mardi 10 janvier 2023

BenaMpuka RÉPUBLIQUE DES WEWAS : QUI EST ISABELLE KIBASSA TSHISEKEDI ?

BenaMpuka RÉPUBLIQUE DES WEWAS : QUI EST ISABELLE KIBASSA TSHISEKEDI ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1673366711881.jpg, janv. 2023

Ancien livreur des pizzas à Bruxelles, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a toujours confondu la pizzeria où il fut livreur et la gestion de la Res publica.

Le népotisme n'avance pas un pays. Mabundi Fatshi cogère le Kongo avec les membres de sa famille comme si ce dernier était un ligablo familial.

FB_IMG_1673366719329.jpg, janv. 2023

Qui est Isabelle Kibassa Tshisekedi pour s'autoriser à descendre sur terrain pour inspecter les travaux de l'université de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental ? Quelle fonction officielle occupe-t-elle ?

Citoyenne belge, Isabelle Kibassa est l'épouse de Jean Claude Tshisekedi, le grand-frère de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Elle est d'abord le frère d'Augustin Kibassa qui est le ministre des PTT-NTIC du gouvernement Tshilombo !

En Belgique, Isabelle Kibassa Tshisekedi, très, très et  très proche d'André Flahaut, ancien ministre de la défense belge et président du Sénat, elle a été députée du Brabant-Wallon en charge de l'économie, l'agriculture, l'enseignement, le tourisme et le FOLKLORE !

N'est-ce pas le colon esclavagiste, André Flahaut, un trublion, alors ministre de la défense belge en 2007 qui voulait descerner à Alias Kabila, imposteur et usurpateur au Kongo, un doctorat honoris causa de l'école militaire royale ? Le colonialiste fut dissuadé et renonça à son folklore.

Muana Bitinda des coloniaux belges,  Isabelle Kibassa Tshisekedi, proche d'André Flahaut est  impliquée dans la vaste escroquerie relative à la RAM prélevée par les opérateurs TÉLÉPHONIQUES sur leurs clients au Kongo. 266 millions ponctionnés illégalement et en toute impunité.

Les fils et filles Kongo doivent savoir le lien  entre le RAM via 5C Energy et Best Consulting dont la citoyenne Belge, Isabelle Kibassa Tshisekedi est coordinatrice.

Elle est  partenaire qui gagne entre 25 ou 30% $ de RAM enregistré au nom de 5C Energy-RDC,numéro CD/KNG/RCCM/19-B-02342.

Culot et toupet, Isabelle Kibassa Tshisekedi déclare dans cette vidéo qu'elle déboursé 42 millions pour la construction de l'université de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental. Alors que l'université privée moderne de Lubumbashi, du professeur Takizala n'a couté qu'1,2 millions $.

42 millions $ du RAM a dit Isabelle Kibassa Tshisekedi ! Les 640 millions $ disparus du RAM viennent de réapparaître. On sait aujourd'hui que 42 millions ont été investis pour une université fantôme à Mbuji-Mayi.

Et le procureur de la République, tribal, tribaliste et tribalisé est aphone. Il ne se saisit même pas du dossier. Nous sommes dans la République des WEWAS.

Dire qu'Isabelle Kibassa Tshisekedi se clame d'être socialiste. En France, les socialistes sont entrain de dépérir. Plus personne ne se réclame socialiste. Les socialistes en Belgique sont le devenir de ceux de la France. 


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 5 janvier 2023

BenaMpuka Une carte d'électeur n'est pas la carte d'identité !

BenaMpuka Une carte d'électeur n'est pas la carte d'identité !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1672930008868.jpg, janv. 2023

Le dernier recensement date de 1984 au Kongo. Depuis l'entrée de l'AFDL en 1997, le peuple Kongo n'a toujours pas de carte d'identité nationale.

Seigneurs de guerre, criminels et génocidaires rwandais se sont emparés de la nationalité Kongo en prenant des armes contre le pays qui les avaient accueillis , nourris , logés et vêtus.

C'est la carte d'identité nationale qui est la pièce administrative mère. La carte d'électeur n'est qu'une pièce administrative fille. Elle ne peut être au dessus de la carte d'identité nationale.

Les rigolotes cartes d'électeur de Denis Kadima, frère de tribu et homme des mains d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba sont navrantes. Les hommes sont zombifiés. Quant aux femmes, elles deviennent des extra-terrestres sur la photo !

Les élections au Kongo sont une chimère. Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est issu d'un hold-up électoral. Le fameux fils d'Ètienne Tshisekedi est bénéficiaire d'une Nomination Électorale par son deal avec Alias Kabila lors de la présidentielle du 30 décembre 2018 !

Le KONGO a besoin urgemment :

1. D'un état de lieu de ses 2 345 409 km2 de superficie.  Kongo est le 11e État du monde par sa taille. Nous devons vérifier qu'aucun cm du territoire ne manque à l'appel.

2. Rendre caduc tous les accords signés par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba ainsi que ses prédécesseurs qui ne respectent pas la souveraineté du peuple Kongo et ses intérêts.

3. Puis que Kongo est seul face au monde. Les crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang qui sont commis, c'est pour mieux piller ses ressources. Les 16 millions de morts sont par "Effets collatéraux"...Il y a l'omerta sur le Kongo, un silence coupable et complice du monde contre le KONGO.

Aucun pays n'est un partenaire privilégié s'il ne reconnaît pas les trois génocides au Kongo.


4. L'identification nationale obligatoire. Nous devons éjecter du Kongo, tous ceux qui ont acquis la nationalité Kongo frauduleusement par les armes. Seigneurs de guerre, criminels génocidaires rwandais seront dégagés.

Les criminels Kongo ne doivent plus bénéficier de l'impunité. Les traîtres, Collabos, Imposteurs, usurpateurs contre le KONGO doivent répondre. Les détourneurs des fonds publics made in Tshilombo doivent savoir à quoi s'attendre. 

Lors de l'élection présidentielle Louis Michel 2006, l'abbé fraudeur et tricheur de triste mémoire n'avait pas hésité de faire voter des morts, rwandais, burundais, ougandais pour gonfler les chiffres de votants à l'Est de la République. Tandis que l'Ouest qui n'avait pas connu les affres de la guerre avait moins des votants.

Dans un pays, le plus urgent n'est les élections. Les trois hold-up électoraux de 2006, 2011 et 2018 n'ont rien appris aux filles et Fils Kongo pour se précipiter en 2023 avec des élections boutiquées par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et sa bande des Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados d'un pouvoir usurpé qui mène le KONGO au chaos.

Même si tous les Luba Kasaïens, Tribalo-Ethniques, Tribaux, Tribalistes et Tribalisés votent pour Tshilombo, il n'aura jamais la majorité au Kongo !

Il faut penser Kongo plutôt que des individus. Les politicailleurs ventriotes Kongo ne sont que des accompagnateurs de l'occupation. Ils sont tous les garçons de course "Bana Bitinda" de leurs décideurs. Et ils se comportent comme des Mindele Ndombe de leurs propres frères et sœurs.

5. La diaspora Kongo doit pouvoir voter. Cela se prépare. Sur quels critères si ce n'est pas celui de bourrage des urnes qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a choisi 5 pays: Afrique du Sud, Belgique, France, Canada et États-Unis.


Après avoir insulté ses propres compatriotes de BA COMBAT NTABA, BA NYANGALAKATA, BA NDOKI voilà que Tshilombo au lieu d'être FÉDÉRATEUR ET RASSEMBLEUR discrimine les Kongo de l'étranger. Même les enfants Kongo nés à l'étranger doivent pouvoir se rendre au Kongo sans "Visa"!  Les choses doivent changer et bouger. Il est inconcevable que les Kongo ne puissent pas bénéficier de leur pays.


Il est inadmissible et inacceptable que la République de la Gombe  soit pour des étrangers et les Kongo y soient exclus.


Les filles et fils Kongo doivent recouvrer leur souveraineté dans leur propre pays.

Honte aux combattants, patriotes et résistants de la diaspora qui veulent rejoindre la mangeoire de Tshilombo, la députation de Martin Fayulu, se clament de Denis Mukwege ou de Moïse Katumbi.  Corrompus, sans convictions, les ventriotes ont oublié le credo atavique: on ne va pas aux élections dans un pays sous occupation ! 

La carte d'électeur n'est pas une carte d'identité nationale !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 4 janvier 2023

BenaMpuka C'est le Roi Pelé qui a terminé la carrièreMukena au stade Tata Raphaël à Kinshasa ! footballistique du Grand Patriarche Freddy Mulongo

BenaMpuka C'est le Roi Pelé qui a terminé la carrière footballistique du Grand Patriarche Freddy Mulongo  Mukena au stade Tata Raphaël à Kinshasa !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1672839207707.jpg, janv. 2023

La dépouille de Pelé, l'éternel numéro 10 qui a marqué des générations d'amoureux du ballon rond, a rejoint mardi sa dernière demeure: un mausolée de 200m2 dans le cimetière vertical de la ville brésilienne de Santos,


Le Roi Pelé, l’attaquant décédé a choisi de voir son corps être conservé dans la Nécropole Œcuménique de la ville de Santos, le plus grand cimetière vertical au monde. Ce bâtiment ce n’est pas un hôtel, c’est un cimetière. Ce 3 janvier, Pelé est enterré au Mémorial Necrópole Ecumênica,  le cimetière a 32 étages et occupe un total de 1,8 hectare de terrain et contient environ 16 000 tombes.

FB_IMG_1672839213044.jpg, janv. 2023

Bon à savoir !


Freddy Mulongo fut un des premiers  footballeurs congolais à avoir joué en Europe,  Il a remporté une coupe d’Afrique des Nations avec les Léopards du Zaïre.

FB_IMG_1672839225602.jpg, janv. 2023

LE GRAND PATRIARCHE FREDDY MULONGO MUKENA AU STANDARD DE LIÈGE EN BELGIQUE ! 

Il a évolué en 1er division belge au cercle sportif Verviers, au Standard de Liège de 1962-1965 il fut champion avec ce dernier en 1963 pour un total de 55 matchs, 50 en championnat et 5 en coupe de Belgique.


Freddy Mulongo Mukena a d’ailleurs pris part à deux Coupes d’Europe aux cotés des grands joueurs comme Frantz BECKENBAUER, MÜLLER.


Il a également joué au TP MAZEMBE et DCMP où il est devenu entraineur. Ce défenseur fut également international congolais sa brillante carrière de footballeur, aimait-il nous raconter, a été arrêté par un tacle du Brésilien Roi PELE lors d’un match amical Zaïre contre le FC Santos du Brésil.

FB_IMG_1672839221161.jpg, janv. 2023

Pour la petite histoire !


Djamba Yohé, l'Encrier de l'Amérique du Nord écrit :

"Dans mon enfance, j’ai vu, à l’Institut Saint Boniface, Freddy Mulongo père, jouer dans le « Tout Puissant Englebert  Mazembe » avant de partir en Belgique, en compagnie de Saidi de la même formation sportive que lui, pour y faire carrière comme professionnel avec les ‘’Julien Kialunda’’ et pour y retrouver ‘’Paul Bonga Bonga’’ et ‘’Mokuna Trouet’’. Après tout ce long séjour belge, ‘’Freddy Mulongo père’’ revient en RDC au milieu de 1966, il devient jouer de ‘’Daring Imana’’ avec les ‘’Mwana Kasongo’’ et autres à l’époque. Lorsque l’équipe Nationale des Lions (ancêtre des Léopards) est battu par les Black Stars du Ghana par un score humiliant 3-0, le Congo appelle ses meilleurs joueurs évoluant en Belgique pour renforcer l’équipe nationale nouvellement créé, les Léopards.

 


     En Belgique, Freddy Mulongo père a joué dans plusieurs Club, mais c’est dans le ‘’Standard de Liège’’ qu’il a marqué les esprits sportif de ce pays-là tout autant qu’il a fait de même au cours d’un match de football en nocturne au « Stade Roi Baudouin », actuel ‘’Tata Raphaël’’. En jouant à son poste, il a mis en échec la sélection de Léopoldville au point que les fanatiques congolais de Kinshasa étaient agacés de voir qu’un des leurs était l’homme qu’il fallait abattre pour marquer un but. Mais, c’était de bonne guerre. Puis, l’équipe de ‘’Daring’’ ne regardait plus que lui si jamais un jour, ce talentueux du football revenait dans son pays pour y évoluer comme joueur.

 IMG_20230104_143529.jpg, janv. 2023

Freddy Mulongo Mukena , avec le Standard de Liège, a fait plusieurs voyages intercontinentaux pour des rencontres amicaux internationaux en Amérique latine. C’est là qu’il a rencontré Pelé et sont devenus des amis, puisque là-bas aussi, « l’Équipe de Santos du Roi Pelé » voulait l’engager, mais ce ne fut point question pour le Standard de le céder. Mais, il faut également souligner que même d’accord, il n’aurait pas pu aller jouer au Brésil puisqu’en Belgique, Freddy Mulongo  était aussi étudiant. Donc bien des contraintes. En 1967 et 1969  Pelé est venu au pays pour jouer avec son équipe FC Santos contre les Léopards.  Il retrouve son ami d’avec qui ils ont fait des entrainements amicaux pour préparer des matchs chacun sur le continent de son affectation. Comme Pelé n’arrivait pas à marquer, il a tenté de faire un croc-en-jambe contre Freddy Mulongo Mukena pour marquer un but, car jusque-là, la partie Léopard-Santos était toujours de 0-0 partout. Malheureusement la manœuvre que tenta Pelé fut fatale. Freddy Mulongo Mukena était fracturée. Puis, Pelé a marqué un but après. À la fin du match, Pelé qui croyait en une simple foulure de genou ou une inflammation de péroné se rendit compte qu’il a là détruit un artiste du ballon rond. Il a dit à toute son équipe d’aller rendre visite à Freddy Mulongo à la clinique kinoise. Ce match-là fut le dernier de la carrière de Freddy Mulongo, il ne pouvait plus jamais jouer au football. Alors, Pelé lui a demandé des pardons sans fin, mais leur amitié a continué. 


