Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Freddy Mulongo

Journaliste engagé attaché au respect des droits humains.

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 14 novembre 2020

RDC: A force des trahisons contre le peuple congolais, bientôt Udps-Palu même destin!

RDC: A force des trahisons et traîtrises contre le peuple congolais, bientôt Udps-Palu même destin!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Udps-Palu.jpg, nov. 2020

Des manifestations à Kinshasa, pour demander l'expulsion de Vincent Karega, ambassadeur Rwandais qui a nié le massacre de plus d’un millier de pCongolais à Kasika, dans la province du Sud-Kivu, le 24 août 1998, a été réprimé dans le sang avec des arrestations. Et Fayulu qui a organisé une marche pour Minembwe, le 14 octorbre dernier a vu ses pneus crevés par baïonnettes. Fiasco de l'Udps.

freddy-mulongo-udps-paluLa marche autorisé de l'Udps-Parti Etat pour soutenir la Kermesse tshilombienne est un multi-fiasco. Le régime Udps-FCC qui a toujours refusé des manifestations pacifiques pour l'intérêt général de la Nation congolaise: Manifestation pour l'expulsion de l'ambassadeur Rwanda Vincent Karega. Le fameux négationniste qui a nié le massacre de plus d'un millier de Congolais à Kasika, avec l'outrecuidance de réclamer les tombes  de victimes, a été réprimé dans le sang à Kinshasa , avec plusieurs arrestations des activistes. Le président élu, Martin Fayulu a organisé une marche pacifique pour Minembwe, le 14 octobre dernier, sa jeep Toyota a eu 3 pneus crevés avec des baïonnettes de policiers envoyés par Tshilombo.
freddy-mulongo-udps-palu-1Et l'Udps s'auto-octroi une autorisation de manifester que l'on refuse aux autres. Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes vont parler de l'Etat de droit. La centaine des Udpsiens qui ont marché, montre à l'opinion nationale et internationale, que les deux ans au pouvoir usurpé, l'Udps s'est grillé. Le vol par Tshilombo du destin du peuple congolais ne passe pas. Son deal avec Alias Kabila pour enfariner le souverain primaire, l'Udps le paye déjà et c'est ne que le début. L'Udps a le même destin que le Palu de Gizenga, qui est déjà dans la poubelle de l'histoire. 

 Kabund @kabund_jmkkrock Les manifestants de la marche d'aujourd'hui ont soutenu les consultations initiées par le PR. Ils ont tourné sept fois le palais du peuple. A l'instar du mur de Jerico...le message est clair. Donc, la dissolution reste une option irréversible si les lignes ne bougeaient pas.

 Freddy Mulongo @FreddyMulongo #BenaMpuka Mort de rire ! Ils étaient combien les Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes qui ont marché aujourd'hui et fait 7 tours du palais du peuple ? Lorsque @MartinFayulu le 14 octobre dernier a voulu marcher pour MINEMBWE, la police a crevé ses pneus.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi #RDC: Looool donc @Kabund_jmkkrock affirme avoir fait avec ses petits camarades 7 fois le tour du palais du peuple aujourd’hui, à l’instar du mur de #Jericho...et a t-il sonné de la trompette, le mur s’est effondré? #LibomaEzaVolonté

Image

 Ir Arnold Pombo Kayiba @ArnoldTechno Attendons un peu peut être la semaine prochaine

 Georges Fundji @GeorgesFundji Ça se fera peut-être la nuit. Attendons voir, lol

 Michael GUHANIKA @MichaelGuhanika

Image

 DIDO NDOKO @DidoNdoko C'est ça la procédure prescrite et les conditions requises par la constitution pour aboutir à la dissolution ? Je pense que vous devriez faire une relecture plus savante de l'article 148 de notre constitution.

 Fidji Kifufu @fidjikifufu Si les lignes ne bougeaient pas...J'aime bien la comédie de certains politiques congolais. je n'ai pas de passeport depuis six mois, et je souffre pour aider mes enfants au pays.

 Jean-Bedel Mande @bedelmande Laissez cette décision à la seule discrétion du président de la république après consultation avec avec les autres institutions du pays.

 Carrel N. @niacarrel L'orgueilleux, aveugle de @kabund_jmkkrock pour lui-même, ne voit les autres qu'avec des yeux chassieux.....@VitalKamerhe1 @Mag122006 @KamusakyJossar1 @ngoyikasanji1 @Bibishe6 @JacquelineMputu @Bmueka @YNdjoli @mahanguHM @tresortk1 @DieuWedi1 @Cartesien243 @PapyNP

 His Magesty Dieudonné AGOUMOUSSE NTAMBWE-NTAMBWE À l'occasion de cette journée soi-disant de soutenir le chaos organisé par Mr Tshilombo.Une des plus honteuses campagnes de soutiens jamais entreprises au Congo est lancée afin d'endormir la population à la gravité de situation.Le plus important ne devrait pas être le populisme

 Raymond Cadet Kienga @RKienga Pure distraction en vertu de quoi allez vous dissoudre le parlement vous jouez au feu.

 TUTU Ramazani Martin @ramsdetutu1 Tu te rends compte que les lignes ne vont pas bouger. Ahahahahah

 Bryan Sangara @LaurientB va te branler pauvre con ,32ans de lutte pour ça??? honte aux créateurs de L'UDPS. 3ans seulement vs videz toutes les caisse. qu'avez vs fait pour le peuple apart vos embrouilles avec le FCC . va te masturber nde musala oyebi connard

 Maxime Lokela @LokelaMaxime n'est plus le sauveur de l'udps ? Personne ne vous croit .

 Monga Joseph @MongaJoseph7 Tu rêve monsieur et vous aussi vous risquez de tout perdre

 Arnold diva @Arnold05914186 Dissolution oui Avez-vous Gagné les élections ?

 Manuella Tshiela @ManuellaTshiela Tala ndenge okondi oyindi likolo ya motema mabe. Fatshi ako dissoudre assemblée sur base de quelle loie?

Image

 Philippe W. Bosondjo @BosondjoW Il n'a plus la santé du 1er vice president

 Hervé Muluba Kazala @HerveMuluba Yo te mutu olobaki oyo ako loba mabe ya Fcc yebisa te aza "Ndoki"?... Ndoki

 Kibungusu @kibungusualvin Oza liboma

 Don_armateo @badianga Et les drogues durent que tu prends restent une solution tant que tu auras décidé de planer...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: 680.000 dollars/mois pour Alias Kabila, Tshilombo et les Bena Mpuka KO debout?

RDC: 680.000 dollars/mois pour Alias Kabila, Tshilombo et les Bena Mpuka KO debout?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 4120.jpg, nov. 2020

Le pouvoir de Tshilombo est issu d'un deal contre le peuple congolais, avec Alias Kabila qui l'a nommé. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle au Congo. Il voulait marcher sur tapis rouge et que l'on appelle "Président". Deux ans après sa nomination électorale, le pantin marionnette Tshilombo se chamaillent avec Alias Kabila de leur fraude. Ils deviennent des rivaux !

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-412

Le Congolais vit avec -1 dollar par jour. La paupérisation et chosification de notre peuple ne sont plus à démontrer. Depuis la nomination électorale de Tshilombo, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui avait concocté la loi pour les anciens chefs d'Etat sur mesure, une loi hors paire d'impunité, pour Alias Kabila, le même "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi est conseiller occulte de Tshilombo, voleur de destin de tout un peuple. Les  Bena Mpuka complotent contre la République. Le salaire de 680.000 dollars que perçoit Alias Kabila par mois est inscrit dans la loi des anciens chef d'Etat de "Momo" Modeste Mutinga Mutshiyayi.  Nommé par Alias Kabila comme Rapporteur au Sénat, après sa présidence calamiteuse de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) devenue "Étouffoir des libertés", "Momo" Modeste Mutinga dans ses fourberies et roublardises légendaires a concocté une loi pour rendre l'ascenseur à son bienfaiteur. Alias kabila a 680 000 dollars par mois et jouit d'une impunité pénale hors paire. La loi "Momo" Modeste Mutinga du Sénat est une loi de l'impunité pour Alias Kabila ! 

Pourquoi parles de salaire de 680.000 dollars par mois, seulement aujourd'hui. Alors que cela fait 2 ans, que Tshilombo est bénéficiaire d'une Nomination électorale ? Quel est le salaire de Tshilombo ? Puisque sa présidence usurpée vient de dépasser de 14.000% le budget de 2019 ? Tshilombo a-t-il déclaré son patrimoine ? On sait tous que l'individu ancien pizzaïolo a vécu des aides sociales belges durant 30 ans. Pourquoi Tshilombo n'a jamais remis en cause le salaire exorbitant accordé par son frère de tribu "Momo" Modeste Mutinga  Mutuishayi ? Deux raisons sautent à nos yeux:

-Primo: le pouvoir de Tshilombo est issu d'un deal. Il n'a jamais gagné l'élection présidentielle. Il est un petit président nommé donc sans aucun pouvoir. 

-Secundo: Cupide, l'individu qui est arrivé au pouvoir par "coop" n'avait rien. 30 des aides sociales belges ça use. Remettre en cause cette somme pharaonique de 68.000 dollars d'Alias Kabila, c'est couper l'arbre sur lequel on est assis. Tshilombo n'a rien en arrivant au pouvoir par fraude et tricherie. Son seul bagage, c'est le fameux nom de son putatif de père: "Tshisekedi" ! Donc il doit pouvoir se remplir des poches. Pour un checkuleur, c'est une aubaine. Le frappeur a frappé jusqu'à atteindre 14.000% dans le budget de la présidence. C'est plus qu'une gabegie financière. C'est du détournement des deniers publics. C'est une distraction de soulever le salaire de 68.000 dollars par mois accordé au Sénateur à vie, Alias Kabila. Tshilombo en est le premier bénéficiaire. 

00masoko-1

Nous avons connu "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, habitant à la frontière de la Commune de Ngaba-Makala dans la parcelle familiale. Habitué aux "Mayi Ya Mabulu", vivant dans une crasse qui ne disait pas son nom...Lui qui n'avait rien reçu du Maréchal Mobutu et sous M'zée laurent-Désiré Kabila, Michel Lady Luya du Palmarès n'avait pas hésité de l'enfermer dans le coffre de sa voiture à cause de l'Affaire Casprom...C'est un "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi calculateur qui sniffe sa chance avec Alias Kabila. Un Kadogo venu au Congo en 1997, avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière. Ma résidence à la Gombe était voisine du bureau du facilitateur du dialogue Inter-Congolais: Ketumile Masiré, l'ancien président du Botswana. En tant fondateur de Réveil FM, j'ai eu mon invitation pour le dialogue Intercongolais de Sun -City sans faire la demande. je n'y suis jamais allé. Par contre, je suis parmi les les 5 journalistes ont écrit la lettre de recommandation pour "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi afin qu'il obtienne son invitation. C'était dans le cadre de Fopromédia. 

Une fois nommé président de la Haute Autorité des Médias (HAM), après le dialogue Intercongolais de Sun-City, le premier média à Kinshasa, que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a suspendu, c'est Réveil FM 105. 4 Mhz. Au départ j'ai rigolé et par après j'ai compris la dangerosité cet individu ingrat au passé sombre, gendarme de Mobutu, un mouton noir dans la presse congolaise qui n'a été qu'un profito-situationniste. Il sait ma réaction et ce que je lui ai fait. 

"Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants lors de l'élection Louis Michel 2006. Il s'est même permis d'annuler un débat démocratique inscrite dans la Constitution de la transition qui devait opposer , deux candidats en lice: Jean-Pierre Bemba et Alias Kabila. 

Nommé Rapporteur au Sénat, le grand requin "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi n'a fait que rendre l'ascenseur à celui qui avait fait de faire de lui quelqu'un. Il roulait carrosse, s'est acheté des villas et a même une station d'essence vers N'sele. 

Votée 6 mois avant les élections de 2018, la  loi  "Momo" Modeste Mutinga est une blanchisserie et prime contre l'impunité pour Alias Kabila. Le barbu de Kingakati bénéficie des émoluments de 680 000 dollars par moi à vie ! Alias Kabila  bénéficie des plusieurs sécurités - pénale - physique et financière qu'aucun autre Congolais n'a bénéficié. Combien coûte la retraite du président Français, Américains, Chinois ? Même la Chancelière Allemande n'arrive pas à cette somme. Alias Kabila a 680 mille dollars par mois et à vie, alors que le Congolais vit avec -1 par jour. 

Les Sénateurs godillots et corrompus comme "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui ont voté les articles de loi scélérate n'ont que faire des intérêts du peuple congolais. C'est la première loi à abolir à la "Libération". Chaque Président de la République de la RDC devra répondre de ses actes pendant son mandat.

Que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi soit devenu le conseiller occulte d'Angwalima Tshilombo par coterie tribale, cela ne nous étonne pas. Mutinga est une girouette qui tourne au gré du vent. Homme des coups bas, il est versatile comme un tourniquet du métro. 

Il est bizarre, souvent ce sont des personnes qui ont galéré dans leurs vies de chien, qui soutiennent des atroces dictatures. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 novembre 2020

Tripartite: Fayulu (Elu-Le Bon), Tshilombo (Nommé-Le Roublard) et JoKa (Le Truand)!

Tripartite: Fayulu (Elu-Le Bon), Tshilombo (Nommé-Le Roublard) et JoKa (Le Truand)!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mafa K.jpg, nov. 2020

Crise de légitimité clignote en rouge en RDC. Les évêques de la CENCO se sont entretenus avec Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur du destin du peuple congolais par fourberies et roublardises; Alias Kabila le truand et Martin Fayulu, président élu, victime de hold-up, le bon et pacifique. Une tripartite se prépare pour mettre sur la table:les deux brigands de la République et Fayulu.

freddy-mulongo-mafa-a

Tshilombo le voleur de destin du peuple congolais est le problème du Congo. Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba avec ses fanatiques écervelés et lobomotisés veulent nous faire croire qu'il est là solution, alors que c'est lui  le problème et il est dangereux pour la République. Tshilombo doit dire à la Nation clairement si oui ou non il a signé ce fameux deal contre le peuple congolais avec pour parrains- témoins trois chefs d'Etat africains: Abdel Fattah Al Sissi, président de l'Egypte, Uhuru Kenyatta du Kenya et Cyril Ramaphosa de l'Afrique du sud. De deux, Tshilombo doit clairement dire  si oui ou non il veut rompre avec Alias Kabila. Il faut qu'il soit clair. 

Les consultations Tshilombiennes ressemblent de plus en plus  à une  kermesse des opportunistes et quémandeurs de postes politiques. Il risque de recevoir les Bambino de l'école maternelle voire même des filles de joie de Kinshasa. Tshilombo a du temps à perdre et il fait perdre du temps au pays. Ce faussaire-checkuleur n'a pas été préparé à des hautes fonctions, son Fufu Bukula Bwa Nseka lui suffit amplement. Ses neurones sont incapables de tenir 15 minutes de discussion soutenue. 

freddy-mulongo-mafa-k
freddy-mulongo-mafa-u

Une tripartite se prépare pour par la CENCO pour une rencontre entre : Trois présidents en République démocratique du Congo : Martin Fayulu (Président Élu-Le Bon et Victime du hold-up électoral), Tshilombo (Président Nommé-La Brute-Voleur de destin du peuple congolais et Bénéficiaire d'une Nomination Électorale) et Alias Kabila (Le Truand et Nominateur de Tshilombo en lieu et place de Martin Fayulu, vainqueur  de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018) !

Les consultations Tshilombiennes ressemblent à une kermesse des opportunistes quémandeurs de postes politiques. 

 Kongo Monene @KongoMonene Et cette fois-ci Messeigneurs @CencoRdc @CENCO__RDC @TataCardinal , revenons fermement vers nos fondamentaux catholiques. En effet, la vérité seule sauvera le pays, et du mal ne viendra pas le bien. Le nouveau théâtre de verdure du Mont Ngaliema ne produira rien pour le peuple.

 Rodriguez kabala @RodriguezKabala La légitimité est vidée de sa substance par la révision de la constitution en remettant l'élection du Président à un tour au lieu de 2 qui permettait que le Président soit élu avec plus de 50%. Cherchons d'autres arguments pour vivre politiquement.

  Jean-Marc KABUNDA @JeanmarcKabunda Le ciel socio politique de notre pays est très nuageux, la crise de légitimité est là, il est plus que temps de la résoudre. Le plan de sortie de crise est l’unique solution pour nous sortir de ce trou. Le changement aujourd’hui s’appelle Martin Fayulu dixit notre frère !

Image

 Jeune Pato @OnombePaul1960 Un dialogue autour d'un médiateur neutre, oui. Pas des bêtises qui se déroule au palais de la nation. Félix Tshisekedi est entrain de créer une diversion pour avoir un moyen de pression sur le fermier de Kingakati. L'union sacrée ne se fait pas autour d'un individu.

Image

 Justin Bidiaku @JBidiaku Tant que monsieur Felix ne se rendra pas compte de son implication et la conséquence de celle-ci dans l'actuelle crise, ces tralala ne vont rien résoudre.

 Ben Lumbwa @BenLumbwa Je valide le plan de sortie de crise est là avec le président ÉLU PAR DIEU ET PAR LES PEUPLES CONGOLAIS. Mettez ce plan en résolution pour engager la sortie de légitimité dans notre pays.

 Chikito incognito @incognitoch57 La vérité est têtue frérot et le temps est le meilleur allié de cette dernière.Quoi que vous fassiez,que vous ne reculiez ou pas,l’histoire ne retiendra qu’une chose que : Fasthi est un recéleur et un dealeur des élections.Deux ans après ! Rien ne fonctionne.

 Bob Mbemba Basaula @BobMbemba PRÉSIDENT élu, gardez Vtre posit° de fermeté car F. Tshisekedi souhaite avoir les béquilles alors il utilise la CENCO pr vs avoir à son environnement immédiat mais il ne pense pas loin, si pas vs prendre en OTAGE c-à-d prendre l'ensemble de l'opposit° en otage.

 Matondo Jonathan @MatondoJonatha4 C'est une bonne chose le problème qui bloque notre pays a se développer c'est le non respect des choix des électeurs d'où pr le résoudre ça il faut réparé ttes les voies qui ns amène là. 

Le 3 mars 2019, nous écrivions cet article qui reste d'actualité

Trois présidents en RDC: Fayulu (Le Bon), Tshilombo (La Brute) et Alias Kabila (Le Truand) !

Martin Fayulu, Président élu du peuple congolais

C'est un western que nous aimons regarder:"Le Bon, la Brute, le Truand". Le film de Sergio Leone est sorti sur les écrans le 23 décembre 1966. Clint Eastwood interprète Le Bon. Son personnage est désigné par le surnom Blondin. A aucun moment son vrai nom n'est prononcé. Lee Van Cleef interprète le rà´le de La Brute, un mercenaire insensible, n'a pas d'à¢me et sans pitié qui s'appelle dans les versions italienne et française Sentenza, nom devenu dans la version américaine Angel Eyes ("œ’il d'ange"). Eli Wallach interprète le rà´le de Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez, une créature toute instinctive, un bà¢tard et un vagabond." ! Dans le western, c'est souvent dans un cimetière que l'on retrouve le butin caché et le partage se fait à  coups de revolvers !

En République démocratique du Congo, un western se joue entre trois présidents sur fond de crise de légitimité post-électoral.

1. Martin Fayulu, Le Bon...Président élu du peuple congolais

C'est Martin Fayulu, qui a été élu avec 62% lors de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il est le véritable président de la République démocratique du Congo. Extrêmement populaire, plus populaire que Mobutu-Tshisekedi réunis et face à  une classe politique des corrompus toxiques, profito-situationnistes, mangeurs à  tous les rà¢teliers, mangercrates, politicailleurs ventriotes...Martin Fayulu sort du lot. Il est simple, constant, intègre et déterminé. Il ne là¢che rien d'où son surnom de "Soldat du peuple". Profondément chrétien, il refuse de faire couler le sang du peuple congolais pour arracher son imperium. Il se bat pacifiquement sans aucune violence !

L'homme le plus populaire de la RDC: Martin Fayulu

Martin Fayulu a catégoriquement refusé de négocier les résultats électoraux avec Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Joseph Kabila. La légitimité de Martin Fayulu provient du peuple congolais. Cette légitimité est au dessus de la fameuse cour constitutionnelle corrompue et inféodée d'Alias Kabila. La démocratie, c'est le respect des principes ! On ne peut pas crucifier la vérité. Martin Fayulu se bat pour la vérité des urnes. On ne peut pas parler de démocratie, de l'Etat de droit sans vérité des urnes. Pour parler et agir au nom du peuple, il faut avoir la LÉGITIMITÉ. Aucun candidat de l'élection présidentielle n'a eu cette élection sauf Martin Fayulu.

