Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

10 Questions à  Maître Mukendi wa Mulumba !

Homme d'une communication facile, sa silhouette est très connue par tous les professionnels congolais des médias. Premier bà¢tonnier de la République Démocratique du Congo, Maître jean-Joseph Mukendi wa mulumba est le conseiller politique d'Etienne Tshisekedi, président national de l'Udps. Maitre Mukendi a assuré la défense de Maître Marie Thérèse Nlandu lors de son arrestation et emprisonnement après les élections présidentielles de 2006 dont elle fut candidate avec 32 autres.Durant la même année au mois de septembre, Maitre Mukendi était en Belgique à  Nivelles pour défendre Tshimpamba Mpuila, représentant de l'Udps-Belux contre la plainte de Louis Michel. Victime du délestage, Maître Mukendi wa Mulumba n'a pas pu répondre à  nos questions depuis le Bas-Congo où il séjournait. C'est ici l'occasion de déplorer le caillassage du député Gilbert Kiakwama, ses militants, son siège et ses véhicules, à  Mbanza -Ngungu dans le Bas-Congo.

Maître Mukendi wa mulumba, conseiller politique d'Etienne Tshisekedi président national de l'Udps (photo prise il y a quelques jours au Bas-Congo)

1. Réveil FM: On appelle votre parti l'Udps, la fille aînée de l'opposition. Cela fait 26 l'Udps lutte dans l'opposition. N'avez-vous pas l'impression que l'Udps aura été victime des dribbleurs patentés que sont les politicailleurs qui l'ont utilisé tantà´t comme marche pied, comme allié circonstanciel pour arriver à  leurs fins?

Maître Mukendi wa Mulumba: Lorsque j'ai effectué mes tous premiers pas à  coté du Président National, Etienne Tshisekedi en qualité de conseiller politique, je l'interpellai régulièrement sur les rumeurs relatives aux actions souterraines de tel ou tel leader politique parmi ceux qui l'approchaient le plus. Le président Etienne Tshisekedi m'a alors confié sa vision en ces termes: "En politique, il y a trois catégories d'acteurs à  savoir les idéalistes, les opportunistes et les traitres. On ne peut donc pas se passer des opportunistes et des traitres, il faut seulement savoir les gérer". Vous comprendrez que l'Udps a dà» gérer tous ces dribbleurs et les a empêché de confisquer à  leur profit le fruit du combat des millions des personnes qui se sont investis dans l'idéal de l'Udps et dans le combat mené par le Président National, Etienne Tshisekedi. Les alliés circonstanciels ont pu égratigner le parti mais ils n'ont pas pu lui asséner des coups mortels.

2. Réveil FM: Quelles sont les grandes leçons que l'Udps a tiré de ces 26 années de lutte?

Maître Mukendi wa Mulumba: la leçon principale à  tirer de ces 26 ans de lutte est que la constance paie. Nous revenons du Bas-Congo et l'accueil qui nous a été reservé par la population illustre cette opinion. Tout au long de notre parcours le mêmes message nous a été lancé en ce terme:" Merci d'être de retour! Kala wana bozalaki wapi ?". Pour ceux qui connaissent la province du Bas-Congo, si notre constance n'avait pas été apprécié l'accueil allait être bien différent.

3. Réveil FM: L'Udps regrette-elle de n'avoir pas participé aux élections présidentielles,législatives et provinciales de 2006 ?

Maître Mukendi wa Mulumba: J'aimerai pour vous répondre me référer au constat fait par le ministre belge des affaires étrangères à  l'issue de sa dernière visite en République Démocratique du Congo. En substance Monsieur Karl de Gucht a relèvé que les élections n'ont pas répondues aux attentes de la population en ce qui concerne la bonne gouvernance, le respect des droits humains et la lutte contre la corruption. C'est cela qu'avait prédit l'Udps par la voix de son président national,Etienne Tshisekedi avant et pendant ces élections. Comment pouvons-nous regretter que les événements aient donné raison à  notre président national ?

4. Réveil FM: L'ONU vient de donner raison à  l'UDPS en exigeant pour les élections locales et urbaines la participation de tous les partis politiques et le recensement au préalable de la population congolaise. L'UDPS qui avait un destin nationale ne risque-t-elle pas d'avoir un destin locale voir urbaine?

