Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Zurich: Des Congolais réfutent la "Francophonie de Sang" d'Abdou Diouf à  Kinshasa !

Abdou Diouf, le Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est en porte-à -faux avec la majorité des Congolais. Foulant aux pieds les principes cardinaux de la Francophonie, Abdou Diouf veut légimiter le régime de Joseph Kabila, un président mal élu, illégitime et illégal qui gouverne par défi la République démocratique du Congo. Abdou Diouf s'est discrédité auprès des Congolais, le successeur de Léopold Sédar Senghor aura beau se justifier avec des élucrubations à  dormir debout, pour justifier le choix de Kinshasa, sa respectabilité est entammée. Pour réfuter le Sommet de la francophonie de sang à  Kinshasa, des congolais ont organisé un méga marche à  Zurich en Suisse, le samedi octobre 2012.

Samedi, 6 octobre à  Zurich, "Non à  la Francophonie du sang au Congo" ! Photo Réveil FM

Les Congolais ont réussi à  internationaliser "Kabila dégage", la marche devient la marche des Indignés Suisses, des opposants Syriens, Iraniens, Palestiniens et autres. Il faut dire que c'est à  Jean-Claude Kalala que la ville et police de Zurich ont accordé le droit de manifester. Zurich est une cité très cosmopolite, comptant 30 % d'étrangers. Elle est considérée comme l'une des villes les plus chères au monde.

Jean-Claude Kalala Muayika, l'actif président de l'ACOZ. Photo Réveil FM

Des Congolais dénoncent un Sommet de la honte à  Kinshasa, et la colère est montée d'un cran, lorsqu' une source a dévoilé aux manifestants que la communauté internationale qui est consciente du hold-up électoral de Joseph, les officines européennes travaillent à  un projet de transition qui proposerait: Aubin Minaku, l'actuel Président de l'Assemblée nationale comme président de la République.

Député, une fois élu au perchoir, celui-ci ne s'était pas empêché d'aller festoyer uniquement avec des ressortissants de sa province, des Bandundois, alors qu'il est le président de l'Assemblée nationale de la République.

Samy Badibanga, ex. transfuge de l'Udps, parti Cher à  Etienne Tshisekedi, serait promu comme Vice-président de la République.

Si Ya Tshitshi a gagné les élections du 28 novembre 2011, pourquoi proposer une transition sans lui à  la tête de la République ?

Kengo wa Dondo, l'édenté de la gare du nord à  Paris, le candidat malheureux de l'élection présidentielle avec 4%, l'impopulaire actuel président du Sénat serait simplement écarté.

Fausse rumeur ? Lorsque les officines ont préparé le dialogue intercongolais pour soit disant mettre fin à  la crise de légimité, résultat le dialogue intercongolais ne fut qu'un prime aux seigneurs de guerre, aux prédateurs mafieux, aux criminels de tous bords.

"Le seul vrai président est Etienne Tshisekedi", ont lancé les protestataires. "Kabila a perdu les élections."

A Zurich, après la méga manifestation, les Congolais se sont retrouvés au Parlement congolais !

En Europe et dans le monde, seuls les Congolais de Zurich ont un parlement ! C'est l' endroit oà» l'on peut s'exprimer librement à  condition d'être Congolais, pas un infiltré.

Au Parlement, avec la modération de Bienvenu Nsilulundi, Secrétaire Général de l'Association Congolaise de Zurich (ACOZ), la parole a été donnée à  Jean-Claude Kalala qui la veille était à  Athènes, il a écourté son séjour pour revenir à  Zurich.

Jean-Claude Kalala Muayika est le seul actuellement à  qui les autorités zurichoises accorde le droit de manifester.

Dans son mot de circonstance, l'incontournable président de l'ACOZ, a remercié les Congolais et leur a rapelé sur le combat de l'impérium. Le refus de l'usurpation, imposture et hold-up électoral est légitime. Ceux qui avaient misé sur l'usure pour voir les Congolais oublier leurs revendications, en ont pour leur compte !

Plusieurs autres personnes ont pris la parole dont: Pascal Bilenga, le président suisse de l'Udps n'a pas mà¢ché ses mots contre le hold-up électoral, Taty Tshisuaka Kabeya, le Maréchal de Forces spéciales et Felix Mbayi Junior venus de Genève ont fustigé le pouvoir usurpateur...

Reportage Photos à  Helvetiaplatz!

Bienvenu Nsilulundi, Secrétaire Général de l'Acoz drapé dans un drapeau de la RDC en tête du cortège lors de la manifestation. Photo Réveil FM

Zurich, le mythique tracteur avec ses inscriptions en allemand. Photo Réveil FM

Sans commentaires. Photo Réveil FM

Il est 16h les manifestants ont regagné Helvetiaplatz et commencent à  se dispercer. Photo Réveil FM

Plusieurs nationalités ont manifesté sous la bannière: Non à  la Francophonie du sang. Photo Réveil FM

Achille Ibula, le trésorier de l'Acoz heureux de la réussite de la marche contre la Francophonie. Photo Réveil FM

Chick Munduki de Kongo telema toujours à  la pointe . Photo Réveil FM

Le V de la victoire de Pascal Bilenga, président de l'Udps-Suisse. Photo Réveil FM

"Kabila dégage" à  Helvetiaplatz. Photo Réveil FM

Bienvenu Nsilulundi devant le mythique tracteur à  Helvetiaplatz. Photo Réveil FM

Reportage Photos au Parlement !

Olivier Mata Mokumoli et Chick Munduki de Kongo Telema devant le Parlement congolais. Photo Réveil FM

Taty Tshisuaka Kabeya, le Maréchal de Forces spéciales devant le Parlement congolais. Photo Réveil FM

Le drapeau de la RDC devant le Parlement congolais. Photo Réveil FM

Chick Munduki, Bienvenu Nsilulundi et Jean-Jacques Buangala, président d'Apareco-Zurich. Photo Réveil FM

Les Congolais dialoguant entre eux en toute quiétude. Photo Réveil FM

Brillant orateur et modérateur, Bienvenu Nsilulundi brille par sa simplicité. Photo Réveil FM

Jean-Claude Kalala s'exprimant sur les enjeux de l'impérium au Congo. Photo Réveil FM

L'Assemblée très attentive. Photo Réveil FM

Pascal Bilenga, le président de l'Udps-Suisse n'a pas mà¢ché ses mots face au pouvoir usurpateur et imposteur de Kinshasa. Photo Réveil FM

Une Assemblée acquise au changement et à  l'impérium. Photo Réveil FM

Taty Tshisuaka Kabeya, le Maréchal de Forces spéciales. Photo Réveil FM

Partager sur : Partager