Kongo ?

Il n'a plus des critères pour devenir Héros National au Kongo ? À l'allure où vont les choses, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba risque de s'autonommer "Héros National" malgré sa Haute Trahison et son collaborationnisme avec les ennemis du Kongo.

Tharcisse Kasongo Mwema Y'Ambayamba fait Héros National pour avoir servi sous la dictature de Mobutu et d'avoir été porte-parole de Mabundi Fatshi, le Maréchal Pétain du Kongo ? 

On n'est pas sorti de l'auberge avec le régime des Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados. 

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 22 novembre 2022

BenaMpuka : MBOKA ESI EKUFA ? AVEC 2.070.000 $ PAR MOIS ! LA LOI DES ANCIENS CHEFS D'ÉTAT DE "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI EST UNE LOI D'IMPUNITÉ POUR DES IMPOSTEURS, USURPATEURS ET CRIMINELS !

BenaMpuka : MBOKA ESI EKUFA ? AVEC 2.070.000 $ PAR MOIS ! LA LOI DES ANCIENS CHEFS D'ÉTAT DE "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI EST UNE LOI D'IMPUNITÉ POUR DES IMPOSTEURS, USURPATEURS ET CRIMINELS ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669120830012.jpg, nov. 2022

FOURBE, ROUBLARD ET GRAND REQUIN, "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI, FOSSOYEUR DU KONGO ! 

CHAQUE INDIVIDU EST RESPONSABLE DE SES ACTES CHEF DE L'ÉTAT OU NON ! OR LA LOI DES ANCIENS CHEFS D'ÉTAT DE "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI EST UNE LOI CRIMINELLE CONTRE LE KONGO.

C'EST LA FAMEUSE LOI DE "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI QUI DONNE DES AVANTAGES INCOMMENSURABLES À L'ANCIEN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET À CELUI QUI EST EN FONCTION : ALIAS KABILA GAGNE LE 1/3 DU SALAIRE DE CELUI EN FONCTION SOIT: 68.000 $ PAR MOIS ET TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, VOLEUR DE DESTIN DE NOTRE PEUPLE TOUCHE : 2.070.000 $ PAR MOIS.

ET "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI APRÈS AVOIR FAIT PASSÉ CETTE FAMEUSE LOI AU SÉNAT A ÉTÉ RÉCOMPENSÉ PAR TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, SON FRÈRE DE TRIBU... 

A 76 ANS, LE DINOSAURE-MAMMOUTH, "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI A ÉTÉ BOMBARDÉ MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES DU GOUVERNEMENT SAMA LUKONDE. NOS COMPATRIOTES DE GOMA, VICTIMES DE L'ÉRUPTION VOLCANIQUE NIRAGONGO VIVENT SOUS DES TENTES DANS LEUR PROPRE PAYS COMME DES RÉFUGIÉS. 

CORROMPU JUSQU'À LA MOELLE ÉPINIÈRE, "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI EST UN MAFIEUX MANGERISTE ET MANGERCRATE QUI MANGE À TOUS LES RÂTELIERS. LA GIROUETTE EST UNE GRENOUILLE QUI SAUTE D'UN NENUPHAR À UN AUTRE, UN CAMÉLÉON QUI PREND LA COULEUR DE SON ENVIRONNEMENT. 

CETTE LOI ACCORDE PLEINS DE DROITS À UN INDIVIDU QUI AURA SÉVI, MASSACRÉ, TUÉ LA POPULATION, PILLÉ LE PAYS... SIMPLEMENT PARCE QU'IL A ÉTÉ CATAPULTÉ OU NOMMÉ FRAUDULEUSEMENT SUR LE TRÔNE DU KONGO.

L'ANCIEN GENDARME DE MOBUTU À KANANGA, QUI A KINSHASA A TOUJOURS VÉCU À NGABA DANS LA PARCELLE FAMILLIALE... IL A TROUVÉ UNE AUBAINE. AVEC LE DIALOGUE INTERCONGOLAIS, "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI DE L'UDPS VA TOUT FAIRE POUR SE RAPPROCHER D'ALIAS KABILA.

APRÈS SUN CITY,  "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI SERA NOMMÉ À LA TÊTE DE LA HAUTE AUTORITÉ DES MÉDIAS (HAM), L'UNE DES 5 INSTITUTIONS D'APPUI À LA DÉMOCRATIE. GARÇON DE COURSE DE LOUIS MICHEL, "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI VA MUSELER DES JOURNALISTES, BÂILLONNER DES MÉDIAS ET OPPOSANTS LORS DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE LOUIS MICHEL 2006. IL VA MÊME ANNULER LE DÉBAT DÉMOCRATIQUE INSCRIT DANS LA CONSTITUTION DE LA TRANSITION QUI DEVAIT OPPOSER JEAN PIERRE BEMBA-HIPPOLYTE KANAMBE KAZEMBERE MUTWALE ALIAS KABILA.

UNE FOIS FRAUDULEUSEMENT ÉLU AVEC LE FORCING DE LOUIS MICHEL, ALIAS KABILA VA NOMMER "MOMO" MODESTE MUTINGA MUTUISHAYI RAPPORTEUR AU SÉNAT.

LA LOI DES ANCIENS CHEFS D'ÉTAT A ÉTÉ VOTÉ EN 2018, QUELQUES MOIS AVANT LA PASSATION DE POUVOIR TSHILOMBO-ALIAS KABILA. LORETA MERTI MERTA !

LE SATANISTE DE LA PRIMA CURIA, "MOMO" PEUT TOUJOURS CONTINUER À SE FROTTER LES MAINS POUR SES INTÉRÊTS PERSONNELS ET ASCENSION SOCIALE D'AVOIR CONTRIBUÉ À ENFONCER LE PAYS. MBOKA ESI EKUFA ? PAS LE KONGO DE TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. VOS LOGES, GRIS GRIS ET PENTACLES VONT BRÛLER YANGO MOKO. BA NDOKI YA RDC.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 15 novembre 2022

BenaMpuka Folklorisé, Tharcisse Kasongo Mwema sacrifié par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

BenaMpuka Folklorisé, Tharcisse Kasongo Mwema sacrifié par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1668544428239.jpg, nov. 2022

L'âge est un naufrage pour ceux qui croient que les honneurs et postes alambiqués peuvent remplacer l'intégrité, convictions et valeurs. 

Le naufrage, c'est "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, après n'avoir rien eu du régime de Mobutu, fourbe, Traître et Grand Collabo,  s'est vendu à Alias Kabila. Nommé président à la Haute Autorité des Médias, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi est devenu l'étouffoir des libertés au Kongo. Il a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants. Après l'élection présidentielle Louis Michel, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a été catapulté Rapport au Sénat par Alias Kabila. Et c'est lui qui a pondu la fameuse loi sur les anciens Chefs d'état qui octroie à Alias Kabila, 680.000 dollars par mois et Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba 2.070.000 dollars par mois.

Le naufrage, c'est aussi Tharcisse Kasongo Mwema Y'Ambayamba, journaliste professionnel jusqu'au bout des ongles, qu'est-ce qu'il est allé faire auprès d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba comme son porte-parole ? Un président nommé, non élu par notre peuple. Tshilombo avec ses 15 % n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Comment peut-on être un porte-parole d'un faussaire, fraudeur et voleur de destin de tout peuple ? Tharcisse Kasongo Mwema a trahi ses convictions et valeurs républicaines. Il s'est vendu à Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui n'est qu'un valet et chien couchant de Paul Kagame, Hitler Noir !

