Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mulhouse, ville chenille qui devint papillon !

Mulhouse est une ville française, située dans le sud de l'Alsace, dans le département du Haut-Rhin. Elle fait partie de l'eurodistrict Mulhouse-Colmar-Fribourg-en-Brisgau et de la Métropole Rhin-Rhà´ne. Selon la légende, la cité fut fondée en 58 av. J.-C. Mulhouse a longtemps été une Cité-État connue sous le nom de République de Mulhouse, elle fut `` réunie » à  la France le 4 janvier 1798. Elle fait partie de la Haute-Alsace, subdivision de la région historique d'Alsace appelée en allemand OberelsaàŸ.Mulhouse a vu naître et grandir le capitaine Alfred Dreyfus, dont l'affaire a coupé en deux la France entière et donna lieu au célèbre J'accuse...! d'Emile Zola. C'est aussi la ville natale du grand mathématicien Johann Heinrich Lambert et d'Alfred Werner, prix Nobel de Chimie en 1913. Enfin, les vulcanologues Katia et Maurice Krafft furent également des mulhousiens de renom. Mulhouse était à  l'origine une riche cité bourgeoise qui devint membre de la Décapole en 1354, elle s'en retira en 1515 pour s'allier à  la Confédération des XIII cantons. Par la suite la cité fut un des premiers grands pà´les industriels d'Europe. Réunie à  la France, Mulhouse a longtemps été surnommée le `` Manchester français » Ce glorieux passé industriel a marqué pour toujours Mulhouse et a forgé l'identité de la cité. Forte de cet héritage, son Université abrite des laboratoires de Recherche renommés. Très orientée vers le monde professionnel, elle est la première Université de France à  avoir créé un centre de formation d'apprentis universitaire qui reste encore aujourd'hui un des plus importants du pays.

Mulhouse sur la carte de la République française

La place de la Réunion, le coeur de Mulhouse. Photo Réveil FM

L'hà´tel de ville de Mulhouse. Le bà¢timent actuel date des années 1550 et a été construit, sur les ruines du précédent, détruit par un incendie. Les pignons à  volutes et l'escalier à  double volée marquent le style renaissance Rhénane adopté pour ce bà¢timent. Les décorations des façades sont apparues en 1698 et ont été restaurées à  plusieurs reprises et représentent des figures allégoriques. Photo Réveil FM

Actuellement la ville de Mulhouse connait une période de transition et est en pleine reconversion économique. Ce passé industriel se traduit également dans le domaine culturel, Mulhouse possède ainsi le plus grand musée de l'automobile du monde: la Cité de l'automobile qui contient la célèbre collection Schlumpf. Le Musée EDF Electropolis est le plus important d'Europe à  être consacré à  l'énergie électrique. Enfin, la Cité du train est le plus grand musée ferroviaire européen. Cette concentration fait de Mulhouse la `` capitale européenne des musées techniques ». La ville a été labellisée ville d'art de d'histoire le 13 novembre 2008.

Mulhouse bénéficie d'une position géographique remarquable aux portes de l'Europe Centrale, à  quelques minutes seulement des frontières avec l'Allemagne et la Suisse.

Mulhouse est la vingt-septième ville de France en termes de population contenue dans son agglomération, son aire urbaine dépasse les 270 000 habitants, c'est la deuxième ville d'Alsace après Strasbourg et la première du Haut Rhin devant Colmar. Terre de La Réforme, Mulhouse accueille en son cœ“ur le Temple Saint-Etienne qui est l'édifice protestant le plus haut de France.

Le temple Saint-Etienne à  Mulhouse. Photo Réveil FM

Le temple Saint-Etienne fut construit entre 1858 et 1868 sur l`emplacement d`une église datant du XIIème siècle. Il fut bà¢ti d'après des plans de Jean-Baptiste Schacre dans un style néo-gothique très en vogue à  cette époque. Ce temple est la principale église réformée de Mulhouse, il rappelle alors l'ancrage protestant de la ville.

Le temple Saint-Etienne à  Mulhouse. Photo Réveil FM

Les dimensions de son clocher, qui culmine à  97m de hauteur, en font l'édifice protestant le plus haut de France. Quant à  son architecture, elle lui vaut d'être souvent considéré comme la cathédrale de Mulhouse. Le temple abrite par ailleurs des vitraux qui se trouvaient déjà  dans l'ancienne église. Ces derniers comptent parmi les plus beaux du Rhin supérieur. Situé sur la Place de la Réunion, le temple Saint-Etienne est aussi un haut-lieu de la culture au coeur de la ville, avec ses concerts, ses expositions et ses animations.

Mulhouse est souvent surnommé la `` cité du Bollwerk », qui signifie bastion en allemand. Il reste en effet un bastion, épargné lors de la suppression des fortifications de la ville au début du XIXe siècle. Il en est devenu un des symboles. Mulhouse est une ville très cosmopolite, on recense en effet des Mulhousiens de 136 nationalités différentes. C'est aussi la ville de France métropolitaine qui a la plus forte proportion de jeunes. La cité est située à  quelques minutes seulement de l'Allemagne et de la Suisse, avec qui elle entretient des liens importants.

.

La Tour de l'Europe à  Mulhouse. Photo Réveil FM

La tour de l'Europe est le point le plus visible de la ville de Mulhouse. Cette tour haute de 106 mètres et de 31 étages, a été conçue par l'architecte Spoerry et construite au début des années 70. Elle est l'un des éléments visuels le plus reconnaissable de la ville et abrite à  son sommet un restaurant panoramique tournant qui en fait le tour en 75 minutes.

