Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Kinshasa: Le pugilat diplomatique Kabila-Hollande lors du Sommet de la Francophonie !

``Souriez, vous êtes à  Kinshasa… Mbote!», "Kinshasa, capitale de la Francophonie", la capitale congolaise s'est parée de sa plus belle robe. Avec le Sommet de Francophonie, le centre-ville de la capitale de la République démocratique du Congo, principalement dans la commune de la Gombe, a retrouvé une certaine fraîcheur. Les rues sont propres, l`on balaie matin et soir. Plus d`une centaine de personnes ont été mobilisées seulement pour la propreté du centre-ville alors que les autres quartiers restent sales. ``Que voulait-on cacher ou faire semblant de montrer ? Les centaines de malades mentaux que compte le centre-ville ont mystérieusement disparu, et les enfants de la rue qui vivent à  Gombe eux aussi se sont fondus dans le décor de la Francophonie. Pour faciliter la circulation des invités de marque et leur en mettre plein les yeux, les peu de routes que compte la ville de Kinshasa sont interdites de circulation à  certaines heures de la journée et pendant la durée du sommet de la Francophonie.

Un confrère entrain de filmer le boulevard du 30 juin vide à  Kinshasa alors que quotidiennement les Kinois font face aux embouteillages monstres !

Francophonie qui s'est transformé en franco-tracasserie pour les Kinois qui n'ont pas de transports publics pour une ville de 10 millions d'à¢mes. Politiquement, Joseph Kabila qui espèrait se légitimer après son hold-up électoral avec ce sommet de la Francophonie a été mis K. O par François Hollande durant la journée du samedi 13 octobre. La salle des congrès du Palais du Peuple était pleine par des courtisans acquis à  l'imposteur-usurpateur, cela n'a pas échappé à  la clairvoyance du Président français qui ne s'est pas laissé prendre au jeu. Nos confrères du Petit journal de Canal + ont fait un travail formidable !

Joseph Kabila et François Hollande en chien de faïence au Palais du peuple à  Kinshasa

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Au lieu de la fête, l`équation de la Francophonie se résume en: routes bloquées à  la circulation en plus marche à  pied faute de transport et des bouchons. Lucide un Kinois s'est écrié: "Qu`ils nous laissent circuler tranquillement chez nous, que cette franco-folie des dépenses aillent ailleurs pour que nous puissions tourner nos regards dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu où nos sœ“urs, mères et frères meurent tragiquement et sont violées".

Partager sur : Partager