Tharcisse Kasongo Mwema Y'Ambayamba s'est compromis en étant le porte-parole d'un imposteur-usurpateur Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, le Maréchal Pétain du Kongo. Il a cru qu'il était honoré dans ses dernières années de sa vie. Kasongo Mwema a ignoré que le Grand Traître et Grand Collabo Tshilombo était le masque des extrémistes Tutsis Rwandais, criminels et bourreaux du peuple Kongo. Les Rwandais qui entourent Tshilombo sont allergiques à tout esprit éveillé, à tout intellectuel et à toute intelligence. Et ils sont prêts à éliminer tout celui qui reflète l'éveil de la matière grise dans sa tête.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, tel un ogre vampirisé à sacrifié de nombreux Kongo à sa présidence usurpée.

Les Katangais retiennent que trois de leurs personnalités ont été sacrifiés par ce régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation :

1. L'avocat Général, George Mulongo. Élever pour être éliminer. Nommé par Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Avocat Général de la République, Georges Mulongo est décédé le 11 août 2020, dans un assassinat maquillé en accident de circulation sur le boulevard triomphal, l'artère sécurisé de Kinshasa qui abrite le parlement congolais et le stade des Martyrs.  Du boulevard triomphal où l'accident s'est produit à l’hôpital du cinquantenaire, il faut 2 minutes de voiture. Mais dans la nuit du mardi 11 août 2020, pourquoi avoir mis 45 minutes pour acheminer Georges Mulongo ? Qui est le propriétaire du camion remorque, sans phares arrières ni plaque minéralogique qui pouvait stationner sur le boulevard triomphal, artère sécurisé de la capitale ?

Quant au camion remorque en panne s'est mis en fuite...Les Wewa avaient réussi à le stopper au niveau de la station d'essence de la cité de la Voix du peuple (Radio Télévision Nationale Congolaise). 

D'où sont venus des militaires qui ont dissuadé les Wewa et ont fait disparaître le camion remorque ? À qui appartient le camion fântome? Nos enquêteurs ont fouillé la prison de Makala et les cachots qui pullulent à Kinshasa, aucune trace d'un chauffeur de camion en état d'arrestation. L'enquête n'a jamais abouti. 

2. Baba Kyungu. Si les Luba Kasaïens estimaient qu'il est l'auteur de leur progrom au Katanga. Fallait-il le tuer comme ils ont fait ou le traîner en justice comme la France l'a fait avec Klaus Barbie ou le Maréchal Pétain. Ils ont été jugés et condamnés.

"Tu ne devrais pas aller à Kinshasa. Je ne vois pas l’intérêt que tu as à aller là-bas. Je ne sens pas ce voyage" . C’est dans ces termes que Mireille, l’épouse de Baba Kyungu s’adresse à son mari. Depuis quelques jours, celui-ci est appelé par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba à le rejoindre dans la capitale. Le vieux lion katangais hésite. Lui non plus ne sent pas ce déplacement. Il n’en voit pas l’importance. Il s’ouvre à son entourage. Mais il n’a pas le choix. Il ne peut manquer à son devoir d’apporter son soutien au Chef de l’Etat qu’il considère comme son fils lui laissé par son frère Tshisekedi.

Par ailleurs, le patriarche a entre les mains les 80.000 Usd qui constituent l’argent de la cotisation initiée par l’Assemblée provinciale du Haut Katanga pour les sinistrés de Goma.

Il constitue sa délégation. Son ministre de l’Intérieur Michel Kikontwe et son fils aîné Marcel en feront partie et l’accompagneront. Les trois hommes ne savent pas encore le destin qui les attend.

Sitôt débarqués dans la capitale congolaise, rendez-vous sont pris auprès du Président du Sénat Modeste Bahati, de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso et du Premier Ministre Sama Lukonde. Tous disposent de leur propre suite à l’hôtel du fleuve où loge le patriarche. Dans la foulée, une rencontre est programmée avec l’ancien ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde. Si le patriarche s’est déplacé pour rencontrer les chefs des Institutions, en ce qui concerne l’ancien ministre, la rencontre aura lieu dans le lobby de l’hôtel.

Sitôt débarqué à l’hôtel du fleuve, les deux hommes s’installent avec les membres de leur délégation. Gilbert Kankonde est accompagné d’un inconnu. Baba fait immédiatement acheter au bar une bonne bouteille de vin rouge. La discussion commence. Kankonde l’invite à dîner chez lui. Baba confirme à l’ancien ministre de l’Intérieur qu’il a également une invitation à dîner du Président du Sénat.

Lors de leur échange de vues sur la situation du pays, en bon défenseur des Katangais, Baba dit : "Ce n’est pas possible ! Déjà que c’est difficile de défendre Tshisekedi chez moi au Katanga, maintenant que vous faites la chasse à tous les swahilophones, vous me créez encore plus de problèmes". Prenant exemple du cas du responsable de la DGI, le Vieux hausse le ton. "Il faut que vous cessiez de prendre le Katanga pour votre vache laitière", lâche-t-il à l’ancien ministre. Comme il en a l’habitude, il ne mâche pas ses mots. La conversation est tendue. Sitôt la rencontre terminée, Gilbert Kankonde et son ami se retirent. Leurs deux verres sont restés pleins. Il n’y ont pas touché. Ni l’un ni l’autre n’ont pris une goutte de vin. Ce détail n’a pas échappé à Baba et aux membres de sa délégation. "Comment n’ont-ils pas pris une seule goutte du vin que nous venons d’acheter au bar ?", s’interroge un proche de Baba qui lui, à son tour, relève avec sa gouaille habituelle que "Et pourtant ce vin n’a pas été fabriqué au Katanga".

Quelques heures après leurs échanges, le téléphone de Baba retentit. C’est Gilbert Kankonde en bout de ligne. L’ancien ministre de l’Intérieur confirme à Baba que Félix Tshisekedi va le recevoir et l’inviter à dîner. Lors du repas qu’ils prendront ensemble, l’ancien ministre lui confirme qu’ils pourront discuter de tous les dossiers. "Si les hommes du Président n’ont pas accepté de boire un verre avec nous, comment avoir confiance dans ceux qu'ils vont nous servir à table chez le Chef de l’Etat", réplique un membre de la délégation qui a suivi la conversation. La tension est palpable. La suspicion la plus grande s’est installée.

En évoquant à son épouse l’incident des deux verres de vin auxquels Kankonde et son ami n’ont pas touché, Baba Kyungu prend la situation avec lucidité. "Ces gens-là se méfient toujours de moi", lui dit-il. "Ils n’ont toujours pas pardonné les évènements de 92 !". Le sombre pressentiment de Mireille Kyungu va se transformer en prémonition.

Au sein de la délégation katangaise règne un très profond malaise. La peur et le doute ont gagné les proches de Baba. Aucun d’entre eux ne veut le voir partir au dîner offert par Félix Tshisekedi. Son épouse, elle aussi, exprime à nouveau à son mari ses craintes. En dépit des réticences de ses proches, Baba se prépare. Il part seul au rendez-vous. Il est déterminé à dire au Président ce qu’il pense de sa politique d’exclusion des leaders et des cadres Katangais. A la cité de l’Union Africaine, la table est prête. Seul Félix Tshisekedi détient à ce jour le secret de leur dernière conversation.

De retour de la Cité de l’Union Africaine, le vieux lion katangais retrouve son épouse. Il passe une mauvaise nuit. Il se plaint de maux de ventre et d’une fatigue générale. Dans la matinée, il se prépare à rentrer à Lubumbashi. On fait venir un infirmier afin d’effectuer les prélèvements en vue du test Covid obligatoire avant de prendre l’avion. Dans l’après-midi, le résultat tombe. Baba est négatif.