2. Félix Tshilombo, la Brute...pseudo-président nommé

Putschiste, Monsieur 15% est la malédiction pour la République démocratique du Congo. Roublard, fourbe, collabo, traître Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe a bradé le nom de Tshisekedi. L'imposteur et usurpateur, il est le pantin, vassal, marionnette et valet d'Alias Kabila. Illégitime, il a été nommé par ce dernier qui en a fait un petit pseudo-président étiquette et protocolaire. Dans un pays sous occupation, pour mieux piller ses ressources, on choisit soit d'être le Maréchal Pétain, collabo d'Adolphe Hitler, ancien chef du régime collaborationniste et antisémite de Vichy (juillet 1940-aoà»t 1944), ce maréchal condamné à  mort et frappé d`indignité nationale en mars 1945, puis détenu sur l`île d`Yeu ou d'être le Général De Gaulle qui fait le choix de la France Libre grà¢ce à  son appel à  la résistance du 18 juin 1940. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est le Maréchal Pétain Congolais. Le sans neurone, Félix Tshilombo a déjà  oublié les morts entre Lendu et Hema dans l'Ituri, les égorgés de Beni, Butembo, Lubero, les massacres dans les deux Kivu, les viols de nos femmes, mères et filles, le prix Nobel de la paix au Dr. Denis Mukwege est là  pour en témoigner. Tshilombo a déjà  oublié le massacre des adeptes de Bundu dia Kongo dans le Kongo-Central et du pasteur Joseph Mukungubila à  Kinshasa et Lubumbashi, il a oublié les membres de l'UDPS calcinés dans la permanence du parti à  Limeté, il a déjà  oublié le génocide du Kasaï cautionné et non dénoncé par les Kasaïens du régime d'Alias Kabila et les morts dans le rang des chrétiens à  Kinshasa pendant les marches des chrétiens. Avec plus de 12 millions des morts, des crimes de génocide, pillages des ressources...Gourou des Talibans, Fachos, Nazis, Ethnotribalistes et TribaloEthniques qui injurient tout le monde y compris des journalistes étrangers qui remettent en cause son imposture.

Félix Tshilombo a quémandé à  genou le pouvoir chez Alias Kabila

Après s'être agenouillé et pleuré de toutes ses larmes lorsqu'Alias Kabila lui a signifié qu'après mille réflexions, c'est à  lui qu'il a décidé de lui donner le pouvoir, Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe a signé un accord avec celui qui l'a nommé. Dans cet accord, d'après le journal zambien "Zambian Observer" qui a publié une partie de cet odieux accord. Félix Tshilombo s'est engagé de ne pas poursuivre ni Alias Kabila ni aucun apparatchik, baron, Mammouth Joséphiste qui ont dirigé et commis des crimes durant les 19 ans que le Kadogo a été catapulté sur le trà´ne du Congo par la mafia internationale. Or le peuple congolais est allé aux élections pour un dégagisme. Le peuple congolais exige la convocation d'un tribunal équivalent à  celui de Nuremberg pour des crimes sur son sol ! Félix Tshilombo en volant la victoire de Martin Fayulu par un deal honteux fait capoter le rêve et l'espoir du peuple congolais. Culotté, Tshilombo va chercher la légitimité à  l'extérieur du Congo. Il a honte de citer Martin Fayulu, qu'il appelle désormais "Opposant"! Dans ses mensonges éhontés, il a le toupet de déclarer qu'il a été élu alors que ce faussaire est un sujet nommé. La légitimité vient du peuple congolais. Voleur des voix du peuple, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est entré par la petite fenêtre de l'histoire. On s'imagine déjà  comment cette histoire va se terminer. Félix Tshilombo est le masque d'Alias Kabila

3. Alias Kabila, le Truand...le réel Président de la RDC

Victor Hugo:"Les penseurs sont plus utiles que les soldats ; par l'épée on discipline, mais par l'idée on civilise" ! Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe qui prend pour un Rangers Raptor adepte de l'esbroufe, de la tricherie, du mensonge et du vol des voix du peuple congolais risque d'être surpris par celui qui l'a nommé et fait de lui petit pseudo-président. Pousser par ses partisans Félix Tshilombo prend de plus en plus conscience qu'il doit dékabiliser pour devenir crédible même sans légitimité. Or Alias Kabila n'est pas un enfant de chœ“ur, il est un tueur froid ! Taiseux, les dix huit ans passés à  la tête de la RDC, l'homme en est sorti multi-milliardaire et pleins des réseaux mafieux. Sa force avoir récupéré tous les dinosaures Mobutistes et les avoir mués en Mammouths Joséphistes. Les Mobutistes sont prêts pour le pouvoir. Arrivée au Congo en 1997, sans un clou, avec une kalachnikov en bandoulière et des bottes de jardinier, le kadogo a de la bouteille ! En le nommant et signer un accord odieux à  Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, Alias Kabila espérait un gouvernement de coalition FCC-UDPS-CACH. A l'allure où vont les choses, c'est un gouvernement de cohabitation qui va arriver...! La guerre, c'est toujours la confrontation des volontés !

La vieille voiture du Maréchal Mobutu conduite par Alias Kabila pour terroriser Félix Tshilombo

Alias Kabila a quitté le "Pouvoir" sans avoir élucidé l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Pendant 18 ans, le procès Eddy Kapend et les présumés assassins de LDK n'a pas abouti. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe devient un habitué de la parjure. Après avoir parjuré sa signature à  Genève, menti au peuple congolais que c'était sa base de l'Udps qui l'avait déconseillé, le faussaire n'a jamais dit à  sa base qu'il a été nommé après un accord avec Alias Kabila. Voler n'est pas bon ! A force de voler on finit toujours par se faire prendre.

sans légitimité, il est difficile, voire impossible de gouverner une République. Félix Tshilombo voleur des voix du peuple congolais croit bà¢tir l'Etat de droit après son vol. La vérité des urnes est l'étape consécutive de l'Etat de droit. Sans vérité des urnes pas de légitimité et pas de démocratie. Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe est illégitime. Il demeure un petit pseudo-président nommé.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: La "Reine" et ses "Abeillauds" dépassent de 14.000% le budget de la présidence!

RDC: La présidence usurpée de Tshilombo dépasse son budget de 14.000%!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 610.jpg, nov. 2020

Gabegie financière et détournement des deniers publics sont les mamelles que s'abreuvent la présidence usurpée de Tshilombo. C'est Ali Baba et ses 40 voleurs. La "Reine" et ses "Abeillauds" dépassent de 14 000% du budget de la présidence, ce que dénoncent des députés nationaux, après le rapport du projet de loi de reddition des comptes exercice 2019, par le ministère de finances Sele Yala Ghuli.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-46

La République démocratique du Congo est une vache pour un prétendu "Mwana Ya Mboka fils d'Etienne Tshisekedi". Tshilombo pille le Congo, au même titre que les multinationaux et pays voisins prédateurs-receleurs de nos ressources. Mission de Tshilombo: accéder au pouvoir de manière frauduleuse par un hold-up électoral et piller les caisses de l'Etat. Les députés viennent de dénoncer le dépassement du budget de sa présidence usurpée de 14.000%.  Le rapport du projet de loi de reddition des comptes exercice 2019, par le ministère de finances Sele Yala Ghuli, à l'Assemblée nationale, est sans appel: 14.000% de dépassement du bugdet à la présidence usurpée. Du jamais vu. Des dépassements allant jusqu’à 14000% », s’exclament les élus nationaux. Ces derniers veulent diligenter une commission d’enquête. Que fait cette présidence de la RDC pour dépasser son budget ? Pendant ce temps, les fonctionnaires sont impayés, l'école gratuite un vrai fiasco, la situation politique est cahoteuse...Que des crises enchevêtrées. Le checkuleurs et ses frappeurs de Bruxelles sont entrain de liquider le pays.

 

Sur les réseaux sociaux, les réactions fusent de partout et la désapprobation est unanime sauf chez les Talibans et Bena Mpuka. l

 Berry MUEKATONE @Bmueka On nous parle des dépassements allant jusqu'à 14000% de la présidence, n'ayons pas peur des mots, il s'agit de détournement des deniers publics. Ali Baba et les frappeurs ont pris possession du trésor de la RDC. C'est du vol caractérisé. L'IGF doit mettre son nez là-dedans.

 Seth Kikuni @sethkikuni PrésidenceRDC: 14000 % de dépassement budgétaire en 2019. De la prédation, nous sommes passés à la Superprédation, une Zoophagie signée CACH/UDPS. Entre temps, l'IGF cherche les sorciers ailleurs que dans sa maison. Même une montre abîmée donne l'heure exacte deux fois par jour.

 bienvenu kabuka @doudou_kabuka « La RDCONGO est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

 MKP @frfrp Le peuple d'abord, l'intérêt suprême de la population, ....un slogan creux avec une union sacrée des voleurs,... Des épicuriens à la tête du pays...

 Jeanluc @JeanlucGildman S'ils savaient comment ils sont ridicules quand ils tentent de justifier le dépassement budgétaire actuel en le comparant avec ceux réalisés par le précédent régime. Pitié pour la population de la RDC, forçats de la république condamnée à être dirigée par des malfrats.

 David Ombeni M. @DavidombeniM à quoi vous attendiez-vous? Ils sont dans un "Deal". L'IGF a fini son deal après la mise à l'écart de l'allié gênant, le "voleur national" @VitalKamerhe1. Le'"Roi" et ses abeillauds" bouffent jusqu'à 14000%. Et les petites abeilles:allez en enfer

 Arnaud Katasi @ArnaudKatasi L'Assemblée nationale doit mettre en place une commission d'enquête pour établir les responsabilités. C'est devenu paranormal que les mêmes institutions (Présidence, Primature, Finances et Budget...) dépassent scandaleusement leurs credits sans inquiétude...

 jose bento @Jmarlaine84Jose Mawa trop nous avons avisé que l'homme était un chômeurs de Ixelles attention ils vivaient à l'escroquerie est vol qualifié mais les aigris ne voulais pas nous écouter, voilà les conséquences d'être naïf et bête.

 El_Hermano @DustPaladium Quand tu leur dis ça direct on t insulte de jaloux, de mauvais, de semer la Division. Un incompétent qui n as pas étudié quand son père l a envoyé ici. C'était sur qu il allait se battre pour son portefeuille et non le peuple. Un peuple naïf et soumis capable de le suivre mawa.

 Inkalamu ye Nkalamu @KasuliKibwe Tout à fait, ont a faire avec Ali Baba & ses 40 frappeurs !

 De vikindwe @devikindwe Nous avons affaire à un VOLEUR QUALIFIÉ à la présidence de la république il s'appelle @fatshi13 allô @USAmbDRC

 McsLionel @Mcslionel Ali Baba et les Quarante Frappeurs

 Patriote @OkendeBetty On a des voleurs expérimentés au sommet de l'état

 

  Bulukutooth @Bulukutu Ces médiocres usurpateurs nous coûtent extrêmement cher. Ce sont des détournements qui doivent être sévèrement punis.

 Patrick Kasali @patrickkasali Buiji

 Fay Kanza @FayKanza1 Rien d'étonnant. Du slogan à la praxis républicaine, l'UDPS révèle l'état criant de leur stage sur la gestion de finances publiques. Malheureusement, ils vont justifier ça par l'inculpation de VK. Maquillage du sérail !

 Tommy Yayo @tommykathombo La présidence des inconscients et un président de la république inconscient et incompétent. Fatshi Ngwaku

 Bob Chris Lele @chrsbblele Entre-temps les fonctionnaires de l'Etat dans bcp de ministères crèvent de faim ! Salaires insignifiants, nouvelles unités non mécanisés pendant des années, ... Eza pasi pe mawa !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 12 novembre 2020

Martin Fayulu, Grand Homme d'Etat avec "Vérité des urnes" et "Plan sortie de crise"!

Martin Fayulu, Grand Homme d'Etat avec "Vérité des urnes" et "Plan sortie de crise"

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Martin Fayulu C.jpg, nov. 2020

Populaire et incontournable, Martin Fayulu Madidi apparaît de plus en plus, comme un Gand Homme d'Etat Congolais, par son amour de la patrie et sa proximité avec le peuple congolais. Victime d'un hold-up électoral, le président élu à 62,8% tout en réclamant la vérité des urnes a proposé un plan de sortie de crise pour le présent et l'avenir du Congo. Tshilombo souffre d'une crise de légitimité ! 

freddy-mulongo-martin-fayulu

Les Congolais qui criaient "Tshilombo aza Muana Mboka ata ayibi élection ya peuple" malgré son hold-up électoral, n'ont que leurs yeux pour pleurer. Eux qui ont encouragé le vol de destin de tout un peuple par un deal, ne savent plus à quel Saint se vouer. Le pays va très mal. Qui soutient Tshilombo soutient par ricochet Alias Kabila qui l'a nommé.  La République démocratique du Congo souffre de plusieurs crises enchevêtrées dont la plus récurrente est la crise de légitimité des dirigeants. Tshilombo, l'imposteur et usurpateur qui trône n'échappe pas à cette tare. Il est président nommé. Tshilombo est bénéficiaire d'une nomination électorale, grâce à son allié et partenaire Alias Kabila, qui l'a choisi et nommé avec ses 15%. Martin Fayulu Madidi 62,8% a vu son élection volée. Pacifique, intègre et patriote, Martin Fayulu Madidi est pour le moment le GRAND HOMME ÉTAT en République démocratique du Congo. Il ne se  bat pour son ventre mais pour son pays et son peuple. Paupérisé et chosifié à dessein, pour mieux le manipuler. 

freddy-mulongo-martin-fayulu-z

Nombreux ont oublié que c'est Martin Fayulu Madidi qui avait proposé un plan de 100 jours, pendant la campagne électorale. MaFa est un ancien Haut-cadre du privé qui a fait ses preuves, avant de faire de la politique. Il ne court pas vers un enrichissement personnel et il n'est pas pauvre.  "J’étais chez Mobil, qui est devenu Exxon Mobil. Je suis rentré au pays et j'ai investi dans le business pour me permettre de vivre décemment et de faire de la politique sans être corrompu, parce que l’intégrité pour moi est une valeur cardinale sur laquelle on ne peut pas transiger","En 100 jours, les choses seront mises en place, on doit décréter une urgence agricole" (...) Lutter contre la faim, c’est la première clé, arrêter la corruption, c’est la seconde la clé. Et l’éducation, la troisième et les infrastructures, la dernière. Ces quatre priorités pour nous, pour lancer le vaste programme "

freddy-mulongo-martin-fayulu-j

Tshilombo allié et partenaire d'Alias Kabila (FCC) n'avait ni vision ni programme. L'Enfarineur Tshilombo avait même fui le débat entre les candidats que réclamait Martin Fayulu.  Voler l'élection et le destin de tout un peuple, cette prouesse n'aura duré que deux ans. Tshilombo et Alias Kabila, qui l'a fait bénéficier d'une nomination électorale se chamaillent. Les Congolais découvrent que l'odieux deal entre Tshilombo et Alias, qui a piétiné la souveraineté du peuple congolais, a été cautionné par trois chef d'Etat africains: Abdel Fattah Sissi de l'Egypte, Uhuru Kenyatta du Kenya et Cyril Ramaphosa de l'Afrique du sud. Quelle humiliation pour un peuple ! 

freddy-mulongo-martin-fayulu-r

La vérité des urnes de Martin Fayulu Madidi est le passage obligé pour que le Congo prenne l'autoroute de la démocratie. Victime d'un hold-up électoral, Martin Fayulu a proposé un plan de sortie de crise, avec des proposition de réformes institutionnelles. Imbu de lui-même, autosuffisant, Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba lui avait ri au nez, ironisant et lui recommandant d'aller le déposer à l'Assemblée nationale.  

freddy-mulongo-martin-fayulu-c

De tous les Troubadours, girouettes politiques, politicailleurs, ventriotes-ventripotents qui écument la fameuse classe politique congolaise. Pour le moment, Martin Fayulu Madidi fait la différence et se démarque. Non seulement, il est en pôle position. Il est loin devant, les autres sont dans une carambolage pas possible. Les élections anticipées, proposition de Martin Fayulu est réclamé par le FCC d'Alias Kabila, n'est-ce pas le monde à l'envers ? Aux Etats-Unis, grande puissance et vielle démocratie, a tablé sur le comptage bureau de vote par bureau de vote pour départager Donald Trump-Joe Biden. N'oublions pas que le Sénat américain avait dénoncé la fraude électorale au Congo.

 

© Martin Fayulu

8:38 AM · 9 nov. 2020·Twitter for iPhone

Incontournable et populaire, dans cette crise de légitimité qui colle comme un sparadrap Tshilombo et son allié, partenaire Alias Kabila, qui l'a nommé et fait bénéficier d'une nomination électorale avec un odieux deal, en roulant dans la farine le peuple congolais...Martin Fayulu Madidi est plus qu'un recours. Il est l'homme-Ecce Homo ! Élu avec 62,8% par le peuple congolais à l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi s'est vu voler son élection par Tshilombo, Monsieur 15% nommé par Alias Kabila. Masque, rempart, pantin et marionnette durant 2 ans, Tshilombo l'Enfarineur, se réveille toujours dans son costume boutonné d'un fraudeur et tricheur, appelle à l'Union Sacrée contre son allié et partenaire Alias Kabila, avec qui il avait concocté une messe noire contre le peuple congolais. L'union sacrée de Tshilombo ressemble à un carnaval où troubadours, comiques, chroniqueurs thuriféraires, ambassadeurs, filles de Paka Djuma, débauchés de Lamuka, girouettes politiques, politicailleurs ventriotes viennent à la consultation auprès de l'individu problème du Congo: Tshilombo !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Katumbi poignardé par Tshilombo pour 2023 avec l’agrément de "Ensemble"!

RDC: Katumbi poignardé par Tshilombo pour 2023 avec l’agrément de "Ensemble" !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Katumbi 33.jpg, nov. 2020

La politique c'est l'intérêt général. Tshilombo fait de la politique "Coop". 48 heures après, sa participation aux consultations Made Tshilombo, Moïse Katumbi ancien Tout puissant Gouverneur du Katanga, reçoit l'agrément de sa plateforme politique "Ensemble". Tshilombo poignarde Katumbi dans le dos pour la présidentielle de 2023. Aux yeux de Congolais, la politique tshilombienne=Donnant Donnant !

freddy-mulongo-katumbi-3Tshilombo qui est allié et partenaire d'Alias Kabila vient de poignarder Moïse Katumbi . L'ancien Tout-Puissant Gouverneur du Katanga est grillé par Tshilombo, son fameux frère,  auprès de la population congolaise pour l'élection présidentielle de 2023. 48 heures après, son arrivée tonitruante et en fanfare à Kinshasa, la capitale, Moïse Katumbi a vu l’agrément de sa plate forme "Ensemble" accordé par le ministre de l'intérieur Udps, Gilbert kankonde. Aux yeux des populations congolaises, cet agrément est un "coop" entre politicards-politicailleurs. Entre Tshilombo et Katumbi, c'est du "donnant-donnant", "gagnant-gagnant" au détriment des aspirations du peuple congolais, chosifié et paupérisé à l'extrême. "Tu viens me soutenir pour mes consultations mascarades de Troubadours, comiques, chroniqueurs thuriféraires et en contre partie, je te donnes ton agrément". C'est catastrophique comme image subliminale que Tshilombo fait passer dans la tête et l'esprit des Congolais. Moïse Katumbi se fait griller pour 2023 par le faussaire et enfarineur Tshilombo, qu'il a pris l'habitude d'appeler son frère. Combien des partis politiques et associations attendent leur agrément du ministère de l'Intérieur ? Il y en a qui ont remplis toutes les conditions mais n'ont été agrées depuis dix ans ? Pourquoi Gilbert Kaknonde s'empresse-t-il d'accorder cet agrément à Moïse Katumbi, 48 heures seulement! L'arrêté du ministre de l'intérieur Udps est un cadeau empoisonné. Le parti Ensemble pour la République de Moïse Katumbi est enregistré officiellement par l’arrêté du ministère de l’Intérieur qui confère aux partis la personnalité juridique, hier mardi 10 novembre 2020.
freddy-mulongo-katumbi-5
freddy-mulongo-katumbi-4Pourtant la fête était belle ! Panneaux publicitaires, plusieurs directs de chaines de télévisions, des Wewas mobilisés, l'Udps qui ne voulait pas de la présence de Moïse Katumbi aux obsèques d'Etienne Tshisekedi se sont mobilisés pour l’accueillir à l'aéroport international de N'djili, foulant aux pieds de gestes barrières, sans masques pour se protéger du Covid-19. Cinq ans après, Moïse Katumbi a foulé encore le sol de la capitale. Les Udpsiens ont même chanté l'hymne de l'Udps pour Moïse Katumbi, qualifiait pas si longtemps de "Zambien-Italien-Israélien". Un revirement à 800° qui a fait sourire tous les analyses politiques non partisans ni thuriféraires. Pour nous à Réveil FM International, seul le Congo et les Congolais comptent. Nous ne sommes derrière aucun acteur politique. Nous soutenons la vérité des urnes du peuple congolais. Un pays se construit pas par des fourberies et roublardises mais par des principes et valeurs républicaines. Il faut respecter le peuple mais surtout sa volonté.
freddy-mulongo-katumbi-1
freddy-mulongo-katumbi-2Tshilombo vient de savonner le chemin de Moïse Katumbi, l'agrément du plate forme "Ensemble" par Gilbert Kankonde, ministre de l'intérieur Udps, devient son boulet. A chaque fois, il devra se justifier pour quoi son parti et pas d'autres ont eu l'agrément si facilement. Les atermoiements, bévues, casseroles et bêtises contre la République de Tshilombo risquent de coller à la peau de Katumbi. Lorsqu'on vise la magistrature suprême, on doit tout analyser. Sans doute, les troubadours et girouettes politiques qui le suivent, n'ont pas vu ce coup venir. Tshilombo qui a volé le destin du peuple congolais est entrain d'embrouiller la République. Monsieur 15% n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. L'individu est allé nuitamment à Kingakati faire un deal pour bénéficier d'une nomination électorale. Il est le masque pantin-marionnette et rempart d'Alias Kabila. Ce voleur appelle à l'"Union Sacrée. Or cette "Union Sacrée", il devrait le faire lors du hold-up électoral de l'élection de Martin Fayulu élu à 62,8% par le peuple congolais pour barrer la route à Alias Kabila. Tshilombo a préféré volé l'élection de Fayulu et aujourd'hui, il ose appeler à l'"Union Sacrée" ? Tout ça risque de mal finir. 

