vendredi 16 septembre 2022

Bena Mpuka: Assassin et coupeur de sexe de Steve Nyembo Katamba de la DGI, Mamba Rachile Okoto le secrétaire particulier de Charles Alamba, ancien procureur militaire près de la COM, dans les mauvais draps !

Bena Mpuka:  Assassin et coupeur de sexe de Steve Nyembo Katamba de la DGI, Mamba Rachile Okoto le secrétaire particulier de Charles Alamba, ancien procureur militaire près de la COM, dans les mauvais draps !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1663331359987.jpg, sept. 2022

Cela fait 19 ans qu'il se planque en toute impunité au Royaume-Uni, devenu citoyen britannique. Mamba Rachile Okoto doit assumer son passé de criminel de la fameuse et défunte Cour d'ordre militaire-COM.

Secrétaire particulier de Charles Alamba Mungako, ancien procureur militaire près de la COM, c'est Mamba Rachile Okoto, l'homme de tous les coups sont permis à la COM, qui est l'assassin de Steve Nyembo Katamba, ancien cadre et directeur des ressources humaines à la Direction Générale des Impôts-DGI !

Cruel, Mamba Rachile Okoto a assassiné le Katangais Steve Nyembo Katamba puis il a emasculé en lui coupant son sexe et l'a même brûlé. Steve Nyembo Katamba a été sauvagement assassiné dans la nuit de dimanche 28 à lundi 29 septembre 2003, avant d’être brûlé par ses bourreaux de la COM !

En effet, Charles Alamba Mungako fut l'homme qui chuchotait à l'oreille d'Alias Kabila. Il était tout puissant et craint dans tout le KONGO. Il était d'ailleurs son entraîneur de boxe, son coach sportif.

A sa résidence de Mbinza, les hommes en treillis noirs de la COM vont extirper Steve Nyembo Katamba de son lit. Devant son épouse et ses enfants, ces voyous criminels de la COM vont révéler à toute la famille les infidélités du pater familias. Ces révélations n'ébralent aucun membre de la famille Steve Nyembo Katamba.

C'est l'indicible qui va se passer dans les minutes qui suivent qui va susciter la colère et de l'émoi de toute une Nation. Steve Nyembo Katamba est frappé sérieusement et il meurt. Son cadavre est brûlé. Mamba Rachile Okoto, le secrétaire particulier de Charles Alamba Mungako, procureur militaire près de la Cour d'ordre militaire-COM, va émasculer le corps de Steve Nyembo Katamba, en signe de trophée pour l'amener au Commanditaire: Charles Alamba Mungako ! 

C'est grâce aux médias Kinois que l'assassinat de Steve Nyembo Katamba n'est pas demeuré un fait divers. 

Criminel, assassin et barbouze, Mamba Rachile Okoto a fui le KONGO pour se réfugier au Royaume-Uni, où l'a rejoint les enfants de Charles Alamba, de triste mémoire.

Puis que l'assassin de Steve Nyembo Kamata, Mamba Rachile Okoto, se croit tout permis et veut assassiner un autre Katangais, le journaliste Freddy Mulongo Mukena, il n'a qu'à traverser la Manche pour commettre son crime en France !

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : Rapatriement de Mobutu, Mama Bobi Ladawa et sa famille ne doivent pas oublier les 3 écueils !

Bena Mpuka :  Rapatriement de Mobutu, Mama Bobi Ladawa et sa famille ne doivent pas oublier les  3 écueils ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1663328405109.jpg, sept. 2022

1. L'ancien directeur de cabinet du président Mobutu , "Barthos" Barthélémy Bisengimana de 1969-1977, avait accordé la nationalité zaïroise collectivement aux Banyamulenge.

2. L'entrée de 1,5 millions des Rwandais sur le territoire zaïrois en 1994.

3. Le corps de Juvenal Habyarimana ravi à Kigali ramené à Kinshasa puis à Gbadolite...

FB_IMG_1663328409996.jpg, sept. 2022

Mama Bobi Ladawa et la famille Mobutu, vous avez pris une lourde décision de rapatrier le corps du Maréchal Mobutu au KONGO, dans un pays agressé, envahi et occupé.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a aucun pouvoir pour protéger la dépouille de Mobutu contre la profanation voire la vandalisation. Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le garçon de course de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple KONGO. Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le masque d'Alias Kabila qui l'a nommé.

Les 3 écueils doivent mieux analyser les éléments politico-politiciens avant de ramener le corps de Mobutu au KONGO :

1. "Barthos" Barthélemy Bisengimana Rwema, Tutsi Rwandais fut le tout-puissant Directeur de Cabinet  de Mobutu de 1969 à 1977.

Mobutu Sese Seko après son coup d'Etat du 24 novembre 1965, a eu besoin d'un homme "Barthos" Barthélemy Bisengimana Rwema pour asseoir son régime prédateur.

"Barthos" Barthélemy Bisengimana Rwena fut le tout-puissant directeur de cabinet de Mobutu Sese Seko durant la deuxième république. On l'avait surnommé Monsieur 10% ou 30%, le pourcentage qu'il percevait comme commission pour faire aboutir une démarche. C'est "Barthos" Barthélemy Bisengimana Rwena qui a pistonné des hirondelles rwandaises au près des membres du gouvernement et de l'administration sous Mobutu. Chaque ministre devait avoir un deuxième bureau: une hirondelle rwandaise. C'est "Barthos" Barthélemy Bisengimana qui introduisit le poison Karuho obtenu à partir de la peau du caméléon ou de crapaud très connu au Rwanda et à l'Est du KONGO.

Barthélemy Bisengimana Rwema était né à Cyangungu, ville située au sud-ouest du Rwanda, à la pointe sud du lac Kivu, à la frontière avec la ville de Bukavu au KONGO. Il avait étudié à l'école secondaire du cercle scolaire de Butare, il fut Lauréat scientifique en 1956. Brillant étudiant, il termina ses études d'Ingénieur civil électricien du département d'électricité de la faculté polytechnique de l'université de Lovanium à Léopoldville, actuel Kinshasa. Il a été le premier africain a être promu ingénieur civil électricien en 1961.

A l'époque être directeur du cabinet du Président de la République n'était rien d'autre qu'être son conseil juridique et coordonner la politique et l'administration. Bisengimena concevait des études, faisait la coordination technique et était en liaison avec toutes les institutions de la République. Assister le Président de la République dans l'exercice de ses fonctions, aurait permis au tutsi Rwandais de s'occuper de nominations des Président Directeurs Généraux, des Administrateurs délégués, Administrateurs Directeurs de tous les mandataires des entreprises étatiques. Tout le monde était sous ses pieds.

C'est l'ordonnance № 69-096 du 8 mai 1969, que le Président Mobutu a nommé comme Directeur de cabinet à la Présidence de la République: Barthélemy Bisengimana Rwema. Il dirigea le cabinet de Mobutu Sese Seko de mai 1969 jusqu'en février 1977. C'est Maître José Patrik Nimy Mayidika Ngimbi qui va remplacer Bisengimana Rwema comme Directeur de cabinet du Président Mobutu avec la signature de l'ordonnance nº 77-043 ya 23 février 1977.

Mafieux "Barthos" Barthélémy Bisengimana a usé et abusé de l'octroi des bourses uniquement aux Rwandais y compris pour la représentation dans les institutions internationales.

Le Tout-Puissant Directeur de cabinet de Mobutu pistonna plusieurs Rwandais dans les compagnies américaines General Motor (GM), Goodyears Tire ana Rubber, Barkley Bank, City Bank, Coca Cola Enterprises, International Business Machines Corporation (IBM).

C'est "Barthos" Barthélemy Bisengimana Rwema qui a pistonné Cyprien Rwakabuba Shinga comme membre du Comité Central, commissaire du peuple, membre du bureau politique, commissaire politique et administrateur dans plusieurs sociétés étatiques.

Qui ignore que "Barthos" était propriétaire des sociétés: Groupe Rwacico, Brasimba et Nyamilina. C'est lors de la zaïrianisation qu'il avait mis la main sur Brasimba. "Barthos" Barthélemy Bisengimana Rwema a vite compris qu'il fallait qu'il se crée un empire économique. C'est alors qu'il s'est mis à pistonner ses gars à lui qui lui devait tout.

Ngirabatware a été nommé Président-Délégué-Général de l'Office National des Postes et Télécommunication du Zaïre (O.N.P.T.Z).

Gahunga fut Administrateur-Directeur-Général de la Société d’Exploitation Pétrolière (Zaïre SEP).

Rwigamba a été Directeur- Général de la Banque de la Communauté Economique des pays des Grands Lac (C.E.P.G.L), puis il fut aussi Directeur de la Société Financière de Développement (SOFIDE). Miko Rwayitari a été Président-Directeur-Général de la téléphonie cellulaire (TELECELL).

Oscar Habarugira a été coordonnateur du Centre National des Recherches et Investigations (C.N.R.I), service de Renseignements.

Victore Ngezayo a été P.D.G. de RMA, propriétaire de l'hôtel les masques, actionnaire principal de Park hôtel et mandataire de Sakima. Tabura Sebirezi fut un homme d’affaires du secteur de transport maritime du fret et conteneurs.

Nyumbahire a été Secrétaire Général de l'Agence Africaine de Distribution de Matériel (AFRIMA, Importation Matériel Roulant, Toyota, Kawasaki, Harvester), il a été aussi Administrateur-Directeur-Général adjoint de l'Union Zaïroise des Banques (UZB) et Directeur des crédits de la Banque Centrale du Rwanda.

Oswald Ndeshyo fut commissaire d’Etat, administrateur des sociétés d’Etat, consultant de l'O.U.A et Doyen de la faculté de droit de l'UNIKIN.

Kasuku, homme de main de Rwakabuba a été P.D.G d'ACOGENOKI.

Antoine Rwakabuba a été responsable des imprimeries et librairies Volcans. Cette petite liste n'est pas exhaustive encore moins discriminatoire.

"La loi Bisengimena"

La première constitution congolaise de 1964 (dite de Luluabourg) accorde la nationalité congolaise à toute personne dont un ascendant est ou a été membre d'une tribu installée sur le territoire congolais en 1885.

Nulle part, il est question des Banyarwanda ou Banyamulenge soit antérieure à 1885, ils ne sont pas répertoriés par la colonisation belge comme une ethnie jusqu'à l'indépendance en 1960.

"Barthos" Barthélémy Bisengimana Rwema, Directeur de cabinet du président Mobutu de 1969 à 1977, va conférer de manière automatique et collective la nationalité zaïroise aux populations rwandophones installées dans le Kivu par une loi de 1972.

Cette loi compliquera les choses, mettant les populations installées sur le territoire de la RDC avant 1885 (donc congolaises de droit) et celles provenant des flux migratoires plus récents dans la même situation créant la plus grande des confusions.

Cette décision, que certains experts considèrent comme prise dans une optique électorale, va brouiller durablement la carte. La situation s'avère d'autant plus difficile vu qu'aucun enregistrement précis des flux migratoires ne pouvait, et ne peut à ce jour, prouver sans équivoque la période réelle de l'entrée en territoire congolais de ces populations.

Cette acquisition « en masse » de la nationalité congolaise, couplée avec les effets pervers de la loi foncière promulguée dans le cadre de la « zaïrianisation ».

Des hommes d'affaires, des politiques et des notables tutsis ont récupéré des terres, notamment d'anciennes plantations coloniales, redistribuées par l'Etat.

Ces acquisitions de terre ont conférer un caractère légal aux implantations foncières des paysanneries tutsies dans le Kivu, et cela en totale opposition aux usages coutumiers locaux qui gèrent la terre en régime de propriété clanique ou villageoise.

Cette situation a provoqué l'indignation des populations autochtones qui se sont estimées expropriées pour la seconde fois (la première fois par les colons belges) d'une partie de leur territoire par des tutsis qui demeurent venus d'ailleurs dans l'inconscient collectif.

Cette loi de 1972, a eu un impact politique déstabilisant, surtout dans la province du Nord Kivu, permettant en certains endroits l'acquisition d'une majorité démographique donc politique à des groupements rwandophones, modifiant ainsi les équilibres électoraux locaux.

Jouissant d'un nouveau statut politique, économique et foncier, ces populations, ont peu à peu réclamer plus d'autonomie au détriment des autorités coutumières autochtones.

Un climat de tension a perduré jusqu'à ce que en 1981, par un concours de circonstances facilité par la perte d'influence des politiciens tutsis sur le régime du président Mobutu-"Barthos" Bisengimana Rwema ayant dirigé le cabinet jusqu'en 1977-, une autre loi revienne aux dispositions de 1964 et pose durablement la problématique de la « Congolité ».

Cette loi tente de corriger les effets pervers de la loi « Bisengimana » par une application plus orthodoxe du principe d'une nationalité accordable à titre individuel par naturalisation.

Mais en versant dans l'extrême inverse, elle plonge dans « l'illégalité » et la « clandestinité » une population qui était devenue par endroit démographiquement majoritaire, notamment des localités du Nord Kivu.

Ces tergiversations politiques et administratives vont offrir un cadre institutionnel à une compétition politico-foncière déjà bien engagée et exacerber les tensions entre rwandophones et autochtones, avec pour conséquence la pérennisation des difficultés d'administration de la région du Kivu et l'apparition plus ou moins ouverte d'une xénophobie locale.