Le 1er août il prend le vol retour. Pendant deux jours, son état de santé s’aggrave. Son épouse Mireille qui est demeurée à Kinshasa est saisie par téléphone que son mari est entré en phase de détresse. Il ne réagit plus. Elle rentre précipitamment dans la capitale cuprifère. Baba est hospitalisé en soins intensifs dans une des meilleures formations médicales de la ville. Les médecins sont inquiets. Le tableau clinique de leur illustre patient est sombre. Un autre test COVID annonce que Baba est positif. Son état de santé ne cesse de décliner. L’évacuation sanitaire à l’étranger est préconisée.

La Présidence de la République et le Premier Ministre sont saisis de l’urgence. Il faut chercher un endroit où le malade pourra suivre un traitement. On appelle Bruxelles, Paris, les autorisations tardent. Finalement, la décision est arrêtée que Baba sera évacué vers la France. Il faut dans l’urgence affréter un avion médicalisé. Tout cela dans le plus grand secret. La rumeur gagne Lubumbashi. Il ne faut pas qu’elle se propage. D’autant que Marcel Kyungu est aussi très malade. Lui aussi a contracté le virus mortel. Son état de santé est également très préoccupant. Et la loi des séries continue. Le ministre Michel Kikontwe ne se porte pas mieux. Les médecins assistent impuissants à l’hécatombe.

Enfin l’avion affrété par Kinshasa atterrit à Lubumbashi. Comble de malheur, l’appareil n’est pas médicalisé. Alors qu’il devrait disposer de tous les appareils déployés dans une chambre de soins intensifs, l’avion venu d’Angola ne possède qu’une petite bombonne d’oxygène et d’un défibrillateur. Tout cela n’est absolument pas adapté au transport d’un malade en détresse. Ce qui devait arriver survient dès que l’appareil décolle. Les poumons de Baba sont compressés par la pression atmosphérique d’un vol à haute altitude. Sa tension artérielle monte. Son cœur s’emballe. La situation est critique. Le commandant de l’appareil est informé que l’issue fatale est proche. Il faut absolument atterrir au plus vite. Les appels sont lancés pour dérouter l’avion vers un un aéroport. Kinshasa est informé. L’autorisation d’atterrissage n’est pas accordée. Finalement, l’avion rentre à Luanda d’où il a décollé quelques heures plus tôt. Baba est entre la vie et la mort.

A peine débarqué dans la capitale angolaise, le Vieux lion est transporté d’urgence dans une formation médicale où les premiers soins d’urgence sont administrés et pris en charge par les autorités angolaises. Il faut absolument stabiliser avant de penser à repartir vers la France.

Finalement au bout de deux semaines d’efforts, les médecins n’arriveront pas à sauver leur patient. Le 13 août 2021, Baba Kyungu s’éteint. Quelques jours après la mort de Marcel emporté lui aussi à l’issue de son séjour à Kinshasa. Quant au ministre Kikontwe, il sera transporté vers l’Afrique du Sud. La prémonition se sera avérée exacte.

3. Tharcisse Kasongo Mwema Y'Ambayamba est parti à 70 ans. Après l'avoir bien empoisonné, il a été dégradé. Nommé PCA de la moribonde Agence Congolaise de Presse (ACP).

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka 10 Questions à Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu !

BenaMpuka 10 Questions à Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1668539191285.jpg, nov. 2022

Éclectique, Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu n'est pas à présenter. Elle fait partie de l'intelligentsia de la diaspora patriotique Kongo.  Sociologue, écrivaine, femme politique engagée non ventriote, fille du Président Joseph Kasa-Vubu, notre premier Président de la République, elle est la seule pami ses enfants à défendre son héritage politique et porter son étendard !

Nous la remercions de s'être prêtée à l'exercice des questions et réponses pour notre média.

1. Réveil FM International : Que répondez-vous aux fils et filles Kongo qui continuent de reprocher à votre père, Joseph Kasa-Vubu alors Président de la République la révocation du Premier Ministre Patrice Emery Lumumba ?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : C'est une question qui m'oblige à réagir sur le plan constitutionnel car elle traduit l'ignorance de l'opinion nationale congolaise sur les fondamentaux de la Première République. Notre Loi Fondamentale en son article 22 stipulait que le Président de la République nomme et révoque les Ministres y compris le premier d'entre eux.

Je suis toujours étonnée de constater que les mêmes critiques oublient que le même jour deux heures après l'allocution radiophonique du Président Kasa-Vubu , le Premier Ministre s'est rendu à  à la même radio pour révoquer à son tour le Chef de l'Etat!

Or il n'y avait aucune clause constitutionnelle qui prévoyait la révocation du Chef de l'Etat  par le Chef du Gouvernement  Pourtant cette contre révocation provoqua la crise institutionnelle obligeant Kasa-Vubu et Lumumba à rechercher l'arbitrage des Nations Unies. Ainsi deux délégations congolaises se rendirent à New York pour plaider leur point de vue respectif au mois de novembre 1960. L'Assemblée Générale de l'ONU  fut divisée entre le Groupe de Monrovia ( pro Kasa-Vubu) et le Groupe de Casablanca ( pro Lumumba). C'est par un vote que l'Assemblée Générale trancha finalerment  en faveur du Groupe de Monrovia rendant ainsi la légitimité au Président Kasa-Vubu.

2. Réveil FM International : N'êtes-vous pas embarrassée de défendre l'héritage politique du Président Kasa-Vubu lorsqu'une de vos soeurs a choisi de défendre hier le régime de Mobutu qui renversa votre père en 1965  puis le régime de Joseph Kabila un imposteur rwandais en qualité d'agent des services de l'ANR notre Gestapo nationale en quelque sorte. Comment gérez-vous cette situation ?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : Cette question est fondamentale avec le recul des 62 ans de notre Indépendance nationale. Vous m'obligez à sortir des préoccupations de l'heure à savoir la grave crise politique et sécuritaire  que traverse notre  pays puisque nous sommes sous occupation rwandaise et les Congolais sont massacrés chaque jour notamment à l'Est du pays. 

Je ne peux pas non plus éluder le droit à l'information que mérite le peuple congolais.

 Donc, pour répondre directement à votre question je dirai que ce genre de situation de traîtrise on les trouve  dans beaucoup de familles congolaises mais  pour notre famille c'est une vraie tragédie car elle découle d'une stratégie politique  du régime du Maréchal Mobutu  qui au lendemain du Coup d'Etat militaire voulait rapidement empêcher  sans état d'âme toute possibilité pour le Président Kasa-Vubu de revenir au pouvoir.

Mais plus largement le Maréchal voulait neutraliser tous les nationalistes de l'Indépendance en corrompant certains membres de leurs familles  afin d'obtenir allégeance  en recrutant les éléments vulnérables. La politique de la 2éme République a fait le reste. Tel fut le contexte.

Pour avoir refusé de me compromettre avec le Maréchal  j'ai été malmenée pendant les 32 années du régime de Mobutu. Et c'est vrai que la Gestapo nationale comme vous le dites  a sévi durement. Pour Mobutu cela était rentable car il disposait au sein de ma famille son propre agent .Je me souviens que lorque j'avais écrit mon premier livre intitulé " Joseph Kasa-Vubu mon père en1985, L'ANR avait mandaté ma soeur à Bruxelles pour "vider " les librairies, ensuite brûler les zlivres achetés et photographier la scène .De retrour au pays elle alla aussitôt montrer les photos à Mobutu devant Monsieur Seti Yale afin de prouver sa loyauté indéfectible contre toute opposition interne!

C'est ainsi que tous les garçons furent neutralisés de plusieurs manières. Les archives que j'ai conservées (des lettres par exemple) sont explicites à cet égard et recevables devant la loi. Je fus menacée, privée injustement de mes droits successoraux arbitrairement au point qu'aujourd'hui ce calvaire continue.