Tshilombo, l'Enfarineur n'a jamais respecté ni sa parole ni sa signature. Après avoir éliminé Vital Kamerhe son partenaire et directeur de cabinet CACH, de l'élection présidentielle de 2023. Il se tripatouille pour revenir sur l'accord qu'il a signé à Kingakati pour chauffer le fauteuil présidentiel jusqu'en 2023, pour permettre à Alias Kabila, qu'il a nommé de revenir au pouvoir. Voilà par une pichenette, il vient de savonner avec beaucoup de mousses, le chemin de Moïse Katumbi pour l'élection présidentielle de 2023.  

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 11 novembre 2020

Bosnie-Herzégovine: "Sarajevo Mon Amour" par Freddy Mulongo !

Bosnie-Herzégovine: "Sarajevo Mon Amour" par Freddy Mulongo ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Amour Sarajevo 25.jpg, nov. 2020A deux reprises, j'ai été à Sarajevo. Moi aussi, je suis tombé sous le charme de cette ville, de son multiculturalisme et du mélange de ses influences. Sarajevo, tantôt Ottomanes, tantôt Austro-hongroises. "Sarajevo, mon amour"  est le titre de livre de l'ex-Général Jovan Divjak mais aussi le titre d'un film dramatique bosniaque réalisé et écrit par Jasmila Zbanić, sorti en 2006 en France.
freddy-mulongo-amour-sarajevo-26-1Sarajevo, mon amour est le titre du livre  de l'ancien-Général Jovan Divjak en janvier 2015.   Sarajevo, mon amour  est surtout un film dramatique bosniaque réalisé et écrit par Jasmila Zbanić, sorti en 2006 en France et le 6 décembre 2006 en Belgique.  Il a reçu l'Ours d'Or àla Berlinale 2006. Du malheur de toutes les femmes meurtries, directement ou indirectement, par le conflit, Jasmila Zbanic fait le sujet de son premier long métrage, centré sur les rapports tumultueux entre une mère célibataire, Esma, et sa fille de 12 ans, Sara. Entre les deux, les frictions se font de plus en plus fréquentes et le fossé ne cesse de se creuser. "Esma, mère célibataire, vit avec sa fille de douze ans, Sara, dans le Sarajevo de l'après-guerre. Sara doit participer à une excursion scolaire. Esma accepte un job de serveuse dans une boîte de nuit pour réunir l'argent nécessaire. Sara se lie d'amitié avec Samir qui, comme elle, n'a pas de père. Leurs pères sont des héros de guerre, morts au combat. Cependant, lorsque la fille aborde ce sujet avec sa mère, Esma répond toujours de manière évasive. Sara a le sentiment qu'elle lui cache quelque chose..."Sarajevo Mon Amour", c'est le titre du livre du Général Jovan Divjak encerclée par les milices serbes, les habitants de la capitale de la Bosnie, Sarajevo, ont subi entre avril 1992 et février 1996 le plus long siège de l’histoire moderne. Dans une trop longue indifférence". 
freddy-mulongo-amour-sarajevo-24
freddy-mulongo-amour-sarajevo-3
freddy-mulongo-amour-sarajevo-5La ville où l'eau est si pure est toujours sillonnée par ses tramways mythiques, rouges, verts, jaunes, à pois ou recouverts de publicités venant du monde entier. Ils avaient été mis en service par l'empire austro-hongrois, épousant la forme étroite de la vallée. Au début de la guerre de Bosnie, leur circulation a été maintenue par de courageux chauffeurs bénévoles qui défiaient les bombardements et les snipers. Quand le tramway tombe en panne, c'est un peu la vie qui s'arrête.
freddy-mulongo-amour-sarajevo-85
freddy-mulongo-amour-sarajevo-91
freddy-mulongo-amour-sarajevo-91
freddy-mulongo-amour-sarajevo-90
freddy-mulongo-amour-sarajevo-95-1

Je suis tombé sous le charme de cette ville, de son multiculturalisme et du mélange de ses influences. (tantôt Ottomanes, tantôt Austro-hongroises, tantôt Socialistes). J’aime également ses vieux tramways datant d’une autre époque, l’odeur du café traditionnel, l’appel à la prière côtoyant le son des cloches. Enfin, j’adore le souffle de liberté qui règne sur la ville, son ambiance vibrante de vie.

freddy-mulongo-amour-sarajevo-73
freddy-mulongo-amour-sarajevo-9
freddy-mulongo-amour-sarajevo-42
freddy-mulongo-amour-sarajevo-23
freddy-mulongo-amour-sarajevo-22
freddy-mulongo-amour-sarajevoCapitale de la Bosnie-Herzégovine, Sarajevo s’est doucement relevée d’une guerre achevée seulement en 1995. Bien que la ville soit encore marquée par les éclats d’obus, le cœur de Sarajevo lui, bat à nouveau la chamade. Authentique et riche d’un vieux centre-ville ottoman exceptionnel, Sarajevo est une ville attachante et incroyablement dépaysante. Les Bosniaques, chaleureux comme personne, vivent au rythme des prières et de la musique des Balkans...les différents temples qui sont répartis dans tout le centre de Sarajevo : synagogues, mosquées et églises catholiques et orthodoxes.
freddy-mulongo-amour-sarajevo-114D’élégants minarets en édifices aux façades pastel, Sarajevo passe de l’Ottoman à l’austro-hongrois en quelques pas. Multiculturelle et cosmopolite, la ville ne se résume pas à son histoire politique tourmentée. Véritable carrefour d’influence entre Orient et Occident, la capitale de la Bosnie est riche de son ambiance et de son charme si particuliers.
freddy-mulongo-amour-sarajevo-30
freddy-mulongo-amour-sarajevo-39
freddy-mulongo-amour-sarajevo-41Cicatrices de guerre : éclats d’obus et de balles de trous dans un mur à Sarajevo en Bosnie Herzégovine. Sarajevo est née ici, où les Turcs ont laissé leurs empreintes. Rues étroites et piétonnes, barbiers et cafés, fontaines – tout le monde boit aux fontaines, l’eau est extraordinairement pure ! – et le bazar, où, dans l’arrière-salle des échoppes, on frappe toujours le métal, on fabrique des bijoux. Nombreuses mosquées et leurs minarets élégants aux abords de la grande place, la « place aux pigeons », et son emblématique fontaine en bois sculpté. À deux pas, un caravansérail, et son café ombragé d’un grand tilleul – on y boit trois cafés bosniaques, épais, mousseux, accompagnés de loukoums de toutes les couleurs. Non loin de là, on visite l’église orthodoxe des archanges Gabriel et Michel, et la belle synagogue ashkénaze en pierre brute.
freddy-mulongo-amour-sarajevo-38La ville de Sarajevo est considérée comme l'une des plus importantes villes des Balkans et son histoire est particulièrement riche depuis sa création par les Ottomans en 1461. La ville a été le théâtre de l'assassinat par Gavrilo Princip  de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche, qui marqua le début de la Première Guerre mondiale. Sarajevo a accueilli les jeux olympiques d'hiver de 1984 et fut assiégée durant la guerre de Bosnie-Herzégovine dans les années 1990.
freddy-mulongo-amour-sarajevo-2Né en 1887, le  tramway de Sarajevo – à l’origine une charrette tirée par deux chevaux, électrifié à la fin du siècle – est le plus ancien d’Europe Centrale. Un certain 28 juin 1914, il s'arrête pour céder le passage à un carrosse princier qui longe la rivière Miljacka : François Ferdinand est assassiné, la première guerre mondiale éclate, et le tramway de Sarajevo entame la traversée d'un siècle marqué par la furie. Il faut l’emprunter, pour, à la fois, se plonger dans l’Histoire et se mettre au rythme de la ville contemporaine.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Union sacrée: Tshilombo poignarde Katumbi avec l’agrément de "Ensemble" par Kankonde!

Union sacrée: Tshilombo poignarde Katumbi avec l’agrément de "Ensemble" par Kankonde!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Katumbi 3.jpg, nov. 2020

Faux ami, Tshilombo l'est sans aucun doute pour son bienfaiteur Moïse Katumbi. 48 heures après, sa participation aux consultations Made Tshilombo, Moïse Katumbi ancien Tout puissant Gouverneur du Katanga, reçoit l'agrément de sa plateforme politique "Ensemble". Tshilombo poignarde Katumbi dans le dos. Aux yeux de Congolais, la politique tshilombienne=Donnant Donnant !

freddy-mulongo-katumbi-3Tshilombo qui est allié et partenaire d'Alias Kabila vient de poignarder Moïse Katumbi . L'ancien Tout-Puissant Gouverneur du Katanga est grillé par Tshilombo, son fameux frère,  auprès de la population congolaise pour l'élection présidentielle de 2023. 48 heures après, son arrivée tonitruante et en fanfare à Kinshasa, la capitale, Moïse Katumbi a vu l’agrément de sa plate forme "Ensemble" accordé par le ministre de l'intérieur Udps, Gilbert kankonde. Aux yeux des populations congolaises, cet agrément est un "coop" entre politicards-politicailleurs. Entre Tshilombo et Katumbi, c'est du "donnant-donnant", "gagnant-gagnant" au détriment des aspirations du peuple congolais, chosifié et paupérisé à l'extrême. "Tu viens me soutenir pour mes consultations mascarades de Troubadours, comiques, chroniqueurs thuriféraires et en contre partie, je te donnes ton agrément". C'est catastrophique comme image subliminale que Tshilombo fait passer dans la tête et l'esprit des Congolais. Moïse Katumbi se fait griller pour 2023 par le faussaire et enfarineur Tshilombo, qu'il a pris l'habitude d'appeler son frère. Combien des partis politiques et associations attendent leur agrément du ministère de l'Intérieur ? Il y en a qui ont remplis toutes les conditions mais n'ont été agrées depuis dix ans ? Pourquoi Gilbert Kaknonde s'empresse-t-il d'accorder cet agrément à Moïse Katumbi, 48 heures seulement! L'arrêté du ministre de l'intérieur Udps est un cadeau empoisonné. Le parti Ensemble pour la République de Moïse Katumbi est enregistré officiellement par l’arrêté du ministère de l’Intérieur qui confère aux partis la personnalité juridique, hier mardi 10 novembre 2020.
freddy-mulongo-katumbi-5
freddy-mulongo-katumbi-4Pourtant la fête était belle ! Panneaux publicitaires, plusieurs directs de chaines de télévisions, des Wewas mobilisés, l'Udps qui ne voulait pas de la présence de Moïse Katumbi aux obsèques d'Etienne Tshisekedi se sont mobilisés pour l’accueillir à l'aéroport international de N'djili, foulant aux pieds de gestes barrières, sans masques pour se protéger du Covid-19. Cinq ans après, Moïse Katumbi a foulé encore le sol de la capitale. Les Udpsiens ont même chanté l'hymne de l'Udps pour Moïse Katumbi, qualifiait pas si longtemps de "Zambien-Italien-Israélien". Un revirement à 800° qui a fait sourire tous les analyses politiques non partisans ni thuriféraires. Pour nous à Réveil FM International, seul le Congo et les Congolais comptent. Nous ne sommes derrière aucun acteur politique. Nous soutenons la vérité des urnes du peuple congolais. Un pays se construit pas par des fourberies et roublardises mais par des principes et valeurs républicaines. Il faut respecter le peuple mais surtout sa volonté.
freddy-mulongo-katumbi-1
freddy-mulongo-katumbi-2Tshilombo vient de savonner le chemin de Moïse Katumbi, l'agrément du plate forme "Ensemble" par Gilbert Kankonde, ministre de l'intérieur Udps, devient son boulet. A chaque fois, il devra se justifier pour quoi son parti et pas d'autres ont eu l'agrément si facilement. Les atermoiements, bévues, casseroles et bêtises contre la République de Tshilombo risquent de coller à la peau de Katumbi. Lorsqu'on vise la magistrature suprême, on doit tout analyser. Sans doute, les troubadours et girouettes politiques qui le suivent, n'ont pas vuce coup venir. Tshilombo qui a volé le destin du peuple congolais est entrain d'embrouiller la République. Monsieur 15% n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. L'individu est allé nuitamment à Kingakati faire un deal pour bénéficier d'une nomination électorale. Il est le masque pantin-marionnette et rempart d'Alias Kabila. Ce voleur appelle à l'"Union Sacrée. Or cette "Union Sacrée", il devrait le faire lors du hold-up électoral de l'élection de Martin Fayulu élu à 62,8% par le peuple congolais pour barrer la route à Alias Kabila. Tshilombo a préféré volé l'élection de Fayulu et aujourd'hui, il ose appeler à l'"Union Sacrée" ? Tout ça risque de mal finir. 

Tshilombo, l'Enfarineur n'a jamais respecté ni sa parole ni sa signature. Après avoir éliminé Vital Kamerhe son partenaire et directeur de cabinet CACH, de l'élection présidentielle de 2023. Il se tripatouille pour revenir sur l'accord qu'il a signé à Kingakati pour chauffer le fauteuil présidentiel jusqu'en 2023, pour permettre à Alias Kabila, qu'il a nommé de revenir au pouvoir. Voilà par une pichenette, il vient de savonner avec beaucoup de mousses, le chemin de Moïse Katumbi pour l'élection présidentielle de 2023.  

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Jean-Lous Remouit, le dogmatisme vert en France !

Jean-Lous Remouit, le dogmatisme vert en France !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Jean Louis Remouit.jpg, nov. 2020

Jean-Louis Remouit est un Gaulois qui ne s'en cache pas. Il aime la France et il la défend du mieux qu'il peut. Expert, méticuleux, rigoureux et passionné, Jean-Louis Remouit trouve des arguments et défaillances chez les pro-éoliens. Il produit des études fouillées pour dénoncer ces mastodontes en acier à vent qui défigure la France. Voici son étude sur le dogmatisme vert en France.

freddy-mulongo-jean-louis-remouitLES DESSOUS ORGANISES DE LA POLITIQUE VERTE-Jean-Louis REMOUIT, novembre 2019

Les Verts et l'€olien

Où l'on prend connaissance des réseaux de la nébuleuse écologique française et ses liens internationaux et où l'on découvre son fonctionnement.
Démocratie et Souveraineté de la France y sont des concepts ignorés. L'écologie y apparaît comme une façade destinée à faire valoir et poursuivre des buts où le Bien Commun est absent et les intérêts « communs » verts sont (très) bien compris.

L'éolien, un cancer que les villes installent à la campagne.

freddy-mulongo-eolienne

ETAT DES LIEUX DE L'IMPOSTURE VERTE

Après une période de doutes des scientifiques dotés de discernement, puis une période de sidération, quelques scientifiques et hauts-fonctionnaires relèvent la tête dans le déferlement médiatique de la transition énergétique acceptée, rapportent les journaux, par 80% de la population.
Les français commencent à comprendre qu'ils ont été trompés par l’État, ses diverses agences et les gouvernement successifs depuis le ministère Cochet qui a introduit le « vers » dans le fruit.
Les français ayant ce fameux discernement ont compris que :
-que les éoliennes associées à des centrales à gaz 75 % du temps contribuent par leur intermittence à recarboner la production électrique
-que les parcs éoliens s'installaient sans appel d'offre.
-que la France possède déjà une production électrique décarbonée.
-qu'on leur ponctionne sur leur facture d'électricité des sommes astronomiques pour financer le renouvelable, toutes sommes qui ne sont pas investies dans les économies de chauffage.
-qu'avec l'arrivée de la concurrence sur les marchés de l'électricité tant à la production qu'à la distribution, l'obligation de service public de l'électricité, étendard d'EDF, a disparu des écrans radar.
-que cette obligation de service public est d'ores et déjà remplacée par l'effacement volontaire ou provoqué du consommateur en cas de déséquilibre production-consommation.
-que les verts Allemands, à la manœuvre, imposent via l'OFATE, une même politique de transition adaptée à leur pays dont les centrales électriques sont à charbon alors que les centrales françaises sont nucléaires.
-que les initiatives du gouvernement aboutissent au démantèlement d'EDF, propriété collective des français.

freddy-mulongo-eolienne-22

HISTORIQUE DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE L'ETAT

Si l'écologie a trouvé ses premiers pionniers avec M. René Dumont, professeur à l'Institut National d'Agronomie, elle a été relayée lors des revendications étudiantes de 1968 où les exigences de liberté s'étaient associées à la Nature. C'était une manière détournée pour les écologistes de s'incruster dans le débat politique alors que ce sujet n'était pas un objet de revendication sociale.
C'est de là que naquit cette tradition marxiste ou d'extrême gauche de l'écologie, qui devint un moyen transversal pour les pays de l'Est de déstabiliser l'Occident. Ainsi, le nucléaire vint se raccorder au débat qui visait à contester la puissance nucléaire et civile et peser sur les rapports Est-Ouest.

freddy-mulongo-eolienne-1Les Amis de la Terre

Source : Histoire des Amis de la Terre écrite en 1998 par Pierre Samuel et www.amisdelaterre.org

Fondée en 1970 par Alain Hervé en 1970, AT réuni un comité de soutien prestigieux : Claude Levi-Strauss, Théodore Monod, ou plus tard Marguerite Yourcenar.

Il dispose aussi du parrainage de l'association américaine Friends of the Earth (FOE).
En 1972, se joint Brice Lalonde qui apporte son savoir faire politique et son relationnel d'enseignants, de médecins, de journalistes, d'économistes, de sociologues, d'écrivains et d'artistes, tous post-soixante-huitards. L'extrême gauche dès lors investi le terrain.
Pierre Radanne, membre de l'AT, a été nommé Directeur de l'ADEME à sa création en 1992 jusqu'en 2002. Il est responsable de la commission énergie des Verts, et l'auteur du rapport Facteur 4 sur la réduction des gaz à effet de serre de la France (2005). C'est de lui que vint l'idée de remplacer
le nucléaire civil par les énergies renouvelables.
Aujourd'hui, les Amis de la Terre sont affiliés à une maison mère américaine FOEI www.foei.org qui fédère 72 organisations locales et plus de 1,5 millions de membres.
FOEI dispose d'un statut consultatif à l'ONU.
En France, l'AT se déclare associée au CRID, au Réseau 'Action Climat', au Réseau 'Sortir du Nucléaire', à 'Nature et Progrès' et au groupement d'intérêts citoyens 'Combat Monsanto'.
Ce groupement rassemble Greenpeace, Fondation Sciences Citoyennes, ATTAC et Sherpa.

freddy-mulongo-eolienne-2Les acteurs historiques de la politique de transition énergétique:

Brice Lalonde, Ministre de l'Environnement 1988-1992
Membre de l'UNEF
Membre des 'Amis de la Terre'
Membre de la famille Forbes
Crée l'ADEME (Agence du Développement et de la Maîtrise de l'Energie), noyau dogmatique vert de l’État devenu bureau d'étude de la transition écologique.
Ségolène Royal, Ministre de l'Environnement 1992-1993
Michel Barnier, Ministre de l'Environnement 1993-1995
Corinne Lepage, Ministre de l'Environnement 1995-1997
Dominique Voynet, Ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement 1997-2001
Association belfortaine de protection de la nature contre le nucléaire
Animatrice de 'Radio Ondes Rouges'
Membre des 'Amis de la Terre'
Membre d'Amnesty International
Fondatrice des Verts

freddy-mulongo-dogmatisme-vert-page-004


Incrustateur du dogmatisme vert au sein de l’État, elle commande à Yves Cochet, les Verts, un mémoire sur la transition énergétique.

Inventeur de la CSPE : contribution aux « Charges de Service Public d’électricité », variable d'une année sur l'autre (et toujours à la hausse), instituée par la loi n°2000-108, pour financer, à l'origine, les charges dites de solidarité des territoires.
Décrète l'arrêt définitif de Superphénix (Creys-Malville), réacteur expérimental à neutrons rapides, le 30 décembre 1998.

Yves Cochet, Ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement 2001-2002,
mathématicien et collapsologiste
Ex Pt de l'UNEF Rennes
Membre des mouvements anti-nucléaires
Membre de l'association 'Les Amis de la terre'
Fondateur des Verts en 1984
Défenseur de la décroissance
Auteur de la loi et du décret de subvention des prix de l'électricité d'origine éolienne et
photovoltaïque, c'est à dire vendre le MWh renouvelable à EDF 82 € contre un prix de marché de 42 € .