Le Roi Pélé a joué trois fois au Stade Tata Raphaël de Kinshasa avec son club, le FC Santos :

- en 1967, contre les Léopards (victoire 2-1)

- en 1969, contre une sélection kinoise (victoire 2-0)

- en 1969 (deux jours après), contre les Léopards (défaite 2-3)! 

 

Lors du match de 1967, Pélé avait pour chien de garde le belgicain Freddy Mulongo. 

On avait dit que Freddy Mulongo Mukena connaissait bien Pélé pour l'avoir croisé lors d'un match amical Santos entre Standard de Liège dont il était sociétaire. 

Freddy aurait si bien muselé Pélé que le roi l'a "volontairement" touché à la cheville pour s'en débarrasser. 

En tous cas, Pélé a réussi le but victorieux et Mulongo ne se remettra jamais de cette blessure. 

Fin carrière.

FB_IMG_1672839294219.jpg, janv. 2023

Les congolais se souviennent des deux matches mémorables que le roi  Pelé et le FC Santos avaient disputé à Kinshasa, le 2 juin 1967 et 23 janvier 1969.


Le roi Pelé avait à l'époque, apporté son onction aux léopards du président Joseph Désiré Mobutu. C'était avant l'authenticité. 


Ce sont ces champions d'afrique que le roi Pelé et le FC Santos affrontèrent au match retour, le 23 janvier 1969, match qui tourna, cette fois-ci, à l'avantage des congolais.


Mobutu le bâtisseur fut un grand sportif, le président s'investissait personnellement dans le suivi, le soutien et la promotion de nos champions, n'hésitant pas, quand l'occasion était belle, de nous parler de Tshikuna, de kalala, et de bien d'autres. Pendant les premières années de son règne, il aimait bien venir au stade, pour tour à tour assister aux matches Daring - V.Club, serrer la pince du roi Pelé, présenter Ali et Foreman, ou assister à quelques matches de l'équipe nationale. 


C'est pour avoir vécu personnellement l'humiliation des Lions (ancêtres des Léopards) au stade Tata Raphaël en 1966, qu'il décida le rappel des footballeurs congolais (les belgicains) évoluant en Europe, pour redynamiser le football national et mettre sur pied une conquérante équipe nationale, les léopards. 


Il avait été mortifié par le salut militaire d'un joueur ghanéen des Black stars, bien perché sur un ballon arrêté au milieu de terrain, sur la ligne médiane, puis par le festival de passes qui avait suivi ce salut militaire, lesquelles passes étaient associées avec un mouvement incessant des joueurs ghanéens, joli spectacle que les Kinois avaient surnommé "tourbillon", ou encore "black stars".


Plus jamais ça, s'était  juré le président Mobutu meurtri, et il avait tenu parole.


En 1967 et en 1968, la nation congolaise était à la fête, avec la venue du meilleur joueur du monde, le roi Pelé. Ce dernier était venu avec son équipe, le Santos, pour rencontrer les léopards. Notre équipe nationale de football de l'époque avait fait suffisamment de progrès, et pouvait se mesurer aux meilleurs de ce monde. On y trouvait deux bombardiers  (Pierre Kalala et Mwana Kasongo), un roi (Mokili Saïo), un seigneur (Jeff Kibonge), un géomètre (Kabamba,  le serpent des rails), un "Pelé" (Muwawa), un "Soukous" (Makelele), mais aussi d'autres grands talents comme le libéro Pierre Katumba, le stoppeur Freddy Mulongo, Mungamuni "l'homme d'Asmara", les gardiens Kazadi et Matumona, le demi-défensif Mutshimwana, et j'en passe. 

Et il y eut raison, le président Mobutu. Il y eut raison de soumettre son équipe nationale au feu et à la fureur du plus grand footballeur de tous les temps, et de ses coéquipiers. Au final, une victoire pour Santos (2-1) en 1967, et une victoire pour les léopards (3-2) en 1969. 

Heureux souvenirs qui ne s'effaceront pas de si tôt de nos mémoires.

Le roi s'est éteint après avoir consacré toute sa vie au football, un sport qu'il chérissait plus que tout au monde.


Paix à son âme !

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 3 janvier 2023

BenaMpuka 10 questions à Rolain Mena Sakameso !

BenaMpuka 10 questions à Rolain Mena Sakameso !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1672747652597.jpg, janv. 2023

ROLAIN MENA SAKAMESO, L'HOMME DU 12 SEPTEMBRE 2011 DANS LA DIASPORA PATRIOTIQUE KONGO 

Rolain Mena est l'homme du 12 septembre 2011 dans la diaspora patriotique Kongo. Il avait bravé la sécurité du Centre d'accueil de la presse étrangère (CAPE) au Grand Palais à Paris pour poser sa question sur l'agression et pillage des ressources du Kongo par le rwanda. Toutes les grosses pointures rwandaises étaient à la conférence de presse : Louise Mushikiwabo Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération; Tharcisse Karugarama Ministre de la Justice; Aloysie Inyumba Ministre de la Condition féminine et de la famille; François Kanimba Ministre du Commerce et de l'Industrie; James Musoni Ministre du Gouvernement local; Albert Nsengiyumva Ministre des Infrastructures; Pr. Anastase Shyaka Secrétariat exécutif du Conseil de la gouvernance. 


De l'incident du Cape, Rolain Mena Sakameso s'en est sorti avec une cheville boussillée occasionnée par des barbouzes rwandais avant que la police française ne vienne à sa rescousse, puis les sapeurs-pompiers. 


Face à la médiocrité ambiante, Fakwalisation de la politique et fanatisme exacerbé, pourquoi les Rolain Mena Sakameso et d'autres ne postulent point ? 


Même si l'ambassadeur Mena a fait briller la diplomatie sous Mobutu Sese Seko, son fils Rolain Mena aura du mal car quelques individus étourdis scandent à tue-tête de "Père et Mère" comme si des Incapacitaires, Seigneurs de guerre et criminels qui ont saigné le pays de 1960 à aujourd'hui, ne sont nullement de père et mère.


C'est depuis des années que Rolain Mena Sakameso a quitté l'Apareco, les empreintes de son passage sont indélébiles. Quitter la résistance pour la politique classique est un choix difficile et lourd des conséquences. La majorité dans la diaspora n'a jamais accepté le choix de Mena. Certains l'on vécu comme une trahison. Comment les meilleures d'entre-nous peuvent quitter le navire sans crier garde ?


Nous avons décidé de donner la parole à Rolain Mena Sakameso pour qu'il réponde à nos questions. 


1. Réveil FM International : Cadre de l'Apareco, par ton approche, tu avais réussi à apaiser les journalistes  libres et frondeurs qui réclamaient des explications sur la cinquième colonne, une arlésienne, alors que le vieux Honoré Ngbanda était Na Se Ya Mayi...


Rolain Mena Sakameso : (rires) En effet, en dehors de toute politique politicienne, de toute considération partisane et de tout tribalo-fanatisme, j’estime que lorsque la Mère Patrie est menacée il convient de mettre nos querelles intestines ainsi que nos divergences philosophiques de côté pendant un moment, être solidaires et former un bloc hermétique solide devant la menace. Ceci dans le but de faire comprendre à la partie belligérante que face à notre détermination, elle ferait bien de réfléchir à deux fois avant de s'engager à joindre les actes à ses propos subversifs car la réponse sera fulgurante et à son désavantage ! C'est comme ça que les choses se passent dans nos pays d'accueil et de grande démocratie, comme la France par exemple. Et c’est dans cet état d’esprit que je m’étais assigné la mission de calmer les esprits et d’éviter les joutes fratricides entre nous. Surtout que le linge sale se lave toujours à l’abri des oreilles indiscrètes et des yeux non autorisés. Dommage que mes successeurs se soient ingéniés à réinventer la roue, mettant ainsi à mal tout le travail fédérateur que j’avais abattu. Oui, dommage.


2. Réveil FM International : À une certaine période, l'Apareco était devenu incontournable à Paris. Pourquoi tu n'as jamais occupé le poste qui  correspondait à tes aptitudes de Secrétaire Général alors que le pasteur Shungu avait levé le pied ?


Rolain Mena Sakameso : En effet, sous l’impulsion du feu Président Honoré Ngbanda, paix à son âme, l’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, Apareco en sigle, avait pignon sur rue dans toute la diaspora. Aujourd’hui, et ce n'est pas du tout paradoxal, lorsque, pour défendre notre souveraineté et notre cause, LISANGA clame que nous ne voulons plus de guerre au Congo en particulier et dans la région des grands lacs en général, ce n'est pas tant par couardise de qui que ce soit que par souci profond du bien-être de toutes les populations frères les plus démunies, qui paient toujours le plus lourd tribut pendant que ceux qui sont haut-placés sur l'échelle sociale restent confortablement à l'abri avec femmes et enfants à plus de 8000 km du théâtre des hostilités ! Voilà l'état d'esprit dans lequel se trouvait l’Apareco à l’époque. Le Pasteur Shungu qui était mon supérieur hiérarchique direct avait la charge de veiller à cela et il n’hésitait pas à me demander conseil pour mener à bien certains dossiers lui transmis par le Président National Honoré Ngbanda. L’essentiel n’était donc pas le poste occupé mais le travail à abattre et de ce point de vue le Secrétaire Général avait accompli, comme nous tous, sa part du dit travail. Même si par la suite, et c’est là la raison de ma démission, certains nouveaux venus ont fait leur maximum pour détourner l’apareco de sa mission première en injectant dans la structure des comportements complètement débiles. Bref, il existe aujourd'hui, en pleine ère 2.0 et pour asseoir le bon droit du peuple congolais, d'autres parades à toute croisade mortifère. Je pense à la rupture totale des relations bilatérales, je pense à l'érection d'un mur infranchissable entre le Congo et les pays qui nous déstabilisent à l'Est, je pense au lobbying, je pense à la haute diplomatie, je pense aux négociations internationales et à toutes les nombreuses autres bonnes cartes que le Congo, au vu de ses richesses naturelles incommensurables, de sa position géostratégique de tout premier plan ainsi que de son énorme potentiel humain, peut mettre sur la table de l'ONU dans un monde où les intérêts sont devenus interdépendants. Autant de méthodes RESPONSABLES et à disposition qui peuvent amener au même résultat qu'une guerre frontale, à savoir, éliminer la menace sans que les peuples dépités et innocents n'en pâtissent !


3. Réveil FM International : Dans la tradition Bantoue on ne bouffe pas l'argent du deuil. À Paris, des petits malins se sont organisés pour faire des cagnottes leur gagne pain. La cagnotte des obsèques de Honoré Ngbanda a fait 11.000 euros sans oublier western union, ria, money gram, pay pal et l'argent liquide... La famille Ngbanda n'a jamais perçu aucun rond. Honoré Ngbanda, président de l'Apareco était-il un indigent voire un précaire ?


Rolain Mena Sakameso : Je ne sais pas quelles sont tes sources mais si les faits que tu dénonces sont vérifiés, alors c’est grave et abject. Ceci dit, le Président Honoré Ngbanda n’était ni en situation de précarité ni un indigent. Il a consacré énormément de son temps, de son énergie et de ses fonds propres pour mener à bien la mission qu’il s’était assignée en créant l’Apareco dont il m’avait dit, de sa propre bouche, qu’au vu de la qualité ainsi que de l’efficacité du travail que j’abattais, avec les autres collègues de l’époque au sein de l’alliance bien évidemment, il nous considérait non seulement comme étant ses proches collaborateurs mais aussi carrément les co-fondateurs de l’Apareco. Donc en tant qu’ancien Vice-président Apareco France; Président ai Apareco France; Conseiller spécial chargé du protocole-sécurité et de l’organisation au sein du cabinet du PN; Président régional Apareco Europe et enfin ancien Secrétaire National Exécutif en charge du plan, je suis très bien placé pour affirmer que le Président Honoré Ngbanda avait les moyens financiers ainsi que les compétences de ses ambitions pour la République. Celles et ceux qui ont détourné la cagnotte de ses obsèques à des fins égocentriques au lieu de la remettre à son épouse maman Ngbanda, doivent savoir que DIEU voit et sait tout ! Comme nous tous, ils échapperont sans doute à la justice des hommes, mais pas à celle de notre créateur. Je trouve ça minable.


4. Réveil FM International : En 2018, candidat à la députation nationale, les agents de la CENI sont venus te voir. Pour « protéger » ton élection tu devrais payer, tu as refusé et ton nom a été éjecté de la liste des élus. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15 %  en 2018, nommé pseudo-président par deal, est entrain de "boutiquer" les élections futures. La CENI, la Cour Constitutionnelle, le Ministère de l'intérieur, le Ministère de la Justice, … sont toutes et tous ses hommes de main. Dans ces conditions les élections seront-elles libres, démocratiques et transparentes ?