Par ailleurs, ce que je  relate ici m'a été confirmé par Monsieur Kalev Mutond patron des Services Spéciaux en janvier 2012. Kalev me disait alors  devant mon mari et des témoins  que les services de l'ANR utilisaient ma soeur. Puis il ajoutait en nous disant sans vergogne que ce n'est pas parce qu'elle porte le nom de Kasa-Vubu en slulignant  "Nous l'utilisons  car elle fait tout ce que nous lui demandons"! J'étais choquée et humiliée d'entendre de tels propos! 

Puis Kalev ajouta encore : Madame Justine vous par contre ne voulez pas travailler avec nous alors on ne peut pas payer vos arriérés de salaire  sinon vous allez nous mettre à genoux! "

Vous avez ainsi la preuve qu'entre la collaboration de ma soeur avec l'ancien Directeur de Cabinet de Mobutu le rwandais Bisengimana Rwema Barthélémy et sa collaboration avec le régime de Kabila Kanambe il y avait une stratégie qui date depuis longtemps lui donnant l'impunité totale pour exécuter  justement tout ce qu'on lui demandait. C'est pourquoi à chaque occasion ma soeur a toujours offert ses services pour bloquer tout dossier susceptible d'améliorer la situation de ma famille.

Parce qu'il fallait pactiser avec l'homme fort au pouvoir ! C'est comme si tous les gouvernements successifs pour le cas de ma famille sont complices !  Je continuerai à défendre l'héritage politique du Président Kasa-Vubu car ce faisant je défends la souveraineté du Congo.

3.  Réveil FM International : Vous avez  fait partie du Gouvernement de Salut Public de Mzee Laurent Désiré Kabila en 1997 puis en tant que Ministre Résident Ambassadeur Plénipotentiaire à Bruxelles. Comment avez-vous surmonté la cohabitation avec les Rwandais membres de l'équipe ?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : C'est très simple car tout au début Mzée Laurent-Désiré Kabila restait évasif sur l'identité exacte de ses alliés. Je devais rester prudente. Mais au bout de deux mois il était plus clair en nous disant à nous ministres congolais que nous devrions nous battre pour ne pas devenir des esclaves des Tutsis.

Il semblait évident qu'il n'écartait pas l'hypothèse de leur départ. Mais comment? Telle était la question. Mzée Laurent-Désiré Kabila était conscient des difficultés cependant il demeura indifférent au souhait d'Etienne Tshisekedi qui voulait le rencontrer afin d'évaluer ensemble la facture des alliés les payer et les renvoyer chez eux.

En réalité Mzée Laurent-Désiré Kabila était empêché de rencontrer Etienne Tshisekedi par les rwandais notamment Monsieur Deogratias Bugera, le Secrétaire Général de l'AFDL.

En ce qui me concerne, c'était vraiment par patriotisme que j'avais accepté de travailler avec Mzée Laurent-Désiré Kabila en pensant que cela ne pouvait pas être pire que le régime de la 2ème République étant donné  que pendant le séjour de mon mari et moi  en Algérie durant plus d'une année, j'avais rencontré quelques progressistes congolais proche de Mzée Laurent-Désiré Kabila tels que Paul Kabongo, Jean-Claude Biebie, Aimé Diakanua entre autres, tous membres de la communauté congolaise d'Algérie. Je voyais leur souci profond d'un changement au pays...

4.  Réveil FM International : Que pensez-vous de la démarche entreprise par MM. Léon Kengo Wa Dondo et Aubin Minaku respectivement ancien Président du Sénat et de l'Assemblée Nationale récents retraités qui sont allés voir Monsieur Mboso l'actuel Président de l'Assemblée Nationale pour réclamer le paiement de leurs arriérés de salaire?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Je me souviens d'une période non lointaine où je voyais Monsieur Kengo danser la rumba aux bras de l'épouse de Kabila . J'avais le sentiment que tout allait bien pour lui en me demandant toutefois cette si cette aptitude à se laisser apprivoiser par une Première Dame constituait une garantie utile.

Que Monsieur Kengo se retrouve aujourd'hui dans cette posture  cela démontre que toute la classe politique qui travaillait déjà à l'époque de Mobutu ,ce qui fut son cas, n'a pas oeuvré pour la perennité des institutions.

Pourtant j'observe que sous la présidence du Sénat de Monsieur Kengo, il avait facilité l'adoption d'une loi proposée par le Sénateur Modeste Mutinga de voter la somme de quelques 600.000 $ dollars américains pour Joseph Kabila le rwandais somme qu'il touche encore aujourd'hui!

Or ni Monsieur Kengo ni Monsieur Minaku avaient estimé important que la République régularise le dossier concernant le Président Kasa-Vubu qui Sénateur à vie ne toucha jamais rien de son vivant!

Il ne comptait plus aux yeux de toutes ces personnalités. D'un côté ils utilisaient notre soeur mais d'autre part il se moquait de notre premier Président pour nous faire souffrir!

5.  Réveil FM International : Nous apprenons que votre province d'origine le Kongo Central est menacée d'insécurité et d'expropriations arbitraires  des terres ancestrales, que font concrètement  les Bakongo pour refaire leur cohésion régionale? Votre réaction Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu ? 

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Que puis-je vous répondre vraiment ,en tant que fille du Président Kasa-Vubu lorsque j'apprends preuves à l'appui que les premiers fossoyeurs ce sont les Bakongo eux-mêmes?

Lorsqu'un Vice Gouverneur Justin Luemba déjà compromis dans des affaires de  moeurs se permet de ravir le terrain ancestral de notre succession maternelle à Kangu dans le Centre Nsioni pour trafiquer avec des tierces personnes moyennant 20.000$ dollars  et commencer à y construire sans nous consulter alors que le titre de propriéré authentique se trouve en notre possession, que dire ?

Donc ce Vice Gouverneur ne peut avoir agi qu'avec de faux documents! Alors comment peut-on créer la cohésion nationale avec de tels agissements criminels? Et vous appelez ces gens des honorables ou des excellences ! Cet exemple résume tout .

6. Réveil FM International : Le 7 juin dernier le Roi Philippe de Belgique  et la reine Mathilde se sont rendus au Congo pour une visite officielle de plusieurs jours. Ils ont visité des stands de commerçants la reine a acheté des pagnes et puis le couple a visité l'hôpital de Panzi où travaille le Docteur Denis Mukwege, Aussitôt cette visite terminée  au retour  du couple royal en Belgique Bunagana est tombé. Pensez-vous que le Rwanda a profité de ce voyage  pour prendre Bunagana? 

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Il est évident que depuis plus de  vingt ans, 

l' occupation rwandaise et ougandaise déstabilise le Congo avec la complicité de certains de nos compatriotes corrompus depuis les accords de Sun City  mais également avec  le soutien de la Communauté Internationale via la Monusco ainsi qu' à travers la Coalition  gouvernementale belge Libérale-Socialiste.

Forcément dans un tel contexte, ce voyage royale a pu rendre service aux envahisseurs du Congo.

Quant au shopping de la Reine Mathilde, en ma qualité de Présidente de la Diaspora Congolaise j'espère que je pourrai un jour lui présenter tous nos commerçants Congolais établis en Belgique qui vendent  aussi des pagnes.

Pour ce qui concerne la visite royale à Panzi, je pense bien que la Reine Mathilde a pu palper le calvaire que vivent les femmes congolaises  et j'espère qu'elle ne manquera pas de mobiliser les consciences en Belgique car plus de deux decennies c'est trop!

7.  Réveil FM International : Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu, depuis les accords de Sun City, les élections au Kongo sont toujours frauduleuses et toujours encouragées par cette même Communauté internationale. Selon vous pourquoi les Occidentaux continuent -ils à mépriser le droit des Kongo à choisir leurs propres dirigeants? Et pourquoi n'êtes vous pas allée au dialogue intercongolais de Sun City?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : La réponse est très simple: ils veulent nous maintenir dans la domination et font semblant de nous parler de notre Indépendance en marginalisant systématiquement les patriotes et les démocrates. 62 ans d'observation nous prouvent à suffisance que c'est leur objectif.