Roselyne Bachelot, Ministre de l'Écologie et du Développement durable 2002-2004
Charte de l'environnement (option santé)
Serge Lepelletier, Ministre de l'Écologie et du Développement durable 2004-2005
Nelly Olin, Ministre de l'Écologie et du Développement durable 2005-2007
Création de l'OFATE : l'OFATE a été créé en 2006 à l'initiative du Ministère français délégué à
l'Industrie et du Ministère fédéral de l'Environnement allemand (BMUB) sous le nom de « Bureau
de coordination énergie éolienne ».
Pacte écologique de Nicolas Hulot en 2007
Alain Juppé!, Ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables 2007-2007
Jean-Louis Borloo, Ministre de l'Écologie 2007-2010
Auteur des lois Grenelle 1 du 3 août 2009 et Grenelle 2 du 12 juillet 2010
Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement 2010-2012
Membre de la Fondation Concorde
Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement
Promoteur du premier appel d'offres de l'éolien en mer
Auteur de 90% des décrets d'application de Grenelle 2
Promoteur de la loi n° 2010-1488 du 7 décembre 2010 portant l'ouverture à la concurrence, dite loi NOME (nouvelle organisation du marché de l'électricité).

Delphine Batho, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie 2012-2013
Jeunesse militante à la FIDL et SOS Racisme
Loi autorisant l’État à se substituer à EDF, propriétaire, pour décider de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim.
François Filon!, Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement 2012-2012
Nicole Bricq, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie 2012-2012
Delphine Batho, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie 2012-2013
Membre de la FIDL
Vice-présidente de SOS racisme
Philippe Martin, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie 2013-2014
Auteur du plan Taxe Carbone ou CCE (Contribution Climat Énergie)
Révision de la CSPE pour le financement des obligation de rachat par EDF de l'électricité produite
par les énergies renouvelables.
Consultance de Mme Gundula Hübner pour l'acceptabilité sociale de l'éolien avec l'OFATE
Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat 2014-2017
Marylise Lebranchu, Ministre de la fonction publique et de la décentralisation et André Vallini, Secrétaire d’État à la réforme territoriale en 2015
Auteur de la loi NOTRe du 7 août 2015 sur la décentralisation qui ouvre la capacité légale (au sens de la hiérarchie des normes) des SRADDET.
Loi pour la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) : la loi du 17 août 2015 fixe les tarifs de rachat par EDF de l'électricité verte . Ce dispositif est transposé dans le décret du 28 mai 2016 et fixé dans les articles L. 314-1 et suivants du Code de l'énergie.

Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire 2017-2018
Directrice de Cabinet : Michèle Pappalardo, ex directrice de l'ADEME
Secrétaire d’État, Brune Poirson, ancienne responsable de projets environnementaux en Indes dans
lesquels Véolia a obtenu des contrats!
Secrétaire d’État, Sébastien Lecornu
Auteur du plan Climat Energie pour la neutralité carbone en 2050
Suppression des centrales à charbon en 2022
Fin des ventes de voitures neuves à essence en 2040
Arrêt de a production des hydrocarbures en 2040
Plan d'aide à la rénovation thermique des bâtiments
Décret 'Lecornu' sur la suppression des tribunaux civils pour le renouvelable

François Goullet de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire 2018-2019
Co-président du groupe écologiste à l'Assemblée nationale 2016

Membre successif de Génération écologie, des Verts et d'Europe Écologie Les Verts (EÉLV)
Rédacteur de la loi Climat Énergie et de la PPE
Exécuteur du décret Lecornu pour la suppression des Tribunaux civils pour l'éolien
Elizabeth Bornes, Ministre de la Transition écologique et solidaire 2019...
Emmanuelle Wargon, Dr de Cabinet Transports
Brune Poirson, Dr de Cabinet Transition écologique
Il résulte de cette liste plusieurs observations :
L'écologisme actif prend sa source dans l'association « Les Amis de la Terre » et le terreau marxiste de l'UNEF et des différents partis verts combattant, avec les pacifistes, l'industrie nucléaire pour des raisons militaires, les déchets n'en devenant un argument que tardivement.

Les écologistes, par leur participation aux syndicats universitaires de gauche, ont hérité des savoir-faire marxistes en matière d'infiltration, de manipulation des foules et d'agit-prop. Ces connaissances se retrouvent dans la manipulation des revendications pour le climat.
La durée de vie moyenne d'un ministre de l'environnement ne dépasse pas un an : cette situation se traduit par l'absence d'un tuilage organisé, permettant aux écologistes politiques d'incruster l'écologie technique dans les ministères en particulier dans l'ADEME.
Le côté international de l'écologie, sans racines, s'oppose aux partis de gauche traditionnels plutôt enracinés dans leurs terroirs. Les écologistes sont de centre-ville et mondialistes.

freddy-mulongo-eolienne-3LA NÉBULEUSE ÉCOLOGISTE EN 2019

Le dogmatisme vert en politique présente deux vitrines:
- L'activisme vert au sein des instances politiques gouvernementale et locales
- L'activisme vert pour orienter l'opinion publique à l'aide d'Université complaisantes, d'une
nébuleuse d'associations et de réseaux sociaux

A l'appui de ces deux vitrines se trouvent les partis politiques verts

1- Europe Écologie Les Verts (EELV), parti fondé en 1984 sous le nom Les Verts (de son nom
complet Les Verts, Confédération écologiste - Parti écologiste) qui a pris son nom actuel en 2010,
membre depuis 1993 des Verts mondiaux et du PVE.
2- Génération écologie, parti fondé en 1991.
3- Mouvement écologiste indépendant (MEI), parti fondé en 1994, d'une scission des Verts.
4- Alliance écologiste indépendante (AEI), parti fondé en 2009.
5- Le Rassemblement citoyen - Cap21, parti fondé en 2014 de la fusion de Cap21, créé en 1996, et
du Rassemblement citoyen.
6- Front démocrate, parti fondé en 2014.
7- Parti écologiste, parti fondé en 2015.
8- Union des démocrates et des écologistes, confédération créée en 2015 et formée du Parti écologiste et du Front démocrate.
9- Rassemblement des écologistes pour le vivant, mouvement fondé en 2018.
Ils ont leur journal numérique, reporterre, www.reporterre.net .
Le parti EELV possède deux liens internationaux actifs:
1- Les Verts Mondiaux ou Global Greens est un réseau international, fondé en 2001 à Canberra, par des partis verts adhérents de la charte des Verts Mondiaux. Leur attention est surtout tournée vers le climat et le contrôle du nucléaire.
2- Le Parti Vert Européen (en anglais EGP : European Green Party) est un parti politique européen créé le 22 février 2004 à Rome. Il est composé de 32 partis écologistes nationaux de 28 États d'Europe. Il forme un groupe au parlement européen.
Toute cette abondance de partis verts construits sur des divergences subies ou calculées sert de grain à moudre pour obtenir des postes. Telle personne se présente donc seule dans un petit village ou dans la liste de son parti et finit par obtenir une « valeur » électorale d'après les sondages préliminaires. Au vu des résultats de ces sondages, le (faux) candidat est alors en situation de se démettre au profit d'un parti éligible en négociant un poste. C'est ainsi que les écologistes ont pu gagner des situations administratives qui leur permettent alors d'appliquer leurs idées qui jusqu'à présent étaient de loin minoritaires.

La complicité des Universités allemandes
Le fer de lance de l'acceptabilité des éoliennes est la psychologue allemande Gundula Hübner, professeur de psychologie des foules à l'Université Martin Luther à Halle-Wittenberg, Halle (Saale).
Elle s'est spécialisée dans l'acceptabilité des parcs éoliens, vend des études à l'Europe entière et se produit dans les multiples congrès de ce sujet à la mode.
Exemple de contestations des jurassiens suisses :

https://www.stop-eole-auvergne.com/2014/05/contre-etude-des-citoyens-suisses-et-denonciation-des-collusions-evidentes-de-ses-auteurs-davec-le-lobby-eolien/

C'est sous le ministère de Philippe Martin puis de Ségolène Royal que l'OFATE, l'office franco-allemand pour la transition énergétique que les questions d'acceptabilité de l'éolien ont été mises en oeuvre en France sous la houlette de Madame Hübner.
Il s'agit de mettre en œuvre une intoxication de masse sur l'éolien.
Elle est également membre de la Wind Task 28 de l'IAE, agence internationale de l'énergie, lobby organisé par l'OCDE.

L'OFATE
C'est le bras armé des écologisme allemand au sein du gouvernement français.
Depuis sa création en 2006 et jusqu'en 2014, le siège de l’OFATE se trouvait au sein du Ministère fédéral allemand de l’Environnement (BMUB) à Berlin. Aujourd'hui, il se trouve au Ministère fédéral de l'Économie allemand (BMWi). Depuis 2013, l’organisation dispose également d’un bureau au Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) à Paris.
Le bureau de l'OFATE de Berlin transmet donc directement ses plans allemands à son bureau de Paris hébergé au Ministère de la Transition Énergétique.


freddy-mulongo-dogmatisme-vert-page-010


Les activités de l’OFATE sont financées à hauteur de 50 % par les fonds publics mis à disposition par la France et l’Allemagne et à 50 % par les cotisations des adhérents.
Rapport d'activité

https://docplayer.fr/amp/59356953-Rapport-d-activite-exercice-office-franco-allemand-pour-la-transition-energetique-ofate-fevrier-energie-eolienne.html

Les adhérents
https://energie-fr-de.eu/fr/qui-sommes-nous/adherents.html
Les membres du comité en 2019 :
Ministères│Ministerien
 Bundesministerium für Wirtschaft und Energie (BMWi)
 Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES)

Universités et instituts de recherche│Hochschulen und Forschungseinrichtungen
 vacant, élections le 26 novembre 2019 | vakant, Wahl am 26. November 2019
 vacant, élections le 26 novembre 2019 | vakant, Wahl am 26. November 2019
 vacant, élections le 26 novembre 2019 | vakant, Wahl am 26. November 2019
 vacant, élections le 26 novembre 2019 | vakant, Wahl am 26. November 2019
 vacant, élections le 26 novembre 2019 | vakant, Wahl am 26. November 2019

Entreprises et organisations│Unternehmen und Organisationen
 Michel Béna, RTE
 Cécile Maisonneuve-Cado, ENERCON
 Anne-Catherine de Tourtier, NORDEX
 Frédéric Petit, SIEMENS
 Vincent Masureel, ENERTRAG
 Wolfram Vogel, EPEX SPOT
 Anouk Darcet-Felgen, BMH AVOCATS
 Philippe Etur, VALOREM
 Roy Mahfouz, H2AIR, germano-libanais
 H. Robert Conrad, P&T TECHNOLOGIE
 Reinhold Buttgereit, TRANSNET BW
 Olivier Lauras, SENVION
 Lars Quandel, HSH NORDBANK
 Matej Lednicky, KGAL INVESTMENT MANAGEMENT

L'activisme vert au sein des instances politiques gouvernementale et locales

L'article L141-1 et suivants du Code de l'Environnement mentionne la liste des organismes autorisés à être porte-paroles de l'écologie et de la protection de l'environnement auprès des pouvoirs publics.
Cela permet un entre-soi qui met hors-jeu les associations de défense des paysages même si certaines d'entre elles comme la SPPEF y figurent.
Art L141-1 : Les structures ou associations désireuses d'obtenir un agrément, sous conditions d'acceptabilité, doivent en faire la demande.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?
cidTexte=LEGITEXT000006074220&idArticle=LEGIARTI000006832961&dateTexte=&categorie
Lien=cid
Art L141-2 : Les structures agréées sont tenues de participer à l'action des organismes publics concernant l'environnement.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?
cidTexte=LEGITEXT000006074220&idArticle=LEGIARTI000033035286&dateTexte=&categorie
Lien=id
Art L141-3 : Les instances consultables par le gouvernement sont sélectionnées sur des critères complémentaires. La liste des instances consultatives ayant vocation à examiner les politiques d'environnement et de développement durable est établie par décret.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?
cidTexte=LEGITEXT000006074220&idArticle=LEGIARTI000022483154&dateTexte=&categorie
Lien=cid
C'est ainsi qu'on assiste aujourd'hui à un bal masqué écologique constitué entre les grandes administrations et/ou collectivités locales et les associations de la nébuleuse NEGAWATT comme le montre le tableau ci-après :


freddy-mulongo-dogmatisme-vert-page-013

Collectif Energie et Vérité : document de l'enquête parlementaire de juin 2019

On y aperçoit, à titre d'exemple, les relations incestueuses entre les institutions, les associations et les bureaux d'études qui constitue cet écolo-business qui échappe à la vigilance (volontaire) des journalistes.
Ces relations incestueuses se sont montées au fil des ans des sièges ministériels de l'environnement occupés par des Verts et des élections où se sont négocié les postes.
Extraits du site negawatt: https://negawatt.org/Anne-BRINGAULT
« Diplômée de Grenoble École de Management (précédemment école supérieure de commerce de Grenoble), Anne Bringault a travaillé pendant 11 ans dans un cabinet anglo-saxon de conseil en organisation et en systèmes d’information. Elle a ensuite dirigé pendant 6 ans une association nationale de protection de l’environnement, membre de l’un des plus grand réseaux internationaux. Elle travaille actuellement pour le CLER, Réseau pour la transition
énergétique, et pour le Réseau action climat sur les politiques nationales en lien avec la transition énergétique. Elle est également, à titre bénévole, présidente des Amis d’Enercoop. »
Mme Anne Bringault est par ailleurs membre du conseil d'administration de l'ADEME depuis 2018 :
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/liste_simplifiee_ca_ademe_14_fevrier_20
18_et_14_mars_2018_version_3.pdf

L'activisme vert dans les journaux et les réseaux sociaux : une manipulation de l'opinion publique à base d'acceptabilité sociale
Pour rendre crédibles leurs thèses sur l'énergie renouvelables, les Verts s'appuient sur l'opinion publique qu'ils retournent en leur faveur grâce aux travaux de Gundula Hübner et ses collaborateurs (Johannes Pohl et Christiane Hahn) sur leurs thèmes favoris :
le climat change, vérité qui se décline en de nombreux mensonges ou approximations

les énergies renouvelables sont propres le nucléaire produit du CO2
on produit trop de CO2, arrêtons de respirer
un mélange savant de vérités et de contre-vérités au point que 50% des français les approuvent.
A la manœuvre, on trouve donc les journaux sur internet type REPORTERRE, des réseaux sociaux y compris spécialisés (We Don't Have Time) et leurs guides et surtout les organiseurs de manifestations publiques que sont Greenpeace, Youth for Climate ( https://youthforclimate.fr ,
https://www.youthclimateleaders.org ) et leurs délégations locales, Agir pour le Climat.
Et récemment sont apparues plusieurs madones du Climat, Greta Thunberg, Zélie Guisset (Youth for Climate).
L'association « Youth for Climate » est une émanation des Nations Unies : www.unfccc.int qui organise les COPxx.
On organise donc des manifestations, des plateaux télé, au point qu'on a même réussi à faire défiler des enfants dans les rues en semaine (les Fridays for Future https://www.fridaysforfuture.org/ ), pendant les heures scolaires, sans que le Ministère ne trouve rien à redire et sans sanctions pour les
directeurs d'établissement qui ont laissé faire. Au Luxembourg, les élèves se sont fait porter absents par leurs parents afin de régulariser leur participation:

https://gouvernement.lu/fr/actualites/toutes_actualites/communiques/2019/09-septembre/19-youth-
strike-for-climate.html

Le 15 février à Paris, devant le ministère, la secrétaire d’État à la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, est allée à la rencontre des jeunes, et a déclaré à l’aide d’un mégaphone «Je suis heureuse de votre mobilisation, ça veut dire que l’on a franchi un cap. »
Le 20 mars 2019, Brune Poirson, de nationalité franco-américaine, est élue vice-présidente de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement (ANUE), pour un mandat de deux ans.
L'ANUE est l'organe décisionnel le plus important au monde sur les questions environnementales.
Son bras armé est l'UNEP dont on reparlera.
En Allemagne, des centaines de milliers de participants se sont réunis dans plus de 575 villes et villages :

https://www.bild.de/politik/inland/politik-inland/klima-streik-kraftwerk-bei-hamburg-besetzt-alle-
fridays-for-future-demos-live-64813308.bild.html

Ces activités de manifestations publiques portent un nom : le Greenwashing.
Le coup - en France - est parti d’une chronique, «Le capitalisme vert utilise Greta Thunberg», publiée par Isabelle Attard, le 9 février dans Reporterre. Un texte dans lequel l’ancienne députée écologiste pointe du doigt la présence
d’un homme encombrant dans l’entourage de la Suédoise de 16 ans, qui mobilise depuis plusieurs mois les jeunes
Européens pour alerter sur le dérèglement climatique.
Il s’agit d’Ingmar Rentzhog, cofondateur de la start-up We Don’t Have Time, un futur réseau social dédié à la lutte contre le réchauffement climatique, et présenté par Attard comme un «petit génie suédois des "public relations"». Elle indique qu’il est aussi le président du conseil du think tank Global Utmaning, créé par Kristina Persson (ancienne ministre suédoise sociale-démocrate chargée du développement stratégique et de la coopération nordique, et héritière du milliardaire Sven Persson). Or ce think tank a des liens assumés avec Global Shapers, un programme du forum de Davos qui développe un réseau de jeunes engagés en faveur de la société. Une relation qu’Isabelle Attard voit d’un mauvais œil, comme elle l’explique à Libération : «Je me méfie de ce think tank, de la plateforme de Rentzhog et des liens qu’il a avec Davos.» Tout en précisant être «pour le combat de Greta», elle dit s’interroger sur le rôle de certains adultes autour de l’adolescente, et sur la manière dont elle a réussi à être propulsée auprès des puissants de ce monde.
L’ex-députée fait ainsi remarquer que la jeune femme a assuré la promotion de We Don’t Have Time lors d’une manifestation en brandissant une pancarte à son effigie, le réseau social ayant ensuite diffusé cette photo. Ne faisant pas confiance aux bonnes volontés écologistes de Rentzhog et de Global Shapers pour résoudre les questions liées au climat, Attard considère que, de fait, «ceux que dénoncent Greta, ce sont aussi ceux qui l’embauchent». C’est d’ailleurs ce qu’elle ajoute en post-scriptum de son article : «Je pense qu’il ne faut pas être dupe du rôle de certains adultes autour d’elle, spin doctor, mentor, spécialistes du greenwashing, de la croissance verte et du capitalisme. Pour lutter
efficacement, ne pas être dupe est une nécessité.»

Source: Libération: https://www.liberation.fr/planete/2019/03/08/la-militante-ecolo-greta-thunberg-
recuperee-par-un-pro-du-greenwashing_1713956

Bonux lavait plus blanc, maintenant Greta Thunberg lave les cerveaux plus vert.
L'essentiel du phénomène Greta Thundberg n'a donc plus grand-chose à voir avec le climat qui est devenu un écolo-business où l'argent fait le bon air.
Les associations vertes, profitant soit de leur situation mondiale, soit de leur situation interne à la gouvernance française, lancent un appel pour contrer le lobbying des « climato-sceptiques » se considérant comme non-lobbyer puisque faisant appel à l'opinion publique directement par les
réseaux sociaux :
Deux ONG, Transparency France et le WWF France, lancent une campagne, lundi 30 septembre 2019, pour "lever le voile sur les relations entre les lobbies et les responsables politiques".
Ainsi, WWF, organisation mondiale, veut sauver l'Amazone :
https://www.wwf.fr/?
gclid=EAIaIQobChMI4oPv4_X35AIVBoXVCh3bOQXXEAAYASAAEgJaUvD_BwE
Transparency France :
https://transparency-france.org
L'association « Friday for Climate » est maintenant européenne :
https://www.un.org/youthenvoy/2013/08/unv-and-youth/


freddy-mulongo-dogmatisme-vert-page-016

L'OCDE et les enjeux climatiques
Dans le concert climatique des Nations, l'OCDE est devenu un acteur avec la création en 2006 de l'Agence Internationale de l'Energie (EIA en anglais) dont la Wind Task Force 28 se consacre à l'éolien.
https://energie-fr-de.eu/fr/qui-sommes-nous/mission-services/gouvernance.html
L'EIA produit chaque année un rapport sur le climat intitulé WEO : World Energy Outlook
Depuis 2009, pour accompagner la transition énergétique, l'EIA a créé une filiale, l'IRENA, une nouvelle agence internationale pour les énergies renouvelables dont le siège est à ... Abou Dabi et le centre technologique à Bonn, en Allemagne. www.irena.org
Le lobby IRENA produit les rapports annuels Remap qui décrivent les scénario successifs de 85% de renouvelable en 2050 dont s'inspire aveuglément les infiltrés du gouvernement français et de l'ADEME.
https://www.irena.org/publications/2019/Apr/Global-energy-transformation-A-roadmap-to-2050-
2019Edition

L'ONU ET LES PERSPECTIVES D'UN GOUVERNEMENT MONDIAL VERT
source : http://www.unep.org/
Établi en 1972, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) est l’entité du système des Nations Unies désignée pour répondre aux problèmes environnementaux aux niveaux régional et national. Le PNUE promeut la mise en œuvre cohérente de la dimension environnementale du développement durable; il assure la défense de l'environnement mondial.

https://web.unep.org/environmentassembly/
L'ONU et le PNUE (UNEP en Anglais) pilotent et financent le GIEC https://www.ipcc.ch

https://www.unenvironment.org/fr/resources/rapport/rapport-special-du-giec-sur-le-changement-
climatique-et-les-terres-emergees

L'ONU et le PNUE pilotent et financent les COPxx

L'ONU et le PNUE pilotent et financent l'ACTION CLIMAT
https://www.un.org/fr/climatechange

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) confère aux Parties la responsabilité de mener des campagnes d’éducation et de sensibilisation du public sur les changements climatiques, d'œuvrer pour que le public participe aux programmes qui s’y rapportent et à ce qu'il ait accès aux informations relatives à cette question.