Rolain Mena Sakameso : (rires) Sacré Freddy Mulongo. Il faut cesser de maltraiter ainsi le Président Félix. Comme tous les congolais je veux que les élections générales se passent bien. C’est à dire qu’elles soient transparentes, apaisées, libres, inclusives, participatives et réellement démocratiques. Donc totalement respectueuses de la CONSTITUTION, la loi fondamentale regroupant tous les prescrits qui s’imposent sur tout le monde. J’invite les congolais à veiller scrupuleusement sur ces points et à dénoncer énergiquement tout ce qui doit l’être car le Congo doit aller de l’avant. Il est tant, et c’est ici l’occasion, d’agir pour que notre beau, grand et riche pays sorte de la médiocrité qui nous caractérise depuis trop longtemps !


5. Réveil FM International :  Tu es de plus en plus aphone sur tes accointances avec le FCC d'Alias Kabila. Le divorce est-il consommé ? À quel moment as-tu pris conscience d'être enfariné et qu'Alias Kabila ne reviendra plus ?


Rolain Mena Sakameso : (rires) J’ai gardé des très bonnes relations avec certains membres du FCC avec lesquels j’échange souvent sur la situation du Congo. Ensuite, il est dit, non sans raison, qu’en politique il ne faut jamais enterrer autrui et que les alliances se font et se défont certes au gré de certaines circonstances mais qu’il ne faut jamais, non plus, divorcer totalement avec ses anciens partenaires sans aucune raison grave. C’est ainsi que comme j’étais le Président de l’Apareco Europe, j’ai gardé bien au chaud certaines excellentes relations de mon ancienne famille politique et j’ai garder le contact avec certains combattants comme Rex Kazadi par exemple, le secrétaire général du BPK (Ba Patriotes ya Kongo) ou même Martin Sali le Président national du RCK (Résistant Combattants du Kongo) et nombreux autres encore que je ne peux tous citer ici nommément mais qui se reconnaîtront. Ceci dit, contrairement à la rumeur, je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer le Président honoraire Joseph Kabila Kabange face à face et je le regrette. Mais je suis au courant de son actualité ainsi que de celle de son épouse maman Olive et c’est bon pour moi. Ajoutes à cela que je suis animé par un esprit qui s’appelle LISANGA et la boucle est bouclée !


6. Réveil FM International: Le régime Tshilombo a réveillé le tribalisme jusqu'à son paroxysme. Et pourtant sous Mobutu Sese Seko cela était banni...


Rolain Mena Sakameso : Je sais que tu ne portes pas du tout le Président Fatshi dans ton cœur et tu as tes raisons. Mais il n’est pas là pour être aimé par les congolais. Respectons, si pas l’homme, mais au moins l’institution qu’il représente. Ceci dit, ce que le souverain primaire exige de lui, en mettant à sa disposition tous les leviers et tous le confort nécessaires pour mener à bien sa mission, c’est d’agir dans le sens de l’essor du Congo et du bien-être de toutes ses populations sur toute l’étendue du territoire national. Le Président Félix a tenu des propos clairs et précis quant à sa volonté de faire de la lutte contre le tribalisme l’un de ses objectifs. Dommage que toutes ces nominations au sein de nos institutions ne bénéficient qu’à son ethnie. C’est ce que les congolais lui reprochent. Je pense donc que le chef de l’Etat doit être à l’écoute de son peuple et non de ses plats flagorneurs et rectifier le tir pour que tous les congolais se sentent concernés par la bonne administration du pays. C’est ce que ses prédécesseurs, le président honoraire Raïs Joseph Kabila et tout particulièrement le feu léopard du Zaïre, le président Mobutu Sese Seko, paix à son âme, avaient réussi à faire. Sur ce dernier point, comme le dit souvent notre compatriote et frère César Ngadi Clé Boa, « tout le monde est d’accord ! »


7. Réveil FM International: Digne fils de l'ambassadeur Mena, on a l'impression que tu aimes trop arrondir les angles. Es-tu plus diplomate que politique ? Kongo est pris en otage par des gangsters, mafieux, fakwa, frappeurs, checkuleurs et balados alors que toi tu es pour la défense des valeurs et que tu as des convictions républicaines. Es-tu maso pour te plonger dans le marigot aux carnassiers caïmans ?


Rolain Mena Sakameso : Merci pour papa et paix à son âme. Il me manque beaucoup car j’ai perdu mon plus précieux et mon plus fidèle conseiller ainsi qu’un très grand Ami qui m’a appris et dévoilé beaucoup de choses inconnues du grand public. Je dois avancer maintenant sans lui en appliquant du mieux possible tout ce qu’il m’a transmis afin que les choses que tu pointes du doigt, ses anti-valeurs suicidaires qui minent le Congo, s’estompent pour être remplacées par des valeurs de probité qui tireront la République vers le haut. Pour cela il faut évacuer nos peurs et faire montre de force, de réalisme, de sens des responsabilités, de courage, de patience, de détermination et d’abnégation en tenant compte du fait que la nature humaine étant par essence ingrate, nous ne devons pas jeter notre bâton de pèlerin face aux déceptions ! C’est vrai que de ce point de vu j’y met le style et la manière désormais en m’interdisant de déroger, contrairement à mes faits et gestes passés d’ancien activiste vindicatif, au respect des codes élémentaires de convenances et de bienséances politiques. C’est pour ça que tu as l’impression que j’arrondis les angles mais en fait je dis et je fais tout simplement les choses autrement, comme un arbre dont la couleur des feuilles change au gré des saisons tout en gardant les mêmes racines, à savoir, avoir profondément au centre de toutes mes préoccupations, l’essor du Congo et le bien être du peuple

Congolais. Je ne le dirai jamais assez !


8. Réveil FM International :  Lisanga, ta plate-forme politique a disparu. Elle est avalé par un autre. Rolain Mena ne peut-il pas exister seul sans attelages ?


Rolain Mena Sakameso : En effet, comme le corps ne peut pas tenir debout sans les autres membres qui le composent, tels que le squelette, la chair, le sang,…, je ne pourrais pas exister seul sans d’autres attelages comme tu dis. Dans LISANGA, nous ne cherchons pas et nous ne voulons pas exister sans les autres. Bien au contraire, et c’est là la signification de notre nom, LISANGA, nous œuvrons aussi dans le sens d’être des catoptriques pour la République. Ce qui veut dire que nous nous affirmons tout en mettant dans la lumière toutes les personnes, toutes les structures et tous les faits et gestes posés qui répondent valablement aux attentes du peuple congolais. Ne dit-on pas qu’on est bien plus intelligents à plusieurs et unis dans la diversité plutôt qu’à rayonner tout seul chacun dans son coin ? C’est ça LISANGA et je suis particulièrement fier d’apporter cette nouvelle façon, particulièrement fédératrice, de voir et de faire les choses dans le microcosme politique congolais ! En fait nous ne faisons que vouloir confirmer l’adage « l’union fait la force » car finalement, c’est quoi le plus important ? Nos couleurs politiques personnelles, nos accointances partisanes et nos préférences égocentriques ou alors le Congo et le peuple congolais dans toute sa diversité et sur toute l’étendue du territoire national ? Je pense que nous pouvons avoir nos propres couleurs mais, pourquoi pas, savoir apprécier les propos tenus et reconnaître la qualité du travail abattu par les autres paroisses aussi dès lors que les faits et gestes qu’elles posent sont bénéfiques pour toute la Nation ! 


9. Réveil FM International: As-tu déjà fait ton choix concernant le successeur du Président de la République actuel ? Vas-tu te représenter à la prochaine députation nationale ? Si oui dans quelle circonscription et si non, pourquoi ?


Rolain Mena Sakameso : Je vais éluder la dernière partie de ta question car oui, effectivement, je vais postuler à la députation nationale dans la circonscription soit de la LUKUNGA comme en 2018 soit alors dans celle de TCHIANGU. Je me tâte encore. Et oui, j’ai déjà fait mon choix en ce qui concerne les candidats à la présidence de la République. Cette personne a réellement, sincèrement, sérieusement et profondément, le Congo comme Patrie de cœur ainsi qu’au centre de toutes ses préoccupations essentielles, l’essor du pays et le bien-être de nos populations sur toute l’étendue du territoire national sans oublier la diaspora. Avec LISANGA nous nous reconnaissons en elle et c’est réciproque. C’est dans ce sens que nous allons militer sans réserve pour une adhésion massive des congolais, toutes tendances confondues, sur sa candidature dans l’espoir qu’elle va remporter la présidence sans photo, tant il devient urgent de vivre la politique autrement que tout ce qu’on nous a servi depuis l’indépendance jusqu’à maintenant ! J’aurai l’occasion d’y revenir tout au long de la campagne électorale. 


10. Réveil FM International: En tant que l’un des acteurs politiques les mieux côtés de la diaspora, que penses-tu de la probable candidature à la présidentielle du Docteur Denis Mukwege et de celle déjà annoncée de Moise Katumbi qui sont tous deux décriés par certains car ils n’auraient pas la nationalité congolaise de père et de mère ?


Rolain Mena Sakameso : Comme tous les congolais je veux que les élections générales soient libres, sécurisées, participatives, inclusives, démocratiques, sereines et respectueuses de la constitution. Dès lors, je rejette d’un revers de main tout ce qui ne s’accroche pas aux traits précités. Le fait que ses deux personnalités soient décriées pour des raisons saugrenues et pas du tout pertinentes, frisent le ridicule car l’un est reconnu à l’international comme étant un PRIX NOBEL, excusez du peu, et l’autre comme ayant été le MEILLEUR GOUVERNEUR DE PROVINCE. Ce sont là des faits avérés et confirmés par le passeport congolais ordinaire en leur possession. N’essayons donc pas, après toutes ces années, de les faire passer pour des troncs d’arbres qui chercheraient à se transformer en crocodiles. C’est intellectuellement malhonnête. Pour autant, personnellement je préfère que le Docteur Dénis Mukwege ne postule pas à la magistrature suprême car il n’est pas un politique mais un scientifique de renommée internationale et non sans raison, estimé par les congolais et ses paires scientifiques, qui fait la fierté du Congo en particulier et de l’Afrique en général. Tout le monde ne doit pas faire de la politique. Nous avons aussi grandement besoin des hommes de science extrêmement compétents comme lui. Enfin je profite de l’occasion que tu me donnes, cher compatriote Freddy Mulongo, pour souhaiter des très bonnes élections au peuple congolais ainsi que mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de prospérité. Que DIEU bénisse le Congo et nous assiste dans la libération de notre pays de la mainmise étrangère particulièrement néfaste, de même que de nos anti-valeurs suicidaires, qui font notre propre part de responsabilité dans les zones de turbulences mortifères, et c’est un très doux euphémisme, que nous traversons. Vivons la politique autrement à partir de 2023


Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 2 janvier 2023

BenaMpuka Fausses déclarations : Boketsu Wa Yambo lavé-nettoyé par le petit Sokoko, l'accusateur !

BenaMpuka Fausses déclarations : Boketsu Wa Yambo lavé-nettoyé par le petit Sokoko, l'accusateur !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1672662526119.jpg, janv. 2023
BOKETSU WA YAMBO, UN VAILLANT COMBATTANT DE LA DIASPORA RÉSISTANTE KONGO ! 

Le mensonge vient toujours par ascenseur avant d'être rattrapée la vérité qui y parvient par les escaliers. Le petit Sokoko dément et déclare sur un plateau de TV que "Boketsu Alia Na Ye Mbongo Ya Makila Te"! Pardieu, cet individu de Sokoko devrait être poursuivi pour avoir tenté de salir la réputation de Boketsu wa Yambo, Peuple Mokonzi et par ricochet toute la diaspora résistante patriotique. 

Nous avons eu raison très tôt. Nous savions et étions convaincus que la campagne de diabolisation orchestrée contre Boketsu Wa Yambo, commandant Essome Ekandji et Peuple Mokonzi n'avait qu'un seul objectif dégommer ceux qui se sont engagés et enveloppés dans un combat sans fin contre l'occupation du Kongo.

Il fallait affaiblir la résistance patriotique en Belgique. Le petit Sokoko, le faux millionnaire est revenu sur ses fausses déclarations contre Boketsu Wa Yambo, dans une vidéo qui fait buzz.

Pour une bonne nouvelle s'en est une pour cet début de l'année 2023. 

Boketsu Wa Yambo est un pillier de la diaspora résistante patriotique Kongo. Le petit Sokoko qui a bénéficié d'une campagne publicitaire de Boketsu devrait se taire et se contenter de ce que le prophète de la Nation avait fait de lui: le sortir de l'anonymat !

Donc toutes ces mensonges clamées n'avaient pour seul but de salir un grand résistant patriote ?

Contrairement à Paris ou des applaventristes collabo vont la grue pour se vendre à notre ambassade au 32 cours Albert 1er... À Bruxelles, on ne peut pas parler de la résistance sans Boketsu wa Yambo, le chouchou de la diaspora !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 26 décembre 2022

BenaMpuka Diaspora Patriotique Kongo : Honneurs aux radicaux constants !

BenaMpuka Diaspora Patriotique Kongo : Honneurs aux radicaux constants !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Depuis sa nomination électorale à la tête du Kongo, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est déterminée à en finir avec la diaspora résistante.   Les accointances de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba avec le régime d'Alias Kabila datent de 2011. Monsieur 15%, son deal pour sa nomination électorale en 2019, n'est que le fruit de la traîtrise de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba à l'égard du Kongo et son peuple.