Je suis convaincue que si la Belgique avait poursuivi ses efforts de remise en question de ses propres erreurs commises  pendant 32 ans en soutenant  la dictature de Mobutu et si elle avait résolument opté pour les véritables aspirations du peuple congolais en soutenant notre processus de démocratisation entamé dans les années 1990 à travers la Conférence Nationale Souveraine aujourd'hui nous n'en serions pas là.

Il s'agissait alors d'une coalition Sociale chrétienne et Socialiste. Hélas ! Tout a changé aux élections générales en 1999 lorsque les Sociaux Chrétiens sont passés dans l'Opposition, les Libéraux ont pris le pouvoir  et la Belgique a opté pour le soutien à Paul Kagame qui pille nos ressources naturelles, nos matières premières et organise des rébellions à 3répétition à l'Est du Congo.

Il est d'ailleurs surnommé par l'opinion le Hitler noir d'Afrique Centrale.

Concernant mon absence à Sun City j'étais victime d'un boycott de la part de l'Opposition en Diaspora UDPS , MPR et Fonus notamment. En quelques mots voilà les faits.

Les médiateurs de l'ONU MM. Masire, Lebbat et l'Ambassadeur Mogbe venus à Bruxelles pour compléter la liste des délégués  de la Diaspora qui devaient se rendre à Sun City  furent confrontés au refus des Congolais de ces trois partis présents pendant les réunions de contacts de me laisser prend part au dialogue inter-congolais.

Pour contourner l'insistance des médiateurs de l'ONU, les Congolais se sont réunis une nuit entière pour organiser la conspiration contre moi. Finalement ils ont prétexté avoir organisé des élections dont les résultats donnaient vainqueurs Mr Mpuila de l'UDPS et Ngandu du Fonus ...Laissez partir Mme Kasa-Vubu reprit Mr lebbat lors d'une réunion suivante ,elle vous sauvera à Sun City!

L'UDPS a déjà obtenu un quota à Kinshasa c'est votre leader en personne qui s'y rendra!

Rien à faire! C'est alors que l'Ambassadeur Mogbe en me regardant me dit tout simplement : Madame vous pouvez les maudire ils n'ont rien compris!

8.  Réveil FM International : Aujourd'hui le phénomène "MUANA MBOKA", Fils du Pays, a permis à Alias Joseph Kabila de conclure un odieux deal  avec  Felix Tshilombo afin de gouverner ensemble. C'est inédit, qu'en pensez-vous?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Il s'agit d'un arrangement politique inédit c'est vrai. Mais depuis Sun City tout est inédit au Congo. Notre pays est devenu un laboratoire  qui permet à la Communauté Internationale,  tel Docteur Jekill et Mister Hyde d'expérimenter  la capacité de résistance du peuple congolais face  à l'humiliation, l'injustice, l'horreur, la faim, la corruption etc...

C'est pourquoi je plaide toujours pour la promotion du principe de l'éthique réciproque c'est-à-dire que  ce qui est acceptable en Occident au nom du Droit, de la Démocratie et de la Morale doit être accepté au  Congo  au nom du Droit, de la Démoctatie et de la Morale.  C'est la seule voie  afin d'éviter la naïvpolitik pour s'adapter à la  réalpolitik.

9. Réveil FM International : Peut-on encore faire confiance  à la Belgique?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Je constate que la  Belgique soutien le Rwanda depuis le pardon de Guy  Verhofstadt à Kigali il y a presque 20 ans!

Cela fait autant d'années que les populations congolaises se font massacrer. Plus de 12 millions de morts au Congo ! Silence! Leurs  derniers soupirs ne soulèvent pas assez d'indignations...

Quant aux opposants  congolais que nous sommes, pour les Libéraux belges nous n'existons pas!

10.  Réveil FM International :  Vous avez été élue Présidente de la Diaspora Kongo en juin 2018, sans moyens logistiques et sans financements. Comment avez-vous organisé votre travail car vous avez continué la lutte?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  C'est exact ! Je n'ai pas baissé les bras. J'avais immédiatement procédé à des consultations qui avaient abouti à la formation d"une équipe multi-ethnique  un gouverment de la Diaspora .

J'avais trouvé un bureau en ville. Or dès que le deal de Felix Tshilombo avec Joseph Kabila a consacré une nouvelle gouvernance au pays, le tribalisme a fait irruption: sans m'aviser certains ont rejoint Felix d'autres ont rejoint Martin Fayulu espérant que ce dernier recupérerait sa victoire électorale et deviendrait effectivement Président de la République !

On ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux! Mais j'ai continué la lutte avec les patriotes courageux.

J'ai bon espoir que notre pays s'en sortira . Le peuple congolais est en éveil, c'est un grand encouragement pour moi.

Propos recueillis par

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 9 novembre 2022

BenaMpuka Mercredi 27 novembre 2019, Freddy Mulongo Mukena titrait: "KONGO: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10.000 ex-combattants M23 !

BenaMpuka  Mercredi 27 novembre 2019,  Freddy Mulongo Mukena titrait: "KONGO: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10.000 ex-combattants M23 !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

FB_IMG_1668016163550.jpg, nov. 2022

L'homme de main des criminels rwandais M23 est planqué à la présidence usurpée de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Il s'appelle Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba ? Pour qui roule-t-il ?

Notre article eat encore visible sur plusieurs sites dont celui-ci 

https://blogs.mediapart.fr/freddy-mulongo/blog/271119/rdc-haute-trahison-de-tshilombo-retour-de-10-000-ex-combattants-m23

Les ex-combattants du M23 sont des mutants. Ils ont côtoyé tous les anciens mouvements rebelles qui ont sévi au Kongo : Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) et ils se sont déclarés Mouvement du 23 Mars (M23) dont les revendications sont rwandaises et non congolaises. 

FB_IMG_1668016169874.jpg, nov. 2022

Pendant que le Rwandais Bosco Ntaganda, qui a tenté de se faire passé pour un Kongo, ne parlant aucune langue Kongo est condamné par la Cour Pénale Internationale (CPI), Tshilombo, le fameux fils de Tshisekedi, demande la levée des mandats d'arrêt émis contre les criminels rwandais du M23 et leur intégration dans l'armée FARDC. Grâce à nos fins limiers, nous apprenons que les ex-combattants M23 sont au nombre de 10. 000 au Rwanda et en Ouganda ! Tshilombo a-t-il la maîtrise de ce chiffre ? Qui nous dit qu'il n'aura pas des infiltrés ? Les M23 sont finalement pardonnés par Tshilombo pour être brassés aux Fardc. Le Kongo est-il devenu le bastion de tous les criminels ?

FB_IMG_1668016173504.jpg, nov. 2022

Les M23 ont créé un groupe rebelle criminel, un groupe qui a pris le contrôle d'une partie du pays. Ils ont pillé, violé les femmes et commis des monstruosités. Le vaillant héros, le colonel Mamadou Mustapha Ndala, commandant du 42e bataillon de l’unité de réaction rapide (URR) des Forces armées de la RDC (FARDC), était adulé par la population congolaise adulait. En effet, l'URR des FARDC avec Mamadou Mustapha Ndala avait réussi une victoire écrasante sur le Mouvement rebelle du 23 mars (M23) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru au Nord-Kivu après vingt mois de guérilla. Le M23 ont fui au Rwanda et en Ouganda.

L'inoubliable "Vaillant héro", Mamadou Mustapha Ndala !