L'ONU et l'UNEP, une gouvernance mondiale non élue

Il faut lire, à ce propos, sur https://nofrakkingconsensus.com/2013/02/21/greenpeace-unep-cozy-
under-the-bedcovers/ le blog de Madame Donna Laframboise, journaliste canadienne sur

Greenpeace et le PNUE daté de 2013.
« Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) publie un magazine intitulé Notre planète . L'édition
de février 2013 peut être téléchargée ici (http://www.unep.org/pdf/OP-FEB-EN-2013.pdf ) . Un article aux pages 16-17, écrit par Greenpeace, présente un intérêt particulier (http://nofrakkingconsensus.com/wp-
content/uploads/2013/02/greenpeaceunep_feb2013.pdf ).

Pour être précis, par Kumi Naidoo - le responsable de Greenpeace International - et par Daniel Mittler, dont le titre est, obtenez ceci: «Directeur politique de Greenpeace International».

Greenpeace sait non seulement, il l'admet pleinement, que l’environnementalisme est un mouvement politique . Les personnes qui travaillent pour Greenpeace défendent une vision du monde particulière.
Il n'y aurait rien de mal à cela si tout le monde était clair sur ce point. En effet, si les médias traitaient les militants écologistes avec le scepticisme que méritait tout lobbyiste politique, on rappelait au public que les lobbyistes de tous bords trompaient et exagéraient, si tout le monde comprenait que les verts veulent du pouvoir exactement comme les membres du Parti conservateur, Les partis démocrates, travaillistes, libéraux, républicains et conservateurs veulent le pouvoir, nous serions tous mieux lotis.
Au lieu de cela, quand nous regardons un activiste vert, nous sommes trop nombreux à voir encore un saint plutôt qu'un homme politique.
Quelle est donc la vision politique de Greenpeace? À en juger par cet article de magazine , il s’agit de renforcer la position du corps politique le plus inexplicable de la planète - les Nations Unies.
La plupart d'entre nous ne prêtons pas beaucoup d'attention à l'ONU. Mais quand vous vous arrêtez pour y penser, cela ressemble à une recette pour un désastre. Les électeurs ordinaires n'élisent pas les fonctionnaires de l'ONU. Nous ne sommes pas non plus en mesure de les renvoyer lorsqu'ils se comportent mal.
Rien de tel qu’un système démocratique d’équilibre des pouvoirs n’existe au niveau des Nations Unies. Au lieu de cela, les organisations des Nations Unies sont toutes composées d'élites qui ont réussi à se positionner au sommet de la pyramide politique mondiale en élaborant des vagues interminables de règles et de réglementations que nous devrions suivre.
Plutôt que de faire quelque chose de productif avec leur propre vie, ces corps immenses et interférents veulent diriger la vôtre. Et Greenpeace les encourage.
Selon cet article, Greenpeace estime avec ferveur que les gouvernements doivent apporter un "changement transformationnel" et une "action urgente" afin de "préserver l'avenir de notre planète". Mais depuis que des politiciens élus démocratiquement (qui ont réellement besoin de se soucier de l'opinion publique) n'ont pas suivi scénario au sommet Rio + 20 en juin dernier, Greenpeace est déterminée à se frayer un chemin par d'autres moyens.
Cela implique «le renforcement et la modernisation» du PNUE. En d'autres termes, en lui donnant plus d'argent et plus de pouvoir. Selon Greenpeace, le PNUE devrait être transformé en une autorité mondiale pour l'environnement, dotée de mécanismes de mise en œuvre, de conformité et d'application renforcés. Il devrait être donné les outils nécessaires pour surveiller efficacement la mise en œuvre des accords environnementaux multilatéraux - et pour imposer des sanctions à ceux qui enfreignent les règles.
Mais ce n'est pas tout. Greenpeace envisage:
«Règles mondiales qui modifient la dynamique du pouvoir et les incitations à l'investissement»
«règles globales sur la responsabilité des entreprises»
«Un instrument mondial contraignant qui garantit la pleine responsabilité de tout dommage social ou environnemental causé par les sociétés mondiales»
L'article de Greenpeace dénigre les marchés libres et affirme qu'appliquer des «contrôles forts» à de tels marchés fait «partie intégrante de la réforme nécessaire de la gouvernance mondiale». Mais cela n'a pas encore été fait. Selon l'article,

De nouveaux instruments fiscaux, tels que la taxe sur les transactions financières, doivent être adoptés pour freiner la spéculation néfaste et fournir les fonds indispensables au développement et à la protection de l'environnement. Un examen social et environnemental complet du système commercial mondial est également attendu depuis longtemps.
Juste au cas où nous aurions oublié les deux premières références de cet article à la gouvernance mondiale, le dernier paragraphe nous rappelle encore une fois que, selon Greenpeace,
Nous devons donc œuvrer pour une véritable transformation de la gouvernance mondiale ... [gras ajouté]
Lorsque vous donnez de l'argent à Greenpeace, vous financez des personnes qui défendent un système de gouvernance mondiale . Un système dans lequel les organismes des Nations Unies qui ne sont pas responsables ont "de réels pouvoirs" pour adopter de nouveaux règlements étendus, puis pour forcer les citoyens, les entreprises et les nations à se conformer.
Lorsque vous donnez de l'argent à Greenpeace, vous financez des personnes qui veulent de nouvelles taxes, qui veulent se mêler au système économique de multiples façons, qui croient que tout le «système commercial mondial» est leur jouet.
Ce qui manque dans cet article, c'est toute discussion sur la responsabilité, les contrôles et contrepoids, sur la nécessité de s'assurer qu'un PNUE renforcé et amélioré n'abusera de son pouvoir. Ce n'est même pas sur le radar.
Ce qui signifie que ces responsables de Greenpeace ne sont pas des adultes sérieux. Ils ne vivent pas dans le monde réel, où nous avons appris à nos dépens que les bonnes intentions conduisent souvent à des résultats horribles.
Au lieu de cela, ce sont des gauchers à l’ancienne, recyclant des analyses fastidieuses et sans précédent. Si seulement les sociétés étaient obligées de suivre plus de règles. Si seulement les marchés libres étaient rigoureusement contrôlés.
Pourquoi, le monde serait parfait.
La prochaine fois que vous parlez du PNUE dans le journal, rappelez-vous qu’elle-même et Greenpeace sont les compagnons de lit les plus cools - et que le monde que ces gens veulent créer diminuera votre voix et votre vote. »

L'UNESCO DANS LA BOUCLE DE L'ONU POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

source : http://www.unesco.org/new/en/natural-sciences/environment/ecological-sciences/

Le MAB
L'UNESCO conduit un programme climatique (MAB) depuis 1971.
Le programme MAB (Man And Biosphère) de l'UNESCO est un programme scientifique intergouvernemental visant à établir une base scientifique pour l'amélioration des relations entre les personnes et leur environnement.
Le MAB associe les sciences naturelles et sociales, l’économie et l’éducation pour améliorer les moyens de subsistance et le partage équitable des avantages, et pour préserver les écosystèmes naturels et gérés, favorisant ainsi des approches novatrices du développement économique, socialement et culturellement appropriées, et respectueuses de l’environnement.
Son réseau mondial de réserves de biosphère compte actuellement 701 sites dans 124 pays du monde entier, dont 21 sites transfrontaliers.

Le PNUE-WCMC
Le Centre mondial de surveillance continue de la conservation de la nature du PNUE (UNEP en anglais) gère la base de données sur les biens naturels du patrimoine mondial.
Source : https://whc.unesco.org/fr/faq/87
Les collaborations UNESCO PNUE liées au climat sont nombreuses.
La conscience du patrimoine passe par l'évaluation du climat :
Source : https://whc.unesco.org/fr/actualites/2038
L'UNESCO et la justice climatique : https://en.unesco.org/courier/2019-3
La protection de la biodiversité
https://whc.unesco.org/fr/actualites/1966
Le programme GOOS 2030

https://sdg.iisd.org/news/goos-2030-strategy-to-meet-ocean-data-for-sustainable-development-
needs/

L'OMM (WMO en anglais) DANS LA BOUCLE DE L'ONU POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Cette relation fait l'objet d'un memorandum of understanding de 1998:
https://library.wmo.int/index.php?lvl=notice_display&id=19904#.XZRlxUYzaM8
entre le WMO, la Commission Océanographique Intergouvernementale
https://library.wmo.int/index.php?lvl=author_see&id=847
le Conseil International pour la Science https://library.wmo.int/index.php?lvl=author_see&id=103
et l'UNEP https://library.wmo.int/index.php?lvl=author_see&id=125 .
L’Organisation Météorologique Mondiale (OMM, WMO en anglais) travaille en collaboration étroite avec les présentateurs météo de télévision qui se consacrent à l’éducation et à la sensibilisation sur les changements climatiques et qui ont mis sur pied un nouveau réseau dénommé

Climat sans Frontières (Climate Without Borders) https://lematin.ma/journal/2017/l-rsquo-
organisation-laquo-climat-sans-frontieres-raquo-voit-le-jour-a-bruxelles/274398.html .

Ce nouveau groupe est soutenu par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, l’Organisation météorologique mondiale et le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat GIEC (IPCC en anglais) https://www.ipcc.ch/about/ .
À la veille du Sommet Action Climat organisé par l'UNEP de l’Onu, les principaux organismes climatologiques mondiaux lancent un cri d'alarme sans précédent. Selon eux, la situation sur notre planète s'est aggravée et a un impact beaucoup plus important sur le climat que prévu il y a 10 ans.
Les principaux organismes climatologiques mondiaux ont élaboré conjointement un rapport historique à la veille du Sommet Action Climat organisé par l'UNEP. Ils y soulignent l'écart flagrant entre les objectifs convenus pour lutter contre le réchauffement de la planète et la réalité.
Selon un rapport de synthèse intitulé «United in Science»
https://public.wmo.int/en/resources/united_in_science , une augmentation de la température moyenne de 1,1 degré par rapport au niveau de l'ère préindustrielle, une augmentation de 26% de l'acidité des océans et une augmentation de la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère d'au moins 20% résultent d'un impact humain sur l'environnement.
Le rapport, publié avant le Sommet Action Climat, qui a débuté ce lundi 23 septembre 2019 à New-York, est basé sur des preuves scientifiques fournies par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), le Projet mondial sur le carbone (GCP), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), le Programme de recherche FutureEarth ( https://futureearth.org/ ), éditeur de la nouvelle revue Anthropocène.
Nous sommes devant le noyau dur du dogmatisme climatique mondial où l'OMM n'est qu'un faux nez de l'ONU.
Le WMO n'a pas de production scientifique propre, et ne fait que publier des rapports venus d'ailleurs ou de congrès « scientifiques » tels le dernier rapport sur le climat :
« This report has been compiled by the World Meteorological Organization under the auspices of the Science Advisory Group of the UN Climate Action Summit 2019, to bring together the latest climate science related updates from a group of key global partner organizations - The World
Meteorological Organization (WMO), UN Environment (UNEP), Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC), Global Carbon Project, Future Earth, Earth League and the Global Framework for Climate Services (GFCS).

The content of each chapter of this report is attributable to published information from the respective organizations. Overall content compilation of this material has been carried out by the World Meteorological Organization.
This report is available electronically, together with more extended background reports and
additional supporting material at: https://library.wmo.int/doc_num.php?explnum_id=9937 ».

A cette collaboration avec le WMO, s'ajoute celle avec l'Agence Européenne de l'Environnement https://www.eea.europa.eu/about-us
par exemple

http://web.unep.org/unepmap/unepmap-and-eea-reconfirm-their-continuous-collaboration-towards-sustainable-mediterranean

Conclusion : L'UNEP entretien un buzz d'agitation mondiale sur le climat avec des organisations qui font caisse de résonance. Aucune publication dans une revue à comité de lecture n'est rapportée.

ANNEXE
L'ALARMISME BIENTÔT A LA DÉRIVE
A en croire les alarmistes, on croirait que nous n'allons pas tarder à « bouillir ». De toute l'histoire de la terre cela n'est jamais arrivé.
De nombreux scientifiques élèvent maintenant leur voix. Ils sont qualifiés de « climatosceptiques », une dénomination qui trompe le sens de ce qu'ils expriment. Ils ne contestent naturellement pas le réchauffement climatique global mais précisent seulement que la température est le résultat de cycles conjoncturels REGULIERS que révèle l'analyse spectrale des séries de températures relevées dans les thermomètres installés à partir de 1750 ou des satellites depuis plus récemment mais aussi de l'analyse des bulles de gaz piégées dans les carottes glaciaires.
Ils nous disent que si l'arctique fond, l'antarctique se REFROIDIT.
Ils nous disent que lorsque l'arctique sera fondu (sans doute à partir de 2040), le courant Gulf Stream cessera de réchauffer localement les côtes de l'Europe du Nord-Ouest et que le climat local de l'ouest de la France deviendra celui du Golfe du saint-Laurent qui se trouve à la même latitude.
Ils nous disent que les oscillations historiques de température dues à la puissance des rayonnements solaires ont deux origines :
- une origine géodynamique parce que la terre ne tourne pas parfaitement de façon elliptique autour du soleil (influence attractive des planètes) ou sur elle-même (précession des équinoxe, variation saisonnière des heures).
- une origine solaire propre car le soleil émet son rayonnement de façon variable (en relation avec les taches solaires) et de façon déterminable (modification de la couronne solaire par les plus grosses planètes).
Ils nous disent également, au vu des carottes glaciaires (celles en particulier du dôme C en Antarctique), que les cycles géologiques de carbone dans l'atmosphère (le CO2) n'ont pas précédé les cycles de température mais les ont suivi. Ce n'est donc pas le carbone qui provoque l'augmentation de température mais l'inverse, l'augmentation de température (d'origine solaire) qui provoque l'augmentation de CO2.
- le CO2 n'est qu'un des composants gazeux provoquant un effet de serre, toutes les molécules de gaz ayant un nombre impair d'atomes le provoquent.

Les propos des écologistes pour le climat sont dorénavant devenu la bible d'une nouvelle religion, la gnose verte, rendant ceux des scientifiques inaudibles :

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 10 novembre 2020

Sarajevo: Ex-Général Serbe-Bosnien Jovan Divjak avec Freddy Mulongo dans le Balkans!

Sarajevo: Ex-Général Serbe-Bosnien Jovan Divjak avec Freddy Mulongo dans le Balkans!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Sarajevo 25.jpg, nov. 2020

La Yougoslavie n'existe plus ! Pour éviter la balkanisation de la République démocratique du Congo, il faut taire des divisions puériles qui creusent des crevasses entre les congolais. La victoire sera toujours du côté des Résistants-Patriotes-Combattants face aux corrompus ventripotents et profito-situationnistes dont les tubes digestives insatiables sont plus importantes que le reste.

freddy-mulongo-general-jovan-divjak

Sarajevo,  l'ex-Général Jovan Divjak. Photo Réveil FM International

Inoubliables trois heures de tête-à-tête, il y a quatre ans, avec l'ex-Général Jovan Divjak, héros Serbe de Sarajevo. Les Bosniens l'ont hissé au rang du Héros national. Respecté, admiré et aimé, l'ex-Général Jovan Divjak ne marche pas dans la rue sans se faire arrêter. Dans son bureau, il y a des peluches pour les enfants, des prix honorifiques accrochés au mur, des drapeaux...il m'a proposé le café turc, très fort.   Une grande icône à Sarajevo,  décoré de la Légion d'honneur en 2001 par le Président Français Jacques Chirac, pour "son sens civique, son refus des préjugés et de la discrimination ethnique", sa réputation est sans frontières.

freddy-mulongo-sarajevo-388Il nous avait reçu dans son bureau au siège de sa fondation fondée en 1994 "l'éducation construit la Bosnie-Herzégovine", destinée à venir en aide aux enfants victimes de la guerre, qui ont perdu des parents, mais aussi des enfants talentueux de Bosnie-Herzégovine. Des jeunes de l'université à l'école primaire bénéficient des bourses de son association.

Chaque mois, 436 Bosniens reçoivent entre 50 et 100 KM, soit de 25 à 50 euros.      

freddy-mulongo-sarajevo-100

 Né en 1937, il a étudié à l'école d'Etat-Major de Compiègne dans l'Oise, dans les Hauts-de-France. Son français est excellent, avec une pointe d'accent serbo-croate. Il a intégré l'armée Yougoslave, dans la garde rapprochée du Maréchal Tito. Dans l'interview, il alterne blagues, témoignages et histoires émouvantes.  L'ex-général Jovan Divjak est celui qui avait assuré la défense de Sarajevo assiégée de 1992-1996. 

freddy-mulongo-sarajevo-599A Sarajevo,l'ex-général Jovan Divjak ne peut faire dix pas sans être salué. Quand la guerre fond sur Sarajevo en avril 1992, Divjak, retraité de l'armée yougoslave, y est officier de la défense territoriale de Bosnie. Sa décision immédiate de se placer dans le camp des défenseurs de Sarajevo illustre "une volonté de dire qu'on ne peut pas être exclusivement membre d'un peuple". Aujourd'hui, Divjak est l'un des 3 % de Bosniens (6 % à Sarajevo) qui refusent de se définir comme Croates, Serbes ou Bosniaques. Ils sont les "autres", catégorie statistique ultraminoritaire mais dépositaire de l'héritage multiculturel de Sarajevo.
freddy-mulongo-sarajevo-411Je veux appartenir à un peuple bosno-herzégovinien qui n'existera jamais", poursuit cet octogénaire qui déteste "l'étiquette du bon serbe". "Je suis serbe mais j'ai toujours considéré ça comme une question personnelle, quelque chose de privé", expliquait-il à l'orée du siècle dans un livre d'entretiens, "Sarajevo mon amour".
freddy-mulongo-sarajevo-188Quand la guerre fond sur Sarajevo en avril 1992, Divjak, retraité de l'armée yougoslave, y est officier de la défense territoriale de Bosnie. Sa décision immédiate de se placer dans le camp des défenseurs de Sarajevo illustre "une volonté de dire qu'on ne peut pas être exclusivement membre d'un peuple".
freddy-mulongo-sarajevo-455Aujourd'hui, Divjak est l'un des 3 % de Bosniens (6 % à Sarajevo) qui refusent de se définir comme Croates, Serbes ou Bosniaques. Ils sont les "autres", catégorie statistique ultraminoritaire mais dépositaire de l'héritage multiculturel de Sarajevo.
Réveil-FM: Rencontre avec l'ex- général Jovan Divjak à Sarajevo © Freddy Mulongo
freddy-mulongo-sarajevo-88

Beaucoup a été dit sur la « balkanisation » de l’Afrique, à savoir le morcellement territorial du continent à partir de la conférence de Berlin (1884-1885), dont les Etats indépendants ont hérité les frontières. Au sens politique, il veut dire morceler politiquement un pays, un territoire ou un empire. D'où parle-t-on de la balkanisation de l'Afrique ou du Congo. Au sens figuré, balkaniser signifie émietter, éclater, atomiser une chose quelconque.

freddy-mulongo-sarajevo-75

La balkanisation de la RDC est donc vue ici comme un processus, une démarche ou encore comme une chose, une réalité aujourd'hui en mouvement après avoir été conçue depuis une certaine époque bien déterminée. Il y a balkanisation géopolitique quand une partie d'un territoire ou d'un Etat est démembrée de celui-ci et passe sous le contrôle politico-administratif d'un autre Etat.

Quand la guerre fond sur Sarajevo en avril 1992, Divjak, retraité de l'armée yougoslave, y est officier de la défense territoriale de Bosnie. Sa décision immédiate de se placer dans le camp des défenseurs de Sarajevo illustre "une volonté de dire qu'on ne peut pas être exclusivement membre d'un peuple".

freddy-mulongo-divjak-jovan

Sarajevo, l'ex-général Jovan Divjak et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

La ruée des populations rwandaises vers le Nord-Kivu et le Sud-Kivu procède des velléités du Rwanda de pratiquer cette forme de balkanisation tout en étant soutenu par des mafieux. Elle est géo-économique lorsqu'une partie d'un territoire ou d'un Etat, sans être démembrée de ce dernier, est économiquement exploitée par un autre Etat, d'autres Etats, une entité étrangère ou des entités étrangères.

freddy-mulongo-divjak-jovan1

Sarajevo, l'ex-général Jovan Divjak et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

La Yougoslavie n'existe plus ! Pour éviter la balkanisation de la République démocratique du Congo, il faut taire des divisions puériles qui creusent des crevasses entre les congolais. La victoire sera toujours du côté des Résistants-Patriotes-Combattants face aux corrompus ventripotents et profito-situationnistes dont les tubes digestives insatiables sont plus importantes que le reste. Seul un leadership collectif vigilant peut encore sauver le Congo.

Quand la guerre fond sur Sarajevo en avril 1992, Divjak, retraité de l'armée yougoslave, y est officier de la défense territoriale de Bosnie. Sa décision immédiate de se placer dans le camp des défenseurs de Sarajevo illustre "une volonté de dire qu'on ne peut pas être exclusivement membre d'un peuple".

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 9 novembre 2020

Union Sacrée: Après Denis Mukwege, Tshilombo va-t-il consulter le Pape François?