5 pays sont choisis pour faire voter la diaspora : Belgique, France, États-Unis, Canada et Afrique du Sud. Les autres fils et filles vivants dans d'autres pays sont des Kongo de la seconde zone. Même UK bastion de la résistance est exclu. L'opération bourrage des urnes est en téléchargement au sein de la diaspora.

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba corrompu jusqu'à la moelle épinière corromp à qui mieux quelques collabos qui tapissent la diaspora.

Le vrai bilan de la diaspora patriotique se fera à la libération du KONGO. L'heure pour cette année 2022 finissant est aux encouragements à ceux qui auront beaucoup résisté.

FB_IMG_1672096676516.jpg, déc. 2022

1. Le Gd Patriarche Julien Ciakudia Sr. , le De Gaulle !

Le KONGO se meurt à cause des mensonges étatiques. Le tribalisme est plus qu'un fléau. C'est le Covid qui tue. Or un État se bâtit et se construit sur des valeurs. 

Pour avoir soutenu dès le départ la candidature de Martin Fayulu. Et déclarer publiquement que c'est lui le président élu de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, le Grand Patriarche Julien Ciakudia est un homme à abattre. Les Talibans et Tribalo-Ethniques se sont coalisés pour mieux le villipender. Même sa mère qui ne fait pas de la politique a été copieusement insultée. 

Les fanatiques tribaux, tribalistes et tribalisés ont scandé le "Bukalenga Bwetu" pour protéger un pouvoir volé de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. 

Malgré des liens familiaux, le De Gaulle Congolais n'a pas cédé aux sirènes tribales Luba Kasaïennes. Les assauts contre le pouvoir usurpé de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba sont partis de Londres.

Il est le premier à avoir compris que soutenir le régime tribal de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, c'est se mettre tous le fils et filles Kongo sur le dos. Il faut un langage de vérité, pour que demain, l'après Tshilombo Tshintuntu Tshifueba ne soit pas un holocauste pour les Luba Kasaïens dont la majorité sont dans la précarité comme la majorité des Kongo.

FB_IMG_1672096681348.jpg, déc. 2022

2. Le Professeur Yiombi Thona, un grand visionnaire de la vérité !

Pour avoir dit la "Vérité" sur la fausse convocation de CCDP à la police française, le professeur Yombi a été victime d'une odieuse campagne de diabolisation au sein de la diaspora patriotique résistante. Il n'est jamais dégonflé. Le professeur Yiombi a continué à asséner sa vérité.

Avec l'affaire Cagnotte Obsèques Honoré Ngbanda, les cagnottiers-cagnottistes, des Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados habitués à casser du sucre sur le dos des paisibles et naïfs citoyens Kongo de la diaspora se sont dévoilés. Les Miyibi de la Cagnotte sont mis à nu.

Au fait, c'est grâce à la persévérance sur le chemin de la "Vérité" que l'ivraie est entrain de se séparer du bon grain.

Le professeur Yiombi "Dragon rouge" est vainqueur, au sein de la diaspora patriotique, des Fakwa, cagnottiers et cagnottistes. La diaspora résistante patriotique est entrain d'être nettoyer de ses Fakwa. Le combat pour la libération du KONGO est noble et patriotique. On ne peut pas continuer à dénoncer la Fakwalisation du régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba en étant Fakwa soi-même !

FB_IMG_1672096685228.jpg, déc. 2022

3. Ekila Kamango, l'intrépide !

Il est le plus courageux. Ekila Kamango a transformé son grand camion en studio Tik Tok. C'est sur les routes de France, qu'il dénonce les bévues du régime Tshilejelu. Il ne se limite pas à dénoncer mais préconise des pistes de sortie des crises enchevêtrées du Kongo. Pour la sécurité du Kongo, il faut négocier avec les Russes qui avec des Chinois ne cessent au niveau du Conseil de sécurité de l'ONU ont toujours soutenu le KONGO.

Le code noir des impérialistes est le clé boa contre le KONGO et son peuple. Ekila Kamango ne se limite à la politique, ses enjeux et géostratégies, mais aussi du social au sein de la diaspora.

Ekila Kamango est un intrépide et sa glaive est saignante. Il n'hésite pas à titiller les intouchables et grandes puissances.

FB_IMG_1672096688963.jpg, déc. 2022

4. Ma Antho, Antoinette Kinkala, la combattante !

Intimidante et respectueuse, elle sort du lot pour sa constance. Ma Antho est une patriote. Ses émissions cartonnent sur les réseaux sociaux. cartonnent. Elle est clache avec la franchise, elle n'épargne personne. Le Kongo, c'est tout pour Ma Antho, qui le défend avec des coups de pieds. 

FB_IMG_1672096693263.jpg, déc. 2022

5. Boketsu wa Yambo, le prophète libérateur de la Nation !

L'affaire Sokoko n'avait qu'un seul objectif : couler Boketsu Wa Yambo et peuple Mokonzi !

Dans la diaspora patriotique Kongo tous les coups ne doivent pas être permis. Botetshu wa Yambo, Commandant Essome Ekandji, Greffier Internationale... sont des pilliers, des combattants du peuple. Ils sont du peuple et proches du peuple, c'est ce qui les rend populaires. Ils sont populaires.

Le pot de rose de Sokoko a été révélé le jour où il a été accueilli en grande pompe par Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Le complot contre Boketsu et peuple Mokonzi a lamentablement échoué. Le combat continue !

FB_IMG_1672096711671.jpg, déc. 2022

6. Ma Mula Issatu Mondeloyakongo  Mama "Rhétoriques" !

Avec un tableau et un calumet de la paix tenu comme un bâton pour désigner les mots, "Muasi Ya Mayele" se démarque avec ses émissions pour réveiller l'intelligence endormie du peuple Kongo. C'est bien Ma Mula Mundelo Ya Kongo qui appuie là où ça fait mal. Il faut changer de "Rhétoriques". Il faut passer du Kongo victimaire au Kongo qui prend son destin en main. Très instructif ses émissions sur la légimité et la légalité des acteurs, la force publique, droit d'asile, parasites...

Dans le Fula-Fula Ya Ba Zoba, tous les fils et filles Kongo ne sont pas dupes.

Lorsqu'une femme se lève, cela suscite toujours de la méprise, des commérages jusqu'au jour qu'on réalise qu'elle avait raison.

Les hommes Kongo doivent changer leur "Paradigme" pour mieux lutter Mama Kongo. Il faut sortir des sentiers battus, de toujours faire la même chose comme avant. Depuis 1960 à aujourd'hui, nos hommes politiques tournent le peuple Kongo en bourrique. 

FB_IMG_1672096715533.jpg, déc. 2022

7.  Eric Mulalu Myc Monsieur Trouvailles !

Victime de son intelligence, Éric Mulalu est Monsieur Trouvailles qui se fait siphonner ses idées. S'occuper des "Commanditaires" qui mettent le KONGO, sens dessus-dessous, pour mieux piller des ressources naturelles du pays.

Pour avoir dit que c'est lui qui avait demandé à la diaspora résistante de braquer ses projecteurs vers les "Commanditaires", les pourfendeurs et villipendeurs ont déclencher diverses campagnes de diabolisation.

Éric Mulalu est en croisade contre les plagiaires de l'autodidacte. Scientifiquement, il a demontré que qui l'a plagié et son mode opérandi.

Les autoproclamés universitaires en prennent pour leurs galons.

Il ne lâche rien. Avec Éric Mulalu nous apprend une chose : il faut se battre pour ses idées. Le Kongo doit être défendu dans la loyauté et valeurs.

FB_IMG_1672096718968.jpg, déc. 2022

8. Cordon Efondja Botoy, le stoïque !

Il a pris l'initiative d'organiser le premier "Conclave" de la diaspora à Bruxelles. Ses émissions sont pédagogiques. Son amour pour le KONGO, ses connaissances de terrain sont éclairantes.

Cordon Wetshi Welimo Efondja en bon stoïque n'a jamais répondu à la campagne de déstabilisation enclenchée contre sa personne. On lui a même trouvé une femme Burundaise donc occupante contre le KONGO. 

Dans la lutte contre l'occupation rwandaise et ougandaise, les amitiés ne durent plus longtemps entre les patriotes, résistants et combattants.

Pas noyé, cordon Wetshi Efondja garde la tête hors l'eau gardant son sourire et sa sérénité.

FB_IMG_1672096723523.jpg, déc. 2022

9. Robert Mbelo, le diplomate honoraire !

Même la maladie ne l'a pas arrêté. Depuis Londres, Robert Mbelo continue à pondre ses écrits. Son manuscrit : "Réquisitoire sur le génocide oublié" est une bombe de destruction massive. Certaines personnes ne pourront plus dormir tranquillement.

Robert Mbelo est un homme des dossiers. Celui du Kongo n'a pas encore révélé tous ses secrets avec ses Traîtres, Collabos, Imposteurs et Usurpateurs.

FB_IMG_1672096727081.jpg, déc. 2022

10. Landu Ingeta Ingeta, le communicateur qui titille !

Au delà de son engagement pour l'Apareco, Landu Ingeta Ingeta est un communicateur hors pair.

Les cagnottiers-Cagnottistes ne doivent pas beaucoup l'aimer. Il titille la queu du dragon. Les Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados lui en veulent d'avoir étalé leurs bévues sur la place publique avec photos et caricatures.

C'est aussi ça le combat de libération du KONGO. Ceux qui pour des intérêts personnels et égoïstes s'éloignent du droit chemin doivent s'attendre à une réaction.

Très fier de Landu Ingeta Ingeta qui clôture la liste de 10 personnalités de la diaspora résistante Kongo, qui ont résisté aux ouragans, tempêtes, tourbillons...pour cette année 2022. Ils ont gardé la tête haute et froide !

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 24 décembre 2022

BenaMpuka : Mythomane, Tonny Cassius Alias "Bolamba" vient ici : Les Mbandakois n'ont pas l'électricité ni l'eau potable !

BenaMpuka : Mythomane, Tonny  Cassius Alias "Bolamba" vient ici : Les Mbandakois n'ont pas l'électricité ni l'eau potable !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1671893512037.jpg, déc. 2022

Une aubaine pour les réseaux sociaux. Tonny Cassius Alias Bolamba, mafieux ancien gouverneur de l'Èquateur, sa gestion calamiteuse de la province mis à nue, par la visite de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba à Mbandaka.

Une Mama Mélanie Bozui, la Mbandakoise prend le micro et interpelle : "Tata Bosenga ezali oyo, longola Biso Na Bowumbu: Mbandaka Tozalaka  Na électricité te  Na Mayi Te" ! Pardieu, Mbandaka n'a ni courant électrique ni eau potable !

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba interpelle  Bobo Boloko : "Gouverneur Na Mbandaka SNEL ezalaka te" ?

Bobo Boloko, le gouverneur répond  : "Problème Ya SNEL ezali manque ya carburant. Ba Lampadaires oyo ezali kopela ezali solaire"! 

S'agit-il des lampadaires de la société que Tonny Cassius Alias "Bolamba" n'a jamais payé ? En effet, le 9 juin 2016, Tonny Cassius Alias "Bolamba" avait signé une convention avec la société SCI CRÉATIVE SOLUTIONS pour une somme de 198.360 dollars pour électrifier la ville de Mbandaka en lampadaires solaires. Les premiers panneaux étaient placés sans paiement du gouverneur Tonny Cassius Alias "Bolamba"! 

FB_IMG_1671893517314.jpg, déc. 2022

Le mythomane Tonny Cassius Alias "Bolamba" s'était tapé le torce en s'autoproclamant Meilleur Gouverneur de l'Èquateur.


Le nabot était monté sur ses chevaux pour justifier l'inacceptable. Tonny Cassius Alias "Bolamba" le fameux gouverneur de l'Èquateur éjecté pour mauvaise gouvernance, arrogance et incivilités.


L'ancien gouverneur de l'Equateur sous Alias Kabila, est celui qui avait fui Mbandaka avec dans le coffre de sa voiture, l'agent payeur du gouvernorat.


En octobre 2016, les députés provinciaux de la province de l’Equateur avaient accusé le fameux gouverneur Cassius Tony Bolamba d’enrichissement illicite avec des fonds destinés à la province et de «neutralisation des services de sécurité dont il refuse toute collaboration».


Ces députés demandaient des poursuites judiciaires à l’endroit du gouverneur. "Que le pouvoir central, à travers le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur et le ministre de la justice et garde des sceaux, puisse se charger de Tony Bolamba pour haute trahison », recommandait Ronsard Baende.


Cassius Tony Bolamba est un incompétent mafieux qui a vendu son âme pour s'approcher d'Alias Kabila qui a fait de lui gouverneur de l'Equateur.


Quel est le bilan de Cassius Tony Bolamba à la tête de cette province ? En échange de quoi a-t-il obtenu la gestion de cette grande province de l'Equateur ?


Tonny Cassius Alias "Bolamba" invective, insulte et injurie les gens de sa traîtrise, lui a rejoint la mangeoire d'Alias Kabila a-t-il des leçons à donner à qui que ce soit ?


Les Mbandakois et Mbandakoises n'ont pas l'électricité ni l'eau potable. Qui dit mieux ? Tonny Cassius Alias "Bolamba" est un enfarineur, fieffé menteur et politicailleur ! 


Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 19 décembre 2022

BenaMpuka : LE FILS CACHÉ D'ÉTIENNE TSHISEKEDI, HERVÉ TSHISEKEDI MAYEMBA DEVIENT HERVÉ BOYONGO !