2 janvier 2014, jour du crime abominable. L’acte ignoble s’exécute à Ngadi, village situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Béni, du territoire éponyme en province du Nord-Kivu. Le Le convoi qui transportait le commandant du 42e bataillon de l’unité de réaction rapide (URR) des Forces armées de la RDC (FARDC), Mamadou Mustapha Ndala (le vaillant héros) et nombre de ses gardes sont la cible, d’une "attaque à la roquette par des inconnus." Le bilan est très lourd. Ils sont tous tués.

Retirer les mandats d'arrêt contre les criminels du M23, c'est cracher sur la mort de Mamadou Mustapha Ndala et sa troupe !

FB_IMG_1668016177234.jpg, nov. 2022

Qui est Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba ? Pour qui roule-t-il ? Est-il aussi un des compatriotes "Avatars", qui n'a du Congo que le fait d'avoir des parents Congolais et d'y être né, mais dont les agissements font croire aux réseaux mafieux ? Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba, de lui même et par sa conscience, ramener les criminels du M23 pour les mixer aux Fardc, est-elle la solution idoine pour le Congo ?

Dans les pays des grands Lacs, seule le Kongo passe son temps à brasser, mixer des rebelles criminels au sein des Fardc. Pourquoi le Rwanda n'a jamais mixé ses interahamwe ? L'Ouganda ses ADF-NALU ? Le Burundi ses opposants ? Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba a une lourde responsabilité sur tout ce qui peut arriver aux populations Kongo.

Les mandants d’arrêt contre les leaders et combattants du Mouvement du 23 mars (M 23) doivent être retirés par le Kongo dans les tous prochains jours. C’est relativement à une correspondance du 20 novembre en cours, portant objet « Retrait des d’arrêt contre les ex-combattants du Mouvement du 23 mars (ex-M23) » adressée à l’Auditeur général des FARDC par Ibalanky Ekolomba Claude, Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba.

Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme dit agir conformément aux pourparlers qui ont eu lieu le 28 octobre 2019, au Rwanda, entre une délégation de la RDC et les leaders de l’ex-M23 vivant en République du Rwanda au sujet de leur rapatriement.

Depuis qu'il a été découvert comme l'un des Bandoki Ya Congo, Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme patauge dans des mensonges éhontés. Sur les réseaux sociaux, il tente de parler de suspension et non de retrait des mandats. Ce fieffé menteur, disciple de Tshilombo croit il peut continuer à se jouer du peuple congolais. Dans cette correspondance Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme, est claire:

« […] A ce sujet, je tiens à relever que lors de la rencontre du 28 octobre sus-évoquée, les parties ont convenu de l’élaboration d’une feuille de route pour assurer avec succès ledit rapatriement.

Il y a lieu de préciser que les parties devraient respectivement mettre en œuvre les termes de la feuille de route énoncée, élaborée à l’issue des pourparlers qui avaient eu lieu à Kigali les 11 et 12 juillet 2019.

Les points essentiels contenus dans cette feuille de route porte sur l’amnistie ainsi que l’intégration militaire et politique des membres de l’ex-mouvement du 23 mars (ex-M23).

C’est dans cette optique que la Justice militaire de la République démocratique du Congo a donné un avis favorable à la demande de retrait des mandats d’arrêt émis à l’encontre des leaders de ce mouvement.

Il appert à ce sujet de mentionner qu’il a été recommandé à la même occasion, au Mécanisme National de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, dont je suis le Coordonnateur, de vous saisir aux fins du retrait effectif desdits mandats dans le souci de préserver la paix.

Pour toutes fins utiles, je vous transmets en annexe à la présente, le rapport des échanges entre la délégation de la RDC et les leaders de l’ex-M23 sur le rapatriement volontaire, ainsi que la feuille de route conjointe des activités relatives au rapatriement des ex-combattants M23 présents en République du Rwanda. […] ».

Pour rappel, ces discussions au tour du rapatriement des ex-combattants du M23 ont eu lieu, sur demande du Rwanda, alors que le Kongo préparait de lancer des opérations contre les ADF, une rébellion ougandaise qui sème désolation dans l’Est du Kongo depuis beaucoup d’années.

Selon d’autres sources, les ex-rebelles du M23 aille Sultani Makengwa qui s’étaient réfugiés en Ouganda auraient quitté le pays pour s’installer près de la frontière entre le Kongo, l’Ouganda et le Rwanda.

La Haute trahison du Kongo par Tshilombo n'est plus à démontrer. Son deal avec Alias Kabila avait un soubassement dans le mixage de tous les criminels au sein des Fardc. Donner la possibilité aux ex-combattants M23 d’intégrer la politique et l’armée Kongo, est une insulte et provocation gratuites.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 8 novembre 2022

BenaMpuka : Une vieille vidéo circule sur les réseaux sociaux. Jean-Paul Epenge, le "Mukusu" et ancien porte-parole du M23 est déjà décédé depuis !

BenaMpuka : Une vieille vidéo circule sur les réseaux sociaux. Jean-Paul Epenge, le "Mukusu" et ancien porte-parole du M23 est déjà décédé depuis !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

FB_IMG_1667931577688.jpg, nov. 2022

JEAN-PAUL EPENGE "MUKUSU", ANCIEN PORTE-PAROLE DES CRIMINELS RWANDAIS M23 EST DÉJÀ DÉCÉDÉ. UNE VIEILLE VIDÉO DE LUI CIRCULE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. 

Nous avions à plusieurs reprises dénoncer le M23 et leurs fourberies. Jean-Pierre Epenge, ancien porte-parole du M23 est décédé depuis à l'Est du Kongo. C'est une vieille vidéo  que les criminels du M23 font circuler sur les réseaux sociaux.

Vendredi 21 février 2020, Réveil FM International titrait: Jean-Paul Epenge le "Mukusu du M23" sort de sa tanière et nargue encore le peuple Kongo !

Il y a des gens qui sont des incorrigibles, c'est le cas de Jean-Paul Epenge, porte-parole du M23 qui avait disparu et réapparaît pour planter encore le couteau dans des plaies non cicatrisées de notre peuple.

Comédien de théâtre dans les années 70-80 du Groupe Nzoï du brillant acteur-comédien Koko dia Zombo qui réside en Hollande, Jean-Paul Epenge, le "Mukusu du M23" croit qu'il peut continuer à faire de la comédie de la vie des autres, sans conséquences dans sa vie. En 2012, il avait été visité par des patriotes-résistants à Saint-Dénis où il se terrait...Il n'avait eu la vie sauve que grâce à la police et aux sapeurs pompiers.

Son épouse est la fille du Général Gabriel Amisi dit "Tango Fort", ami d'Alias Kabila. Le Général Gabriel Amisi, était le chef d’état-major des forces terrestres des Forces Armées de la République démocratique du Congo. Le Général-Major Gabriel Amisi Kumba alias Tango Fort était le numéro deux dans la chaîne de commande militaire des forces congolaises. Et à chaque fois que nos vaillants soldats progressaient sur terrain, c'est lui qui instruisait les soldats Congolais d'abandonner armes et munitions au profit des rebelles. L'ordre venant de la haute hiérarchie, c'est-à-dire Alias Kabila.

Le M23 est un mouvement rebelle criminel rwandais qui a commis des crimes de sang, crimes de génocide, crimes contre l'humanité sur le sol congolais. ces crimes sont imprescriptibles! Il n'y a pas eu que que des massacres des populations civiles sans défense, il y a eu aussi des viols et incendies des maisons pour pousser nos populations à fuir leur terre.

En novembre dernier, nous alertions: RDC: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10 000 ex-combattants M23 ! https://blogs.mediapart.fr/…/rdc-haute-trahison-de-tshilomb…

Le régime de Tshilombo est issu d'un odieux deal avec Alias kabila contre le peuple congolais. FCC-UDPS-CACH sont des partenaires. Vouloir justifier l'interpellation de Kalev Mutond, sicaire, tortionnaire et barbouze d'Alias kabila puisqu'il a été à Addis-Abeba et kampala pour négocier avec le M23, c'est prendre des congolais pour des idiots. Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu "Tshintuntu-Tshifueba" est le masque, pantin et marionnette d'Alias Kabila !