Union Sacrée: Après Denis Mukwege, Tshilombo va-t-il consulter le Pape François?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Denis Mukwege C.jpg, nov. 2020

Le conflit existe entre Tshilombo et Alias Kabila, le barbu de Kingakati qui l'a nomme pour lui chauffer le fauteuil présidentiel jusqu'en 2023. Tshilombo ne règle pas son problème avec son allié et partenaire. Il congolise le problème avec une union sacrée. Après Troubadours, comiques, chroniqueurs, débauchés de Lamuka, Denis Mukwege, prix Nobel de la paix. Il ne reste plus que le Pape François!

freddy-mulongo-denis-mukwege-c

Même le pape François à Rome, malgré sa bienveillance ne peut rien pour aider l'Enfarineur Tshilombo. Même pour la prière, il faut que le méchant abandonne sa voie, fasse contrition de ses péchés et revienne à l’Éternel (Esaïe 55:7). Tshilombo a cherché l'union sacrée contre son allié, partenaire, le "Père de la démocratie congolaise ", il faudra que les deux problématiques trouvent une solution à leur conflit lié au deal. Les deux doivent reconnaître leur fraude et tricherie électorale.  La congolisation d'un conflit entre deux individus ne concernent pas la République. C'est une ruse de le faire. Lorsque quelqu'un crie au secours, il doit pouvoir dire pourquoi à ceux qui doivent le secourir pourquoi crie-t-il: s'agit-il d'un vol? Un accident?  Un serpent dans la maison?  Celle-ci a-t-elle pris feu ...? Même chez le médecin, le malade doit décrire les symptômes de sa maladie pour que le diagnostic soit exact. Et les remèdes efficaces. Boya Boya Boya eeeehh ! Départager deux individus qui ont conclu nuitamment un deal, il y a beaucoup de zones d'ombre et risques. 

Après des Troubadours, comiques, chroniqueurs thuriféraires pré-payés, débauchés de Lamuka...Enfin, le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix a été reçu par Tshilombo.  Un analyste politique nous avait prévenu, si Mukwege va au palais de la Nation, il parlera "Rapport Mapping" !

La République démocratique du Congo souffre des crises enchevêtrées. Toutes les crises sont cruciales. Mais la crise de légitimité devient récurrentes. Maintenant pour contourner le peuple congolais, on est allé chercher un Monsieur 15% pour le nommer président. Un mépris pour notre peuple. 

A sa sortie de sa rencontre avec Tshilombo, Denis Mukwege  a déclaré: "Toutes les crises que nous connaissons c’est parce que chacun veut contrôler les institutions pour se maintenir au pouvoir" (...) " Il faut absolument que nos dirigeants fassent une rupture avec les anti-valeurs qui caractérisent notre pays. La coalition ne doit pas être une oasis où se cache les criminels". (...) " S’il y a dans la coalition des personnes qui ont commis des crimes, la coalition ne doit pas être une espèce d’oasis où se cachent les criminels. Les crimes contre l’humanité nous concernent tous. Il n’y a pas de prescription par rapport aux crimes contre l’humanité. Je ne suis pas juge" !

freddy-mulongo-fcc

Le FCC ne peut cautionner aucune démarche tendant à la recomposition de la majorité parlementaire en pleine législature sur fond de corruption des élus d'un partenaire, anti-valeurs au cœur d'une lutte convenue dans le cadre du programme commun de gouvernement. "nous avons lancé une campagne diplomatique, Joseph Kabila a envoyé une lettre claire au SG des Nations Unies, aux parrains des accords et à tous les pays de la SADC. Il n’y a pas de solution en dehors de l’accord". Le peuple congolais est victime de la gué-guerre politico-politicienne. Deux individus, Tshilombo-Alias Kabila, imposteurs et usurpateurs ont pris en otage la nation entière, à cause des intérêts égoïstes et partisanes. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Etats-Unis: Quand France 2-JT de 20h place New-York dans l’état de l’Alabama

Etats-Unis: Quand France 2-JT de 20h place New-York dans l’état de l’Alabama

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Biden 33.jpg, nov. 2020

Joe Biden est le 46 président des Etats-Unis contre Donald Trump...le visage du nouveau chef d'Etat étasunien a ouvert tous les journaux télévisés en France. Sauf qu'il y a eu une boulette dans l'infographie de France 2, où New-York a été placé dans l'état de l'Alabama dans le sud où le soleil bat son plein. Sacré glissement de terrain. Les internautes se sont amusés !

freddy-mulongo-biden-3

En Afrique, celui qui organise les élections ne perd jamais. Il est souvent élu avec un score soviétique: 97%, 94%, 92%...et fait emprisonner ses adversaires politiques! En République démocratique du Congo, il y a eu fraude électorale où Tshilombo a fait un deal avec Alias Kabila, son prédécesseur pour bénéficier d'une nomination électorale. Monsieur 15% a été proclamé vainqueur en lieu et place de Martin Fayulu 62,8%.

L'élection présidentielle aux Etats-Unis clivent les Africains, qui ignorent que le chef d'Etat Américain  se bat en premier pour les intérêts des Etats-Unis et Américains. Joe Biden agira d'abord et pour les Etats-Unis. Va-t-il détricoter toutes les décisions de Donald Trump. Personnellement, je n'y crois pas trop. Il doit rassembler et fédérer les Américains y compris ceux qui ont voté pour son adversaire. C'est un principe simple: l'unité des Etats-Unis et des Américains. Un bon président ne casse pas son pays. Il privilégie toujours l'intérêt général. Homme d'Etat Américain, Joe Biden  a été Vice-président des Etats-Unis de 2009 à 2017, sous la présidence de Barack Obama.  

Grande puissance et vielle démocratie, le monde entier a les yeux rivés sur les États-Unis. Il est 20h à Paris, dimanche 8 novembre 2020,  France 2 lance son reportage sur les réactions des Américains à l’annonce de l’élection de Joe Biden, les téléspectateurs voient  apparaître sur leurs écrans une carte du pays qui les a fait sourire, et pour cause. Sur celle-ci, Washington se trouvait au nord du pays, quand New York était située dans le sud, plus précisément dans l’état d’Alabama. Les réseaux sociaux s'emballent. C'est sur twitter que les réactions ne se sont pas fait attendre. 

 Terrazzoni @jlterrazzoni Il est urgent que #France2 donne des #coursdegeogeaphie à ses #graphistes #nyc #geographie #usa

Image

 

 Laurent Ah Koon @laurentAhKooN Le stagiaire de #France2 a perdu son stage @LaurentDelahous @MaryseBurgot

Image

 bounny @bounny99 #France2, oui pour des journaliste, on se trombe le lieux de New York vers le sud près la Floride.

titok @titok71 Selon le journal de #France2 #NewYork a été déplacé dans le Sud suite à l’élection de #JoeBiden 

Image

 Les infographes sont des experts dans leur domaine d'infographie, sont-il pour autant tous des journalistes ? Surement non ! Ce qui est arrivé à France 2 n'est rien par rapport à ce qui se passe en Afrique. Au Congo, deux journalistes ont été interpellés puis relâchés pour avoir filmé, Tshilombo le président nommé lors de son entrée à sa présidence usurpée alors que ses conseillers continuaient à bavarder ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Tshilombo rattrapé par son illégitimité et la vérité des urnes de Fayulu!

RDC: Tshilombo rattrapé par son illégitimité et la vérité des urnes de Fayulu!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM international

Freddy Mulongo-Biden.jpg, nov. 2020

Le péché originel de Tshilombo, c'est son illégitimité. Il est bénéficiaire d'une nomination électorale. Tshilombo avec ses 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il est autant tricheur et fraudeur qu'Alias Kabila qui l'a nommé. Par conséquent, il doit savoir que dissoudre le parlement va aussi l'emporter car il est issu de la même fraude électorale. Vérité des urnes!

freddy-mulongo-bidenL'illégitimité est le péché originel de Tshilombo. Cela le poursuivra toute sa vie. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle. Tshilombo a fait un odieux deal contre le peuple congolais pour bénéficier d'une nomination électorale. C'est bizarre de le voir parler des députés et sénateurs FCC nommés. Mais Tshilombo oublie qu'il est issu de la même fraude électorale. Il avait signé le deal pour chauffer le fauteuil présidentiel jusqu'en 2023. Le checkuleur a un conflit personnel avec celui qui l'a nommé président. Alias Kabila l'a fait nommer pour garantir sa sécurité, ses avoirs et ses Mammouths Joséphistes. A peine deux ans, Tshilombo l'Enfarineur veut rompre son alliance avec Kabila. Et par un tour de passe-passe, Tshilombo a voulu congoliser son problème personnel avec Alias Kabila. Leur conflit  ne concerne pas la République. Tshilombo n'avait pas à enfariner le peuple congolais avec son deal. Il a fait ce deal pour ses intérêts personnels pas pour le Congo. Vivre des aides sociales belges pendant 30 ans et voir catapulter président du Congo, il y a pas photo. Pour le faussaire, son pari était gagné. Sauf qu'en devenant le plus grand voleur de destin du peuple congolais, Tshilombo sait qu'il est bon pour la poubelle de l'histoire. Illégitime, il n'est un "Ballados", pas président du Congo. Il va finir par voir Alias Kabila, son allié  et partenaire. "Je suis un gros poisson, pourquoi il ne me consulte pas" dixit Alias Kabila. Et les troubadours politicailleurs n'auront que leurs yeux pour pleurer. 

Aux Etats-Unis, l'élection présidentielle a révélé par exemple le comptage de bureau de vote par bureau de vote. Dans un Etat de droit, c'est comme cela que l'on agit. Pourquoi la CENI de Corneille Nangaa et la Cour Constitutionnelle ont refusé cela à Martin Fayulu ? Pourquoi alors Alias Kabila, lorsqu'il reçoit Tshilombo à Kingakati, c'est toujours dans un bureau où sont affichés les vrais résultats de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018: Martin Fayulu 62,8%, Emmanuel Shadary 18% , Felix Tshisekedi 15% ! Et lorsqu'on va sur le cite de la CENI, c'est comme si la République démocratique du Congo n'a pas connu des élections, le 30 décembre 2019. Il y a rien sur ce site aucun résultat, d'aucun bureau de vote ! Mais on peut y lire ceci: 

La Commission Electorale Nationale Indépendante a rendu public, le 19 septembre 2018, la Décision N°032/CENI/BUR/18 portant publication de la liste définitive des candidats à l'élection présidentielle.

Veuillez trouver l'intégralité du contenu dans le document ci-joint.

Et voici la liste des candidats de l'élection présidentielle qui s'affiche, sans tenir compte de plusieurs désistements dont ceux du "Moyibicrate" Kin Kiey Mulumba "Kabila désir", "Masimanimba désir" ou encore Vital Kamerhe qui s'est rallié à Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba avec CACH.

Où sont les résultats de la CENI, bureau de vote par bureau de vote ? Comment peut-on se moquer ainsi  de tout un peuple? Avec ce qui vient de se passer aux Etats-Unis, Tshilombo doit faire profil bas.  Il est fruit d'une fraude électorale. Il n'a jamais gagné l'élection présidentielle au Congo. Il ne peut se faire passer pour un bon et Alias Kabila pour un mauvais. Les deux sont liés. Ils sont deux bandits de la République. Ils ont volé le destin du peuple congolais. Si Alias Kabila va à la CPI, la cellule de Tshilombo sera voisine à celle du barbu de Kingakati. Les Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes doivent le savoir. Tshilombo est le problème de la RDC. Il est autant le problème qu'alias Kabila. Leur sort est lié ! 

freddy-mulongo-ceni-listes
freddy-mulongo-ceni-listes-1


"Pour le scrutin présidentiel de 2020, aux Etats-Unis, cela représente 158 millions d'électeurs, dont un peu plus de 100 millions ont voté par anticipation. Coté grands électeurs, en 2016, Donald Trump l'avait emporté avec 306 grands électeurs, mais sans la majorité du vote populaire : ce dernier ne lui donnait que 47% des voix et Hillary Clinton avait obtenu 3 millions de votes de plus que lui. Avec 290 grands électeurs au compteur pour le moment, il reste loin du score exceptionnel de 1984, quand Reagan avait raflé 525 des 538 grands électeurs".

"En nombre de voix,  Joe Biden et Donald Trump battent tous les records. Joe Biden a été élu 46 président des Etats-Unis grâce à quelque 74,5 millions d'Américains. Un chiffre inédit dans l'histoire du pays : jusque-là, c'est Barack Obama qui avait remporté le plus de voix, en 2008, avec 69,5 millions de bulletins. Biden l'emporte donc avec 4 millions de voix de plus que son rival. Même si Donald Trump sort perdant, ses 70,4 millions de voix sont aussi une performance et il échoue tout de même avec 7 millions de votes de plus que lors de sa victoire en 2016. Pour Biden, c'est 8,6 millions de plus que la précédente candidature démocrate, portée par Hillary Clinton".

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 8 novembre 2020

Union sacrée: Enfumage, Tshilombo l'Enfarineur envoi ses conseillers à Kigali !

Union sacrée: Enfumage, Tshilombo l'Enfarineur envoi ses conseillers à Kigali !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 84.jpg, nov. 2020

Tshilombo l'Enfarineur a encore frappé ! En faux conflit fabriqué avec celui qui l'a nommé Alias Kabila, le checkuleur appelle en rescousse tous les politicailleurs affamés et quémandeurs d'une portion de pizza. Le pizzaïolo organise des consultations: comptables, chroniqueurs, comiques et troubadours sont invités. Congolais attendent, les conclusions sont envoyées à Kigali au Rwanda!

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-84Etienne Tshisekedi wa Mulumba injuriait le Maréchal Mobutu  de Monstre dans la journée et le soir, il allait remplir la coffre de sa Jaguar avec des cartons de billets verts. Tshilombo est une calamité pour le Congo. L'individu et dangereux pour la République démocratique du Congo. Tshilombo est en conflit avec la personne qui l'a nommé et fait de lui: président nommé, pantin et marionnette. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Tshilombo s'organise pour crier au secours et à l'union sacrée comme si le pays étéiat en danger. Il réussit son coup avec ses concertations kinoises: des troubadours, comiques, chroniqueurs pré-payés...sont invités et reçus. Alors que les Congolais attendent ses conclusions. Tshilombo a déjà envoyé ses conseillers à Kigali au Rwanda avec des conclusions de l'union sacrée. Paul Kagamé, Hitler Noir, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo est le premier à connaître les conclusions de consultations Kinoises. Tshilombo foule pour la énième fois la souveraineté du peuple congolais. 

Tshilombo se moque de tout le monde. L'incapacitaire fait de la politique mensonge à tout va. Il ment, ment et ment. Le mensonge fait-il partie de son ADN ? L'individu n'a aucun respect du peuple congolais. Ce jouisseur patenté a fait son deal et il se croit tout permis. Mais le Congo n'est pas son Ligablo ou la parcelle de sa famille.  

 Berry MUEKATONE @Bmueka Après les consultations initiées par le bonimenteur, et les causes ayant abouties à des diagnostics bancals, place maintenant aux faux remèdes à la suite des parrains rwandais, égyptiens, kényans et autres ougandais. A mata a kita, akoya koloba, il n'y a pas de marche arrière.

 Maître Leon-Richard Engulu @engulu23 Il s'agissait d'"informer" (et non pas de demander l'autorisation) ces États, eu égard à leur rôle dans la Région, du caractère irréversible de la fin de la coalition et de l'éclatement de la Majorité parlementaire. Et vous le savez très bien.

 Pena Shé @AhangaGuy Si les résolutions qui seront prises devront passer par Ilunkamba alors là les adhérents n'auront que leurs yeux pour pleurer.

 Tresor B. Kositi @TresorKositi On chante "....zongisa ye na Rwanda!"; il n'y a que la vérité qui survole le temps.

Image

 Patrick Kasali @patrickkasali Bientôt,l'euphorie va tomber dans les rangs des talibans. La real politic va primer.

 Rigobert Nzazi @nzazi_rigobert Ils comprennent toujours en retard. Dommage.

 Mabola Tychique @MabolaTychique Après ces consultations, voilà il faut rendre compte au chef, mukolo cope, et vous pensez qu’il aura une suite favorable pour les congolais ? Rien ne peux se passer calmement entre nous, il faut tjrs le Rwanda.

Image

 Big sua @bigsua_06 Les dirigeants du Congo sont à Kigali.

 POLITIKONZO @Rlwung Aux grands maux des grands remèdes dit-on ...à priori lorsque les prémisses sont biaisées à fortiori, les conclusions seront fâcheuses..du charlatanisme publique à action cosmétique pour  la prescription d'un placebo, les dès sont pipés.

 Edo @kishabongo1 Hey oui. La constitution a été violée de manière délibérée. Il y a juste une solution.....Empeachment process ou réconciliation nationale.

 ManuManu @ManuMan62704614 Il est vraiment ridicule ce Felix !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

André Dumas, pasteur théologien éthicien protestant avec grandes convictions!

André Dumas, théologien éthicien protestant et homme de grandes convictions!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Andre_Dumas.jpg, nov. 2020

Jeune étudiant en théologie, j'ai connu André Dumas. J'ai assisté à plusieurs de ses conférences. Comme l'a si bien écrit Henri Tincq, lors de son décès: "André Dumas, s'il ne représentait pas à lui seul tout le protestantisme, faisait l'unanimité chez tous les protestants ? Grâce à sa disponibilité, au brio de son verbe et de sa plume, à la fermeté de sa pensée, à sa liberté vis-à-vis ..."

andre-dumas

J'ai connu plusieurs pasteurs théologiens Français: Alain Rey, Jacques Stewart, Henri Blocher, Jean Tartier, Jean François Zorm, Jean-François Faba, Claudette Marquet, Jacques Fischer...André Dumas est une personnalité protestante qui m'aura marqué par la clarté de son intelligence mais surtout la conviction de ses engagements. Extrêmement simple, toujours bienveillant surtout à l'écoute. Ses réponses étaient souvent teintées  de l'humour. Une grande personnalité protestante. A l'époque, le Covid-19 n'existait pas, donc ses conférences étaient pleines du monde divers et varié qui venaient l'écouter. J'ai toujours pensé au pasteur André Dumas. Son nom a toujours traversé mon esprit. Pourtant je n'ai été que l'un de ceux qui l'appréciaient et aimer lire ses papiers dans Réforme. Nous publions trois témoignages qui permettent de cerner la grande personnalité, que fut André Dumas.

Le pasteur André Dumas Une voix unique dans le protestantisme- HENRI TINCQ,  le 26 juin 1996.

LE PASTEUR André Dumas est décédé des suites d'un cancer, dimanche 23 juin, à La Roche-sur-Yon (Vendée). Il était âgé de soixante-dix-sept ans.

Quel homme plus qu'André Dumas, s'il ne représentait pas à lui seul tout le protestantisme, faisait l'unanimité chez tous les protestants ? Grâce à sa disponibilité, au brio de son verbe et de sa plume, à la fermeté de sa pensée, à sa liberté vis-à-vis de tout pouvoir, il leur a donné une voix, devenant même une sorte de référence obligée dans la plupart des débats intellectuels, religieux et éthiques des trente dernières années.

Né le 7 décembre 1918 à Montauban (Tarn-et-Garonne), André Dumas avait gardé de son origine occitane une suavité, dans la voix et le regard, qui rendait tout de suite la relation sympathique et bienveillante. Docteur en théologie après des études à la faculté protestante de Montpellier, à Paris et à Bâle, il puise, après la guerre, à la Fédération des associations chrétiennes étudiantes (1943-1949), comme pasteur à Pau (1949-1956), puis comme aumônier universitaire à Strasbourg (1956-1961), l'essentiel de ses convictions militantes.

Héritier de Dietrich Bonhoeffer, tué par les nazis à qui il consacre un ouvrage en 1968 , et surtout du grand théologien Karl Barth, André Dumas n'est pas ce militant inconditionnel des luttes sociales et politiques des années 70, en France, en Amérique latine, dans le tiers-monde, où, au nom de ce qu'il appellera un jour « un humanisme enivré, puis désenchanté », le protestantisme manque de se diluer.

S'il lutte aux premiers rangs contre la torture en Algérie, contre la course aux armements, contre l'apartheid en Afrique du Sud, contre les injustices sociales et les exclusions de toute nature, s'il s'écrie « Enfin » dans un éditorial de Réforme en mai 1981, après l'élection de François Mitterrand, André Dumas se montre également préoccupé par le risque de dévaluation de l'héritage protestant, par sa superficielle adaptation à des modes passagères, à des idéologies récupératrices, à des idéalismes culpabilisants. Dans son enseignement à la faculté de théologie protestante de Paris (1961-1984), dans ses nombreux conférences et écrits (il collabore au Monde), et surtout dans l'hebdomadaire Réforme dont il est, jusqu'à la fin, un collaborateur régulier et qu'il préside de 1977 à 1988 André Dumas s'inquiéte de l'évolution d'« une Eglise devenue monde, sans que le monde soit devenue Eglise ». Il se réjouit d'un « retour » à la question de Dieu (Nommer Dieu, 1980) et même de ce qu'il appelle un renouveau dogmatique,  "mieux capable de défendre et de servir tout homme".

freddy-mulongo-andre-dumas

Jeune étudiant en théologie, André Dumas travaillait au sein de l'organisation protestante CIMADE qui secourait les internés du camp de Rivesaltes, situé à l'ouest de Perpignan près de la frontière espagnole. Il y créa une troupe de scouts, chose importante pour les adolescents et les enfants internés, car dans les épouvantables conditions où ils vivaient, les réunions et activités du scoutisme leur faisaient oublier un moment la faim, et leur montrait que la bonté n'avait pas totalement disparu du monde. En janvier 1941, Isaac Kraemer, jeune Juif originaire de Mannheim (Allemagne), fut transféré du camp de Gurs à celui de Rivesaltes. Il devint membre de la troupe et se lia d'amitié avec André Dumas. Au début de l'été 1942, il fut envoyé avec plusieurs autres adolescents de moins de 18 ans travailler dans des fermes du côté de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne. Cependant, au mois d'août de la même année, les autorités décidèrent de les renvoyer à Rivesaltes. A cette nouvelle, plusieurs jeunes s'évadèrent et, à pied ou en auto-stop, gagnèrent la ville d'Annemasse près de la frontière suisse; là, ils firent leur jonction avec un groupe de scouts qui s'apprêtaient à passer en Suisse. Kraemer, lui, fut pris et interné à Annecy. Avant que les autorités aient décidé de son sort, il adressa une lettre à Dumas. Ce dernier envoya une chaude recommandation et un faux certificat, grâce auxquels le jeune homme fut remis en liberté et non pas renvoyé à Rivesaltes. Après la guerre, il découvrit qu'André Dumas avait fourni de faux papiers à d'autres juifs internés à Rivesaltes, qui eux aussi leur doivent la vie.