Maître Mukendi wa Mulumba: votre question a un double volets à  savoir la participations aux élections locales et la question du recensement de la population. s'agissant de la participation aux élections locales, la question relève de la compétence du congrès qui levèra l'option. Je ne peux anticiper sur la décision qui sera prise. par contre, la question du recensement devrait préoccuper tous les Congolais soucieux d'avoir les élections libres et démocratiques. le fichier électoral date de 2005, est-il normal d'exclure tous les jeunes qui ont 18 ans entre 2005 et 2009, période probable des dites élections?

5. Réveil FM: En Haïti certaines personnes se nourrissent des gà¢teaux de boue fait de terre (pour le calcium), d'herbe, de sel et d'un peu de beurre pour survivre. La révolte des casseroles aura-t-elle lieu ou Non en République Démocratique du Congo ? La marche prévue par les compagnons d'Etienne Tshisekedi pour le 25 juin est-elle soutenue par l'Udps?

Maître Mukendi Mulumba: La révolte des casseroles risque de nous surprendre tous si nous restons distraits, comme nous semblons tous l'être. Il est temps que nous en soyons conscients à  l'Udps car nous représentons la seule alternative crédible pour " le vrai changement " selon le thème de notre prochain congrès. dans cet ordre d'idées, nous ne pouvons que louer les initiatives des compagnons d'Etienne Tshisekedi qui appliquent le mot d'ordre de se prendre en charge, comme l'a toujours demandé le président national.

6. Réveil FM: Quel est l'état d'esprit du président de l'Udps, Etienne Tshisekedi?

Maître Mukendi wa Mulumba: il est confiant en l'avenir du parti et encourage tous les combattants à  se mobiliser dans l'unité pour le congrès de la refondation du part et de la conquête du pouvoir.

7. Réveil FM: On accuse souvent l'Udps de faire du populisme. Pourquoi on ne vous entend pas sur les salaires pharaoniques des députés et sénateurs face à  la paupérisation généralisée des congolais?

Maître Mukendi wa Mulumba: tous ces sujets ont été abordés par le président national depuis l'Afrique du sud, dans son message du 12 avril dernier. Le point 2 de ce message a pour titre: "une économie de prédation et la misère du peuple".

8. Réveil FM: Cette phrase est devenue anodine tout est prioritaire en République Démocratique du Congo, d'après vous quels sont les vrais priorités pour notre pays?

Maître Mukendi wa Mulumba: Les deux vraies priorités sont d'une part les voies de communication et d'autre part l'autosuffisance alimentaire. Le président national de l'Udps l'avait déjà  dit en 1991. lorsqu'il a été appelé à  former le gouvernement de salut public en septembre 1991. Notre dernière tournée dans la province du Bas-Congo nous confirme dans cette vision.

9. On parle de l'immobilisme du gouvernement Gizenga I-II et l'Udps n'est-elle pas devenue aphone et inaudible à  son tour?

Maître Mukendi wa Mulumba: Je conviens avec vous que la communication doit être améliorée pour d'une part véhiculé et porter loin les idéaux de notre et messages de notre parti et de son président national. Je reconnais aussi que malgré les efforts consentis, il y a encore beaucoup à  faire et pour cela nous avons besoin de chacun de vous. Vos suggestions sont les bienvenues ainsi que vos contributions matérielles et financières. La communication coà»te chère et le résultat dépend de l'apport de chacun de vous.

10. Réveil FM: Le congrès de l'Udps aura-t-il lieu ? Où en êtes- vous avec les préparatifs?

Maître Mukendi wa Mulumba: le comité organisateur du 1er congrès vient de demander à  toutes les fédérations de faire parvenir leurs contributions au plus tard le 30 mai prochain. Le rapport final pourra être remis au président national début juin de façon à  lui permettre de fixer la date du congrès qui pourrait se situer entre 30 ou 60 jours suivant la réception du rapport par le président national.

Maître Mukendi wa Mulumba arrivant au tribunal de Nivelles en Belgique dans l'affaire Louis Michel contre Tshipamba Mpuila, septembre 2006

Sans commentaires...devant le tribunal de Nivelles, septembre 2006.

Partager sur : Partager