Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Diaspora Africaine: La 6e région, la démocratie à  pas de caméleon !

Fanta Kaba, miltante panafricaniste, l'une de trois rapporteurs de la rencontre d'Aulnay-sous-bois

68 délégués de 10 pays européens y compris d'Israél, la Martinique et les Etats-Unis s'étaient réunis à  l'hotel Novotel d'Aulnay-sous-bois. Cette rencontre dans la banlieue parisienne pour la 6e région, diaspora africaine a eu lie du 9 au 10 fevrier dernier. La rétention de l'information n'aura pas permis à  plusieurs panafricanistes engagés de s'y rendre. A Paris, la pilule est difficile à  passer chez beaucoup d'africains.

En février 2003, un article a été intégré dans l`Acte Constitutif de l`Union Africaine qui déclare que l`organisation `` invitera et encouragera la pleine participation de la diaspora, en tant que partie importante de notre continent, à  la construction de l`Union Africaine ».

Par la suite, l'Afrique du sud fut mandatée par l'Union Africaine pour conduire le processus de mobilisation de la diaspora africaine hors du continent. L'Afrique du Sud a organisé cinq conférences consultatives régionales, au Brésil, aux USA, en Angleterre, aux Bahamas, et enfin en France, au Palais des Congrès de Paris les 11-12 septembre 2007.

De ces contributions de plusieurs centaines de membres de la diaspora est issu un rapport consolidé, accepté par les Ministres de l'Union Africaine.

L'heure est désormais à  la création de cette 6e région, qui à  la différence des cinq autres -Afrique australe, Afrique centrale, Afrique de l'Est, Afrique del'Ouest, Afrique du Nord -est composée d'organisations et de membres de la société civile, et non d'États.

Un bébé à  tous !

Une réunion européenne a eu lieu du 9 au 10 février dernier qui s'est tenue dans la banlieue parisienne, à  Aulnay-sous-bois, non loin de l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, Dieu seul sait pourquoi... La rétention de l'information par l'équipe Foumbi n'a pas permis à  la majorité des panafricanistes de se retrouver à  Aulnay-sous-bois. Alors que Paris regorge de milliers d'associations africaines qui croient à  la construction des Etats-Unis d'Afrique, moins d'une trentaine de personnes ont répondu présent à  la réunion du Département 93. Par contre une quinzaine d'employés et collaborateurs de l'agence Foumbi étaient dans la salle.

La traduction Anglais-français prend beaucoup de temps. Les anglophones ont damné les pions aux lusophones, arabophones et francophones. Pas facile de tenir compte de toutes les susceptibiltés et réalites africaines. Si l'Afrique est une, sa diaspora doit demeurer indivisible et inclusive.

Un Conseil Consultatif de la diaspora

Il est plus qu'urgent qu'un Conseil Consultatif de la Diaspora soit mis en place pour une véritable coordination du processus, qui tienne compte du cà´té historique, des implications des uns et des autres juqu'au partenariat avec l'Union Africaine. Il faut que l'information arrive aux millions de personne d'ascendance africaine qui vivent en France qui pour le moment sont à  l'écart du processus. Personne n'étant encore élu un travail de mobilisation de la diaspora s'impose. Le Conseil Consultatif de Diaspora permettra de répondre aux défis posés par la construction de la 6e région de l'Afrique. Dans l'entretemps des réunions inclusives doivent permettre de discuter des modalités de mise sur pied des différentes commissions à  Paris et province.

Deux ambassades ont pu envoyer leur chargé d'affaire à  Aulnay-sous-bois:l'Afrique du Sud et le Togo.

Fanta Kaba, miltante panafricaniste, l'une de trois rapporteurs de la rencontre d'Aulnay-sous-bois

Jean Emmanuel Foumbi (France), Professeur Yanka (Allemagne) et Mme Barryl Biekman (Hollande) en charge de la coordination du processus pour l'Europe

Mustapha Abdou Raouf, président du CAAC-Comores en train de parler en comorien avec Myriam

M.Baba Elhadjt.Galibou de l'Ambassade du Togo et Freddy Mulongo

Mme Régina Anyanwu , traductrice et rapporteur de la conférence

La salle de conférence de Novotel...pas vraiment pleine !

M.Eliyahtsil Kalonji venu de l'Allemagne et Kofi Alouda de la plateforme panafricaine

Jean-Marie Christian Agboton et Martin Okeke, président de la diaspora nigériane en France

Madame Fatoumata Fall Mbaye, la deuxième rapporteur

Kennedy F.Tumenta de l'Allemagne a proposé un modèle de structuration qui a été séduisant

Partager sur : Partager

Fil des commentaires de ce billet