Celle-ci sera marquée par la consécration du vocable de "zaïrois à la nationalité douteuse" pour qualifier tout congolais rwandophone.

Cette incapacité à administrer le Kivu empêchera la tenue des recensements de 1986 dans cette province alors qu'ils eurent lieu partout ailleurs au Zaïre cette même année. La crise identitaire entre rwandophones et autochtones est à l'époque d'autant plus visible que les bureaux d'état civil ne cesseront d'être incendiés dans le but de détruire les documents administratifs nécessaires à tout octroi de la nationalité.

Entre 1991 et 1993, ces tensions vont resurgir de manière violente, notamment sur le fond du problème de représentation du Kivu à la Conférence Nationale Souveraine, organisée à Kinshasa pour instaurer un régime démocratique au Zaïre. Elles vont conduire à la constitution de milices de jeunes initiant attaques et meurtres dans le Kivu.

Cette situation nécessitera l'intervention de la Division Spéciale Présidentielle, corps militaire d'élites du régime du maréchal Mobutu, pour qu'un semblant d'ordre soit rétabli. Cette « pacification musclée des militaires de la Division Spéciale Présidentielle n'a fait que retarder la déflagration générale que l'onde de choc du génocide rwandais a précipitée.

Celui-ci, avec l'afflux des fugitifs encadrés par les Forces Armées Rwandaises en fuite et les cortèges des réfugiés fuyant l'avancée de l'Armée Patriotique Rwandaise (APR), a balayé comme un ouragan les tentatives de réconciliation et de résolution des conflits internes au Kivu ».

En effet, les conséquences du génocide Rwandais vont avoir un impact non négligeable, pour ne pas dire déterminant, sur la suite des événements et la régionalisation du conflit. Elles entraîneront la région dans les affres du cercle vicieux d'où elle peine toujours à sortir.

La zaïrianisation initiée par Mobutu en 1974, dans la foulée de sa politique de « recours à l'authenticité » eu pour effets de déposséder les expatriés de leurs entreprises, fermes et domaines agricoles pour les confier à des zaïrois et de créer une bourgeoisie d'affaire typiquement zaïroise.

Faire croire à l'opinion nationale et internationale que c'est M'zée Laurent-Désiré Kabila, le troisième président de la république assassiné au palais de Marbre, qui a fait entrer des Rwandais au Congo, c'est mentir. Soit par mauvaise foi ou calcul politique, les Mobutistes connaissent la vérité et se taisent. Ceux aquatiques qui parlent sous l'eau, alors qu'ils connaissent la vérité mais pour des raisons qui leurs sont propres débites des mensonges. C'est Mobutu qui fit entrer le loup dans la bergerie: Barthos Bisengimana Rwema !

FB_IMG_1663328414116.jpg, sept. 2022

2. Depuis 1994, de nombreux Rwandais, qui ont étudié grâce aux bourses du gouvernement zaïrois, se sont transformés en pourfendeurs acharnés du Congo et du peuple congolais, aux côtés du régime de Kagame. Cette ingratitude rwandaise était perceptible depuis le début, mais Mobutu n’était pas un dictateur éclairé. Parmi ses décisions dictées par ses sentiments personnels, il y en a une qui peut être considérée comme la plus catastrophique : accueillir 1,5 million de réfugiés rwandais sur le sol zaïrois.

Le président Mobutu Sese Seko savait pourtant que le Zaïre n'avait aucun moyen d'accueillir ces populations rwandaises. Accueillir des populations n'est pas seulement un "acte de générosité", c'est un "acte de responsabilité". Accueillir signifie assumer. Et ça, Mobutu ne savait pas, aveuglé par ses sentiments personnels pour le Rwanda et les Rwandais.

En temps de guerre, un homme d’Etat ne prend pas des décisions pour plaire. Il prend des décisions que le péril sécuritaire impose, peu importent les sentiments : « aimer », « haïr », « plaire »... On reste froid et la main ne tremble pas ! La décision doit être uniquement dictée par le péril sécuritaire. Mais Mobutu aimait tellement le peuple rwandais. Parfois, jusqu’à l’absurde.

FB_IMG_1663328418816.jpg, sept. 2022

3. Après l’attentat du 6 avril 1994, Mobutu a risqué la vie des commandos zaïrois en les dépêchant au Rwanda pour récupérer le corps du président Habyarimana. En plein Kigali déchiré par des combats acharnés ! Mission réussie parce que le corps du président Habyarimana fut amené à Kinshasa, à plus de 1600 km de Kigali par les commandos zaïrois du SARM, puis à Gbadolite.

C'est Paul Kagame, Hitler Noir soutenu par des Américains et les occidentaux qui par procuration dirige le KONGO.

Le peuple KONGO n'a pas des problèmes avec le Maréchal Mobutu. Ce sont ses ennemis qui sont les pires. 

Le corps du Maréchal Mobutu est plus en sécurité au cimetière chrétien de Rabat au Maroc que dans un mausolée hypothétique à Gbadolite même gardé par des soudards.

Le KONGO n'est pas en paix. Les filles et fils KONGO ne vivent plus en paix depuis longtemps. Paix, unité nationale et intégrité territoriale, ces notions sont quasi inexistantes aujourd'hui au KONGO.

Le régime de Tshilombo, le pouvoir de Tshintuntu n'est pas KONGO, Tshifueba ne dire rien.

Mama Bobi Ladawa et la famille Mobutu ne doivent pas agir dans la précipitation. Ramener le corps de Mobutu au KONGO, c'est suicidaire.

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 13 septembre 2022

Bena Mpuka : 25 ans après, Mobutu Sese Seko repose toujours au cimetière chrétien de Rabat au Maroc !

Bena Mpuka : 25 ans après, Mobutu Sese Seko repose toujours au cimetière chrétien de Rabat au Maroc !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1663049524128.jpg, sept. 2022

Enterré à Rabat au Maroc, le Maréchal Mobutu Sese Seko fait partie du trio des chefs d'état qui partagent un même destin, enterrés hors de leur pays :  le Camerounais Ahmadou Ahidjo et le Tchadien Hissène Habré reposent, tous les deux au cimetière musulman de Yoff, à Dakar, au Sénégal. 

Pas dans un KONGO agressé, envahi et occupé,  la majorité des filles et fils KONGO espèrent qu'un  jour viendra où le président Mobutu Sese Seko sera entièrement réhabilité, et tout ce qu’il a fait pour son pays, sera reconnu. Ce jour-là, il reposera en terre KONGO, avec dignité, respect, considération et, avec tous les honneurs dus à son rang et à ce qu’il a été toute sa vie.

FB_IMG_1663049528438.jpg, sept. 2022

Aujourd’hui, en respect à sa mémoire et les idéaux qu’il a défendus toute sa vie, il repose au Maroc.

Au jour de son enterrement 12 personnes, aucun de ses partenaires, parrains, mentors occidentaux n'est présent, son cercueil n'est même pas couvert du drapeau du Zaïre !

FB_IMG_1663049532228.jpg, sept. 2022

Le Maréchal Mobutu Sese Seko qui méritait les obsèques n'a eu droit qu'aux funérailles dans un cimetière habitué à enterrer des immigrants et indigents. 

Au cimetière chrétien de Rabat  s'élève un petit temple de marbre noir et blanc, veillé par de gros cactus joufflus et deux pots de fleurs. Une grille fermée, le silence, pas de nom. Juste des initiales entremêlées : MSS. C'est la sépulture de l'ancien tout-puissant Maréchal du Zaïre, Mobutu Sese Seko, décédé d'un cancer, en exil au Maroc, le 7 septembre 1997.

FB_IMG_1663049536174.jpg, sept. 2022

Ni nom, ni photo, ni épitaphe, tout juste trois initiales MSS entrelacées sur la grille du caveau attestant qu'il s'agit là de la tombe de l'ancien dictateur zaïrois, Mobutu. Plutôt sobre au vu de l’exubérance du personnage, elle se situe au cimetière européen de Rabat. Une nécropole cachée par de hauts murs blancs où se côtoient sépultures abandonnées et tombes militaires de l'époque coloniale.

Chassé du pouvoir par les Kadogo avec M'zée Laurent-Désiré Kabila en mai 1997, après 32 ans de règne sans partage, le Maréchal Mobutu Sese Seko à la célèbre toque léopard et à la canne de bois sculpté, en fuite, avait fini par trouver refuge au Maroc chez son vieil ami Hassan II.

Rapidement hospitalisé pour un cancer avancé de la prostate, il sera terrassé par la maladie le 7 septembre de la même année, à l'âge de 66 ans.

25 ans après, sa dépouille repose toujours à Rabat, loin de la terre de ses ancêtres.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 12 septembre 2022

Bena Mpuka MBOKA ESI EKUFA : IL FAUT DÉDIABOLISER MOBUTU, RÉHABILITÉ SESE SEKO POUR LE RETOUR DU CORPS DU MARÉCHAL !

Bena Mpuka MBOKA ESI EKUFA : IL FAUT DÉDIABOLISER MOBUTU, RÉHABILITÉ SESE SEKO POUR LE RETOUR DU CORPS DU MARÉCHAL !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662972232181.jpg, sept. 2022

Qui a diabolisé Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wazabanga ? N'est-ce pas Étienne Tshisekedi son ami de 30 ans ? Avec qui ils ont fait les 400 coups ensemble :

1. les pendus de la pentecôte:  Jérôme Anany, ministre de la Défense dans le gouvernement de Cyrille Adoula ; Emmanuel Bamba, sénateur et dignitaire de l'Église kimbanguiste ;

Évariste Kimba, Premier ministre jusqu'en novembre 1965 ; Alexandre Mahamba, ministre des Affaires foncières dans le gouvernement de Cyrille Adoula.

2. Le Manifeste de la N'sele

3. La création du MPR

4. L'instauration du MPR comme Parti-Etat...

Étienne Tshisekedi fut un faux opposant à Mobutu. Il l'injurier le matin et le soir, il allait récupérer des cartons de billets verts au Mont-Ngaliema.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'est-il pas le fils d'Étienne Tshisekedi qui a diabolisé Mobutu avec son UDPS, Union des Démons Pour la Sorcellerie ?

Nzanga Mobutu n'a-t-il pas fait élire Alias Kabila lors de l'élection présidentielle Louis Michel 2006 ? N'a-t-il pas été nommé vice-premier ministre d'Alias Kabila, le 5 février 2007 avant d'être défenestré du gouvernement le 11 mars 2011 ? Nzanga Mobutu a été démissionné en plein vol, avant que son avion n'atterisse à l'aéroport international de Ndjili.

FB_IMG_1662972239176.jpg, sept. 2022

On peut comprendre la douleur de Mama Bobi Ladawa, 77 ans. La veuve Mobutu veut retourner au pays avec le corps de son mari, feu le Maréchal Mobutu Sese Seko qui repose au Maroc depuis 25 ans.

N'est-ce pas une contradiction de reconnaître en Mobutu Sese Seko garant de l'unité nationale et l'intégrité territoriale de ramener son corps au KONGO sous un régime d'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise ? LE ZAÏRE DE MOBUTU ÉTAIT UN PAYS ENTIER. EST-CE QUE LE KONGO L'EST-IL AUJOURD'HUI AVEC LE FILS D'ÉTIENNE TSHISEKEDI ? 

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le balkanisateur du KONGO. Il est entrain d'accomplir ses trois missions : blanchir l'occupation, endormit le peuple KONGO et balkaniser le pays de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

La dédiabolisation de Mobutu se fait déjà. Les KONGO de plus en plus parlent de lui, sur les réseaux sociaux certains affichent ses effigies sur leurs profils, des calicots et drapeaux du Zaïre sont présents lors de manifestations...

La réhabilitation de Mobutu Sese Seko et le retour du corps du Maréchal au pays requièrent des démarches spirituelles. Mobutu Sese Seko, dictateur et tyran n'était pas un enfant des chœurs non plus. Il faut apaiser les esprits surtout des victimes. Tout en reconnaissant ses hauts faits.

Retourner le corps de Mobutu Sese Seko dans un pays agressé, envahi et occupé, c'est trahir sa mémoire. Même si la guerre n'est pas à Gbadolite, Lisala, Mobayi-Mbongo... Bunangana, Beni, Butembo où se commettent des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre, crimes de sang... C'est au KONGO !

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a signé noir sur blanc à Kigali que les KONGO sont morts par "Effets collatéraux".

Le fameux fils putatif d' Étienne Tshisekedi est silencieux sur tous les morts KONGO. Pas de drapeau en berne ni deuil national... Tshilombo Tshintuntu Tshifueba veut que le corps de Mobutu enterré au Maroc rentre au KONGO alors que les KONGO qui meurent tous les jours, il ne s'en occupe pas, y-a-t-il une anguille sous roche ?

Retourner le corps de Mobutu sous Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est la pire chose à ne pas faire. Car c'est légitimer l'occupation du KONGO. C'est donner des béquilles à un régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation qui a des visées électoralistes.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a jamais respecté sa parole. MAMA Bobi Ladawa ne vous laisser pas enfariner par un FAKWA, Checkuleur, Frappeur et Ballados.

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est un maître enchanteur qui sait promettre sans réaliser.