BenaMpuka : LE FILS CACHÉ D'ÉTIENNE TSHISEKEDI, HERVÉ TSHISEKEDI MAYEMBA DEVIENT HERVÉ BOYONGO !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1671455854899.jpg, déc. 2022


HERVÉ TSHISEKEDI MAYEMBA, FILS CACHÉ D'ÉTIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA ! 

Tout est "Faux" chez les Tshisekedi. Alors qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba patauge dans la boue des mensonges, faussetés, traîtrises du Kongo... Son demi-frère, Hervé Tshisekedi Mayemba, l'enfant qu'Etienne Tshisekedi wa Mulumba a eu avec sa femme Tutsie rwandaise qui a résidé en Afrique du Sud, vient à la lumière.

FB_IMG_1671455860276.jpg, déc. 2022

Comme le prouve cette affiche, Hervé Tshisekedi Mayemba est devenu Hervé Boyongo. Le faussaire fait campagne pour les enrôlements électoraux et pousser aux élections boutiquées made in Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.


Pourquoi les Tutsis rwandais empruntent les noms Luba Kasaïens ? La preuve, Hervé Tshisekedi Mayemba devient Hervé Boyongo !


Autoproclamé docteur en droit, Étienne Tshisekedi wa Mulumba, faux opposant à Mobutu Sese Seko fut un ennemi intérieur du Kongo. Il a participé à tous les coups bas contre le pays, de 1960 jusqu'à sa mort et incinération en Belgique.

FB_IMG_1671455866371.jpg, déc. 2022

Mula Kuasa a enfariné le peuple Kongo avec "Bolala Pongi Ya Ba Bébés". Il est parti sans donner un mot d'ordre tant attendu. Il a bouffé les cotisations de l'imperium de la diaspora.


Son fameux fils putatif, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15 % et Voleur de destin de notre peuple se cancane dans la Haute trahison du Kongo. Voilà que son demi-frère change de nom pour mieux enfariner notre peuple.


Jusqu'à quand les Imposteurs, usurpateurs, traîtres et collabos de la famille Tshisekedi vont se moquer du Kongo ?


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 13 décembre 2022

BenaMpuka : Affaire Cagnotte obsèques Honoré Ngbanda : Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, nos questions demeurent !

BenaMpuka : Affaire Cagnotte obsèques Honoré Ngbanda : Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, nos questions demeurent !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670925829263.jpg, déc. 2022

FAKWA ROBERT LUKASI ALIAS BOBO KONGO, L'HOMME DE LA CAGNOTTE OBSÈQUES HONORÉ NGBANDA ! 

La diaspora résistante patriotique Kongo est infectée par des petits malins, cagnottiers et cagnottistes mafieux qui s'arrangent pour trouver du beurre sur le dos des paisibles et naïfs citoyens.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, au lieu de répondre aux questions pertinentes sur la Cagnotte de 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda sur Gofundme, le Fakwa professionnel, Robert Lukasi s'évertue en injures et insultes alambiquées, tarabiscottées et nauséabondes sur les réseaux sociaux.

FB_IMG_1670925834489.jpg, déc. 2022

Très cher Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, un journaliste n'a pas d'amis. A Réveil FM International, nous sommes comme un roquet. Nous aimons mordre le mollet des Imposteurs, Fossoyeurs, Mafieux, Fakwa, Frappeurs et Ballados !

Nous sommes animés par ce maxime d'Albert Londres: "Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses.

Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie".

Celle-ci est encore plus précise: "La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas"-Le Canard enchaîné !

De ton propre grief, tu as organisé, le 14 avril 2021, une cagnotte Gofundme "Obsèques Honoré Ngbanda". Tu as récolté 11.000 euros. Un chiffre qui n'existe jamais dans un récolte de fonds public.

Tu as l'obligation morale d'expliquer preuves à l'appui de la gestion de cette cagnotte. La diaspora Kongo a droit à la transparence. Ce devoir de redevabilité est intrinsèquement lié à la démocratie participative.

Même les filles et fils Kongo qui n'ont cotisé ont droit à l'information.

La Cagnotte "Obsèques Honoré Ngbanda" a été public, sa gestion doit être rendue publique !

Plus de 20 mois après, toujours rien. N'eut-était notre article, tu ne serais jamais sorti de ta tanière. Au lieu d'expliquer publiquement, tu as sombré dans des injures, insultes et menaces. Te croyant sans doute dans ton quartier de Matete où tu peux jouer au Caïd !

La diaspora n'a pas besoin de tes biceps ! Fait ton Pomba chez toi, ramène sur la place publique, les preuves de ta gestion de la Cagnotte.

Nous sommes à la fin de l'année 2022, organise vite fait une conférence de presse avec des journalistes et chroniqueurs de la diaspora, distribue les preuves de ta gestion de la Cagnotte obsèques Honoré Ngbanda.

FB_IMG_1670925838673.jpg, déc. 2022

Au lieu d'être menaçant, prouve ta bonne foi.

Nos questions demeurent :


1. Quelles sont les raisons qui t'ont poussé d'organiser en ton nom propre un Gofundme cotisation "Obsèques Honoré Ngbanda"?

2. Honoré Ngbanda, le défunt président de l'Apareco était-il un indigent ou précaire ?

3. Pourquoi ce n'est pas ni sa famille biologique ni sa structure Apareco qui avaient initié cette cagnotte ?

4. Quelles sont les raisons que tu n'as pas l'accès à cet argent ? Gofundme s'est-il rendu compte d'une escroquerie ?

A Réveil FM International, nous ne contenterons pas de captures d'écran de Gofundme, nous avons remboursé... C'est trop facile. Il faut que les 11.000 euros soient au complet. N'oublie pas aussi de rembourser tous ceux qui ont envoyé leur cotisation par western union, money gram et ria. Combien, tu as eu droit à l'argent liquide ? 

Tant que tu ne t'aurais pas expliqué et convaincu la diaspora, Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, il t'es interdit d'initier et d'organiser d'autres cagnottes au sein de la communauté. Si tu t'hasardes à le faire tu répondras !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 7 décembre 2022

BenaMpuka : KONGO N'A PAS BESOIN D'UNE UNION POPULAIRE POUR SAUVER TSHILOMBO ET SA BANDE DES FAKWA !

BenaMpuka : KONGO N'A PAS BESOIN D'UNE UNION POPULAIRE POUR SAUVER TSHILOMBO ET SA BANDE DES FAKWA ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670401119503.jpg, déc. 2022
fbtmdn


TRÈS CHER Pâris Baletula Diambanza, AVEC TOUT LE RESPECT NE DÉSORIENTE NOTRE PEUPLE.

SI LE KONGO BRÛLE C'EST À CAUSE D'ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA QUI EST ALLÉ NUITAMMENT SIGNÉ UN DEAL AVEC ALIAS KABILA, CONTRE LE PEUPLE KONGO, AVEC SES 15% POUR ÊTRE NOMMÉ PRÉSIDENT !

INTELLO ET VIVANT EN FRANCE, TU SAIS QUE LA LÉGITIMITÉ VIENT DU SOUVERAIN PRIMAIRE. OR TSHILOMBO A BAFOUÉ LA SOUVERAINETÉ DE NOTRE PEUPLE. IMPOSTEUR, USURPATEUR, TRAITRE ET COLLABO, IL EST LE GRAND VOLEUR DE NOTRE DESTIN.

L'ANCIEN PIZZAIOLO EST UN ENFARINEUR PATENTÉ QUI A FAIT TROP DU MAL AU PAYS.

N'EST-CE PAS LUI QUI A FAIT APPLAUDIR PAUL KAGAMÉ, BOURREAU DE NOTRE PEUPLE AU STADE DES MARTYRS ? N'EST-CE PAS TSHINTUNTU QUI A SIGNÉ À KIGALI QUE LES KONGO SONT MORTS PAR "EFFETS COLLATÉRAUX"? POUR LUI, LES 16 MILLIONS DES MORTS LES SONT POUR RIEN !

L'UNION POPULAIRE POUR SAUVEUR UN JOUISSEUR CORROMPU À LA TÊTE DE L'ÈTAT ?

L'UNION POPULAIRE TSHANGA TSHANGA AVEC DES IMPOSTEURS, FAKWA, CHECKULEURS, FRAPPEURS, BALLADOS QUI PUENT L'OIGNON AVEC UN PEUPLE PAUPÉRISÉ ET CLOCHARDISÉ ?

L'UNION POPULAIRE AVEC UN TRIBAL AVEC SES NOMINATIONS TRIBALES ET TRIBALISÈES ?

N'OUBLIE PAS PÂRIS, CE SONT DES PSEUDO-INTELLOS SANS ENGAGEMENTS RÉELS QUI ONT TUÉ LE PAYS, À FORCE DE VOULOIR SE RETROUVER DANS LA MANGEOIRE DE LA POLITICAILLERIE.

LES PROFITO-SITUATIONNISTES ONT CONTRIBUÉ À ENFONCER LE PAYS DANS UN PUITS SANS FOND !

L'HEURE N'EST PLUS À L'UNION POPULAIRE POUR SAUVER LA TÊTE ET LE VENTRE D'ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, LE MARÉCHAL PÉTAIN !

LES VRAIS PATRIOTES KONGO EXISTENT ! C'EST AVEC EUX QU'IL FAUT BÂTIR LE KONGO YA SIKA, KONGO DIA NTOTILA.

ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA EST LE PROBLÈME DU KONGO. ON NE PEUT PAS RÉSOUDRE LE PROBLÈME AVEC CEUX QUI ONT CAUSÉ LE PROBLÈME !

SI TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA AIMAIT LE KONGO, APRÈS SA PRESTATION DES SERMENTS, IL ALLÉ RENCONTRÉ LES POLITIQUES, LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LA DIASPORA LEUR DISANT LA VÉRITÉ SUR SON DEAL ET LEUR DEMANDANT EXPRESSÉMENT QUE SON POUVOIR ACQUIS FRAUDELEUSEMENT EST POUR CHASSER LES ENVAHISSEURS-OCCUPANTS. IL AURAIT LE SOUTIEN POPULAIRE QU'IL RECHERCHE AUJOURD'HUI.

BUKALENGA BUETU, LES TALIBANS, TRIBALO-ETHNIQUES, TRIBAUX, TRIBALISTES ET TRIBALISÉS SE SONT MIS À INSULTER LE SEXE DES MAMANS DE TOUT LE MONDE. TSHILOMBO N'A JAMAIS LEVÉ SON PETIT DOIGT POUR DIRE STOP ! LUI-MÊME A EMBOÎTÉ LE PAS À SES TALIBANS POUR INJURIER LES FILS ET FILLES KONGO DE LA DIASPORA QU'ILS SONT DES BA COMBAT NTABA, BA NYANGALAKATA, BA NDOKI !

C'EST QUAND MÊME BIZARRE QU'UN PRÉSIDENT VOLE SON PEUPLE AVEC "RAM"!


N'EST-CE PAS ENCORE BIZARRE QU'UN FAMEUX JOUISSEUR MOYIBICRATE PUISSE CLAMER TOUT HAUT : "KONGO EZALI MBOKA ESI EKUFA".

FAIRE UNE UNION POPULAIRE AVEC LES BAKUFA KALA, N'EST-CE PAS LE COMBLE ? 


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 5 décembre 2022

BenaMpuka Meetoo : la stagiaire Amanda Foto Luzayadio brise l'omerta avec Balufu Bakupa Kanyinda !

BenaMpuka Meetoo : la stagiaire Amanda Foto Luzayadio brise l'omerta avec  Balufu Bakupa Kanyinda !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20221205_160750.jpg, déc. 2022

BALUFU BAKUPA KANYINDA METTEUR EN SCÈNE DE LA DENT COURONNÉE DE LÉOPOLD II AU KONGO ! 

Depuis l'affaire Weistein en 2017, ce producteur harceleur d'Hollywood, des femmes dénoncent des hommes qui ont attenté à leur pudeur voire pire.

Au Kongo, tout le monde a peur de Balufu Bakupa Kanyinda, baron et apparatchik du régime tyrannique d'occupation de son frère de tribu Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba, Monsieur 15%.

Après avoir abusé plusieurs fois, sans aucune protection, de sa stagiaire, Madémoiselle Armanda Foto Luzayadio 25 ans... est tombé enceinte du dinosaure Balufu Bakupa Kanyinda 60 ans !

Le metteur en scène du retour, de la dent couronnée du génocidaire Léopold Il, roi des  Belges, coupeur des mains pour le caoutchouc qui a plus de 10 millions de morts au Kongo, sa fameuse dent deviendra celle de Lumumba, héros national. L'enfarineur Balufu Bakupa Kanyinda va tout orchestrer en complicité avec la présidence usurpée de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

INTOUCHABLE, Balufu Bakupa Kanyinda va s'organiser pour amener sa stagiaire sur plusieurs centres hospitaliers:  Clinique Ngaliema, Centre Ndolo, Centre Oasis, Centre Nganda pour un avortement forcé sans le consentement de Mademoiselle Amanda Foto Luzayadio !

Depuis cet avortement à la Balufu, Mademoiselle Amanda Foto Luzayadio qui ne sait pas ce pas ce que les charlatans Kinois ont charcuté dans son corps, tombe souvent malade et perd son sang.

Le Matador Balufu Bakupa Kanyinda non seulement refuse de venir à l'aide pour des soins médicaux, mais il passe son temps à la menacer.

S'il y avait relations sexuelles protégées, la fille ne serait jamais tombée enceinte.

Pardieu ! Comme un gamin puceau, Balufu Bakupa Kanyinda ose parler de la grossesse non désirée !