Le 26 décembre 1994, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné au pasteur André Dumas le titre de Juste parmi les Nations. 

 André Dumas: une éthique empathique Stéphane Lavignotte 

Adepte de la «dialectique inventive» plutôt que de la confrontation des éthiques, André Dumas a été l’artisan des «prises de position constructives des protestants» entre les années 1960 et 1980. Stéphane Lavignotte, qui publie ce mois-ci André Dumas, habiter la vie, invite ici à revisiter la «méthode» Dumas qui n’est pas un «système» mais qui, inspirée par les idées de Barth et de Bonhoeffer, commence par «une enquête précise sur le sujet étudié», dialogue «avec les différents points de vue sur le sujet» puis crée «une tension interprétative entre le texte biblique ancien et la vie d’aujourd’hui» pour «aller directement de la réalité du Dieu de la Bible à la réalité non-religieuse du monde, sans passer par le préalable non-réel de la religion». 

Pour une éthique actuelle avec André Dumas

Où en est l’éthique publique protestante? (…) Au-delà d’une impression de flou ou de repli frileux face aux nouveaux enjeux de société, l’ensemble de ces questions semble laisser les religions devant une alternative impossible: bénir ou maudire les évolutions de la société. (…) Pour sortir de ce dilemme, il peut être profitable de revisiter les gestes de l’éthicien protestant qui joua un rôle prépondérant dans les prises de position constructives des protestants sur la pilule, l’avortement ou les débats naissants de la bioéthique. Comme il le proposait au début des années 70, ne faut-il pas substituer à une alternative entre éthique normative et éthique de situation, une dialectique inventive entre elles? «Dieu ne procède-t-il pas à des rencontres libératrices, qui engendrent des normativités de maintien dans cette libération? (…) Je verrais volontiers l’originalité de l’éthique chrétienne dans cette éthique de situation créatrice d’une éthique de normativité, au lieu d’une normativité s’adaptant à des situations ou d’une situation stérile de toute normativité» (1). Dans cette proposition, les adjectifs «créatrice»«libérateurs», le substantif «libération» ne sont pas les moindres à prendre en compte dans une démarche qui marie invention et institution.

Un côté Vie, un côté Parole et l’éthicien sur la crête…

Geste, démarche avons-nous écrit jusque-là. Un obstacle pourrait être opposé à l’invitation à reprendre la route avec André Dumas: celui qui fut professeur à la Faculté de théologie protestante de Paris de 1961 à 1984 n’aurait pas de système, pouvait entendre un de ses anciens étudiants sur les bancs de la faculté concurrente de Montpellier à la fin des années 1970. Ce qui était considéré comme un défaut à cette époque pouvait devenir une qualité vingt ans plus tard, au moment de son décès, quand les grands systèmes étaient définitivement devenus suspects. Aujourd’hui, nous pouvons trouver bien assez opérationnel ce que Fritz Lienhard qualifie de «méthode» (2) chez Dumas et que nous aimerions présenter et défendre dans cet article. Dumas ne parle-t-il pas lui-même de «la méthode de Bonhoeffer» (3), auteur qui inspira bien des routes, en premier lieu, la sienne? Nous aimerions défendre le terme d’empathique pour qualifier l’éthique de Dumas. Vision d’un Dieu empathique – inspirée de Barth et Bonhoeffer – allant à la rencontre de son humanité dans ce qu’elle a de réel et concret. Démarche de rencontre avec les personnes dans ce qu’elles vivent et ressentent pour étayer la réflexion. Bible en tension avec cette réalité comme donnant à penser des repères analogiques de libération pour le présent. Une éthique empathique revendiquée par André Dumas comme réagissant aux événements, «à la lisière de la Parole et de la Vie» (4). Un côté Vie, un côté Parole et l’éthicien sur la crête…

Barth: dialectique et analogie

La rencontre avec les pensées de Karl Barth et de Dietrich Bonhoeffer ne sont pas pour Dumas des prolégomènes purement théoriques car elles se sont construites dans des moments forts de l’histoire partagés par André Dumas lui-même: de la montée du nazisme à la guerre froide.

André Dumas rencontre la figure de Barth dès son adolescence par l’intermédiaire de son oncle Pierre Maury, principal vulgarisateur et interlocuteur du théologien suisse en France et par les nouvelles de l’Église confessante que diffuse le réseau de la Fédération des associations chrétiennes d’étudiants (5). Dumas voit la pensée de Barth se développer «comme un fleuve à partir d’un goulet d’étranglement» (6). Tout en prenant au sérieux le «non» à la prétention de l’humain à dire quoi que ce soit sur le Dieu tout-autre (et a fortiori à la prétention nazie à incarner une providence divine dans l’histoire), André Dumas insiste sur – à la suite du deuxième Barth de l’Humanité de Dieu – le «oui de Dieu en Jésus-Christ à la création, à l’engagement dans le monde, à la culture et à l’art» (7). D’où l’importance pour lui de la Bible, de la littérature et bien sûr, du cinéma. Mais aussi une place importante à la dialectique.

Dumas reprend la dialectique théologique de Barth, dans la lignée de Paul et Luther: l’impossibilité humaine et la possibilité divine, le péché et la grâce, la déchéance et la gloire… Le non se lit par le oui et inversement. On pourrait y voir un écho au caractère indécis qui fut souvent reproché à Dumas. Ou au contraire y retrouver positivement sa volonté de trouver du bien en toute personne ou situation. Car Dumas rend visible dans ses textes une autre dialectique que théologique, plus philosophique et sociologique – plus marxiste? –, celle présente dans toute situation sociale, qu’illustrent ces couples de mots qu’il affectionnait tant: une épreuve et une joie (8), un risque et une chance (9), une merveille et un vertige (10)

Ces dialectiques apparaissent comme des machines (des ouvreboîtes?) à libérer la réflexion pour sortir des fermetures produites par des oppositions entre systèmes clos sur eux-mêmes. Il remercie par exemple Barth de sortir la théologie de l’opposition entre «orthodoxie positive qui risque de traiter Dieu comme chose parmi les choses et le libéralisme négatif, mystique, qui ne voit qu’inadéquation entre toute parole humaine et Dieu lui-même» (11). De même en éthique, Dumas cherche à sortir des alternatives enfermantes: stoïciens contre épicuriens (12), éthique normative contre éthique de situation (13), répressif contre permissif (14)

«La structure de la vie responsable se marque par quatre éléments: se tenir pour responsable de nos semblables, nous comporter de manière conforme à la réalité, assumer la faute et la liberté, enfin prendre le risque d’une décision concrète»

Enfin, il reprend à Barth la démarche analogique. Dans un débat théologiquement touffu qu’il serait trop long de développer ici, Dumas refuse à la suite de Barth à la fois l’identification et la différence absolue entre l’être de Dieu et celui du monde. Il ne reste plus que la similitude ou l’analogie: nos pensées, nos paroles, nos actes doivent tendre vers le Royaume, «être des poteaux indicateurs» (15) écrira Philippe Maury, être des paraboles, analogies, correspondances, capables de refléter indirectement, comme dans un miroir, la vérité et la réalité du Royaume. Ainsi, exemple donné par Barth, puisque le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui est perdu, la communauté chrétienne prend la défense de ceux qui sont faibles, pauvres et menacés et elle combat pour la justice sociale.

Bonhoeffer: structure, représentation, suivance, responsabilité

L’autre grande source des prolégomènes d’André Dumas est la pensée de Dietrich Bonhoeffer, dont il sera un des principaux vulgarisateurs en France (16). Quelques mots clés jalonnent ce soubassement. Structure et représentativité: «Jésus-Christ structure le monde en son milieu parce que, s’étant rendu conforme à la réalité, il s’en rend responsable devant Dieu (…) Il est celui qui assume le moi de tous les hommes et il nous invite à notre tour à porter sa croix, qui n’est pas résignation, mais aussi contraire fidélité au réel, combat et responsabilité» (17), écrit Dumas. La réalité: Dieu n’est ni aux confins métaphysiques, ni blotti dans des intérieurs solitaires mais au cœur du monde, de l’homme réel, concret, entier. La suivance du Christ: le chrétien suit l’exemple du Christ, y compris en prenant part à ses souffrances, passage d’un piétisme de l’évasion à un piétisme de la participation au monde. Ce monde est selon Bonhoeffer devenu majeur, sans religion et sans Dieu. De ce fait, écrit Dumas: «De religion de salut vers l’au-delà ou vers l’au-dedans, le christianisme y redevient pour l’avenir, foi responsable du monde sans Dieu devant Dieu. Cette responsabilité s’exerce à la fois comme action publique, politique et comme action cachée, vie dans la discipline et la prière» (18). Cette responsabilité au cœur du monde est résumée par Dumas comme un programme qu’il se donne à lui-même: «La structure de la vie responsable se marque par quatre éléments: se tenir pour responsable de nos semblables, nous comporter de manière conforme à la réalité, assumer la faute et la liberté, enfin prendre le risque d’une décision concrète» (19).

Il n’y a pas de fuite possible des chrétiens face au monde et à Dieu. Dans son texte de 1974 où il apporte son soutien à la loi Veil sur l’avortement, il rappelle l’absence de réponse directe de la Bible et la complexité des questions posées et interpelle: «Quand il y a détresse, on peut toujours détourner la tête et le cœur pour se réfugier dans des principes. Mais y a-t-il alors bonne nouvelle d’un Évangile? On peut laisser d’autres prendre en charge ce dont on se détourne. Mais y a-t-il alors morale ou préservation de soi?» (20).

Il faut donc prendre le risque de proposer et d’inventer des solutions. Dans sa «théologie de la réalité» est faite cette citation de Bonhoeffer, se revendiquant de Nietzsche, un autre auteur choyé par Dumas: «Le chrétien crée de nouvelles tables, de nouveaux décalogues. Le surhomme de Nietzsche n’est véritablement pas, comme il le pensait, le contraire du chrétien, mais sans le savoir, Nietzsche lui a conféré de nombreux traits du chrétien devenu libre, tel que Paul et Luther le décrivent et le connaissent… Ainsi la découverte de l’au-delà du bien et du mal n’appartiennent nullement à Nietzsche, qui à partir d’elle polémique contre le moralisme du christianisme. Elle appartient au bien primitif, en vérité oublié du message chrétien» (21). Voilà l’aventure tragique et épique de l’éthicien en empathie avec le monde qui doit prendre le risque de proposer, d’inventer, de nouvelles normes.

La méthode Dumas (1): la Parole et la vie

Fritz Lienhard, étudiant la méthode d’André Dumas à travers ses ouvrages, la repère dès son premier ouvrage en français, Le contrôle des naissances (22) et défend que par la suite elle «s’approfondira et se nuancera» mais qu’«elle demeure constante» (23). Il nous semble faire le même constat dans ses textes d’interventions publiques (…) : le texte de 1968 sur la contraception (24) – reprenant la démarche du livre – inaugure une méthode qui se retrouve ultérieurement dans les autres textes d’intervention publique. Regardons cette méthode pas à pas.

Dans l’esprit bonhoefferien d’une présence du chrétien au cœur du concret du monde, la première étape est une enquête précise sur le sujet étudié. Par exemple, ses réflexions sur la contraception et l’avortement se nourrissent de l’engagement de ses proches dans la création du Planning familial (militantes de Jeunes Femmes dont son épouse Francine Dumas), du sien (il est vice-président à partir de décembre 1969 d’une Association nationale pour l’étude de l’avortement), des nombreuses lectures sur le sujet, comme en témoignent les cinq pages d’«éléments bibliographiques» qui concluent son livre sur la contraception. La parole éthique n’est pas extérieure, elle est d’abord le résultat d’une enquête, voire d’un engagement qui permet de saisir et de partager – d’être en empathie – avec la dialectique de la réalité vécue par les personnes: les complexités et les contradictions, les chances et les risques…

Dumas refuse que le christianisme soit une «irréductible et intransmissible expérience» car c’est pour lui au contraire «religion de la parole et religion publique. Il n’est pas religion ni du silence ni du mystère»

La seconde étape consiste à dialoguer avec les différents points de vue sur le sujet qu’il travaille. Que ce soit le point de vue marxiste ou catholique, il y a une très grande connaissance des textes, comme le montre par exemple le débat sur la figure de Thomas Münzer chez Engels (25). Cela se double d’une connaissance des personnes portant ces points de vue. De nombreuses rencontres – séminaires, colloques… – vont avoir lieu entre 1961 et 1970 avec Roger Garaudy et Gilbert Mury dans la période de débat avec les intellectuels du PCF. Tout au long de sa vie, il fut le «partenaire indispensable» (26) des dialogues entre catholiques et protestants. D’une certaine manière, il s’agit d’une continuation de l’étape précédente, l’enquête de terrain.

Quand il s’agit du dialogue avec des non-croyants, se vit la démarche bonhoefferienne de présence au monde sans Dieu, y compris en découvrant, «un vocabulaire et une expression non-religieuse pour dire Dieu au milieu de la réalité du monde» (27). L’étude (28) des articles de presse faisant écho de ses conférences, comme de ses textes d’interventions dans la presse non-confessionnelle devant un public y compris non-chrétien, montre comment il fait le choix de termes qui pour un chrétien ont un arrière-plan et un sens théologique fort, mais qui peuvent avoir un sens tout aussi fort pour un non-croyant, sans arrière-plan théologique, mais avec d’autres références: espérance, responsabilité, connaissance, bénédiction, esprit… André Dumas y rejoint son interlocuteur, en lui parlant dans une langue commune, sans pour autant renier l’arrière-plan chrétien qu’il lui donne, et en partageant les questions et les inquiétudes quand il évoque par exemple les chances et les risques qui naissent de la contraception (29). Dumas refuse que le christianisme soit une «irréductible et intransmissible expérience» car c’est pour lui au contraire «religion de la parole et religion publique. Il n’est pas religion ni du silence ni du mystère» (30).

«Éprouver le paradoxe que le monde ne nous offre pas de choisir entre le bien et le mal, mais entre le mal ou le mal et que cependant, même au travers du mal, Dieu nous conduit à lui.»

L’étape suivante est la rencontre avec le texte biblique. Dans un style tout barthien, il y a un non et un oui. Il refuse que la Bible soit utilisée comme «directement» déterminante car – il l’évoquera pour le prêt à intérêt comme pour la contraception – «on ne saurait évidemment pas déduire des textes bibliques des réponses immédiates à des problématiques culturellement étrangères au monde de la Bible». La Bible semble ainsi être mise hors-service pour un usage littéraliste et moraliste, grands soucis de la génération des années 50 (31). Mais c’est pour la réintroduire différemment. Comme le relève Friz Lienhard, Dumas crée une tension interprétative entre le texte biblique ancien et la vie d’aujourd’hui, un côte à côte des textes d’hier et du présent de l’humain (32). Par exemple dans son texte Fondements bibliques d’une bioéthique (33), il présente des «indications bibliques» où il fait émerger un sens du texte biblique plus large que celui dans leur contexte puis propose des «repères analogiques» qui ne sont pas des «réponses immédiates à des problématiques culturellement étrangères au monde de la Bible» mais «qui ont une grande portée pour nos réflexions et nos conduites actuelles» (34)«indirectement éclairantes» (35). Par exemple, à partir de l’indication biblique d’un refus de la divinisation de la vie mais du don par Dieu à l’humain d’une vie «à chérir et à cultiver, à protéger et à guérir» (36) il propose le repère analogique que l’humain «a reçu en permission et en tâche la gestion de la vie» (37).

La méthode Dumas (2): court-circuit et invention

À travers cet usage de la Bible, nous sommes là au cœur de la méthode de Dumas:

— D’abord, ces repères analogiques ne sont pas des déductions – il ne se cache pas derrière la Bible dit que – mais une prise de responsabilité de l’éthicien dans le concret, fidèle à la responsabilité bonhoefferienne. L’éthicien prend le risque et assume les conséquences d’une parole sur et dans le concret de la vie dans laquelle il s’est engagé, qu’il aime et pour laquelle, empathique, il souffre et se réjouit. Il est bien dans la suivance d’un Dieu empathique, ce fils qui est allé jusqu’à la passion pour le monde, fils que le père a donné tellement il a aimé le monde. Dieu qui se rend présent à l’humanité par son fils et sa Parole, que l’éthicien écoute. L’éthicien renseigné par son enquête est obligé d’«éprouver le paradoxe que le monde ne nous offre pas de choisir entre le bien et le mal, mais entre le mal ou le mal et que cependant, même au travers du mal, Dieu nous conduit à lui» (38).

— Ensuite, dans cette situation, celle de trouver une sagesse concrète pour cette situation concrète où les choix se tranchent entre gris et gris, Dumas ne fait pas appel à la morale, celle des principes qui dirait ce qui est bien ou mal, qui opposerait le noir et le blanc: il a mis de côté cet usage moraliste de la Bible, critique régulièrement le catholicisme pour procéder ainsi. Il sait que cette approche fait violence aux personnes et à la complexité des réalités qu’elles vivent.

— Il fait intervenir la Bible d’une autre façon, telle que nous l’avons évoquée: dans le tragique de l’action morale où l’on ne peut se résoudre qu’aux seules mauvaises solutions, il faut alors rouvrir le jeu, être capable d’inventer, de penser plus, de donner à penser pour reprendre des termes de Paul Ricœur. La Bible dans son côte-à-côte avec la vie, la tension qu’elle crée avec elle, est appelée pour sa poésie, sa dimension la plus abstraite, la plus liée aux mythes, aux symboles. La sagesse pratique est liée à la poésie, à l’imaginatif, en court-circuitant le niveau de la morale ou comme le dit Dumas en terme bonhoefferiens: «aller directement de la réalité du Dieu de la Bible à la réalité non-religieuse du monde, sans passer par le préalable non-réel de la religion» (39).

— Ce court-circuit permet une dérivation: la capacité et la nécessité inventive de l’éthique sur laquelle nous concluions la première partie de ce texte avec Bonhoeffer revendiquant Nietzsche. Ainsi, à la fin des années 80 (40), face aux craintes devant le sida ou la procréation médicalement assistée, Dumas fait appel – comme un leitmotiv – à l’amour qui se décline concrètement dans «la pratique des égards amoureux», dont il voit un exemple dans l’usage du préservatif qui protège autrui de la mort. De même, Olivier Abel (41) soulignait la confiance que faisait André Dumas à la capacité de cicatrisation de la parole et de l’affectivité humaine face aux bouleversements provoqués par la technique dans les modèles familiaux. Ces derniers exemples nous semblent illustrer cette «éthique de situation créatrice d’une éthique de normativité» que nous évoquions au début.

Conclusion: empathie et création

Cette façon de faire de l’éthique fait confiance à la capacité de l’humain à inventer de nouvelles normes dans les situations compliquées de la vie car elle a confiance dans la grâce de Dieu que nous rencontrons dans la Bible qui permet de sortir des impasses, opposition de la grâce au destin dont Fritz Lienhard fait le centre de la pensée d’André Dumas (42). Cette éthique empathique, où l’éthicien s’engage au cœur de la réalité dans une démarche de rencontre et de compréhension du prochain, qui met cet engagement en tension avec la Parole d’un Dieu qui a été empathique jusqu’à la passion, nous offre une méthode qui nous est offerte à nos usages, fidèles ou non. Une voie pour reconstruire une éthique publique protestante pour aujourd’hui. Une éthique empathique.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 novembre 2020

Etats-Unis: Joe Biden 46è président selon les médias américains !

Etats-Unis: Joe Biden 46è président selon les médias américains !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Biden 1.jpg, nov. 2020

Les Africains suivent avec attention, les élections présidentielles étasuniennes. En République démocratique du congo, l'Udps familial a sorti une grande banderole avec deux effigies: Tshilombo et Trump ! Le régime de Tshilombo a soutenu Donald Trump. Une première en Afrique, qu'un parti s'autorise à soutenir un président des Etats-Unis. C'est le démocrate Joe Biden élu 46è président.

freddy-mulongo-biden

Les Africains suivent avec attention, les élections présidentielles étasuniennes. Les Etats-Unis passionnent et clivent y compris les Africains. Mort de rire ! En République démocratique du Congo,  l'Udps parti familial des Bena Mpuka a sorti une grande banderole , avec deux effigies: Tshilombo et Trump ! Le régime de Kinshasa a donc soutenu Donald Trump ! C'est une première au monde, où un régime soutient publiquement un président Américain en campagne électorale. 

freddy-mulongo-biden-2La nouvelle vient de tomber, c'est le démocrate Joe Biden qui est élu 46è président des Etats-Unis selon l’agence de presse AP et  plusieurs médias américains:  CNN et NBC, ainsi que le Wall Street Journal et le Washington Post . 
freddy-mulongo-biden-1

Les regards se tournent désormais vers Donald Trump, dont la réaction est imprévisible.