Mobutu Sese Seko est beaucoup plus en paix au cimetière chrétien de Rabat au Maroc qu'au KONGO avec Tshilombo !

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 11 septembre 2022

Bena Mpuka : JEAN-PIERRE BEMBA "APOLOSA" ET ALIAS KABILA "KIKWATA" dans la politicaillerie KONGO !

Bena Mpuka : JEAN-PIERRE BEMBA "APOLOSA"  ET ALIAS KABILA "KIKWATA" dans la politicaillerie KONGO !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662930263896.jpg, sept. 2022

Apolosa, Kikwata, Sinatra, Molok, Durango, Brigadier Molangi, Maman Sakina, Wabuza, Errol…,tels sont, entre autres, les personnages créés durant les années '60 par la Revue Jeunes pour Jeunes, fondée par le Grand Patriarche Freddy Mulongo Mukena d'heureuse mémoire et paix à son âme, animée par Achile Ngoie, sous le crayon du jeune dessinateur  Boyau.

FB_IMG_1662930268544.jpg, sept. 2022

Jeunes pour jeunes sortait en deux versions distinctes : une BD et un magazine consacré à la chanson congolaise appelé Hit-parade. Avec la politique de recours à l’authenticité, la BD devint Kake (foudre) tandis que son pendant musical prit le nom de Likembe jusqu’à leur disparition en 1979 non sans avoir boosté le 9e art au KONGO.

Apolosa et Kikwata sont deux ennemis amis. Dès leur première rencontre chez leur patron blanc où il travaillaient, une inimitié manifeste s’installa entre le barbu Apolosa et Kikwata. Emporté un jour par cette colère dont il avait seul le secret, Apolosa avait failli étrangler Kikwata. Ce dernier appela le patron au secours en ces termes : « Lungula ye patron, je mort. » Les deux protagonistes aimaient beaucoup parler la langue de Molière. S’adressant à son vis-à-vis, le célèbre barbu répondit à une question : « Moi, je ne cupe pas ça.» Si Kikwata avait toujours joué le figurant, Apolosa par contre fut l’homme à tout faire au Congo. Il avait tour à tour été mécanicien, cycliste, footballeur (il avait été Léopard), boxeur, policier de circulation, infirmier etc.

FB_IMG_1662930272755.jpg, sept. 2022

Dans la politicaillerie KONGO, Alias Kabila "KIKWATA" est un imposteur-usurpateur. Il est un félin et calculateur. Il paraît frêle, sans force ni intelligence mais par des fourberies, il arrive toujours à s'en sortir. Alias Kabila "KIKWATA" arrive toujours à ses fins car il est entouré des larbins écervelés applaventristes. Il a dirigé le KONGO par défi durant 18 ans. 

FB_IMG_1662930278783.jpg, sept. 2022

Jean-Pierre Bemba "APOLOSA" est un colosse qui se fait toujours à voir. Il fait confiance à son  intelligence et ses muscles "Fourmis Rouges". Faux leader, il n'est qu'un affairiste qui ne pense qu'à son ventre. Jean-Pierre Bemba "APOLOSA" est un nombriliste qui ne pense qu'à lui. Il ne s'est jamais pour battu pour une cause du KONGO, sauf pour lui. Lors de l'élection présidentielle Louis Michel 2006, Jean-Pierre Bemba "APOLOSA" a été contraint d'accepter l'inacceptable, après s'être réfugié à l'ambassade sud-africaine à Kinshasa.

Alias Kabila "KIKWATA" avait foutu une trouille à Jean-Pierre Bemba "APOLOSA".

FB_IMG_1662930282287.jpg, sept. 2022

A son retour à Kinshasa, après  Après 11 ans d'absence dont 10 passés dans une prison de la CPI à La Haye,  Jean-Pierre Bemba est de retour au pays, le mercredi 1 août 2018.  Alias Kabila "KIKWATA" avait interdit à Jean-Pierre Bemba "APOLOSA", l'accès à la maison familiale de Papa Jeannot Bemba Saolona, sur l'avenue Pumbu à la Gombe. C'est sur une chaise blanche au GB, que Jean-Pierre Bemba "APOLOSA" avait passé la nuit à la belle étoile. 

Jean-Pierre Bemba "APOLOSA"-Alias Kabila "KIKWATA" sont deux amis ennemis qui pour leurs intérêts peuvent s'entendre et étonner leurs entourages. 

Jean-Pierre Bemba "APOLOSA" est aujourd'hui ATALAKU de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba or ce  dernier chauffe le fauteuil présidentiel pour Alias Kabila. C'est ce dernier qui a nommé Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15%  après un odieux deal contre le peuple KONGO.

Tshilombo est le masque d'Alias Kabila "KIKWATA" qui est l'autre face de pièce de Jean-Pierre Bemba "APOLOSA".

Alias Kabila "KIKWATA" fait sa loi au KONGO. 

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : Aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Bena Mpuka : Aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20220911_042559.jpg, sept. 2022

Aujourd'hui au KONGO, un ministre d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba peut voler à lui-seul 500 millions de dollars sans être inquiété.

Pius Muabilu, un mangeriste à tous les râteliers qui est passé du M'zéeïsme au Joséphisme, le voilà Ministre de l'urbanisme de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, il a réussi à catapulter sa fille Christelle Muabilu, qui était sa suppléante à l'Assemblée nationale, comme DGA à l'office congolais de contrôle-OCC.

FB_IMG_1662863088192.jpg, sept. 2022

Souvenez-vous de l'épisode "Casprom" (Caisse de Solidarité des Professionnels des Médias). La Casprom était l'appendice de la coopérative Pamoja créée à  l'initiative de neuf éditeurs des journaux paraissant à  Kinshasa.

Pamoja était née neuf mois avant la Casprom dans un but tout à  fait commercial. M'zée Laurent-Désiré kabila, troisième président de la République avait compris que la presse et les médias pouvaient être des alliés plus puissant les armées coalisées contre la République démocratique du Congo.

IMG_20220911_042833.jpg, sept. 2022

Le 19 août 1998, lorsque Michel Lady Luya, éditeur du Journal le Palmarès, président de Pamoja et plus tard de Casprom, a pris la parole devant M'zée Laurent-Désiré Kabila, pour solliciter une aide financière au près du chef de l'Etat et qui a été accordée. 1 million de dollars  est arrivé dans le coopérative Pamoja.

Sauf que de 9 éditeurs au départ (Michel Ladi Luya, le Palmarès; "Momo" Modeste Mutinga, le Potentiel; Polydor Muboyayi, le Phare; André Ipakala, la Référence Plus ; Makenda Voka, L'observateur ; José Nawej, le Forum des As; Alexis Mutanda, la tempête des Tropiques; Kileba, The Post...Pius Muabilu, l'avenir, c'est grâce à l'argent de Casprom de M'zée Laurent-Désiré Kabila que le journal l'avenir a vraiment débuter. Et plus tard en 2001,le Groupe Avenir sera accusé d'escroquerie par son associée, Sabine Sai Fan, la Chinoise et épouse de Vunduawe Tepamoko, dignitaire Mobutiste. 

IMG_20220911_042812.jpg, sept. 2022

Deux jours après son lancement le 22 août 1998, la Casprom comptait 57 organes membres. Et le Potentiel et le Phare trop proches d'Étienne Tshisekedi se sont sentis flouer.

 Fin août et durant tout le mois de septembre 1998, ce fut la guerre des tranchées entre  les exclus de Casprom et ceux qui avaient bouffés.

Fourbe, roublard et grand requin, "Momo" Modeste Mutinga qui n'avait pas les épaules solides est monté au créneau avec son journal le Potentiel contre les bouffeurs de Casprom et ses membres.

IMG_20220911_042745.jpg, sept. 2022

"Momo" Modeste Mutinga été victime d'agression à deux reprises de la part de Michel Ladi Luya, un vrai dur et Yankee.

A Kinshasa, Michel Ladi Luya du journal le Palmarès était parvenu à me mettre "Momo" Modeste Mutinga dans sa coffre de sa voiture, et le traînant partout dans la capitale. Fort heureusement Didier Mumémgi qui était Ministre de l'information l' avait supplié pour qu'il relâche le mangériste Mutinga.

La seconde fois à New-York, lors de la réunion du Conseil de Sécurité où les journalistes accompagnés M'zée Laurent-Désiré kabila, Michel Ladi Luya qui considerait "Momo" Modeste Mutinga comme un intrus l'avait tabassé et certains membres la garde présidentielle  témoins ont dû intervenir pour que le mouton noir ait la vie sauve.

IMG_20220911_042636.jpg, sept. 2022

Au KONGO, pour l'argent, même les journalistes peuvent se battre.

"Momo" Modeste Mutinga a été nommé président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM). Pour l'élection Louis Michel 2006, il a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants.

"Momo" Modeste Mutinga a tout obtenu d'Alias Kabila : espèces sonnantes et trébuchantes, maisons, voitures, comptes en banques... Même une station service à N'sele !

Rapporteur au Sénat durant 14 ans, c'est "Momo" Modeste Mutinga qui pondu la loi d'impunité des anciens chefs de l'état qui octroi à Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un salaire de 2.070.000 "$ par mois et à Alias Kabila, le 1/3 soit: 680.000 $ par mois. Qui est le ministre des affaires sociales d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu, n'est-ce pas "Momo" Modeste Mutinga 75 ans !

L'affaire Casprom prouve à dessein que les éditeurs des journaux peuvent changer de ligne éditoriale... Il suffit d'un peu de têm-têm !

Certains sont prêts à en revenir aux mains pour leur coupage.

Des journalistes tourneurs de casaque, traversseurs de rue sont nombreux. Ils sautent d'un nénuphar à un autre comme des grenouilles.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 10 septembre 2022

Bena Mpuka : Voyou provocateur, Mamba Rachile Okoto, cousin de Charles Alamba, procureur de la fameuse Cour d'ordre militaire (COM), mon futur assassin ?

Bena Mpuka : Voyou provocateur, Mamba Rachile Okoto, cousin de Charles Alamba, procureur de la fameuse Cour d'ordre militaire (COM), mon futur assassin ? 

Menacer un journaliste de mort est déjà un crime par préméditation. La France va-t-elle accepter qu'on tue u journaliste sur son sol ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662842418651.jpg, sept. 2022

Tuer un journaliste KONGO protégé par les Nations-Unies en France aura des conséquences fâcheuses et l'acte ne restera pas impuni.

Mamba Rachile Okoto, je ne te connais pas !  Je ne suis pas ton ami ! Tu n'as pas à me proférer des menaces de mort sur mon mur. Qui es-tu ? Et pour qui te prends-tu ? 

FB_IMG_1662842425121.jpg, sept. 2022

Résident à Volverhampton en Grande-Bretagne, Mamba Rachile Okoto est TETELA, originaire du KONGO et citoyen britannique. Il est né en février 1970, il n'a que 52 ans mais se prévaut d'être un voyou criminel menaçant de crime d'un journaliste sur Facebook.

Mamba Rachille OKOTO est un ancien de la Cour d’ordre militaire, membre de la famille d’Alamba. Il a fui en Grande-Bretagne, après l’arrestation de son patron et cousin Charles Alamba . On lui a greffé à un rein à Birmingham. Avec un rein malade, Mamba Rachile OKOTO joue au barbourze. Il veut traverser la Manche pour venir assassiner un journaliste en France. Culot ? Toupet ? Ivresse ?

FB_IMG_1662842431275.jpg, sept. 2022

Mamba Rachile OKOTO est l'assassin de Steve Nyembo, ancien directeur des ressources humaines à la Direction des impôts en septembre 2003. Ce responsable Katangais de l'administration fiscale  au KONGO a été tué par balle à son domicile et son corps brûlé après mutilation. Son sexe a été coupé puis brûlé.

Le vrai assassin de Steve Nyembo, Mamba Rachile OKOTO avait déjà fui pour l'Angleterre. Charles Alamba Mungako, procureur de la cour d'ordre militaire (COM) a fait fuir Mamba Rachile OKOTO, son cousin et exécutant de l'assassinat de Steve Nyembo.

FB_IMG_1662842434887.jpg, sept. 2022

Kinshasa, le 27 octobre 2003, sous une pluie fine, la mine de deuil, les 13 membres de l'association qui a fomenté l'assassinat et exécuté le directeur Stève Nyembo, ont quitté hier à 16 heures 30', leur lieu d'incarcération de l'Inspection provinciale de la police-ville de Kinshasa pour l'Auditorat militaire supérieur de la Gombe.

Le cortège était constitué pour la circonstance d'une camionnette Toyota bleue de patrouilleurs de la police des polices, une pick up blanche du Bataillon de la Police d'investigations criminelles, une V.W. Kombi verte où était embarqué M. Dimoke, un camion Jiefang dans lequel on avait regroupé le lieutenant Alemba alias Djibril, le sous-lieutenant Papy Mafishango, le sergent Eleko Ngambo alias Guy Laroche, le sergent Elie Molikita Kalubwana alias Saccadé alias Bush Junior, le caporal Dohombaka Eyokanga alias Boni, le caporal Mutombo Tshiunza alias Demouton, les soldats Lutumba Masi alias Abou Fiston, Kumbu Ngoy alias John et John Kitambala Molikita, le policier Tumba Pépé et le civil Singa Baleliya André.