Quant à Jean-Paul Epenge, tu as appris tôt à jouer de la comédie avec la vie des autres. L'enfer ce n'est pas toujours les autres qui doivent le vivre.

Quant à Jean-Paul Epenge, tu as appris tôt à jouer de la comédie avec la vie des autres. L'enfer ce n'est pas toujours les autres qui doivent le vivre.

Quant à Jean-Paul Epenge, tu as appris tôt à jouer de la comédie avec la vie des autres. L'enfer ce n'est pas toujours les autres qui doivent le vivre.

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 5 novembre 2022

BenaMpuka : Enterloupette ou diversion, Déborah Kayembe Buba: où est le procès contre le rwanda ?

BenaMpuka : Enterloupette ou diversion, Déborah Kayembe Buba: où est le procès contre le rwanda ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20221105_034841.jpg, nov. 2022

GRAND PATRIARCHE JULIEN CIAKUDIA. PHOTO FREDDY MULONGO, OSLO, ARCHIVES RÉVEIL FM INTERNATIONAL 

Tu ne t'es jamais battue pour le Kongo. Déborah Kayembe Buba, tu t'es battue pour ton ventre et ta famille. Avec ta diversion, tu te moque du peuple Kongo.

La diaspora patriotique Kongo t'a soutenu, c'est parce que tu t'étais engagée que tu irais jusqu'au bout dans le procès contre le rwanda qui t'accusait de "Négationniste". Ce n'était pas pour régler le problème administratif avec ton université d'Edimbourg.

IMG_20221105_034935.jpg, nov. 2022

Les pressions venant du monde entier pour te soutenir avait déjà calmé tes autorités universitaires qui avaient placé la lettre de l'ambassadeur rwandais sur son site. 

L'université d'Edimbourg compte plus de 44.000 étudiants, 10.000 staffs académiques plus les administratifs. C'est cela ta vraie base. Pourquoi alors lorsque notre compatriote Basile Ezenge, de l'UPR-Afrique australe, t'a introduit auprès du Gd Patriarche Julien Ciakudia Sr. pour mobiliser la diaspora patriotique Kongo ton Gofundme n'avait que 100 Livres sterling.

La diaspora patriotique ne devrait te soutenir qu'à une seule et unique condition que le procès contre le rwanda ait lieu !

Malgré ses maigres moyens, les filles et fils du Grand Kongo éparpillés dans le monde ont cotisé à ton Gofundme jusqu'à hauteur de 12.500 Livres sterling. Alors qu'au départ, tu avais déclaré que tu n'avais besoin que de 4000 Livres sterling pour payer les avocats. Tu avais parlé aussi d'une équipe avec toi, pourquoi agis-tu seule aujourd'hui ?

Les choses se sont gâtées, lorsque l'infiltré Tutsi rwandais Marius Mushangalusa Mihigo a versé d'un coup, en son nom propre la somme de 12.500 Livres sterling au Gofundme. Garçon de course de Paul Kagame, Hitler Noir et Führer du rwanda, Mihigo est un agent lobbyiste du "Tutsi Power". Nous avons vite compris que tu t'es vendue aux ennemis du Kongo et tu te fait acheter par nos bourreaux,extrémistes, terroristes, génocidiaires, sanguinaires, envahisseurs, occupants... Tutsis rwandais.

Tu as trahi le combat de la diaspora patriotique Kongo qui voulait t'appuyer et te soutenir dans le procès contre le rwanda, malgré le fait que tu étais une inconnue avant ta prise de fonction à l'université d'Edimbourg. 

Tu parles de 12.300 Livres sterling payés à tes avocats pour ton problème administratif avec l'université d'Edimbourg, est-ce que l'objectif de la collecte était l'université pour garder ton titre honorifique de rectrice ou le procès contre le rwanda ?

C'est parce qu'accusée de "Négationniste" par un tweet de Johnston Busingye, ambassadeur rwandais au Royaume-Uni. Ancien ministre de la Justice de 2013 à 2021, de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau de notre peuple. Il a été procureur national du Rwanda et secrétaire permanent au ministère de la Justice. De 2006 à 2013, il est président de la Haute Cour du Rwanda. Le 23 mai 2013, il devient ministre de la Justice. En juillet 2014, il rend publique la décision du gouvernement rwandais de ne pas devenir membre de la Cour pénale internationale (CPI), craignant le Rapport Mapping de l'ONU pour protéger Paul Kagame, Hitler Noir et tous les criminels rwandais pour des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang commis au Kongo de 1994 à nos jours. Et de fouler aux pieds, la résurrection du Rapport Mapping et l'instauration du Tribunal Pénal International pour le Kongo, tant réclamés par  le Dr. Denis Mukwege, le Gd Patriarche Julien Ciakudia et de nombreux Kongo. 

Paul Rusesabagina, croupit en prison au rwanda.  C'est Johnston Busingye qui l'a fait condamner, après l'avoir fait kidnapper à Dubaï, ignorant sa nationalité américaine.

En 1994, alors que le rwanda sombrait dans la folie meurtrière, un homme fit la promesse de protéger sa famille et finit par sauver plus de 1200 personnes. Hôtel Rwanda raconte l'histoire vraie de Paul Rusesabagina, un gérant d'hôtel, qui avec courage et débrouillardise, offrit un refuge à plus d'un millier d'innocents voués à une mort certaine. Alors que le reste du monde fermait les yeux, lui leur ouvrit grand les bras.

Boris Johnson n'est plus Premier ministre britannique. C'est son deal avec Paul Kagamé HITLER NOIR pour le transfert des demandeurs d'asile au Royaume-Uni vers le Rwanda, qui avait enragé tout le monde y compris Déborah Kayembe Buba, devenue rectrice de l'université d'Edimbourg en Ecosse.

C’est dans un Tweet du 14 avril 2022 que  Déborah Kayembe avait dénoncé l’accord entre la Grande-Bretagne et le Rwanda sur l’envoi de tous les demandeurs d’asile de l’UK au Rwanda, un accord fortement critiqué par la résistance patriotique Kongo, l’opposition, des confessions religieuses, de la société civile et même des politiciens du camp de Boris Johnson:

« Monsieur le Premier ministre Boris Johnson, nous avons atteint le fond du mal, dois-je vous rappeler que le génocide au Rwanda a été orchestré par Kagame. »

Déjà sur les réseaux sociaux la question fait débat, des menaces à l’encontre de Déborah Kayembe surtout de quelques autorités rwandaises, Johnston Busingye, ambassadeur rwandais au Royaume-Uni, va parler de négation du génocide tutsi rwandais:

IMG_20221105_034858.jpg, nov. 2022

« Le génocide contre les tutsi est un fait de l’histoire, reconnu par l’ONU, le droit international les tribunaux. Nous ne pouvons pas permettre à une négation et à une intention aussi flagrantes du génocide de tromper que Debora Kayembe est de ne pas être contesté. Nous collaborerons avec l’institution qu’elle sert pour veiller à ce que la clarté prévale. »

Faray Marie, une rwandaise en exil écrit :

« Il n’y a pas eu de négation du génocide, dans le Tweet. Elle soulignait à juste titre la responsabilité de Paul Kagame. Toutes les documentations démontrent la réalité du FPR et des FDLR dans le génocide tutsis et hutu Rwanda. Ils doivent connaître la responsabilité partagée de guérir. »

Puis que traduit en justice par le Rwanda, la diaspora patriotique KONGO s'est mise debout pour soutenir Déborah Kayembe Buba.