L’État de Pennsylvanie, que Joe Biden a remporté après le dépouillement de bulletins de vote venus de grandes villes traditionnellement favorables aux démocrates, a fourni à l’ancien vice-président de Barack Obama les vingt grands électeurs nécessaires pour dépasser le seuil des 270, annoncent ce samedi 7 novembre en fin d’après-midi, heure française, plusieurs médias américains.

Quels que soient les résultats dans les États encore en suspens, Donald Trump ne pourra plus refaire son retard. Et Joe Biden sera élu par le collège électoral le 14 décembre, sous réserve des recours déposés par le camp Trump.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Union Sacrée:Des politicailleurs affamés et quémandeurs d'une portion de pizza!

Union Sacrée: Des politicailleurs affamés et quémandeurs d'une part de pizza!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Angwalima  Faussaire 6.jpg, nov. 2020

Politicailleurs et ventriotes Congolais aiment l'argent comme les vampires aiment le sang. Fauché comme une carpe, Jean-Pierre Bemba a appelé les militants du MLC d'aller à l'aéroport de Ndjili accueillir Moïse Katumbi, malgré le Covid-19. Le même Bemba ne l'a jamais fait pour Martin Fayulu, président élu. La politicaillerie congolaise est pleine des requins qui n'ont rien à foutre du peuple.

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-6Tshilombo n'a jamais respecté sa parole ni signature !

Lorsqu'on est un incapacitaire pour diriger un pays, on dégage point barre ! "J'ai décidé de mettre un terme à la coalition gouvernementale"!   Cette phrase simple est difficile et lourde à prononcer ? Tshilombo qui a eu son pouvoir volé au peuple congolais, par la ruse du Corbeau et le Renard de la Fable de La Fontaine, est un incapacitaire incapable de s'assumer ? Dissoudre ! Déboulonner ! Sont des verbes d'action. Tshilombo doit agir.  Consultations politiques ou non, l'équation de la République démocratique est simple: Qui soutient  Tshilombo, l'Enfarineur, soutient Alias Kabila, le sénateur à vie qui l'a nommé président. Qui combat Alias Kabila-FCC , combat Angwalima Tshilombo son allié et partenaire. Consulter tout le monde excepté son partenaire et allié de la coalition, c'est jouer avec les allumettes suédoises...ou alors du foutage des gueules du peuple congolais. Que le comique Saï Saï soit invité par Tshilombo, c'est un Congolais fils du pays. Mais que le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, avec un aura international soit ignoré et non invité, cela démontre le no sérieux de ces consultations alambiquées de Tshilombo. Moïse Katumbi et Kyungu wa Ku Mwanza, tous deux des Katangais. Le Katanga est-il la seule province du Congo ? Politicailleurs et ventriotes Congolais aiment l'argent comme les vampires aiment le sang. Ils adorent des honneurs et titres pompeux. Les aspirations du peuple congolais, c'est la moindre de leurs soucis et préoccupations. Des jouisseurs patentés. Pour des simples consultations, ils rampent. Ils veulent une portion de pizza chez le pizzaïolo national Tshilombo. Le président nommé n'a aucun pouvoir. Vous serez étonné après des consultations politiques, que Tshilombo rencontre Alias kabila pour harmoniser les points de vue. 

freddy-mulongo-bemba-6C'est Tshilombo qui a déclaré publiquement qu'Alias Kabila était le père de la démocratie congolaise. C'est encore le faussaire Tshilombo, qui a parlé de la première alternative pacifique du pays. Alors que nuitamment avec ses 15%, il était à Kingakati pour signer un accord sur le dos du peuple congolais. Politicailleurs et ventriotes Congolais aiment l'argent comme les vampires aiment le sang. Des aphones sur Minembwe, le Rapport Mapping ressuscité par le Dr. Denis Mukwege, sur les tueries de populations de l'Est de la République, comme par hasard avec les consultations Tshilombiennes recouvrent la voix et  se pavanent  au palais de la Nation, comme s'ils avaient quelque chose à dire ? Ils viennent discuter de leurs émoluments et avantages, un point c'est tout ! Jean-Pierre Bemba , malgré qu'il ne peut plus postuler à la magistrature suprême, il est sénateur à vie, comme Alias Kabila. Cela ne lui suffit pas ? Etre soutenu par des Congolais y compris pour ses dix ans en prison à La Haye et avoir un mépris pour ce même peuple, il y a quelque chose qui ne va pas dans la vie de Bemba, un traître à la Nation. Jean-Pierre Bemba , le fils renié par son père Jeannot Bemba se moque du peuple congolais. Il n'a jamais demander aux militants du MLC d'aller accueillir Martin Fayulu, président élu. pourquoi le fait-il pour Moïse Katumbi pour se faire ? Les béquilles données à Tshilombo allié et partenaire d'Alias Kabila, est un non sens. 

Un accord politique ne peut en aucun cas remplacer la constitution d'un pays, oui, c'est vrai. Deux ans seulement après les élections "boutiquées", avec la publication des faux résultats et la nomination d'un pantin marionnette, on reparle au Congo des consultations nationales ! Est ce une reculade démocratique ? Par quelle magie, Tshilombo va mettre fin à son alliance avec Alias Kabila sans clash ? 

"Etre Président de la République, c’est une responsabilité énorme. C’est une véritable charge publique qui exige de la maîtrise des dossiers, de la connaissance et la lecture historiques, de l’expérience professionnelle, de l’abnégation suprême et même de l’intelligence supérieure.

Le Président de la République est en réalité un homme qui se dédouble pour son peuple. C’est un véritable ouvrier qui peine au service de celles et de ceux dont il a la destinée en mains.

De la certitude de ses vues, de la qualité de son savoir-faire, de sa capacité décisionnelle, et de son courage, dépend le sort de tout un peuple à la recherche du bien-être social.

Je ne dis point qu’il ne doit être qu’un adepte d’exercices de virtuosité oratoire ou de philosophie élitiste dont le versant ne serait que le monde des idées immersives, dialectiques et/ou onomatopéiques et voire didaxologiques.

Non, le Président de la République doit clairement communiquer sa pensée, distiller son savoir et même partager sa vision, non pas par des discours musclés qui sonnent comme des coups de poings, mais par ceux dont l'expression vive, colorée et mouvementée des convictions sincères, des pensées profondément mûries, auxquelles l'accent, le geste, la voix, le regard, mais aussi la juste appropriation des termes et sans doute l'harmonie de la phrase, donnent la puissance d'émouvoir les humains, de pénétrer les cerveaux et de convaincre les incrédules". Roland Mena !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 6 novembre 2020

RDC: JP.Bemba et Moïse Katumbi, deux politico- affairistes s'auto-excluent de Lamuka!

RDC: Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, deux politicailleurs-affairistes s'auto-excluent de Lamuka Peuple !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Lamuka 8.jpg, nov. 2020

L'hypocrisie est un mal qui ronge la politique congolais. Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, deux politicailleurs-affairistes viennent de s'auto-exclure de Lamuka Peuple. Hypocrites et versatiles, ils sont inconstants. Ils se sont dévoilés, JP Bemba et Moïse Katumbi ne sont pas des politiques mais des commerçants. Ils sont des affairistes, qui se sont vendus au Faussaire Tshilombo pour postes.

lamuka-e1585865444795

Le peuple congolais n'est pas dupe ! Le manque criant  du respect, des ventriotes politicards,  à l'égard d'un peuple chosifié, à dessein pour mieux le manipuler n'est plus acceptable. Voir tout ce monde à Masina pour aller à l'aéroport de Ndjili, en pleine période de Covid-19, ne portant ni masque ne respectant pas les gestes barrières, parce que Moïse Katumbi arrive à Kinshasa, n'est pas de l'irresponsabilité ? Doit-on prétendre que le Covid-19 n'existe pas en RDC pour accepter une foule qui va accueillir un politicien à l'aéroport de N'djili ?  Que fait la police congolaise ? Pourquoi donc ce laisser-aller ? Le Covid-19 ne tue pas au Congo, c'est le message que veut nous faire passer cette vidéo ? Sommes-nous en campagne électorale, avec et malgré la pandémie du Covid-19 ? Sur la terre entière, le Covid-19 tue ailleurs, sauf au Congo démocratique ? Tout en ayant de la peine pour ce peuple, la vraie question est-celle-ci: Le peuple congolais mérite-t-il  sa classe politique opportuniste et médiocre ?  S'il est vrai qu'il  refuse d'être toujours le marche pieds de politicailleurs, qui se foutent de ses aspirations et se contentent de leurs intérêts particuliers, égoïstes, mais quelle est sa vraie part de responsabilité ? Le peuple congolais est-il à mesure de prendre son destin en main ?

© Lwarhiba Maitre

A Genève, c'est Martin Fayulu qui était élu candidat commun de l'opposition. Et Tshilombo en sortant de la salle s'était même écrié: "Maintenant le changement s'appelle Fayulu"! 48 heures, tremblotant dans sa chambre d'hôtel, avec son tél portable Tshilombo reniait sa signature, suivi par Vital Kamerhe. Les deux Dupond-Dupont vont aller à Kampala, Kigali puis Nairobi où ils vont monter CACH.

Freddy Matungulu, Mbusa Nyamuisi, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi vont soutenir le candidat commun de Lamuka: Martin Fayulu.

Contre toute attente, Martin Fayulu de Zéro, il deviendra un Héros ! Avec une campagne présidentielle extrêmement populaire dans tous les coins et recoins de la République sauf chez les méchants Bena Mpuka qui lui prédisaient la mort. 

freddy-mulongo-bemba-jp

Fin de campagne et vote sous la pluie,  le dimanche 30 décembre 2018, la majorité de Congolais votent pour Martin Fayulu, il est élu avec 62,8% d'après la CENI-CENCO. Alias Kabila cherche à rencontrer Martin Fayulu pour un deal afin de sécuriser ses arrières. Refus catégorique de Fayulu. Alias Kabila se rabat  vers Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15%,  le plus cupide et corrompu, un inconscient de la République, le plus bourricot de tous, un individu en quête de l'enrichissement facile et rapide, qui n'a pour seule bagage que le nom de Tshisekedi qu'il a récupéré depuis le décès d'Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Le faussaire Tshilombo fait son deal avec Alias Kabila contre le peuple congolais. Il cède tout à Alias Kabila, il veut seulement marcher sur tapis rouge et qu' il soit appelé Président. Avant qu'il soit proclamé, le bourricot bat des meetings où il proclame Alias Kabila, père de la démocratie chrétienne.

Tshilombo, l'Enfarineur a reçu pour mission d'exploser Lamuka. Puisqu'il doit chauffer le fauteuil présidentiel jusqu'en 2023, il tout faire pour cannibaliser Lamuka. Tshilombo achète Matungulu au prix de Ndembi ! Il l'éloigne du pays et l'envoi à la BAD, avec promesse d'appuyer sa candidature à la présidence de cette institution. Il n'a jamais été élu.

Mbusa Nyamuisi est plus seigneur de guerre que politique. Il n'est pas resté longtemps. 

Il fallait à Tshilombo de débaucher deux politicailleurs-affairistes, JP Bemba et Moïse Katumbi, quémandeurs de postes et avantages politiques. Après longtemps jouer à l'hypocrisie, les deux hypocrites viennent de se dévoiler avec les fameuses consultations de Tshilombo, un piège à cons !  Depuis leur retour au Congo, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi n'ont jamais eu le coeur à l'ouvrage. Leurs accointances avec Angwalima Tshilombo, voleur de destin du peuple congolais prouvent à dessein, qu'ils ne se battent jamais pour le peuple congolais. Les deux affairistes sont plus affairistes que politiques. Tshilombo a instrumentalisé la justice pour que Katumbi récupère ses mines au Katanga.

La bonne nouvelle est que JP Bemba et Moïse Katumbi se sont auto-exclus de Lamuka. Le peuple congolais est Lamuka. Les deux profito-situationnistes sont dans le bras de Tshilombo allié d'Alias Kabila, qu'ils y restent. 

Le peuple veut des politiciens constants et intègres. Les politicailleurs et ventriotes Congolais sont médiocres. Le peuple gagne toujours. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Union Sacrée:Troubadours, chroniqueurs, débauchés Lamuka...Denis Mukwege non invité!

Union Sacrée:Troubadours, chroniqueurs, débauchés Lamuka...Denis Mukwege non invité!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Denis Mukwege A.jpg, nov. 2020

Union sacrée pour déboulonner Alias Kabila et sa bande FCC, une mascarade et un enfumoir! Comptables, troubadours, chroniqueurs pré-payés et Thuriféraires, débauchés de Lamuka...tous sont passés devant l'imposteur-usurpateur Tshilombo. Une union sacrée des Kinois et non pas de Congolais. Pas de silhouette de Dr. Denis Mukengwe, prix Nobel de la paix. Rapport Mapping ?

freddy-mulongo-denis-mukwege-aL'Enfarineur Tshilombo ne nous étonne pas. Ses fourberies, roublardises et ses casseroles sont retentissantes hors de nos frontières. En difficulté, l'individu crie au secours et parle même de l'Union Sacrée, expression utilisée souvent en temps de guerre. Il annonce des consultations politiques. Cet ancien pizzaïolo oublie qu'il vendait sa pizza de porte en porte à Bruxelles. Que rient ne remplace la proximité avec ses clients. Le voilà qui organisent des consultations Kinoises. Kinshasa est la capitale, mais il n'est le pas le Congo. Pour des bonnes consultations, Tshilombo devait se déplacer, quitter Kinshasa dès le lendemain de son annonce de six minutes, aller dans nos provinces pour tâter le pouls du pays. C'était plus urgent que d'aller se pavaner à Brazzaville. Le président des Bena Mpuka et Talibans a préféré recevoir dans ses bureaux. Les Troubadours, chroniqueurs pré-payés et Thuriféraires du régime, les anciens candidats présidents de la République, les débauchés de Lamuka...tous sont passés. Sauf deux grandes personnalités congolaises importantes: Martin Fayulu Madidi, président élu, à qui Tshilombo a volé l'imperium et Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, l'homme qui a ressuscité le Rapport Mapping de l'ONU, pour mettre fin à l'impunité en République démocratique du Congo. 

Fierté congolaise, avec un aura international, le Dr. Denis Mukwege est un exemple d'humanité qui honore l'Afrique, qui honore le monde. Il mérite l'admiration de tous pour son courage, son engagement, pour oser dénoncer l'intolérable.  En effet, depuis plusieurs années, il opère les femmes qui ont été déchirées par les viols brutaux qui leur sont imposés au Kivu, en République démocratique du Congo. En 20 ans, ce sont plus de 500.000 femmes qui ont été méthodiquement violées.

Tshilombo organise ses consultations politiques kinoises, c'est normal qu'il puisse ignorer le Dr. Mukwege qui est Congolais. Tshilombo a une vision très parcellaire de vrais problèmes du Congo. Les crises sont enchevêtrées.  Et pourtant , Tshilombo devrait se souvenir que le Nobel congolais de la paix Denis Mukwege l'avait exhorté  à "éviter de trahir" le peuple lorsqu'il gouvernera la RDC dans le cadre d'une "coalition gouvernementale" dirigée par les partisans de son prédécesseur Joseph Kabila. Dans un communiqué publié par l'AFP du 9 mars 2019. "Malgré la signature des accords entre votre plate-forme politique Cap pour le Changement (CACH) et celle de l’ancien président, Front Commun pour le Congo (FCC), il n’est pas (trop) tard pour vous (...) ressaisir" ! "Vous devez éviter de trahir l’aspiration du peuple congolais au changement réel et profond" ! Dans son communiqué, le Dr. Mukwege avait exhorté le locataire du palais de la Nation à mettre en place une cohabitation politique lui permettant « d’assumer pleinement les prérogatives des fonctions de président de la République (…) sans contrainte de ceux qui ont géré hier de façon médiocre ».

C'est la personne que l'on ignore et que l'on invite pas. Cela veut dire quoi ? L'alliance FCC-UDPS va continuer d'exister. Les consultations sont presque terminées. Nous attendons la dissolution du parlement tant attendue. Tshilombo vient annoncer tes résolutions, le temps presse. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 5 novembre 2020

RDC: Aphone sur Minembwe, Moïse Katumbi tend la main à Tshilombo, l'Enfarineur!

RDC: Aphone sur Minembwe, Moïse Katumbi tend la main à Tshilombo, l'Enfarineur!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM international

Freddy Mulongo-Katumbi.jpg, nov. 2020

L'Udps mobilise pour l'arrivée de Moïse Katumbi à Kinshasa, pour la main d'association qu'il tend à Tshilombo, l'Enfarineur. Pour les Udpsiens amnésiques, Moïse Katumbi n'est plus le "Zambio-Italo-Israélien" qu'ils vilipendaient sur réseaux sociaux. Martin Fayulu est le seul acteur politique, intègre, constant proche du peuple congolais. Avec ses 62,8%, Fayulu demeure le président élu.

freddy-mulongo-katumbi

Sur les vrais enjeux du pays, Moïse Katumbi est souvent aphone. Pas une fois n'a levé sa voix sur Minembwe ! En quoi son arrivée à Kinshasa, pour tendre la main à un faussaire, balkanisateur, complotiste et voleur de destin du peuple congolais est-il un événement ? C'est le Congo qui doit être la préoccupation de tous les Congolais. Pas des arrangements entre politicailleurs ventriotes sur le dos du peuple congolais. Tendre la main à un voleur du destin de tout un peuple, c'est accepter et encourager le recel. Tshilombo est un imposteur-usurpateur. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Aller vers Tshilombo, allié d'Alias Kabila, c'est forcement tourner le dos au peuple congolais.  Moïse Katumbi est-il entrain de commettre son énième erreur politique ? Venir à Kinshasa, pour être reçu pour 30 minutes, par un président nommé, roublard et dribbleur, qui a enfariné tout un peuple, et après ? L'alliance Tshilombo-Alias Kabila ne concerne pas le peuple congolais. Les deux brigands doivent eux-mêmes tirés de conséquences de leurs bévues. Moïse Katumbi va se griller. Il veut se griller un Tshilombo, l'Enfarineur. 

Berry MUEKATONE @Bmueka Le peuple sera mature le jour où la foule n'ira plus accueillir les hommes politiques dans les aéroports comme des rockstars dans des processions folkloriques. Ils ont transformé le peuple en une horde des groupies. La politique spectacle, une comédie déjantée, nauséabonde.

 

 Manitu Mantoto @ManituMantotoMp En tout cas si la classe dirigeante de l'Udps ne les enseigne rien, je suis sidéré. Aujourd'hui la base continue de croupir dans la misère pendant que les dirigeants du parti vivent dans la bourgeoisie totale.

 Rafiki Bulapini @c_bulapinix Encore mâture lorsqu'on cessera de discuter de noms, mais plutôt des idées.

 

 Mondjobe @Mondjobe01 Je vous soutiens totalement.

 Trésor Mukuna @tresorMukuna8 Ils se font des supers congolais.

 Didier Assani @DidierAssani8 C'est vieux est très haut.

 Kitenyi Rocheteau @KitenyiR Simple vérité.

 Virginie Lotanga @VLotanga Franchement.

 The People's @Moyama06688827 Très bien dit Mzee !!

 

 Berry MUEKATONE @Bmueka Ils sont aphones quand il s'agit des enjeux cruciaux pour le pays: les tueries à l'Est, Minembwe, la misère, l'insécurité généralisée, etc. Ils sortent du bois en sonnant le tocsin pour un accueil folklorique en utilisant une foule chosifiée. Ils prennent le peuple pour des cons.

 

 McsLionel @Mcslionel Je suis convaincu qu’ils ont des codes : « Ce qui concerne la nation, on se tait, mais ne touche pas à notre Moïse ». Or, ce dernier est lamentablement malmené par les eaux.

© McsLionel

 

 Amuta Jean- Pierre @amuta_jean Vous avez raison.les vrais sont mort tjrs pauvres notamment Lumumba, Thomas Sankara etc....

 Almeida @MirindiAlmeida À un certain moment il faut laisser aller, beaucoup se plaindre n’aide en rien !! On sait pas par où viendra la solution, May be he’s on a right way .... Ils avaient peut-être volé ou truqué les élections mais c n pas la fin du monde ? Voyons voire où ça va nous mener.

 Pena Shé @AhangaGuy Ainsi la tricherie, le vol ou autres vices deviendront la norme. Il faut combattre le mal.

 Adombongo zoe @AdombongoZ Vraiment vraiment les politiciens congolais ont perdu leurs amour du pays tous sont autour du gâteau excepté le vrai président Fayulu. 

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda Au fil du temps, ils se font découvrir par le peuple Congolais lui-même.

 Lumumba Vision 1 @DRC_force_one Vieux oza danzé, ô béti yango na ndéngué ya swag

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 264