Au Kongo faut-il être une célébrité pour dénoncer les harcèlements dont est victime Amanda Foto Luzayadio ?

Pourquoi les femmes féministes passionnées et engagées se cachent et se taisent face aux incursions sexuelles d'un patron à sa stagiaire ?

Courageuse, Amanda Foto Luzayadio brise le silence coupable, l'omerta. Elle souffre physiquement et psychologiquement. Elle est abandonnée de tous. C'est elle la honteuse et Balufu Bakupa Kanyinda, les honneurs.

Si Balufu Bakupa Kanyinda avait accepté de soigner sa stagiaire pour séquelles de l'avortement forcé, nous n'en serions pas là.

Ce n'est pas parce qu'Amanda Foto Luzayadio provient d'une famille pauvre, qu'elle doit subir les assauts d'un Apparatchik du régime. Balufu Bakupa Kanyinda doit prendre conscience de sa responsabilité dans cette affaire.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 4 décembre 2022

BenaMpuka : Affaire Balufu Bakupa Kanyinda : l'avortement de ton stagiaire Mlle Amanda Foto Luzayadio pose des complications !

BenaMpuka : Affaire Balufu Bakupa Kanyinda : l'avortement de ton stagiaire Mlle Amanda Foto Luzayadio pose des complications !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670175706031.jpg, déc. 2022

A Kinshasa, Balufu Bakupa Kanyinda a organisé une grande fête, en grande pompe pour fêter son anniversaire, pendant ce temps, sa stagiaire Mlle Amanda Foto Luzayadio qu'elle a fait avorter est toujours souffrante de l'avortement forcé de 5 mois !


Lorsqu'on a 60 ans et que l'on couche couramment avec sa stagiaire de 25 ans, pour qu'elle garde son boulot, sans se protéger, tout peut arriver.

FB_IMG_1670175700494.jpg, déc. 2022

Une grossesse s'en est une ! C'est du banditisme de faire avorter une fille à son insue et sans son consentement !

Kuluna au col blanc, Balufu Bakupa Kanyinda est un voyou qui utilisé, usé et abusé de la petite Armanda Foto Luzayadio. Elle a été utilisée comme objet sexuel pour assouvir le libido exponentiel d'un dinosaure apparatchik d'un régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation.

Le comble est que la majorité des leaders et activistes des Ongs des droits de l'homme sont Luba Kasaïens comme Tshilombo-Balufu. Les tribaux, tribalistes et tribalisés protègent leur frère de tribu: Balufu Bakupa Kanyinda.

La petite Amanda Foto Luzayadio est abandonnée à elle-même dans sa pauvreté et sa maladie. 

Balufu Bakupa Kanyinda a profité de la jeunesse de Mlle Amanda Foto Luzayadio puisqu'elle n'a que 25 ans, sa mère est Albinos et sa famille est très pauvre.

Originaire du Kongo Central, Amanda Foto Luzayadio est née à Kinshasa, le 21 mars 1998.

La démoiselle a rencontré le méchant tyran Balufu Bakupa Kanyinda lors de l’organisation de Miss vodacom.

Notre jeune compatriote a  travaillé dans l'entreprise familiale de Balufu BK&A sise sur l'immeuble Batetela, sur le boulevard du 30 juin, à Kinshasa-Gombé, du 28 octobre 2021 au 6 juillet 2022. Elle n'a jamais été payée. En plus, Balufu Bakupa Kanyinda l'a rendu grosse avant de la faire avorter.   

Pseudo-panafricaniste, Fossoyeur du Kongo, Falsificateur de l'histoire de Lumumba, Balufu Bakupa Kanyinda s'est lui-même même sorti de la grande porte de l'histoire !

Ventriote et ventripotent, Balufu Kanyinda Bakupa est un intouchable puisqu'il est baron à la présidence usurpée de son frère Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui se permet tout ! 

L'enfarineur du peuple Kongo, Balufu Bakupa Kanyinda  est le metteur en scène qui a orchestré le retour au Kongo, de la fameuse dent couronnée dorée de Léopold Il pour celle de Lumumba contre 16 millions de $ du trésor public.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka: Mama Antoinette Mobutu Sese n'a pas besoin d'un diplôme de l'occupante rwandaise Denise Nyankeru !

BenaMpuka Mama Antoinette Mobutu Sese n'a pas besoin d'un diplôme de Mérite de l'impostrice tutsie rwandaise, 

Denise Nyakeru !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670169417224.jpg, déc. 2022

MAMA ANTOINETTE MOBUTU SESE 

Misu Makasi ! Ki Ndoki Ya Moyi Makasi ! La compagne tutsie rwandaise d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba a eu le toupet de décerner un diplôme de Mérite à Mama Antoinette Mobutu Sese pour l’ensemble de ses œuvres sociales.


Le culot de la profito-situationniste Denise Nyankeru  au delà de la provocation est une humiliation pour la majorité des Zaïro-Kongo !


Ces sont des filles et fils Kongo qui doivent honorer Mama Antoinette Mobutu Sese pour ses œuvres sociales pas une occupante, Kuya Kuya, Mungizila fruit de l'occupation.

Les Filles et fils Kongo ont le devoir d'assurer la continuité de l'œuvre combien salvatrice en faveur des plus démunis, laissée par la seule First Lady,  première dame de notre pays, en l'occurrence Mama Mobutu.

À ce jour, la Fondation Mama Mobutu est presque dépouillée de l'essentiel de son patrimoine, surtout immobilier. C'est notamment, le cas d'un espace situé dans la commune de Mont Ngafula, précisément dans le quartier Musango où sont érigés une école et un centre hospitalier pour aveugles, qui y habitent d'ailleurs en grand nombre.

La cité des aveugles, qui leur a été achetée à l'époque par Mama Mobutu de son vivant et qui s'étend sur une superficie d'une trentaine d'hectares, est aujourd'hui un terrain presque totalement loti où des maisons sont entrain d'être construites.

FB_IMG_1670169421304.jpg, déc. 2022

L'espace occupé par ceux pour qui il est destiné, c'est-à-dire les aveugles, ne représente que deux hectares seulement. Un doigt accusateur des membres de la Fondation est pointé vers le secrétaire général du ministère des Affaires sociales, à qui il est attribué la responsabilité de ce lotissement.

Au lieu d'un diplôme de Mérite de complaisance, Denise Nyankeru devrait plutôt mettre fin aux spoliations du patrimoine de la Fondation Mama Mobutu. 

Les filles Mobutu Yango et Ndagbia ont reçu le diplôme de Mérite décerné à Maman Sese Mobutu Antoinette, des mains de la Première dame , pour l’ensemble de ses œuvres sociales. 

FB_IMG_1670169426056.jpg, déc. 2022

Décédée le 22 octobre 1977 en Suisse, 45 après sa disparition, Mama Antoinette Mobutu Sese demeure inoubliable dans le cœur et l’inconscient collectif des fils et filles Kongo !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 2 décembre 2022

#BenaMpuka Affaire Cagnotte : Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo doit plus de 11.000 euros à la diaspora !

BenaMpuka : Affaire Cagnotte : Fakwa Robert Lukasi Alias Bobo Kongo doit plus de 11.000 euros à la diaspora !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International FB_IMG_1669979143799.jpg, déc. 2022

FAKWA ROBERT LUKASI ALIAS BOBO KONGO ! 

Crâne rasé, lunette noire en plein jour, biceps gonflés et barbe hirsute des Ayatollah, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un barbouze. Manipulateur hors pair, il se comporte en gourou dans la diaspora. Il prend des initiatives pour son ventre au nom de la communauté.


Fakwa, Moyibi et Voleur, Robert Lukasi doit justifier les 11.000 euros de l'opération Obsèques Honoré Ngbanda initié le 14 avril 2021 sur la plate-forme Gofundme. Au delà de ça, Alias Bobo Kongo, leki ya Éric Lukasi doit justifier l'argent perçu sur Western union, Monney Gram, Ria... Sans oublier les sommes perçues en mains sales.


D'après nos fins limiers, Robert Lukasi a convaincu quelques compatriotes de témoigner en sa faveur. Ils ont été remboursés par Gofundme, eux tous font un total de 165 euros sur les 11.000 euros !


Il a encore du boulot ! Le Muana Matete se prend pour un pomba au sein de la diaspora. Mais le devoir de redevabilité est un droit de transparence.


Le respect pour la mémoire de Monsieur Honoré Ngbanda exige que toute l'opération obsèques en son nom soit claire.


La diaspora pourrie n'a plus sa place dans la résistance patriotique Kongo. Les cagnottiers et cagnottistes doivent se trouver un autre boulot que d'escroquer les filles et fils Kongo !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 1 décembre 2022

BenaMpuka : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Fakwa, Moyibi, Voleur de 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda !

BenaMpuka : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Fakwa, Moyibi, Voleur de 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669919091489.jpg, déc. 2022

ROBERT LUKASI ALIAS BOBO KONGO : FAKWA, MOYIBI ET VOLEUR DE 11.000 EUROS OBSÈQUES HONORÉ NGBANDA ! 

Il cache son nom de Robert Lukasi parce qu'il est le frère du josephiste Kanambiste, Éric Lukasi.

Il se présente sous un faux profil de Bob Kongo.

Fakwa, Moyibi et Voleur Robert Lukasi a bouffé 11.000 euros de cotisation obsèques Honoré Ngbanda.

Pomba, Muana Matete, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo n'a rien autre à faire que de restituer les 11.000 euros volés pour les obsèques Honoré Ngbanda.

Le 1 avril 2021, Réveil FM International publiait sur le blog Médiapart avec comme titre: "Diaspora : Honoré Ngbanda Nzambo  enterré en toute intimité en France"!

https://blogs.mediapart.fr/freddy-mulongo/blog/010421/diaspora-honore-ngbanda-nzambo-enterre-en-toute-intimite-en-france

L'objectif était pour barrer la route aux cagnottistes et cagnottiers patentés qui voulaient humilier Honoré Ngbanda. Le président de l'Apareco n'était ni indulgent ni précaire. Robert Lukasi, Fakwa, Moyibi, Voleur a fait un Gofundme pour les obsèques Honoré Ngbanda. Le frappeur a récolté 11.000 euros. La famille Ngbanda n'a jamais perçu aucun euro.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo a le toupet de clamer que les 11.000 euros ont été restitués. Est-ce que c'était à Robert Lukasi Alias Bobo Kongo de restituer l'argent perçu ou plutôt à Gofundme ?

Avec ses lunettes noires de barbouze en plein, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un Fakwa, Moyibi, Voleur qui doit vite, vite et vite restituer les 11.000 euros des obsèques Honoré Ngbanda.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka : 10 questions à Maître BATIKI KANIKI Roger – Marcel !

BenaMpuka : 10 questions à Maître BATIKI KANIKI Roger – Marcel !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20221201_173101.jpg, déc. 2022


Son Altesse royal descendant des Basengele (Anamongo) dans la province du Mai-Ndombe, Avocat et Homme Politique, Philosophe, Littéraire et Chercheur au KONGO, 

Membre de l’U.P.R !


1. Réveil FM International :  La justice élève une nation dit-on. Celle de notre pays est féodale et corrompue. Comment peut-on faire confiance qui ne condamne que des faibles. Les Kulunas en col eux circulent allègrement... Pourquoi ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

Avant toute chose, je vous remercie pour votre interview et vous félicite notamment pour votre tradition journalistique et vos efforts en terme de contribution de 10 questions, sachant que je suis dans la ligne droite de la liberté de la presse au Kongo, je m’attendais à votre interview interpellation, reconnaissant en vous les qualité de cœur et d’intelligence en terme de vertus : la patience, la prudence et le courage aussi un éveilleur de consciences et d’un des gardiens du Temple du combat de la diaspora congolaise pour la vraie libération du peuple congolais et de la conscience de la classe politique de la République Démocratique du Congo.

Votre questionnaire nécessite que j’apporte d’abord certaines précisions en ma qualité d’Homme Politique et Porte-parole de Son Excellence le professeur Révérend Julien CIAKUDIA Sr, le Grande patriarche de Londres DEGAULLE CONGOLAIS Leader charismatique de la résistance patriotique congolaise mondiale PN/UPR ensuite esquisser le tableau succinct dans notre pays le Congo (Kongo).

Ici, c’est une question de vie ou de mort. Pour rappel c’est depuis 1960 que notre pays est bloqué dans un système savamment monté des cercles vicieux, la crise congolaise donc s’empirer et la trompette de l’histoire est en train de sonner pour nous tous en terme de solidarité et la cohésion nationale, pour prendre notre destin en main, mais avant d’y arriver, en ma qualité de porte-parole de son Excellence le Prof. Rév. Julien CIAKUDIA Sr. Le grand visionnaire pour une nouvelle société congolaise : en voici le message à notre classe politique :

« Le renouvellement de la classe politique ne consiste pas à remplacer des vieux par des jeunes mais à renverser l’échelle des valeurs afin de remplacer l’immoralité par la moralité, la malhonnêteté par l’intégrité, la traitrise par le patriotisme, voilà le vrai renouvellement de la classe politique dans un Congo fort, uni, ouvert, inventif, volontaire, dans le Pacte National de Solidarité, Paix et Développement ; pour une nouvelle société congolaise, une société de mérite et d’excellence ».

Revenons-en à la première interrogation.