FB_IMG_1662842438729.jpg, sept. 2022

Le colonel Alamba a été condamné à mort par la Haute cour militaire du KONGO en octobre 2004 avec dix autres personnes pour l'assassinat du directeur des ressources humaines de la Direction générale des impôts, Stève Nyembo, en septembre 2003.

Charles Alamba Mungako condamné à perpetuité est mort en prisonnier à vie d'une crise cardiaque au clinique Ngaliema à Kinshasa, en mai 2017. Il se croyait éternel, le Tout-puissant barbouze dont l'évocation de son nom terrorisé plus d'un : Colonel Charles Alamba Mungako, procureur à la Cour d'Ordre Militaire (COM) à proximité du Ministère de l'Intérieur à Kinshasa-Gombé.

Proche d'Hippolyte Kanambe Kazembere Alias  Kabila, Charles Alamba fut son entraîneur sportif ! C'est la fameuse Cour d'Ordre Militaire (COM) qui avait jugé les prétendus assassins de M'zée Laurent-Désiré Kabila, abattu au palais de Marbre le 16 janvier 2001.

Au moment où il dirigeait le parquet près la Cour d'Ordre Militaire, le colonel Alamba avait été maintes fois cité dans de graves dossiers de violations des droits de l'Homme. Il était notamment suspecté de procéder à des arrestations arbitraires, à des détentions illégales, à des exécutions sommaires à l'issue de procès expéditifs et sans moyens de défense pour les victimes, à des confiscations de biens meubles et immeubles et de pratiquer la torture, selon la Voix de sans Voix de Floribert Chebeya.

Après avoir accompli des missions obscures pour Alias Kabila, la COM fut abolie en mars 2003. L'assassin de Steve Nyembo avait crée de l'émoi dans le pays, Charles Alamba Munako, bourreau et barbouze du peuple KONGO avait fait son choix: servir l'imposture ! Il était intouchable et se croyait éternel surout qu'en tant que premier Président de la Cour d’Ordre Militaire, une juridiction militaire dont les décisions étaient sans appel !

19 ans après son assassinat de Steve Nyembo, Mamba Rachile Okoto se signale avec des menaces de mort à un autre Katangais, le journaliste Freddy Mulongo Mukena. Est-ce que c'est un hasard ? 

Mamba Rachile Okoto travaille chez Booster Star Up LTD depuis le 11 septembre 2020, situé au 35 New England Road, Brighton, East Sussex, England. 

Comment un individu  peut-il venir sur mon mur jouer à la provocation afin de me menacer de mort ? Est-il en mission commandée ? Par qui est-il envoyé ?

Mamba Rachile Okoto, je ne veux pas saisir Scotland yard, police britannique. Même si tu as fui et effacé toutes tes menaces de mort sur Facebook. Sache que désormais les projecteurs sont placés sur toi. Tu es un Voyou criminel. 

Je suis enfant KIMBANGU. Comme tu es un Voyou criminel, Mamba Rachile Okoto  NA FUNDI YO 3 FOIS NA TRIBUNAL YA MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

MVULUZI ATALA MAKAMBO NA YO NA BA OYO BATINDI YO. 

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : NON ! NON ! NON DIDIER KONZOLI PATRICE EMERY LUMUMBA N'EST PAS UN AVENTURIER !

Bena Mpuka : NON ! NON ! NON  DIDIER KONZOLI PATRICE EMERY LUMUMBA N'EST PAS UN AVENTURIER !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662833254588.jpg, sept. 2022

Garçon de course de Jean-Pierre Bemba "APOLOSA", criminel, seigneur de guerre et mangeur de pygmées, Didier Konzoli, un individu sans foi ni loi, Bembiste patanté s'est permis d'injurier publiquement sur mon mur traitant Patrice Émery Lumumba d' AVENTURIER !

FB_IMG_1662833258745.jpg, sept. 2022

A 43 ans, Didier Konzoli devrait être un homme qui connaît l'histoire du KONGO. Patrice Émery Lumumba, premier Premier ministre du KONGO est mort pour le KONGO, il a défendu ses valeurs patriotiques et convictions républicaines. Lumumba est une icône pour la jeunesse africaine, son aura dépasse les frontières du KONGO, il est mondial.

Il mérite du respect de la part de l'inconscient Didier Konzoli dont on ne connaît ni le père ni la mère. 

FB_IMG_1662833262662.jpg, sept. 2022

Comment Didier Konzoli, l'homme de Mobayi-Mbongo et de coterie tribale Ngwandi, peut-il avoir le toupet de traiter Lumumba d'aventurier et d'encenser Bemba ?

Personne ne connaît la Maman de Jean-Pierre Bemba ! Pourquoi n'est-il pas un métis comme le fut Papa Jeannot Bemba Saolona ?

FB_IMG_1662833266219.jpg, sept. 2022

Agent de l'Ougandais Yoweri Museveni, Jean-Pierre Bemba est un genocidaire qui a commis des crimes imprescriptibles au KONGO. Il n'a jamais répondu de ses crimes au pays de MVULUZI TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

Dans le gouvernement 1+4=0, Jean-Pierre Bemba a choisi d'être vice-président chargé de la commission de l'économie et finances, laissant à Azarias Ruberwa, la vice-présidence chargé de la Commission politique, défense et sécurité de juin 2003 à décembre 2006 !

FB_IMG_1662833269454.jpg, sept. 2022

Candidat à l'élection présidentielle Louis Michel 2006, Jean-Pierre Bemba a accepté l'inacceptable. Il a fui le KONGO pour le Portugal rien qu'avec sa femme et ses enfants, abandonnant derrière lui, tous ses militaires "Fourmis Rouges". Arrêté à Bruxelles avec la complicité de Louis Michel, Bemba a été transféré à la CPI à La Haye.

Nous sommes quelques journalistes KONGO d'avoir couvert la première conférence de presse du procureur Louis Moreno de la CPI, de deux avocats de Bemba, Maître Lorris Kwebe et Aimé Kilolo, avant de suivre la première audition. Durant les 10 ans d'incarcération de Jean-Pierre Bemba, la diaspora patriotique KONGO l'a beaucoup soutenu.

Depuis sa sortie de la prison de La Haye, Jean-Pierre Bemba n'a jamais remercié ceux qui l'ont soutenu. Avec son égo surdimentionné, un homme ingrat, qui n'a vu l'électricité à Boende qu'il y a un mois...

Sa tête est restée à La Haye, Jean-Pierre Bemba "APOLOSA" est aujourd'hui ATALAKU d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Il est dans le Grand Équateur pour faire élire l'imposteur et usurpateur qui trône par défi.

Petit Didier Konzoli, Patrice Èmery Lumumba était un homme politique. Jean-Pierre Bemba est un affairiste, politicailleur, ventriote et ventripotent. Il a tué des fils et filles KONGO pour accéder à la mangeoire.

Lumumba est mort pour le KONGO, Bemba criminel tue les KONGO et s'enrichit sur leurs dos.

Petit Didier Konzoli, tu es souvent à l'hôpital psychiatrique, soigne-toi bien. Les neurones ont besoin d'être à leurs places.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : ECCE HOMO, Ekila Kamango !

Bena Mpuka : ECCE HOMO, Ekila Kamango !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662831893837.jpg, sept. 2022

GUERRIER SOLITAIRE ? NON ! UN LION NE MARCHE JAMAIS EN TROUPEAU. EKILA KAMANGO N'EST PAS UN HOMME SEUL. IL EST CONSCIENT DE SON RÔLE. IL NE SE DISPERCE PAS MAIS SE CONCENTRE.

EKILA KAMANGO LIVRE SES RÉFLEXIONS SUR LA LIBÉRATION DU KONGO : 

CERTES, LE KONGO EST VICTIME DES AGRESSIONS, INVASIONS ET OCCUPATIONS POUR SA LIBÉRATION, LE KONGO N'A PAS BESOIN D'ARGENT MAIS DE LOGISTIQUES ET D'ACCOMPAGNEMENT.

CE N'EST PAS AVEC LES CAGNOTTES DE 10 EUROS DE COTISATION DE CHACUN QUE LE KONGO SERA LIBÉRÉ.

POUR VAINCRE LES AGRESSIONS, INVASIONS ET OCCUPATIONS DU RWANDA, BURUNDI ET DE L'OUGANDA, LES FILS ET FILLES KONGO DOIVENT BIEN IDENTIFIER LEURS ENNEMIS !

LE RWANDA SEUL NE PEUT PAS SE PERMETTRE TOUS LES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ, CRIMES DE GÉNOCIDE, CRIMES DE TERRORISME, CRIMES DE GUERRE, CRIMES DE SANG AU KONGO.

LES ÉTATS-UNIS SONT DERRIÈRE LE RWANDA QUI EST UN FAUX NEZ DES AMÉRICAINS.

ALORS QUE C'EST LE KONGO QUI A PERMIS AUX ÉTATS-UNIS D'AVOIR UNE SUPRÉMATIE DANS LA GUERRE DU PACIFIQUE CONTRE LE JAPON.

"L’uranium des bombes atomiques venait du KONGO" 

Soixante pour cent de l’uranium utilisé pour la fabrication des trois premières bombes nucléaires américaines – celle testée le 16 juillet 1945 dans le désert d’Alamogordo (Nouveau-Mexique) puis celles larguées sur Hiroshima et Nagasaki début août 1945 – provenaient du KONGO. 

Cet uranium avait été extrait de la mine de Shinkolobwe (Katanga) et fourni aux États-Unis à partir de septembre 1942 par l’Union minière du Haut Katanga (UMHK), selon le professeur Coolsaet, qui en fait mention dans un livre. 

Les États-Unis eurent décidé de développer des armes nucléaires par crainte d’un programme similaire en Allemagne. Les mines d’uranium du Katanga (sud-est du KONGO ) étaient à l’époque les plus importantes et les plus riches au monde. En 1939, un ingénieur belge, Edgar Sengier, alors directeur de la Société Générale et directeur général de l’UMHK, qui avait compris les possibilités futures de l’uranium, avait ordonné en 1939 que la moitié du stock disponible en Afrique, soit un millier de tonnes, soit envoyée en secret à New York, de peur qu’il ne tombe entre des mains ennemies. Sengier lui-même partit pour New York lors du déclenchement de la guerre afin de conduire les opérations mondiales de l’Union Minière pendant l’occupation. Pourtant, l’uranium resta oublié dans un entrepôt de Staten Island. En septembre 1942, le colonel (devenu ensuite général) Kenneth Nichols, qui avait été chargé par le patron du projet Manhattan, le général Leslie Groves, de trouver de l’uranium, rendit visite à M. Sengier à son bureau de New York. L’officier demanda à M. Sengier si l’Union minière pouvait fournir de l’uranium, précisant qu’il comprenait que cette demande serait peut-être difficile à satisfaire rapidement.

La réponse de M. Sengier est entrée dans l’histoire: « vous pouvez avoir le minerai maintenant. Il est à New York, 1.000 tonnes. J’attendais votre visite ». M. Sengier établit immédiatement un contrat de vente et le minerai de Staten Island, sur la rivière Hudson, fut transféré à l’armée américaine qui obtenait en même temps une option sur les 1.000 tonnes encore stockées à Shinkolobwe. Selon le professeur Coolsaet, ce n’est qu’en mars 1944 que le gouvernement belge, alors en exil à Londres, a été – partiellement – informé des contrats passés entre l’Union minière et les Etats-Unis. Ils ne les auraient approuvés qu’en septembre 1944, alors que le projet Manhattan – le développement, dans le plus grand secret de la bombe atomique – était déjà bien lancé, puis qu’il avait débuté en 1943. D’autres sources affirment que les livraisons d’uranium du Congo belge ont représenté 70 à 75% des quantités nécessaires pour la recherche et le développement des premières bombes atomiques et font état de la livraison d’environ 30.000 tonnes de minerai d’uranium et de thorium. A la fin du mois de juin, trois bombes étaient prêtes. Deux d’entre elles, « Little Boy » (à l’uranium) et « Fat Man » (au plutonium), s’apprêtaient à embarquer pour le Pacifique, mais il fallait encore vérifier le bon fonctionnement de l’arme la plus puissante jamais produite. Ce qui s’est produit le 16 juillet à 5h29 et 45 secondes locales  à Alamogordo, un lieu-dit au nom prédestiné de « voyage de la mort » et qui fait actuellement partie du White Sands Missile Range, un centre d’essais de l’armée américaine".

LES AMÉRICAINS SONT AMIS DE NOS ENNEMIS. LES RWANDAIS ET OUGADAIS TUENT LE PEUPLE KONGO. JAMAIS ILS NE DÉNONCENT LES TUERIES ET MASSACRES COMMIS SUR DES KONGO.

ILS ENCOURAGENT DES DIRIGEANTS CORROMPUS QUI NE SONT AU POUVOIR QUE POUR LEURS ENRICHISSEMENTS PERSONNELS ET ILLICITES.

LA REINE ÉLISABETH II QUI VIENT DE DÉCÉDER À 96 ANS, EN 70 ANS DE RÈGNE N'A EFFECTUÉ QUE 90 VOYAGES À L'ÉTRANGER.

ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA EN 4 ANS DE PRÉSIDENCE USURPÉE, LE MAGELAN A EFFECTUÉ 256 VOYAGES INUTILES AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE KONGO. SES AMIS AMÉRICAINS ET OCCIDENTAUX, PERSONNE NE BRONCHE. LES DROITS DE L'HOMME SONT BAFOUÉS AVEC DES ARRESTATIONS, EMPRISONNEMENTS BARBARES... AUCUN MENTOR DE TSHILOMBO NE DÉNONCE.

LES AMÉRICAINS ET OCCIDENTAUX AIMENT LE KONGO SANS LE PEUPLE KONGO. CE QUI LES IMPORTENT, CE SONT LES MATIÈRES PREMIÈRES. OR KONGO, C'EST LA TERRE DE NOS ANCÊTRES. C'EST POURQUOI NOUS AVONS L'OBLIGATION DE LA DÉFENDRE.

TOUS LES POLITICAILLEURS SONT TENUS EN LAISSE PAR LES OCCIDENTAUX. ILS PEUVENT VOLER, PILLER COMME ILS VEULENT. ILS DOIVENT SEULEMENT FERMER LES YEUX SUR CE QUE FONT LES OCCIDENTAUX CHEZ NOUS.

COMMENT COMPRENDRE QUE LES RWANDAIS TUENT LES POPULATIONS KONGO TOUS LES JOURS. ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA NE DIT RIEN, PAS DE DRAPEAU EN BERNE NI DEUIL NATIONAL. CEUX QUI MEURENT SONT-ILS SES COMPATRIOTES OU NON ?

C'EST LA CONSÉQUENCE DE : LORETA RITURA MERTI MERTIRA !

ORGANISONS-NOUS POUR LIBÉRER LE KONGO, NOTRE PAYS, LA TERRE DE NOS ANCÊTRES.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : Peuple amnésique: Après son séjour de villégiature en France, Vital Kamerhe est rentré à Kinshasa à bord d'un jet privé de Malta Forrest !

Bena Mpuka : Peuple amnésique: Après son séjour de villégiature en France, Vital Kamerhe est rentré à Kinshasa à bord d'un jet privé de Malta Forrest !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662830418644.jpg, sept. 2022

George Arthur Forrest  a été élevé, mercredi 7 septembre à Kinshasa, au rang de "Grand Cordon" dans l’ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba, par le chancelier des ordres nationaux, en présence d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

FB_IMG_1662830422512.jpg, sept. 2022

Vous ne comprenez toujours rien ?

Lundi 18 Avril 2022: après quatre mois de séjour de villégiature en France. 

Trois heures du matin, un jet privé de Malta Forrest se pose sur le tarmac de l’aéroport international de Ndjili. Trois passagers à bord : Vital Kamerhe, son épouse Hamida Chatur et son assistant personnel Michel Moto. Un retour très discret.

En liberté provisoire depuis le 6 décembre 2021, l’ancien directeur de cabinet d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba Félix Tshisekedi revient au KONGO dans un contexte marqué par l’annulation de l'arrêt de la cour d'appel l’ayant condamné à 13 ans de prison pour détournement de fonds publics.

FB_IMG_1662830426140.jpg, sept. 2022

Depuis sa chute, en avril 2020, la donne politique a profondément changé. Nombre de ses adversaires au sein du cabinet présidentiel usurpé ne sont plus là, tel Kitenge Yesu, l’ancien haut représentant personnel de Prima Curria d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, ou l’avocat et conseiller Tete Kabwa – tous deux sont décédés durant sa détention. D’autres ont désormais maille à partir avec la justice et ne sont plus dans les bonnes grâces du Tshilombo Tshintuntu : c’est le cas du sécuricrate "Fantômas", ancien conseiller sécurité de Tshifueba, François Beya.

Pendant que nous couchons ces lignes, Vital Kamerhe est préparation pour une campagne dans les deux Kivu pour préparer l'élection 2023, faire élire Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Mafieux politicailleurs sont là pour leurs propres intérêts politiques. Le peuple KONGO est suffisant informé et mature pour ne pas se laisser emporter par des manœuvres de politicards ?  Les filles et fils  souffrent sérieusement  sont-ils  prêts à suivre des vendeurs d'illusions ? Sont-ils assez  vigilants pour sanctionner sévèrement tous les politicailleurs ventriotes, ventripotents et véreux ? 

FB_IMG_1662830430304.jpg, sept. 2022

George Arthur Forrest est dans le rapprochement de Tshilombo et Kamerhe. Angwalima Tshilombo Tshintuntu vient de récompenser George Arthur qui a été élevé, mercredi 7 septembre à Kinshasa, au rang de "Grand Cordon" dans l’ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba, par le chancelier des ordres nationaux. Tshilombo Tshintuntu Tshifueba fait de George Arthur Forrest, un intouchable au KONGO de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua !

Pendant que nous couchons ces lignes, Vital Kamerhe est préparation pour une campagne dans les deux Kivu pour faire élire Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. 

La déclaration de George Arthur Forrest donne du tournis aux vrais Patriotes KONGO: "Nous avons aujourd'hui plus de 60 milles têtes des bétails sur presqu'un million d'hectares. Nous avons 10 milles hectares de maïs, une minoterie et  1 500 hectares de soja. Nous avons une usine qui fabrique 36 milles tonnes de biscuits, la plus grande usine du Congo. Notre objectif est que, nous voulons des produits finis et réalisés localement pour ne plus importer des produits. Et nous comptons un jour exporter nos produits. La RDC n'est pas un pays minier au départ. C'est un pays agro-industrie"!

Aucun KONGO ne mange à sa faim, et George Arthur Forrest possède tout ça sur la terre de nos aïeux ?

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : Ne pas mourir le même jour que la Reine Élisabeth Il-Général ELUKI, Mère Térésa-Maréchal Mobutu à deux jours !

Bena Mpuka : Ne pas mourir le même jour que la Reine Élisabeth Il-Général ELUKI, Mère Térésa-Maréchal Mobutu à deux jours !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662827998392.jpg, sept. 2022

Toutes les morts n'ont pas une même signification. Il faut demander à TATA MPUNGU TULENDO, MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA et aux aïeux de partir de manière paisible.

Le général d'opérette Eluki est décédé le même jour que la Reine Élisabeth Il, le jeudi 8 septembre 2022. L'ancien chef d'état major général du Zaïre, avait fui la terre de ses ancêtres pour aller manger des frites et moules en Belgique.

FB_IMG_1662828003304.jpg, sept. 2022

Le ZAÏRE-KONGO est un pays agressé, envahi et occupé. Plus de 20 millions de morts en 25 ans. Le troubadour Eluki a oublié qu'il avait prêté serment de loyauté pour son pays : "MAKILA NA BISO PO NA EKOLO"!

Depuis son exil doré, le "SOUDARD" n'a jamais lancé ne fut-ce qu'un assaut aux lances pierres pour manifester sa présence militaire au KONGO. Le Général Mbuja Mabe peut-être encensé, on connaît ses hauts faits militaires face aux occupants rwandais, le colonel  Mamadou Ndala mérite de la République pour avoir défait les M23-Pro-Rwanda à Bunangana, le Général Bauma aussi... Pas le Général ELUKI est un Traître à la Nation !

Les Batu Ya Basokoto "MAMPINGA" sont dans des bistrots racontant des histoires inimaginables et imaginaires. La Leffe, Jupiler, Duvel, Maes, Timay... coulent à flot. Certains MAMPINGA vont aux cailloux, pendant que le KONGO est agressé, envahi et occupé. 

FB_IMG_1662828006931.jpg, sept. 2022

Comme toujours, quelques compatriotes envoûtés et amnésiques ont commencé par nettoyer Eluki, le Traître à la Nation, arguant sur  sa formation en académie militaire. Pardieu, le KONGO est sous occupation ! Ils ont le toupet de vanter un général déserteur qui n'a jamais pensé à sauver son pays.

Il faut être taré ou derangé mentalement pour croire aux balivernes des Ex-Faz dont certains ont le toupet d'enfiler des tenues militaires. Ils devenus ventripotents sans exercices physiques et incapables de courir 100m sans s'essouffler... Ces SOUDARDS sont incapables de s'organiser. C'est parmi eux que ces individus inondent les réseaux sociaux pour vanter le Traître Eluki. 

FB_IMG_1662828010170.jpg, sept. 2022

Les KONGO affichent sur les réseaux sociaux les photos de la Reine du Royaume-Uni, Élisabeth Il, 96 ans qui est décédée. Elle était l'âme fédératrice de l'empire britannique. On dit qu'elle avait plus de 500 chapeaux, de centaines des robes, jamais en pantalon. Elle détestait de porter du noir.

Le deuil de la Reine Élisabeth Il est enclenché dans 56 États membres du Commonwealth. C'est un deuil planétaire. 

Faut-il passer sous silence le fait que Liz Truss, la nouvelle première ministre britannique qui a fait son entrée à Downing Street, mardi 6 septembre, pour remplacer Boris Johnson, est celle qui avait initié et appuyé le projet que les demandeurs d'asile en Grande-Bretagne, contre espèces sonnantes et trébuchantes à Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple KONGO, devraient être expatriés au Rwanda, pays sans espace et agresseur du KONGO. 

Le guide-suprême, le léopard de Kawele, le bâtisseur, l’unificateur, voilà quelques surnoms qui collaient à la peau de Joseph Désiré Mobutu rebaptisé Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendo Wa Zabanga, un nom faisant recours à l’authenticité et s’opposant complètement aux patronymes chrétiens imposés par l’ancien colonisateur chassés depuis.

Né le 14 octobre 1930 à Lisala dans l’actuelle Province de la Mongala, Joseph Désiré Mobutu est décédé le 7 septembre 1997 à Rabat au Maroc, après avoir été chassé du pouvoir à son tour par Laurent-Désiré Kabila, 32 ans après le putsch qui a fait de lui le président du plus grand Etat de l’Afrique centrale et un des plus riches du monde, de par ses nombreux minerais. C’est dans la plus grande intimité de sa famille, moins de 12 personnes, sans ses partenaires, parrains et mentors occidentaux et de son dernier pré carré que le vieux léopard a été inhumé dans le cimetière chrétien de Rabat.

Quand Mobutu pris le pouvoir le 24 novembre 1965, à la suite du coup d’État qui écarta en douceur, sans effusion de sang Joseph Kasa-Vubu, il trouva un pays riche à cause de ses potentialités du sol et du sous-sol, un pays appelé  »scandale géologique ». Le 16 mai 1997, quand il le quitta, il laissa un pays exsangue sur tous les plans, dans l’abîme, au bord de ce déluge qu’il prédisait souvent après lui.

Et pourtant, la chasse de Mobutu est loin d’être une surprise pour ceux qui suivaient la politique exercée à  Kinshasa. Une crise était déjà installée tant chez les politiques étranglés que chez les militaires impayés.

En 1994, malgré le partage du pouvoir avec le président du Parlement, le pays s’enfonce dans une crise profonde. Celle-ci s’aggrave avec l’arrivée des réfugiés rwandais fuyant la répression du génocide au Rwanda. Mais la progression de l’Alliance de forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), bras armé congolais du Front patriotique rwandais et de l’Ouganda, emmenés par M'zée Laurent-Désiré Kabila, entrent à Kinshasa le 17 mai 1997, entraînant la chute définitive et la fuite de Mobutu Sese Seko, malgré une dernière tentative de négociation pour le partage du pouvoir parrainée par Nelson Mandela sur le navire Outenika.

Mère Térésa qui est décédée le 5 septembre 1997 à Calcutta en Inde, c'est-à-dire 2 jours avant Mobutu avait plus d'hommages que celui qui avait dirigé le Zaïre durant 32 ans.

Les KONGO doivent cesser avec l'hypocrisie et la mentalité des larbins d'encenser nos bourreaux morts et d'idealiser les morts des autres.

Depuis qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est bénéficiaire d'une nomination électorale avec ses 15%, les fils et filles KONGO meurent tous les jours. L'incompétent notoire, le , jouisseur patenté et l'incapacitaire atavique n'a jamais décrété un deuil national ni mis le drapeau en berne pour nos propres compatriotes. Par contre nous avons eu droit au drapeau en berne pour des potentats africains.

Tout en étant compatissant avec les autres morts, les KONGO doivent apprendre à honorer leurs morts. Pas des Traîtres, Collabos, Corrompus et Profito-situationnistes. 

ELUKI EST UN TRAÎTRE À LA NATION KONGO ! Seuls les amnésiques vont glorifier son diplôme de l'académie militaire.

Toutes les morts n'ont pas la même signification et grandeur. On ne peut pas être un bandit et Traître de la Nation et s'attendre à des obsèques... Des funérailles suffisent ! 

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 8 septembre 2022

Bena Mpuka : Boycott de Marthe Kasalu Jibikila et sa quête d'argent "FONDS TO TONGA KIMIA" pour sa mafieuse fondation !

Bena Mpuka :  Boycott de Marthe Kasalu Jibikila et sa quête d'argent "FONDS TO TONGA KIMIA" pour sa mafieuse fondation ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662616212684.jpg, sept. 2022

A 85 ans, Mukaji wa Mulufwilu, Marthe Kasalu Jibikila, qui n'a jamais parlé en public du vivant d'Étienne Tshisekedi, sort de sa tanière.

Maman Nkoko Moko Boye, la Mobange des Mobayes, Marthe Kasalu Jibikila, qui se décape la peau, est sur des panneaux publicitaires. Elle fait la pub en quête d'argent "FONDS TO TONGA KIMIA" pour sa fondation.