Le soutien au GOFUNDME de Déborah Kayembe Buba devient une affaire de la communauté KONGO. Des émissions se font pour encourager à la soutenir.

C'est pour la première fois que les KONGO s'engagent pour une cause de manière spontanée qui avec 5, 10, 20, 50 livres sterling.

Le lendemain de notre dénonciation contre la volonté de Tutsi Power de noyauter une opération d'un combat noble qui doit demeurer clean... avec le versement de 12.500 Livres sterling d'un coup, le procès contre le rwanda est parti en fumée. Le procès contre le rwanda acheté et vendu au Tutsi Power.

Déborah Kayembe Buba et Marius Mushagalusa Mihigo sont démasqués. Ils mangent dans la même assiette depuis la révélation des accointances de Tutsi Power pour phagocyter le procès contre le rwanda. 

Déborah Kayembe Buba pour raison de transparence aurait dû refuser les 12.500 livres sterling de Marius Mushagalusa Mihigo, garçon de course de Paul Kagamé, HITLER NOIR.

Hautaine, arrogante et acariâtre, Déborah Kayembe Buba a déjà perdu.

Elle s'est fait acheter. Le procès n'aura plus lieu. Par consentement avec des rwandais Hitlériens de Kigali, mais aussi avec l'université d'Edimbourg qui recuse les bruits.

Déborah Kayembe Buba s'est vendue, puisqu'ils ont financé son silence et bloquer.

Comment voulez-vous que l'argent de l'infiltré Marius Mushangalusha Mihigo, l'argent sale du sang de nos compatriotes tués, massacrés, zigouillés par des génocidaires Sanguinaires et tortionnaires Tutsis Rwandais puisse payer un procès à la Haute Cour de Londres, Déborah Kayembe Buba contre le gouvernement rwandais. Quel gâchis ! Une occasion loupée pour la résistance patriotique Kongo de mettre à nu le régime génocidaire de Kigali. 

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM INTERNATIONAL

L'interpellation du Gd Patriarche Julien Ciakudia a toute sa quintessence :

PROCÈS MADAME DÉBORAH CONTRE LE RWANDA ! 

DÉTOURNEMENT OU DIVERSION DE FONDS COLLECTÉS :  UN  PROCÈS D'ILLUSION ? MADAME DÉBORAH KAYEMBE RECTRICE EDINBOURGH UNIVERSITY DOIT FIXER L'OPINION ! 

JAMAIS NOUS N'AVIONS PU  MOBILISER LES FONDS DES CONGOLAIS ET DES AMIS DU CONGO À TRAVERS LE MONDE POUR PAYER LES AVOCATS DANS UN DOSSIER D'UN CONTENTIEUX ADMINISTRATIF DE MADAME DÉBORAH AVEC L'UNIVERSITÉ D'EDINBOURGH.

NOTRE SEULE MOTIVATION DANS CE DOSSIER ÉTAIT DE SOUTENIR FINANCIÈREMENT LE PROCÈS AU TRIBUNAL DE LONDRES DE MADAME DÉBORAH KAYEMBE CONTRE LE RWANDA.

NOUS REGRETTONS QUE NOS FONDS ONT SERVI A AUTRE BESOIN QUI N'EST PAS LE PROCÈS PROPREMENT DIT.

JE ME RÉFÈRE A L'ENGAGEMENT DE MADAME DEBORA KAYEMBE LORS DE SON PREMIER COUP DE TELEPHONE POUR ME PARLER DE SON CAS AMIRS QUE SON GOFUND.ME  CRÉE DEUX JOURS AUPARAVANT N'AVAIT PAS ENCORE 100 POUNDS. 

RÉPONDANT À MON EXIGENCE DE S'ENGAGER SUR VIDEO CALL, ELLE SOLLICITAIT TOUT SIMPLEMENT 4000 POUNDS POUR PAYER LES AVOCATS AFIN DE COUVRIR LES FRAIS DU PROCÈS À LONDRES. NOUS AVONS LEVÉ PLUS QUE CELA EN PREVENTION DES IMPRÉVUS.

JAMAIS IL AVAIT ÉTÉ QUESTION DES HONORAIRES DES AVOCATS POUR UN DIFFERENT D'ORDRE  ADMINISTRATIF PERSONNEL D'UNE  EMPLOYÉE MADAME DEBORA KAYEMBE AVEC SON EMPLOYEUR EDINBURGH UNIVERSITY.

POUR LA TRANSPARENCE , CAR S'AGISSANT DE FONDS DE LA COMMUNAUTÉ, ET MOI MÊME AYANT ÉTÉ L'INITIATEUR DE CE LEVER DES FONDS A TRAVERS LE MONDE .... JE DEMANDE À MADAME DEBORAH KAYEMBE DE NOUS FIXER SUR LA DATE DU PROCÈS ET DE  NOUS RÉVÉLER LES IDENTITES COMPLETES DE SES AVOCATS ET LE MONTANT EXACT DE LEURS HONORAIRES AVEC UN ACTE D'ENGAGEMENT DE CES DERNIERS.

FAIT A LONDRES LE 02.11.2022

PROF. REV. JULIEN CIAKUDIA SR 

LE GRAND PATRIARCHE DE LONDRES DEGAULE CONGOLAIS LEADER CHARISMATIQUE DE LA RÉSISTANCE PATRIOTIQUE CONGOLAISE MONDIALE PN/UPR

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 3 novembre 2022

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba : Le plus grand prédateur de la liberté de la presse: 37 journalistes arrêtés, 49 menacés, 18 agressés !

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba : Le plus grand prédateur de la liberté de la presse: 37 journalistes arrêtés, 49 menacés, 18 agressés !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1667511711722.jpg, nov. 2022

ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, LE MARÉCHAL PUTAIN DU KONGO 

La République des BenaMpuka, avec ses tribaux, tribalistes et tribalisés, commence à se fissurer. Le bateau Kabeya Kamuanga prend l'eau partout... Les rats quittent le Titanic même si des musiciens écervelés jouent encore au Djalelo.

Alors que les aboyeurs institutionnels n'aboient plus. Les vociférations de vociferateurs sont devenues très rares, Journaliste en danger (JED) vient de se démarquer du lot.

« Sous Félix Tshisekedi, le journalisme se meurt » a déclaré (JED): 37 journalistes arrêtés, 49 menacés, 18 agressés, 17 médias ou émissions interdites, 2 journalistes enlevés et 1 journaliste tué !

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba le jour de sa prestation de serment "LORETA MERTIRA MERTA" avait déclaré qu'il n'y aurait plus des journalistes en prison. En tout cas pas durant son mandat "USURPÉ"! 

Mabundi Fatshi est donc un prédateur de la liberté de la presse au Kongo !

Fathi Béton avec sa cohorte des Talibans n'edt rien d'autre qu'un tyran qui bâillonne la liberté d'expression au KONGO.

L’ONG journaliste en danger (JED) a rendu public son rapport annuel d’observation et d’analyse sur l’état des médias et de la liberté de la presse en RDC. C’est dans le cadre de la célébration, mercredi 2 novembre 2022, de la journée mondiale de lutte contre l’impunité des crimes commis contre les journalistes.

Ce rapport de journaliste en danger met un accent sur les menaces et attaques enregistrées au cours de l’année 2022 contre les médias et les journalistes Kongo.

Dans ce rapport, JED a dénombré au moins 124 cas d’atteintes à la liberté de la presse qui se repartissent de la manière suivante :

49 journalistes menacés

37 journalistes arrêtés

18 journalistes agressés

17 médias ou émissions interdites

2 journalistes enlevés

1 journaliste tué.

Ces chiffres sont en augmentation par rapport à l’année 2021 où JED avait compté 110 cas et 116 cas en 2020.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 300