IMG_20221201_173216.jpg, déc. 2022

Ici, la vérité est que la justice élève une nation, mais quand à la nôtre c’est le contraire, parce qu’elle est féodale en terme de trafic d’influence avec beaucoup d’interférence dans son chef mais aussi et surtout l’élément confiance. C’est un élément moral très important pour la bonne marche de cette dernière à savoir que « Rien ne peut se faire sans la confiance et la confiance reste le ciment indispensable de la cohésion sociale » à tous les niveaux de notre justice, les magistrats tout comme les auxiliaires et les justiciables leurs consciences restent aveuglées par ce qu’on appelle « moyens » c’est-à-dire l’argent en numéraire en terme de corruption pour faire avancer le dossier judiciaire quelconque, d’abord c’est l’argent ensuite le travail dans l’inconscience totale en oubliant la force de la loi et du droit enfin les faibles n’ont pas de moyens pour faire face à cette justice et les détourneurs achètent avec l’argent détourné les consciences des magistrats et les auxiliaires à tous les niveaux donc vraiment c’est du « carpe diem » à la manière des romains et le pourquoi de cette question c’est parce que le plus grand danger dans un système ou encore dans un pays ; c’est lorsque l’intellectuel perd sa conscience à cause de la corruption, concussions et autres, enfin la convoitise amène la corruption sur terre, telle est la cause majeure du mal.


2. Réveil FM International : Impunité des ceux qui prennent des armes contre le pays. Impunité des politicailleurs et profito-situationnistes L'impunité n'est-elle pas le mal du siècle du Kongo ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

L’impunité à tous les niveaux au Congo, relève d’une suite logique de la corruption généralisée dans tous les secteurs de la vie publique, telles sont les antivaleurs que nous dénonçons dans la vie de chaque jour par des requêtes avec ampliation aux autorités du pays mais en retour pas de réactions ni résultats escomptés, voilà pourquoi il faut démanteler le système corrompu et poursuivre l’idéal d’une nouvelle société congolaise, celle de mérite et d’excellence, résolument engagée dans la voie d’une démocratie multipartiste avec des valeurs éthiques et en faire un bilan clair et net pour créer une bonne émulation nouvelle dans une dynamique de développement à la base  tel chez les anglophones « Botten up ».  Voilà pourquoi 62 ans après, nous avons un passé aveugle, un présent muet et un avenir sourd.

IMG_20221201_173242.jpg, déc. 2022

3. Réveil FM International : Pourquoi les magistrats sont-ils les plus corrompus. On a parfois l'impression que les gens font les études de droit pour devenir des tortionnaires de leurs propres compatriotes ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

 Les magistrats sont plus corrompus à cause de la convoitise, ici, nous devons être « patients, prudents et courageux ».  On ne peut pas tout avoir à la foi à savoir l’homme n’est pas lié au temps mais plutôt à la destinée, votre impression est juste dans la pratique actuellement mais c’est le contraire car on n’étudie pas pour l’école mais plutôt pour la vie : le études de droit c’est la noblesse dans les sciences sociales, pour amener la population à connaitre leurs droits et surtout faire la différence entre le droit et les obligations, nous allons tirer des leçons pour changer cette façon de faire les choses au Congo, pour le passé aveugle, il faut tirer des leçons, pour le présent muet, il y a la confusion et l’intolérance, pour l’avenir sourd, il y a risque des violences dans tous les sens.


4. Réveil FM International : Pourquoi le Kongo ne fonctionne pas ? Quels sont d'après vous les fléaux qui minent le pays ? Corruption et tribalisme ne sont pas les seuls...


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

Parce que le Kongo reste bloquer dans les archaïsmes, hormis la corruption généralisée, le tribalisme tels que : la calomnie, le népotisme, les mensonges, le trafic d’influence, les promesses chimériques, le chômage, l’incompétence, le dépassement budgétaire, l’intolérance, le débauchage, l’immoralité de collaborateurs, le détournement, l’impunité, le manque de vision, le manque de sens de l’Etat, les voyages improductifs, les rétro-commissions, le RAM, la famine, la démagogie, la dette publique, l’insécurité, l’instabilité institutionnelle, l’impaiement des fonctionnaires de l’Etat, les tracasseries administratives, les cachots parallèles,  abus et excès du pouvoir, la violation de la Constitution en vigueur la liste non-exhaustive de ces causes morales qui ronge le Kongo, à cela il faut ajouter l’ignorance de la population, l’égoïsme, la cupidité et beaucoup d’illusion en oubliant que l’homme émerge par l’effort et le travail dans le respect et la dignité de l’autre au regard de la loi.


5. Réveil FM International :Vous êtes Avocat inscrit au barreau de Kinshasa-Matete, vous un acteur politique connu depuis des lustres, vous êtes le porte-parole du Grand Patriarche Julien Ciakudia de Londres, est-ce que c'est facile de gérer tout ça ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:  Oui, il est vrai combiner beaucoup de préoccupations c’est très difficile dans un pays où le dérèglement et le dysfonctionnement du système reste visible à tous les niveaux de la vie : politique, sociale et économique, mais question d’avoir une bonne organisation avec un calendrier bien précis, suis Avocat au Barreau National de la République Démocratique du Congo, Homme politique et Porte-parole du Grand Patriarche Julien CIAKUDIA de Londres. 

Pas facile mais nous gérons biens nos multiples préoccupations à cause de l’expérience et surtout que l’expérience reste le meilleur ingrédient du succès dans la vie de chaque jour et surtout dans le travail manuel ou intellectuel.

IMG_20221201_173310.jpg, déc. 2022

6. Réveil FM International : 25 ans que le Kongo est victime d'agression, d'invasion et d'occupation ougando-burundo-rwandaise...avec plus de 16 millions de morts. La voix du Kongo est inaudible, ses actions sont illisibles et on a l'impression que les autorités Kongo sont tétanisées pour dénoncer les agresseurs...


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel: 

Oui, 25 ans vaut une génération entière, c’est trop avec la situation à l’Est de notre pays avec des agressions, d’invasion et d’occupation Ougando-Burundo-Rwandaise avec plus de 16 millions de morts congolais ;  en principe le problème des frontières en Afrique n’allait pas se poser en terme de conflits armés, parce que nous connaissons les contours de 1885 à Berlin et nous devons reconnaitre le principe de « UTI – POSSEDETIS » en d’autres mots, les frontières héritées de la colonisation sur l’intangibilité des frontières. Ce sont des principes bien connus de l’Union Africaine même aux Nations Unies, nos voies sont inaudibles, nos actions sont illisibles et nos autorités en place sont tétanisées pour dénoncer les agresseurs, d’abord « Nul ne peut se prévaloir de sa turpitude ».

Nous sommes responsables de ce qui a été fait et de ce qui se fait actuellement et de ce qui se fera pour le Kongo de demain.

Ici, personne ne peut demeurer neutre ni indifférente. Tout le monde doit faire quelque chose pour arrêter cette situation, parce que cette crise qui menace notre existence physique pendant plus de 4 décennies ne menace plus seulement notre existence mais aussi celle de l’Etat entant que Nation, l’ITURI, le Nord et le Sud-Kivu, dans ce cas nous suggérons aux autorités la révision des articles 4, 51 et 217 de la Constitution du 18/02/2006 en vigueur en République Démocratique du Congo.


7. Réveil FM International : Le Kongo est dirigé avec des mensonges qui portent aux confusions. Comment un pays qui a vu naître sur ses terres : Mvulunzi KIMBANGU DIANTUNGUNUA, homme de vérité, Patrice Èmery Lumumba, Patriote et panafricaniste confirmé...peut tomber si bas ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:  Ici, nous reconnaissons que le mensonge a élu domicile dans notre pays à cause de la convoitise, c’est difficile pour nous de se rapprocher du créateur parce que nous en connaissons le père (SATAN), l’homme de vérité « MVULUNZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA » est né sur cette terre, pas un fait de hasard parce que la libération tant attendu des africains passera par le Kongo, terre des vertus et de promesse pour le peuple noir et d’Afrique, terre de grand prophète des noirs MVULUNZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA et de PATRICE EMERY LUMUMBA, patriote et panafricaniste des générations est tombée trop bas à cause de l’ignorance, cupidité et la stupidité de ses enfants et surtout de l’inertie de son peuple mais c’est une étape pas une fatalité.  C’est la terre promise des africains, nous allons relever le défi dans une nouvelle société congolaise, un jour le Kongo se lèvera plus beau, pays de promesses et terre d’espoir : depuis le 02/02/1835 nous sommes espionnés par nos voisins occidentaux par le truchement d’autres africains proches de nous pour nous déstabiliser.

Comme disait le général Charles DEGAULE : « Une communauté n’est pas accepté, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème.

Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre.

Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs », c’est le cas de l’ethnie Tutsi, originaire du Rwanda et de Burundi.


8. Réveil FM International : Quelle est votre vision du Kongo ? Quelles les valeurs qui doivent être promues pour sa sortie du trou noir ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:

Notre vision du Kongo se trouve dans le PACTE NATIONAL de solidarité, paix et développement pour une nouvelle société congolaise, c’est-à-dire un acte de foi, un contrat solennel : « Celui qui est couché par terre ne tombe plus » Proverbe Sénégalais.

C’est parce que nous savons que les congolaises et congolais veulent chacun à sa place et à la mesure de ses moyens, à la construction du Kongo de demain, un Kongo fort, uni et paisible, un Congo moderne, résolument engagé dans la voie de la démocratie multipartiste, un Kongo qui privilégie le consensus afin de tendre vers une démocratie apaisée et respectueuse de nos valeurs traditionnelles.

Ensemble, si vous le voulez bien, nous bâtirons un Kongo prospère et prêt à relever les défis du 3ème millénaire : mondialisation de l’économie, globalisation des échanges, rapidité de l’information, réduction de l’endettement, valorisation de nos matières premières,… Avec la mise en commun de toutes nos volontés, la solidarité est une valeur pour sortir le Kongo de la léthargie et surtout de l’immobilisme actuel.


9. Réveil FM International : Le Maréchal Mobutu victime d'un coup d'état ourdi par les extrémistes Tutsis avait déclaré qu'après lui ça serait le déluge. Les fils et filles Kongo vivent la volonté de balkanisation du Kongo avec une classe politique des médiocres, traîtres, Collabo et corrompus. Qu'est-ce qui nous rassure que le Kongo demeurera un et indivisible. Aujourd'hui, l'unité nationale et l'intégrité territoriale ne sont-ils des vœux pieux ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:

Pour revenir dans son testament politique en ce mardi 24/04/1990 à la N’sele, le père de la révolution zaïroise authentique nous a légué pour le présent et la postérité quatre choses que nous ne pouvons jamais oublier ni perdre en esprit ou encore transiger.

1. La paix sur toute l’étendue du pays

2. L’intégrité du territoire national

3. L’unité nationale

4. L’identité nationale

Tel est le testament du Marechal MOBUTU SESE SEKO KUKU N’GBENDU WAZABANGA.  Nous avons une histoire, nous sommes capables de faire mieux que les uns ont fait chez eux, nous avons tous les atouts, demeurons solidaire autour d’un visionnaire, homme de paix, d’expérience et de justice pour sortir le Congo dans la situation actuelle qui nous amène dans la confusion et l’immobilisme.


10. Réveil FM International : Que souhaitez-vous pour le Kongo avec ses 62 ans des politicailleurs ventriotes qui lui font tourner en rond ?


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel:

Pour ce faire, chacun doit établir son propre bilan afin de bâtir  le pays et le sortir du chao, chacun doit évaluer sa contribution à la sauvegarde de nos droits et libertés en prônant des valeurs positives.

Qu’avons-nous fait de 62 ans après l’indépendance ?    Pour combattre l’intolérance politique, la délation, la monarchisation du pouvoir, la déliquescence de l’Etat et la dégradation des mœurs ?

Combien d’entre nous peuvent prétendre n’avoir aucune part de responsabilité, à quelque niveau qu’ils se trouvent dans cette démission collective qui a conduit notre pays dans l’impasse actuelle ?  C’est en établissant ce bilan honnêtement, sans esprit de rancune et de vengeance, que nous pouvons prendre la mesure de l’effort, l’ampleur de l’engagement et la force de détermination qu’il nous faut avoir si nous voulons engager le pays dans une voie de rénovation et du redressement et cela, dans le cadre de PACTE NATIONAL, de solidarité, paix et développement en République Démocratique du Congo.

Enfin nous saluons l’annonce de la candidature du Professeur Révérend Docteur Julien CIAKUDIA SIR, à la Magistrature Suprême en République Démocratique du Congo, dans sa nouvelle vision du Congo, un jour le Congo se lèvera plus beau, congolaises et congolais agissons ensemble pour sauver notre nation autour de cette candidature valable.

Enfin un bon danseur suit toujours attentivement le rythme de la musique dans ses oreilles pour mieux agencer les pas de danse.

Dixit : « El Hadj Omar Bongo Ondimba » sentiments patriotiques et révolutionnaire.


Me BATIKI KANIKI Roger – Marcel

Avocat à la Cour / Altesse Royal

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka Black Friday : Angwalimasation et Fakwalisation, deux fléaux qui rongent la diaspora !

BenaMpuka Black Friday : Angwalimasation et Fakwalisation, deux fléaux qui rongent la diaspora !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669894775047.jpg, déc. 2022

Quel combat pour le KONGO d'aujourd'hui et de demain ?

Le KONGO Ya Sika que nous désirons tous doit être celui de l'amour, du travail, du respect les uns envers les autres mais surtout celui des valeurs humaines, spirituelles et patriotiques.