Pardieu, Oyo Kindoki Ya Vis-à-vis. La sorcellerie à l'état pur.

Comme son ami Mobutu Sese Seko, Étienne Tshisekedi a connu de nombreuses femmes dont une rwandaise. Ya Tshitshi a une trentaine d'enfants. Jean-Claude Tshisekedi, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, le grand Fakwa et Christian Tshisekedi "Pablo Escobar" ne sont les seuls enfants d'Étienne Tshisekedi.

FB_IMG_1662616217681.jpg, sept. 2022

Déjà, Marthe Kasalu Jibikila est arrivée dans la maison d'Étienne Tshisekedi avec ses deux enfants.

Depuis qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est à sa présidence usurpée, c'est tous les samedis que les Tshisekedi se marient aux frais du contribuable KONGO.

Kindoki na bango ebimi na pwasa. Les Tshisekedi sont des mafieux. Alors que Marthe Kasalu Jibikila enfarine le peuple KONGO avec une campagne publicitaire de quête de "FONDS TO TONGA KIMIA", Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba s'est bien occupé de la mise en place pour mieux piller le KONGO.

FB_IMG_1662616223027.jpg, sept. 2022

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a nommé ses demi-frères donc les enfants d'Étienne Tshisekedi :

1. Mudimu Tshisekedi Bertin (polo Lacoste orange) au Fonds de Promotion de l'industrie-FPI

2. Muakadi Muamba Barnabé (polo Lacoste bleu) à la direction générale des impôts-DGI.

Les deux frères, fils cachés d'Étienne Tshisekedi sont placés à des postes clés d'argent et pillage.

FB_IMG_1662616229101.jpg, sept. 2022

Femme sans cœur, NDOKI MONENE, Marthe Kasalu Jibikila a le toupet de battre campagne de quête d'argent pour "TO TONGA KIMIA"?

Marthe Kasalu Jibikila n'a qu'à se présenter à la DGI et FPI, elle a déjà tout ce qu'elle recherche comme fonds.

Le KONGO vit avec-1$ par jour !

Il faut boycotter la campagne de Marthe Kasalu Jibikila. Elle a déjà son fonds !

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, un chef de l'état dans un bar ?

Bena Mpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, un chef de l'état dans un bar ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662612871638.jpg, sept. 2022

KONGO a-t-il vraiment un président de la République ? Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, grand voleur de destin du peuple KONGO se comporte-t-il en chef de l'état ?

Lorsqu'on est une personnalité politique consciente, on ne se trimballe jamais seul sans son protocole et équipe d'avance dans des lieux chauds.

FB_IMG_1662612877251.jpg, sept. 2022

Mobutu Sese Seko, dont c'est le 25 ans de disparition aujourd'hui, qui avait hissé le drapeau du Zaïre trop haut n'est jamais tombé si bas.

Sur ces deux photos :

1. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est au comptoir d'un bar entrain de payer sa consommation. 4 personnels du bar sont en face de lui pendant qu'il signe son chèque !

Puisque depuis que l'imposteur-usurpateur est sur le trône du KONGO, tous les Tshisekedi se marient... Le chèque de la République qu'il sort de sa veste pour payer sa consommation privée n'est-ce pas de l'abus ? 

Et parmi ces 4 personnes, l'un d'eux était un terroriste ? Le KONGO serait entrain de pleurer un inconscient, Monsieur 15 %, qui est resté un ancien pizzaiolo.

2. La légèreté avec laquelle, un soit-disant président touche l'épaule d'une femme du bar, ignorant tout de cette dame est délicat. Est-elle mariée ou non ? Le barman qui s'approche de plus près, est-il son mari ?

Soûlard rime avec fêtard chez Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, le fameux fils putatif d'Étienne Tshisekedi. 

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 5 septembre 2022

Aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

souvenirssouvenirs : L'aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20220905_103035.jpg, sept. 2022

Aujourd'hui au KONGO, un ministre d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba peut voler à lui-seul 500 millions de dollars sans être inquiété.

Pius Muabilu, un mangeriste à tous les râteliers qui est passé du M'zéeïsme au Joséphisme, le voilà Ministre de l'urbanisme de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, il a réussi à catapulter sa fille Christelle Muabilu, qui était sa suppléante à l'Assemblée nationale, comme DGA à l'office congolais de contrôle-OCC.

Souvenez-vous de l'épisode "Casprom" (Caisse de Solidarité des Professionnels des Médias). La Casprom était l'appendice de la coopérative Pamoja créée à  l'initiative de neuf éditeurs des journaux paraissant à  Kinshasa.

IMG_20220905_103119.jpg, sept. 2022

Pamoja était née neuf mois avant la Casprom dans un but tout à  fait commercial. M'zée Laurent-Désiré kabila, troisième président de la République avait compris que la presse et les médias pouvaient être des alliés plus puissant les armées coalisées contre la République démocratique du Congo.

Le 19 août 1998, lorsque Michel Lady Luya, éditeur du Journal le Palmarès, président de Pamoja et plus tard de Casprom, a pris la parole devant M'zée Laurent-Désiré Kabila, pour solliciter une aide financière au près du chef de l'Etat et qui a été accordée. 1 million de dollars  est arrivé dans le coopérative Pamoja.

IMG_20220905_103100.jpg, sept. 2022

Sauf que de 9 éditeurs au départ (Michel Ladi Luya, le Palmarès; "Momo" Modeste Mutinga, le Potentiel; Polydor Muboyayi, le Phare; André Ipakala, la Référence Plus ; Makenda Voka, L'observateur ; José Nawej, le Forum des As; Alexis Mutanda, la tempête des Tropiques; Kileba, The Post...Pius Muabilu, l'avenir, c'est grâce à l'argent de Casprom de M'zée Laurent-Désiré Kabila que le journal l'avenir a vraiment débuter. Et plus tard en 2001,le Groupe Avenir sera accusé d'escroquerie par son associée, Sabine Sai Fan, la Chinoise et épouse de Vunduawe Tepamoko, dignitaire Mobutiste. 

IMG_20220905_103136.jpg, sept. 2022

Deux jours après son lancement le 22 août 1998, la Casprom comptait 57 organes membres. Et le Potentiel et le Phare trop proches d'Étienne Tshisekedi se sont sentis flouer.

 Fin août et durant tout le mois de septembre 1998, ce fut la guerre des tranchées entre  les exclus de Casprom et ceux qui avaient bouffés.

Fourbe, roublard et grand requin, "Momo" Modeste Mutinga qui n'avait pas les épaules solides est monté au créneau avec son journal le Potentiel contre les bouffeurs de Casprom et ses membres.

"Momo" Modeste Mutinga été victime d'agression à deux reprises de la part de Michel Ladi Luya, un vrai dur et Yankee.

A Kinshasa, Michel Ladi Luya du journal le Palmarès était parvenu à me mettre "Momo" Modeste Mutinga dans sa coffre de sa voiture, et le traînant partout dans la capitale. Fort heureusement Didier Mumémgi qui était Ministre de l'information l' avait supplié pour qu'il relâche le mangériste Mutinga.

La seconde fois à New-York, lors de la réunion du Conseil de Sécurité où les journalistes accompagnés M'zée Laurent-Désiré kabila, Michel Ladi Luya qui considerait "Momo" Modeste Mutinga comme un intrus l'avait tabassé et certains membres la garde présidentielle  témoins ont dû intervenir pour que le mouton noir ait la vie sauve.

Au KONGO, pour l'argent, même les journalistes peuvent se battre.

"Momo" Modeste Mutinga a été nommé président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM). Pour l'élection Louis Michel 2006, il a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants.

"Momo" Modeste Mutinga a tout obtenu d'Alias Kabila : espèces sonnantes et trébuchantes, maisons, voitures, comptes en banques... Même une station service à N'sele !

Rapporteur au Sénat durant 14 ans, c'est "Momo" Modeste Mutinga qui pondu la loi d'impunité des anciens chefs de l'état qui octroi à Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un salaire de 2.070.000 "$ par mois et à Alias Kabila, le 1/3 soit: 680.000 $ par mois. Qui est le ministre des affaires sociales d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu, n'est-ce pas "Momo" Modeste Mutinga 75 ans !

L'affaire Casprom prouve à dessein que les éditeurs des journaux peuvent changer de ligne éditoriale... Il suffit d'un peu de têm-têm !

Certains sont prêts à en revenir aux mains pour leur coupage.

Des journalistes tourneurs de casaque, traversseurs de rue sont nombreux. Ils sautent d'un nénuphar à un autre comme des grenouilles.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

L'aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

souvenirssouvenirs : L'aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662363073563.jpg, sept. 2022

Aujourd'hui au KONGO, un ministre d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba peut voler à lui-seul 500 millions de dollars sans être inquiété.

Pius Muabilu, un mangeriste à tous les râteliers qui est passé du M'zéeïsme au Joséphisme, le voilà Ministre de l'urbanisme de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, il a réussi à catapulter sa fille Christelle Muabilu, qui était sa suppléante à l'Assemblée nationale, comme DGA à l'office congolais de contrôle-OCC.

FB_IMG_1662363078740.jpg, sept. 2022

Souvenez-vous de l'épisode "Casprom" (Caisse de Solidarité des Professionnels des Médias). La Casprom était l'appendice de la coopérative Pamoja créée à  l'initiative de neuf éditeurs des journaux paraissant à  Kinshasa.

Pamoja était née neuf mois avant la Casprom dans un but tout à  fait commercial. M'zée Laurent-Désiré kabila, troisième président de la République avait compris que la presse et les médias pouvaient être des alliés plus puissant les armées coalisées contre la République démocratique du Congo.

FB_IMG_1662363083177.jpg, sept. 2022

Le 19 août 1998, lorsque Michel Lady Luya, éditeur du Journal le Palmarès, président de Pamoja et plus tard de Casprom, a pris la parole devant M'zée Laurent-Désiré Kabila, pour solliciter une aide financière au près du chef de l'Etat et qui a été accordée. 1 million de dollars  est arrivé dans le coopérative Pamoja.

Sauf que de 9 éditeurs au départ (Michel Ladi Luya, le Palmarès; "Momo" Modeste Mutinga, le Potentiel; Polydor Muboyayi, le Phare; André Ipakala, la Référence Plus ; Makenda Voka, L'observateur ; José Nawej, le Forum des As; Alexis Mutanda, la tempête des Tropiques; Kileba, The Post...Pius Muabilu, l'avenir, c'est grâce à l'argent de Casprom de M'zée Laurent-Désiré Kabila que le journal l'avenir a vraiment débuter. Et plus tard en 2001,le Groupe Avenir sera accusé d'escroquerie par son associée, Sabine Sai Fan, la Chinoise et épouse de Vunduawe Tepamoko, dignitaire Mobutiste. 

FB_IMG_1662363098469.jpg, sept. 2022

Deux jours après son lancement le 22 août 1998, la Casprom comptait 57 organes membres. Et le Potentiel et le Phare trop proches d'Étienne Tshisekedi se sont sentis flouer.

 Fin août et durant tout le mois de septembre 1998, ce fut la guerre des tranchées entre  les exclus de Casprom et ceux qui avaient bouffés.

Fourbe, roublard et grand requin, "Momo" Modeste Mutinga qui n'avait pas les épaules solides est monté au créneau avec son journal le Potentiel contre les bouffeurs de Casprom et ses membres.

"Momo" Modeste Mutinga été victime d'agression à deux reprises de la part de Michel Ladi Luya, un vrai dur et Yankee.

FB_IMG_1662363087790.jpg, sept. 2022

A Kinshasa, Michel Ladi Luya du journal le Palmarès était parvenu à me mettre "Momo" Modeste Mutinga dans sa coffre de sa voiture, et le traînant partout dans la capitale. Fort heureusement Didier Mumémgi qui était Ministre de l'information l' avait supplié pour qu'il relâche le mangériste Mutinga.

La seconde fois à New-York, lors de la réunion du Conseil de Sécurité où les journalistes accompagnés M'zée Laurent-Désiré kabila, Michel Ladi Luya qui considerait "Momo" Modeste Mutinga comme un intrus l'avait tabassé et certains membres la garde présidentielle  témoins ont dû intervenir pour que le mouton noir ait la vie sauve.

FB_IMG_1662363102152.jpg, sept. 2022

Au KONGO, pour l'argent, même les journalistes peuvent se battre.

"Momo" Modeste Mutinga a été nommé président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM). Pour l'élection Louis Michel 2006, il a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants.

"Momo" Modeste Mutinga a tout obtenu d'Alias Kabila : espèces sonnantes et trébuchantes, maisons, voitures, comptes en banques... Même une station service à N'sele !

Rapporteur au Sénat durant 14 ans, c'est "Momo" Modeste Mutinga qui pondu la loi d'impunité des anciens chefs de l'état qui octroi à Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un salaire de 2.070.000 "$ par mois et à Alias Kabila, le 1/3 soit: 680.000 $ par mois. Qui est le ministre des affaires sociales d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu, n'est-ce pas "Momo" Modeste Mutinga 75 ans !

L'affaire Casprom prouve à dessein que les éditeurs des journaux peuvent changer de ligne éditoriale... Il suffit d'un peu de têm-têm !

Certains sont prêts à en revenir aux mains pour leur coupage.