FB_IMG_1669894785365.jpg, déc. 2022

Nous avons laissé trop faire. Aujourd'hui la diaspora est pris en otage par des cagnottiers et cagnottistes patentés.


L'Angwalimasation et la Fakwalisation sont les deux faces d'une pièce. Ces deux fléaux minent la diaspora patriotique Kongo.


1. En 2011, la diaspora a cotisé pour l'imperium d'Etienne Tshisekedi. L'UDPS extérieur de Tshilombo Tshintuntu Tshifieba n'a jamais publié la somme récoltée. Nommé président après un odieux deal contre le peuple suite au troisième hold-up électoral du 30 décembre 2018. Tshilombo Tshintuntu Tshifieba a ramené tous les Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados de Bruxelles à Kinshasa. Depuis des voleurs en millions, pillards de deniers publics ont pignon sur rue. Les Fakwa n'ont plus honte de se clamer VOLEURS !


Les filles et fils du KONGO qui avaient cotisé pour l'imperium d'Etienne Tshisekedi sont injuriés publiquement par son fils putatif Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba d'être des BA COMBAT NTABA, BA NYANGALAKATA, BA NDOKI !


L'UDPS familiale des Talibans, Tribalo-Ethniques, Tribaux, Tribalistes, Tribalisés n'a jamais publié la somme  perçue d'argent de la diaspora.

FB_IMG_1669894940359.jpg, déc. 2022

Du 7 juin 2014 au 25 août 2015, une cagnotte a été lancée : 1 euro pour le Kongo. La somme récoltée n'a jamais été publiée. On a même utilisé les enfants pour battre campagne.


Le compte bancaire de « UN EURO POUR LE CONGO KINSHASA »


IBAN : FR41 2004 1010 1250 8078 9M03 339

BIC : PSSTFRPPSCE


Exerce trois fonctions :


1 : Il abrite des fonds récoltés, des dons financiers ainsi que des cotisations volontaires ou obligatoires provenant d’hommes et femmes qui adhèrent et se reconnaissent dans nos objectifs socio-humanitaires, en tant que membres ou uniquement sympathisants.


 2 : Il héberge également et provisoirement les apports des actrices et acteurs membres de la FFDC (force financière de la diaspora congolaise), d’ après la disposition 5 de la charte régissant notre action et notre ambition financière. 


3 : Il accueille des fonds provenant des appels lancés en vue de faire renaître notre Congo.


La comptabilité tient compte de ces trois fonctions et une preuve de réception des versements est toujours renvoyée, signée et cachetée par les gestionnaires. Ce document précise l’affectation (une des fonctions ci-dessus énumérée)  que le contribuable a voulu donner à sa contribution. 

FB_IMG_1669894946743.jpg, déc. 2022

La mascotte de cette opération, Myriame Chouchouna Kiboula, grande traîtresse et collabo, est devenue la fille de course, Muana Bitinda de Denise Nyankeru, la compagne rwandaise d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifieba. La profito-situationniste est elle qui vient avec des enveloppes de Kinshasa pour sourdoyer et ravitailler quelques pseudo-résistants, qui n'ont jamais lutté pour le Kongo sauf pour leur ventre.


Cagnotte, cagnotte et cagnotte.


11.000 euros récoltés pour les obsèques Honoré Ngbanda ! Pas un rond à sa famille. Les cagnottiers-cagnottistes ont remboursé, sans témoins, l'argent encaissé à ceux qui ont contribué. Aucune liste n'est publiée. Alors même que le Gofundme était public.


En plus, il faut être Fakwa pour déclarer un chiffre rond ! Dans une cotisation où chacun est libre de donner selon la liberté de son cœur : 5,10, 20, 50...euros. Le chiffre ne peut être rond !


Ceux qui injurient les compatriotes "BATU BASILA MUPEPE" sont des Fakwa qui fakwalisent la diaspora.


Ils crient très fort pour se faire remarquer afin de se vendre et se faire acheter.


Haro aux voleurs, Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados dans la Résistance patriotique Kongo.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 29 novembre 2022

BenaMpuka Affaire Cagnotte : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, où sont les 11.000 euros de cotisation pour les obsèques de papa Ngbanda ?

BenaMpuka Affaire Cagnotte : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, où sont les 11.000 euros de cotisation pour les obsèques de papa Ngbanda ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669704849573.jpg, nov. 2022

Honoré Ngbanda, paix à son âme ! 

Le frère du Pprdien Éric Lukasi, le girouette Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un gourou- manipulateur qui joue avec le feu. Pour avoir écrit en toute liberté un article sur notre grand patriote Eric Mulalu Myc, le versatile Robert Lukasi Alias Bobo Kongo m'a insulté sur Facebook mettant en doute mon professionnalisme.

Et pourtant le 12 octobre 2022 de 12h32 à 14h51, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo qui tenait à tout prix à me parler au téléphone avec son numéro : 06 95 30 16 26 a eu à faire au journaliste professionnel que je suis.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo a révélé dans cette conversation écrite que :

1. La cagnotte obsèques Papa Ngbanda s'élevait à 11.000 euros !

2. C'est lui qui avait recueilli la somme en son nom.

3. L'argent n'est jamais arrivé à destination, c'est-à-dire à la famille Ngbanda puisqu'il a été restitué.

4. Un Fakwa qui insulte un journaliste alors qu'il devrait rendre compte de la gestion de 11.000 euros recueillis pour les obsèques de Papa Ngbanda.

Devoir de redevabilité s'impose. Faire des cagnottes au sein de la diaspora Kongo sans rendre compte est une escroquerie.

Voici notre conversation du 12 octobre dernier de 12h32 à 14h51 :

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo:  Bonjour cher aîné moi c’est Bob Lukasi je voudrais discuter un peu avec vous sur le papier que que vous avez publié sur la cagnotte de papa Ngbanda.

Freddy Mulongo Mukena : Ok. Écrivez-moi ici je vous réponds. Merci

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo: Par écrit ça sera trop long et très difficile à se comprendre, j’étais un des acteurs principaux dans l’organisation de la dite cagnotte, svp si vous pouvez m’accorder une dizaine de minutes je vous serais gré. 

Freddy Mulongo Mukena : C'est un principe chez nous. Nous ne prenons pas des appels téléphoniques. Nous donnons la possibilité qu'on nous écrive afin que nous puissions répondre. Même si c'est long Écrivez-moi et je vais répondre. Merci

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : C’est moi qui ai ouvert la cagnotte au nom de la CCDP dont je suis le VP la cagnotte a récolté au moins 11000€ mais malheureusement pour des raisons administratives on n’a pas voulu nous remettre la somme malgré toutes les démarches que nous avons fait avec l’aide de la famille du défunt, et au final on a remboursé les mises de tous les contributeurs, j’en ai les preuves, bref j’aurais voulu que fassiez une petite enquête sur ça avant d’écrire ce que vous avez publié, pourtant tout le monde connais le sérieux et le professionnalisme qui vous caractérise.

Freddy Mulongo Mukena : Pardon Bob Lukasi. Tu es le second de Odon Mbo au CCDP. 


Je n'entre pas dans la polémique stérile. Et je ne souhaite pas un jeu de ping-pong. 

Dans mon article, j'ai cité l'Apareco et je n'ai pas parlé de CCDP. 

Je ne vois pas en quoi le CCDP se sent concerner par mon article ? Votre cagnotte CCDP ne me concerne pas.  Donc c'est un dossier clos pour moi. Merci

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Cher aîné loin de moi l’idée d’engager une quelconque polémique avec vous pas du tout Dieu seul sait combien je vous apprécie et respecte, mais par rapport à la cagnotte officiellement Apareco n’a pas ouvert la cagnotte celle ci a été ouverte à mon nom sur l’initiative de la ccdp en collaboration avec l’Apareco.

Freddy Mulongo Mukena : Ah bon ? Pourquoi la cagnotte a été ouverte en votre nom  ?  L'Apareco n'a pas de compte bancaire ?

Une cagnotte ouverte en votre nom sur l'initiative de CCDP en collaboration avec l'Apareco ? Juridiquement il y a vice de forme !

Si la cagnotte était pour le vieux H, il fallait directement le faire en son nom.

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Justement c’est ce que je voulais vous expliquer en discussion, les tenants et les aboutissants de l’histoire.

Freddy Mulongo Mukena : Expliquez moi, je suis en mesure de comprendre.

1. Pourquoi la cagnotte n'a jamais été faite au nom de Honoré Ngbanda ?

2. Pourquoi ce n'est pas l'Apareco qui a pris l'initiative, elle n'apparaît que comme collaboratrice ?

3. 11 000 euros, ce n'est pas rien. Pourquoi vous n'avez jamais parlé de cette cagnotte ?

4. Pourquoi la famille Ngbanda à Champigny n'a jamais bénéficié de cette cagnotte de 11.000 euros ? 

5. Vous parlez de restitution. Qui en sont bénéficiaires ? Avez vous des preuves ?

Robert Lukasi Alias Bobo Kongo : Vous me posez des questions très pertinentes je suis prêt à vous répondre clairement et poliment mais en voix vive svp

Freddy Mulongo Mukena : Bob moi je ne prends jamais le téléphone. Je pose des questions toujours par écrit et on me répond par écrit. Merci

Mes questions demeurent valables. Merci

En effet, le 14 avril 2021, Robert Lukasi Alias Bobo Kongo avait ouvert  un gofundme : cotisation obsèques de papa Ngbanda !

Bonjour,

Je compte sur vous pour faire un don ou partager cette cagnotte solidaire GoFundMe.

* Cotisation obsèques de papa Ngbanda *

Suite à la disparition inopinée du père de la résistance congolaise feu Honoré NGBANDA, la CCDP (Convention des Congolais pour la Démocratie et la Patrie)  https://gofund.me/e6ba3c42

Transférez ce message à vos contacts pour aider cette cagnotte solidaire à atteindre son objectif.


Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, Muana Matete avec un frère qui lèche les bottes de jardinier d'Alias Kabila, qu'il sache qu'il doit rendre compte publiquement de la gestion de la cagnotte obsèques Papa Ngbanda !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 26 novembre 2022

BenaMpuka : MÉTA-FACEBOOK Autocrate-Censeur Mondial, Mark Zuckerberg perd Huit cents milliards de dollars près de deux fois le budget de la France !

BenaMpuka : MÉTA-FACEBOOK Autocrate-Censeur Mondial, Mark Zuckerberg perd Huit cents milliards de dollars près de deux fois le budget de la France !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669496263428.jpg, nov. 2022


Avec ses robots écervelés, ses algorithmes, sans aucune légitimité, Mark Zuckerberg est le plus grand censeur et prédateur de la liberté de d'expression et de la presse au niveau mondial. Il est Étasunien, il peut tout se permettre ! 

Voilà deux mois que Méta-Facebook perd Huit cents milliards de dollars, près de deux fois le budget de la France.

Mark Zuckerberg a le projet d'abandonner les réseaux sociaux au profit de la création d'un univers virtuel, le Métavers.

Visionnaire ou mégalomane ? Tout le monde reste prudent, tout en se rappelant de l'odyssée de Facebook, créé en 2004 par Mark Zuckerberg : "Qu'un site internet bâti dans un dortoir de fac devienne l'une des entreprises les plus chères du monde, ça avait l'air fou".

En attendant, Méta-Facebook s'offre des pages entières de pub dans les grands journaux mondiaux, proclamant : "Même si le Métavers est virtuel, son impact sera réel".

Il est déjà plus que réel sur les comptes en banque de Méta-Facebook, dont la valeur perd, depuis un an, 23.000 dollars par seconde !

Chaque fille et fils Kongo est victime de l'arbitraire de Facebook devenu Méta.

KONGO, chambre à coucher de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA par des criminels Ougando-Burundo-rwandais qui commettent des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang sur la terre des nos aïeux, Mark Zuckerberg le censeur mondial censure le peuple Kongo, surtout sa diaspora plus que les autres peuples du monde.

Les richesses et ressources du Kongo intéressent plus Mark Zuckerberg et sa bande des prédateurs mondiaux que la vie des Kongo. En 27 ans des agressions, invasions et occupations rwandaises: 20 millions de Kongo massacrés, assassinés, tués, enterrés vivants, violés...

Mark Zuckerberg bâillonne et musele le peuple Kongo en toute impunité !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba nomme ses bourgmestres !

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba nomme ses bourgmestres !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1669464456579.jpg, nov. 2022

Arrivée au pouvoir par un odieux deal avec Alias Kabila contre le peuple Kongo... L'agent Balkanisateur, l'imposteur-usurpateur, le Grand Traître-Collabo, le bourricot-Kizengi continue son tour de manège dans la préparation des élections frauduleuses et boutiquées.

Pourquoi Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba doit-il nommer ses bourgmestres à une année de l'élection présidentielle ?

Dans un état de droit, un bourgmestre est élu pour qu'il soit redevable à ses administrés !

Lorsqu'un faussaire-fossoyeur réussit son premier coup du hold-up électoral du siècle, Monsieur 15% s'est fait nommer, il faut le neutraliser, le mettre hors d'état de nuire à l'Ètat, le stopper pour qu'il ne tente pas un deuxième coup.

Si on le laisse faire, il réussira son deuxième coup et pérennisera son système. Celui-ci deviendra normal et adopté par tous.

Consequence: un Kongo  des Voleurs, Abrutis, Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados, est sans avenir.

Qui donc arrêtera Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba dans sa folie, son kizengisme avéré d'un Balkanisateur du KONGO ?


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 2 de 301 -