Des journalistes tourneurs de casaque, traversseurs de rue sont nombreux. Ils sautent d'un nénuphar à un autre comme des grenouilles.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 4 septembre 2022

Bena Mpuka : Le niveau d'inconscience, d' incompétence et de jouissance de MUANA MBOKA YA MOYIBI, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba EST INCOMMENSURABLE !

Bena Mpuka : Le niveau d'inconscience, d' incompétence et de jouissance de MUANA MBOKA YA MOYIBI, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba EST INCOMMENSURABLE ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20220904_123154.jpg, sept. 2022

Où sont passés des bataillons numériques tous des Luba Kasaïens, Tribalo-Ethniques pour défendre le Kizengi National assumé dans ses bévues anti-patriotiques ? Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est un balkanisateur et ennemi intérieur du KONGO ! 

Tshilombo jouit du KONGO et se fout des KONGO. 

Le fameux Muana Mboka Ya Moyibi que défendait certains compatriotes pour justifier leur appétence pour la mangeoire !

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba son QI ne lui permet pas de comprendre les vrais enjeux du KONGO. Si l'ancien pizzaiolo était chassé pour son incapacité à distinguer un anchois de la sardine, que dire de la gestion du pays ?

Ce grand voleur de destin du peuple KONGO n'est qu'un sorcier. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se moque de notre peuple. Le Frappeur, Checkuleur et Ballados est dans la logique de son expression épinglée prononcée dans le Sankuru: "MBOKA ESI EKUFA"! 

Le fameux fils d'Étienne Tshisekedi jouit du KONGO: Tshilombo est nourrit par le KONGO. Tshintuntu voyage aux frais du KONGO : 257 voyages. Tshifueba touche 2.070.000 $ par mois. C'est l'argent du KONGO.

3 mois que Bunangana est occupé par les M23-Rwanda, il n'y a jamais mis les pieds.

La tension entre Teke et Yaka à la porte de Kinshasa, qui a déjà fait plusieurs morts et des maisons incendiées... Tshintuntu n'est jamais déplacé. Kwamouth, c'est à 100 km de Kinshasa. Il en a cure des charges de l'état.

Tshilombo n'en a que pour la jouissance. Chaque samedi, il est dans une fête de mariage. L'incorrigible était hier en Belgique au mariage de sa nièce au frais de l'état KONGO.

Pendant ce temps, à la RTNC on lisait ses ordonnances de nominations dans les entreprises publiques où 90 % de personnes nommés sont ses frères Luba Kasaïens. Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est tribal, tribaliste et tribalisé qu' il assume son Népotisme, Clientélisme et tribalisme jusqu'au bout. Et avec toutes les conséquences.

Deux consolations :

1. Honoré Ngbando Nzambo Ko Atumba dans son testament à la résistance patriotique de plaquer Tshilombo, l'individu inutile qui a trois missions :  blanchir l'occupation, endormir le peuple KONGO et faciliter la balkanisation.

2. La prophétie de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA dit clairement que les fils KONGO qui vont s'attacher aux Mingizila "Étrangers" pour vendre le KONGO ne réussiront jamais !

LA 2ÈME INDÉPENDANCE TOTALE DU KONGO ET LA SÉPARATION PÉNIBLE AVEC TOUS ÉTRANGERS MINGIZILA VENUS AU KONGO PROPHÉTISÉES DÉJÀ PAR MVULUZI TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA !

Les Prophéties du 17 Août 1922 aux Prêtres Missionnaires Catholiques venus de Kisantu lui rendre visite en prison :

Mfumu KIMBANGU a dit que : 

"Le Kongo obtiendra Sa Première et Sa Deuxième Indépendances, parce qu’il en est ainsi, c’est la Promesse et la Volonté de NZAMBI MPUNGU." (...) "Le Kongo sera complètement détruit ; 

Il y aura des Malheurs, les Gens se lamenteront auprès de NZAMBI MPUNGU. 

Les Guerres reviendront ; mais ce Chef persistera pour rester coûte que coûte au Pouvoir. 

Les Richesses du pays seront accaparées par ceux qui sont venus de l’Étranger, et qui s’amuseront avec l’Argent du Kongo comme ils le voudront. 

Les Salaires des Gens seront payés très difficilement. 

Il y aura beaucoup de Vols et de Détournements massifs des Deniers publics.

Beaucoup des Communautés religieuses oublieront NZAMBI et serviront Satan ; mais sous couvert du Nom du NZAMBI. 

Les Routes et les Entreprises seront détruites et en même temps,

Il y aura une désorganisation totale du Pays. 

L’Argent aussi perdra toute sa valeur ; mais par la force de Nzambi Mpungu, les Gens mangeront encore un peu de manière convenable.

Sachez bien, mes Paroles ne passeront pas sans que ces Choses ne se réalisent. 

• Moi, je serai emmené dans un Pays très lointain, mais je reviendrai au Kongo. 

Les Blancs me chercheront la Mort, mais ne réussiront pas.

C’est pourquoi vous devez servir NZAMBI MPUNGU réellement, et abandonner les Comportements obscurs. 

Beaucoup vont utiliser mon Nom KIMBANGU, dans la Vérité et dans le Mensonge. 

Mais vous les reconnaîtrez par les Actes de leurs Comportements. 

La Séparation avec « les Étrangers », c’est-à-dire ceux qui sont venus depuis lors (depuis la 1ère Indépendance au Kongo), sera vraiment très difficile. 

Ceux qui ont été choisis pour cette Mission (les Élus Bana Bilaka) vont à tout prix gagner par la puissance de Nzambi MPUNGU, mais en vérité avec beaucoup des souffrances.

Un Leader émergera lors de cette Séparation, c’est-à-dire celle liée à la 2ème Indépendance, pour conduire ces Événements, mais peu seulement l’écouteront et le suivront. 

Ses débuts seront très difficiles avec beaucoup des Problèmes, et il subira les Prisons ; mais il l’emportera de manière absolue par la Volonté et la Force de Nzambi Mpungu. 

C’est lui qui établira un Gouvernement qui donnera des signes forts pour la Revendication de la 2ème Indépendance. Bonheur et Louange à ceux qui s’attacheront à lui. 

Des Étrangers nomades, MINGIZILA (des Gens de la Route) se lieront d’amitié avec certains Kongolais traîtres pour rester pour toujours dans ce Pays, mais rien à faire, ils ne pourront pas réussir parce qu’il en est ainsi.

Malheur vraiment à tout Enfant du Kongo traître qui fera obstacle à cette Voie (la 2ème Indépendance), car il sera puni pour son comportement.  

C’est pourquoi, persévérez à prier NZAMBI MPUNGU sérieusement parce que le Temps viendra où la Volonté de servir le Pays habitera les Élus de cette promesse (ceux qui ont été choisis par la Volonté Divine).

Ceux qui sont venus de l’Étranger Mingizila Bakuya kuya seront chassés par la force, les Autres mourront car ils abandonneront tous leurs Avoirs. 

« Sachez-le bien, car c’est la Vérité : 

le Départ des Blancs du Kongo lors de la 1ère Indépendance se passera vraiment mieux, mais pas celui des Étrangers Mingizila (lors de la 2ème Indépendance) ». 

Quand ces Désordres (lors de la 2ième Indépendance) prendront fin, les Élus de la promesse, Bana Bilaka (ceux qui ont été choisis par la Volonté Divine pour diriger) construiront le Pays de la bonne façon après avoir établi un bon Gouvernement qui amènera la Paix au Kongo. 

Quand le Kongo sera totalement en Paix, l’Afrique aussi sera en Paix et amorcera son Développement. 

L’Homme Noir s’imposera à l’Homme Blanc, car les Pays d’Europe ne sont que des Pays pauvres.

L’homme Noir aura l’intelligence et la capacité de réaliser toutes sortes de choses.

C’est pour cela que vous devez persévérer à prier sérieusement ; vous devez bannir les comportements obscurs pour croire en NZAMBI MPUNGU et le servir véritablement dans vos cœurs. 

Sachez ceci, mes Paroles ne pourront pas s’envoler tant que tout ce que je viens de vous dire ne se soit réalisé. 

« IL FAUT AIMER SON PAYS ET LE SERVIR HONNÊTEMENT ! » 

(La prophétie de Ntumua Grand Mvuluzi Mfumu KIMBANGU Diantungunua ; le 17 Août 1922 aux prêtres catholiques venus de Kisantu lui rendre visite à la prison de Kasombo - Lubumbashi). 

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est une calamité et malédiction pour le KONGO. Il n'échappera pas à la prophétie qui le concerne.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 2 septembre 2022

Bena Mpuka : Farceur, imposteur, Traître, Collabo, Infiltré, le Josephiste Cassius Tony Bolamba vient ici expliquer tes bévues au Royaume-Uni !

Bena Mpuka : Farceur, imposteur, Traître, Collabo, Infiltré, le Josephiste Cassius Tony Bolamba vient ici expliquer tes bévues au Royaume-Uni !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1662142521691.jpg, sept. 2022

Antoine-Roger Bolamba fut un grand poète KONGO connu et reconnu. Son premier recueil de poèmes s'intitule, "Premiers essais poèmes". Il est imprimé en 1947 à Elisabethville aux éditions de l'Essor du Congo. La préface est assumée par Olivier de Bouveignes. En 1954, Roger Bolamba rencontre le poète guyannais Léon Gontran Damas en séjour de travail à Léopoldville. Il se rapproche des poètes de la négritude. Dans sa revue, "La voix du Congolais", il ne cesse de publier des Contes : L'échelle de l'araignée..... 

FB_IMG_1662142531352.jpg, sept. 2022

 Cassius Tony Bolamba prétend être son petit-fils. Seul le test ADN peut déterminer sa filiation. Wonzoy Joly Bolamba ressemble comme deux gouttes d'eau à son père Roger Antoine Bolamba et à son grand-père. Et toi donc tu as la physionomie de qui ? Pourquoi as-tu usurpé le nom de Bolamba ? A l'époque, tout imposteur se cachait. Aujourd'hui, tout imposteur s'exhibe et se vante.

FB_IMG_1662142534742.jpg, sept. 2022

Cassius Tony Bolamba, Réveil FM International va t'aider à raser les murs ! Mythomane, Farceur, Frappeur tu es bon pour le Panthéon des Fakwa. 

Cassius Tony Bolamba avec sa taille de Baba Kyungu, a le culot mais de se déclarer tout beau et injurie ma famille. Mais dis-donc, un homme ne se trouve jamais beau à moins d'être un efféminé. Un vrai homme sent le bouc. Ce sont les femmes qui se declarent belles. Un homme ne se déclare jamais beau. 

L'ancien gouverneur de l'Equateur sous Alias Kabila, qui avait fui Mbandaka avec dans le coffre de sa voiture, l'agent payeur du gouvernorat.

En octobre 2016, les députés provinciaux de la province de l’Equateur avaient accusé le fameux gouverneur Cassius Tony Bolamba d’enrichissement illicite avec des fonds destinés à la province et de «neutralisation des services de sécurité dont il refuse toute collaboration».

Ces députés demandaient des poursuites judiciaires à l’endroit du gouverneur. "Que le pouvoir central, à travers le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur et le ministre de la justice et garde des sceaux, puisse se charger de Tony Bolamba pour haute trahison », recommandait Ronsard Baende.

En 1992, Cassius Tony Bolamba a volé le passeport de Guy Bona qui était en vacances à Kinshasa pour venir en Europe.

A Londres, les Michael Benkoka Ndjoli Mbuta Songa Nzila Ikala, Daddy Likombe, Beaudoin Omar Bakalandwa, Dinois Lokumbu, Joseph Lutula, Ekofo Mbondo, John Lofulo, Mama Yvette Mboola ne s'étaient-ils pas cotiser pour lui remettre plus de 4 000 livres sterling pour aider les Fourmis Rouges, militaires de Jean-Pierre Bemba qui avaient fui Kinshasa pour Brazzaville ? Aucun Fourmi Rouge n'a perçu un seul rond de 2006 à aujourd'hui ! A Brazzaville vers le quartier 40 on a jamais vu l'ombre de Cassius Tony Bolamba.

L'Arsène Lupin vivait un édile avec une Jennyfer  que Cassius Tony Bolamba faisait croire à tout le monde qu'elle était la fille du dictateur Denis Sassou Nguesso.

Les Patriotes Résistants KONGO de Londres ont aidé Cassius Tony Bolamba dans son mariage avec Nicole, une Mauricienne... Un mariage blanc pour des papiers.

Son amour pour Sandrine Dondo, la fille du colonnel de Mobutu, qui réside place Meyser de Bruxelles est teinté d'escroquerie. Tithina, la mère de ses trois enfants est une laissée pour compte.

Cassius Tony Bolamba est un incompétent mafieux qui a vendu son âme pour s'approcher d'Alias Kabila qui a fait de lui gouverneur de l'Equateur.

Quel est le bilan de Cassius Tony Bolamba à la tête de cette province ? En échange de quoi a-t-il obtenu la gestion de cette grande province de l'Equateur ?

Sorti de l'AVC, Cassius Tony Bolamba qui devait normalement s'acquitter de toutes ses dettes à Londres, dont celle de Ma Gina Ikala, joue à la provocation. Il invective, insulte et injurie les gens de sa traîtrise, lui a rejoint la mangeoire d'Alias Kabila a-t-il des leçons à donner à qui que ce soit ?

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 31 août 2022

Bena Mpuka : Tueries, massacres et incendies à Kwamouth : Gentilly Ngombila apostrophé par le Gd Patriarche Julien Ciakudia Sr.!

Bena Mpuka : Tueries, massacres et incendies à Kwamouth : Gentilly Ngombila apostrophé par le Gd Patriarche Julien Ciakudia Sr.

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1661944381689.jpg, août 2022

Gentilly Ngombila avec sa femme Tutsie Rwandaise proche de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple KONGO,  est l'homme de Yumbi où il y a eu tueries et massacres du peuple KONGO, cité dans plusieurs rapports. Le massacreur sous Alias Joseph Kabila trône aujourd'hui comme gouverneur de la ville de Kinshasa, la capitale, sous le régime de l'imposteur-usurpateur Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Kwamouth est à 100 km de Kinshasa, le long du fleuve KONGO en face du Congo-Brazzaville. Les Yaka et Teke qui ont toujours vécu en harmonie, pourquoi les deux tribus antiques du KONGO s'entredéchirent aujourd'hui ? Qu'est-ce que qui se passe à Kwamouth ? Les vaches rwandaises et des bouviers rwandais ont disparu. Et les méthodes rwandaises de tuerie et génocide entre les Hutus et Tutsis se Kwamouthisent.

Nos compatriotes sont de Maïndombe sont des hommes et femmes pacifiques. Depuis plusieurs  décennies, les autochtones "TEKE" et les non originaires "YAKA" ont toujours vécue en paix et en  harmonie dans le territoire de Kwamouth,  situé dans la province de Maindombe.

FB_IMG_1661944387289.jpg, août 2022

Cependant, depuis le 24 juillet 2022, les autochtones "TEKE" décidèrent de chasser du territoire de Kwamouth, toutes les populations non originaires et en particulier les "YAKA".

Officiellement, le nœud du problème, c’est le refus de la communauté "YAKA" de payer auprès des chefs coutumier TEKE", des  redevances coutumières qu’ils estiment  très élevés mais aussi leurs décisions (communauté Yaka) de s’autoproclamer propriétaires des terres. Le chef Yaka et son épouse ont été tués. 

Depuis le 24 juillet à nos jours, les accrochages entre ces deux communautés ont fait  plus de 50 morts, plusieurs blessés et une centaine des maisons incendiées. 

Les  soldats rwandais camouflés en "Bouviers éleveurs" venus s’installer dans la province de Kwilu, il y a de cela quelques années, ne sont-ils pas à la manœuvre à Kwamouth ? 

En face de Maluku, coté Brazzaville, le gouvernement rwandais occupe 120.000 km2 de terre, vendu par Denis Sassou Nguesso. 

Kwamouth  n'est-il pas dans la ligne de mire de Paul Kagame, Hitler Noir ? 

Mukala de Rochereau Tabu-Ley, qui a d'ailleurs fait un enfant avec une grande dame chanteuse d'Afrisa International, Gentilly Ngobila qui s'est transformé en Ndjoku Eyobaba de triste mémoire, faisant du Djalelo et lançant des cris "Fatshi Béton" comme un perroquet, devant Philippe, roi des Belges, en juin dernier, a plusieurs tours sous sa manche.

FB_IMG_1661944392495.jpg, août 2022

La gouverneure de Maïndombe Rita Bola Dula n'est-elle pas la régie financière de Gentilly Ngobila ? N' est-ce pas Ngobila qui a imposé Rita Bola Dula à Maïndombe ? N'est-elle pas membre de l'ACP, parti satellite de Gentilly Ngobila ? Où en est-on avec l'affaire de deux passeports de la Belgo-Kongo: Rita Bola, la Belge et Mpia Mbongo, la KONGO, sont la même personne. Elle bénéficie d'une double nationalité avec un passé sulfureux à Liège en Belgique. 

BUTEMBO-BENI-YUMBI ont été exclus de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Kwamouth est-il déjà programmé parmi les territoires qui seront exclus de l'élection de 2023 ?

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International 

L'interpellation du Gd Patriarche Julien CIAKUDIA au massacreur de Yumbi, ami-ami de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est sans équivoque :  

Mr le  Gouverneur GENTILLY NGOBILA

de et à 

KINSHASA

Cfr. SITUATION SECURITAIRE DE KWAMOUTH ENTRE TRIBUS / ETHNIES TEKE & YAKA

Camarade,

Pourquoi votre silence de mort sur ce qui se passe présentement entre nos frères Congolais Yaka et Teke dans le MAINDOMBE, cette partie strategique du pays a la frontière directe de la capitale KINSHASA où vous avez été Gouverneur de province du temps  de la crise semblable de YUMBI ? 

Où sont passés les vaches et leurs bergers venus du lointain Rwanda pays agresseur,  Occupant et pilleur de la RDC ?

Camarade Gouverneur de Kinshasa et ancien Gouverneur de Maindombe, 

Votre silence de mort dans cette nouvelle crise a Kwamouth pose problème.

Quel type de rapports entretenez-vous avec nos agresseurs envahisseurs tutsis-rwandais ?

 Que preparent-ils en ce moment aux frontières de l'autre côté du fleuve Congo au Congo Brazzaville où ils ont acquis autant de terre en face de notre capitale KINSHASA?

Merci d'être sincère avec moi et de me répondre succinctement afin de satisfaire aux inquiétudes de Patriotes Combattants resistants Congolais sur ce sujet pressant qui concerne notre intégrité territoriale, notre sécurité et notre stabilité.

Il y a urgence,  

Patriotiquement votre !

Londres , Le 30.08.2022 

Prof. Rev. Julien CIAKUDIA Sr 

Le Grand Patriarche de Londres DEGAULE CONGOLAIS Leader Charismatique de la résistance patriotique Congolaise mondiale PN/UPR

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Bena Mpuka : Du rififi à Kwamouth de Jean-Paul Ilopi !

Bena Mpuka : Du rififi à Kwamouth de Jean-Paul Ilopi !

FB_IMG_1661942706989.jpg, août 2022

Il est le premier d'avoir alerté sur Kwamouth. Jean-Paul Ilopi connaît mieux les coins et recoins de Maïndombe pour y avoir souvent séjourné. L'ancien directeur d'antenne de Réveil FM relate avec la dextérité ce qui se passe à Kwamouth. 

Les affrontements ethniques entre les autochtones Teke et leurs voisins Yaka dans le territoire de Kwamouth  ont fait plus ou moins 40 morts depuis leur début. Dans un passé récent, on a déploré plusieurs blessés et 7 morts dans une attaque de supposés guérilléros Yaka contre deux villages Teke. Et il y a quelque temps, on a annoncé des turbulences guerrières entre ces deux peuples, qui se regardent depuis un bout de temps en chiens de faïence, à Masia-Kwa, une agglomération située à plus ou moins 50 Km en amont de Kwamouth, et à la même distance en aval de Mushie. Et on parle même du meurtre du chef de ce village par les assaillants. Par ailleurs, des esprits lucides commencent à se poser des questions sur la vraie identité et sur la réelle motivation de ces envahisseurs qui n'hésitent pas à mettre la pagaille de cette contrée généralement paisible et hospitalière, dans le chef de faire déguerpir la population autochtone de sa tanière.

Mais ce que d'aucuns ne comprennent vraiment pas, c'est le laxisme des autorités publiques de la RDC, tant provinciales que nationales, dans la résolution de ce louche conflit. Comment peut-on laisser pourrir pendant un si long moment une situation aussi délétère, motif d'une vive insécurité à la porte de Kinshasa ? Se demande-t-on sur place sur place à Kwamouth en particulier, et dans le Maindombe en général. 

FB_IMG_1661942714801.jpg, août 2022

La panique monte tellement au créneau dans cette cité stratégique, située à plus ou moins 100 Km de Kinshasa, au confluent de la rivière Kwa et du Fleuve Congo, en face du Congo-Brazzaville, qu'elle se vide déjà de sa population, qui craint d'être victime de ces belliqueux conquistadors qui perpètrent leurs forfaits en toute quiétude et en toute impunité. 

Les observateurs géostratégiques craignent même la contagion du syndrome de Yumbi, une cité riveraine située non loin de " Kwaro Malela " sur le Fleuve Congo, où il n'y a pas longtemps, deux tribus frères-enemis, les Nunu et les Tende, s'étaient faits Boum-Boum, pendant qu'un de leurs était le "gouv" de la province du Maindombe. 

Pendant ce temps, que font ces hommes et ces femmes qui gouvernent la RDC, notamment Mme Rita Bola, la nouvelle gouverneure de la province du Maindombe, qui a le territoire de Kwamouth dans sa juridiction administrative, pour y remettre de l'ordre  ? Apparemment, rien de solide n'est fait pour mettre au plus vite un terme à cette situation qui frise l'insurrection, et qui risque de se muer à une rébellion, si on n'y prend pas à temps garde, au regard du temps que cela a pris. 

FB_IMG_1661942720563.jpg, août 2022

Cette inertie est d'autant plus coupable pour le fait que Kwamouth est le passage obligé de toutes les embarcations venant du Congo profond pour desservir Kinshasa en denrées alimentaires, que ce soit du coté fleuve Congo et ses affluents, que de celui de la rivière Kwa, avec ses grands confluents comme les rivières M'fimi, Lukunie, Kasaï, Kwilu, Kwango, voire même le lac Maindombe. Et vice-versa ! 

En tout cas, une déstabilisation sécuritaire de ce carrefour fluvial équivaudrait tout simplement à l'asphyxie de la tentaculaire ville de Kinshasa.  En effet, ce territoire, qui fait frontière avec la Ville-Province de Kinshasa au niveau de la  rivière Maindombe, dans la commune de Maluku, à son embouchure sur le chenal du fleuve Congo, est une vraie soupape alimentaire pour la capitale de la RDC.

N'étant pas habitués à ce genre de scénarios macabres qui sentent le roussi, les originaires et les habitants de ce territoire, voire ceux de la province de Maindombe, pensent de plus en plus qu'il y aurait anguille sous roche.

Foi de Jean-Paul Brigode Ilopi Bokanga.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 30 août 2022

Bena Mpuka : Le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix n'a ni des Ennemis ni Opposants KONGO !

Bena Mpuka :  Le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix n'a ni des Ennemis ni Opposants KONGO !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1661880217279.jpg, août 2022

Que les partisans de Denis Mukwege s'apaisent. Le prix Nobel de la paix 2018 n'a ni des ennemis ni opposants KONGO.

Mais des ennemis et opposants, il en aura s'il se fait catapulter par ses parrains à la tête du KONGO.

Jusque là, le Rapport Mapping continu de dormir dans les tiroirs onusiens. Et le tribunal pénal international pour le KONGO est un Arlésien, tout le monde en parle mais personne ne voit jamais rien venir.

Avec son prix Nobel de la paix, Denis Mukwege a toutes les portes ouvertes de grands palais mondiaux. Cette accessibilité, il ne l'aura jamais en tant que président de la République.

Desmond Tutu, prix Nobel de la paix 1984, avait contribué à la mise à mort de l'apartheid en Afrique du Sud et la libération de Mandela.

Mais le prix Nobel de la paix de Denis Mukwege n'a pas encore produit ses fruits au KONGO. Les agressions, invasions et occupations des Ougandais-Burundais-Rwandais continuent de plus belle. Bunangana est occupé par les M23-Pro-Rwanda déjà plus de deux mois.

Denis Mukwege est écouté par tous les DÉCIDEURS MONDIAUX QUI SONT SES PARRAINS. AU KONGO, L'IMPUNITÉ ATAVIQUE DES CRIMINELS, SEIGNEURS DE GUERRE ET SANGUINAIRES EST CRIMINELLE. 

POURQUOI CES FAMEUX DÉCIDEURS N'ARRIVENT PAS À DONNER À DENIS MUKWEGE LE RAPPORT MAPPING ET LE TRIBUNAL PÉNAL INTERNATIONAL POUR LE KONGO ?

S'IL VEUT DEVENIR PRÉSIDENT DU KONGO, DENIS MUKWEGE DOIT GAGNER L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE. SA LÉGITIMITÉ DOIT PROVENIR DU SOUVERAIN PRIMAIRE KONGO ET NON DU PARACHUTAGE DE SES PARRAINS OCCIDENTAUX.

Aller à la présidentielle, sans avoir ressuscité le Rapport Mapping ni mis en place le tribunal pénal international pour le KONGO, serait un échec pour Denis Mukwege.

Si  Denis Mukwege n'a rien obtenu de ses parrains du Rapport Mapping ni le tribunal pénal international pour le KONGO, qu'est-ce qui nous prouve qu'il réussira en tant que président ?

Denis Mukwege a une équipe qui mérite d'être remanié pour obtenir des résultats.

Des questions demeurent toujours pendantes : L'hôpital de Panzi est-il l'œuvre de Denis Mukwege seul ? Panzi appartient-il à la CEPAC- 8ème Communauté de L'ECC ou à Denis Mukwege et sa famille ? Quel est le bilan de Panzi dans la réparation des femmes violées ? Combien des femmes violées réparées ? 

Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege n'a pas des ennemis ni des opposants.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 2 de 297 -