Vue panoramique de Mulhouse. Photo Réveil FM

Vue panoramique de Mulhouse. Photo Réveil FM

Le tram jaune. Photo Réveil FM

Un immeuble peint ! Photo Réveil FM

Fondée selon la légende autour d'un moulin à  eau, Mulhouse a longtemps été une cité-État qui devint en 1347 la République de Mulhouse (Stadtrepublik Mà¼lhausen). à€ coups d'alliances, elle affirma son indépendance à  l'égard du Saint-Empire à  la fin du XVe siècle. Propulsée dans l'aventure industrielle en 1746 et `` réunie » à  la France en 1798, elle devint un des premiers pà´les industriels d'Europe et fut longtemps surnommée le `` Manchester français ».

En 1812, la filature dite `` vieux DMC » est construite, symbole de la Révolution industrielle en Europe, elle en est un des derniers grands vestiges encore debout.

En 1904, c'est le nord de l'agglomération qui se lance dans l'exploitation minière. Cet important passé industriel a forgé l'identité de la cité. Inscrite dans cet héritage particulier, son université est la première université de France à  avoir créé un centre de formation d'apprentis qui demeure un des plus importants de France.

Cette identité industrielle se traduit également culturellement, Mulhouse possède ainsi le plus grand musée de l'automobile du monde: la Cité de l'automobile qui contient la célèbre collection Schlumpf. Le musée EDF Electropolis est le plus important d'Europe à  être consacré à  l'énergie électrique.

Enfin, la Cité du train est le plus grand musée ferroviaire européen. Cette concentration fait de Mulhouse la `` capitale européenne des musées techniques ».

La ville est labellisée ville d'art et d'histoire.

Le `` Schweissdissi », une sculpture dans la ville d'Yves Carrey, le soudeur. Photo Réveil FM

Yves Carrey vit et travaille à  Spechbach-le-Haut (Haut-Rhin). Sa sculpture est installée dans le centre ville de Mulhouse. Elle est composée d`éléments métalliques soudés entre eux. Un homme assis sur une machine mobile (à  roues), scrute l`horizon, la main droite posée sur sa cuisse droite et la main gauche appuyée sur son front, comme pour se protéger des rayons du soleil et affà»ter son regard vers le lointain.

La taille de cette sculpture dépasse de loin la taille dirons nous normale d`une personne, elle mesure plus de 2,50 mètres de haut, étant assise. Le `` Schweissdissi », emblème fort de la ville, était sans doute le choix le plus facile à  faire pour l`artiste, tant il est porteur de symboles quant au riche passé industriel de la cité du Bollwerk.

La position assise du bonhomme est liée au chà´mage (disparition des grandes manufactures mulhousiennes). Il s'agit pour l'essentiel de pièces de mécanique automobile qui proviennent d`une société de recyclage de matériaux et de vieux outils puisés dans le bric-à -brac personnel d'Yves Carrey.

L'hommage au labeur, à  l'image du `` schweissdissi » des origines, est resté intact. Précisons toutefois que la statue représente un soudeur, (autoportrait) qu'il est assis sur son poste à  souder et que le mot `` schweissen » signifie à  la fois : souder et...transpirer!

Définition et genre La sculpture est une activité artistique qui consiste à  concevoir et réaliser des formes en relief, soit en ronde-bosse, en haut-relief, en bas-relief, par modelage, par soudure ou assemblement.

Le terme de `` sculpture » vient étymologiquement du latin `` sculpere » qui signifie `` tailler » ou `` enlever des morceaux à  une pierre ».

Cette définition qui distingue entre `` sculpture » et `` modelage », illustre l'importance donnée à  la taille de la pierre dans la civilisation romaine.

Au Xe siècle, on parle d'`` ymagier » et la plupart du temps, le travail du sculpteur est un travail d'équipe avec un maître et des tailleurs de pierre (Voir architecture romane et art roman). Plusieurs équipes travaillent simultanément sur les grands chantiers des cathédrales. Traditionnellement, les matériaux utilisés en sculpture sont généralement d'origine minérale, la pierre (marbre, granite, calcaire, jade), le ciment (qui peut être moulé) ou le béton (en taille directe dans la période de prise), l'argile (porcelaine, terre cuite, pà¢te Fimo qui sèchent au four ou la terre glaise qui sèche à  l'air libre en 24 heures), mais peuvent également être en métal (bronze, acier, aluminium, étain) et encore d'origine animale tel l'ivoire et végétale tel le bois, certains fruits, légumes ou cucurbitacées (la citrouille d'Halloween).

La sculpture moderne et contemporaine utilise également le textile (déjà  utilisé depuis le XVIe siècle, comme sur `` Marietta »), le verre, le sel, le sable (les chà¢teaux de sable), la glace, l'eau, les cristaux liquides et d'autres matériaux fabriqués par l'homme, tels que les matières plastiques, et en particulier les PMMA (polymétacrylate de Méthyl) connus sous des noms déposés comme Plexiglas ou Altuglas, ainsi que n'importe quel objet trouvé. Le papier mà¢ché est également un matériau extrêmement économique, et les techniques de réalisation de sculptures avec ce matériau sont simples à  mettre en œ“uvre.

Aussi, les possibilités d'associations avec d'autres matières sont quasi illimitées.

Porte Jeune à  Mulhouse. Photo Réveil FM

Porte Jeune à  Mulhouse. Photo Réveil FM

L'arrêt du tram jaune à  la Porrte Jeune. Photo Réveil FM

Mulhouse, comme bien d'autres villes en France, a reconstruit un réseau de tramways modernes, et l'a inauguré en 2006. Ce réseau vivant aux bonnes fréquences de passage, se compose de deux lignes d'orientation nord-sud et est ouest qui se coisent à  la station Porte Jeune, en centre-ville. La longuer du réseau en janvier 2010 est de 13,2 km.

Mulhouse (F) Mulhouse, en Alsace, est une ville possédant un passé industriel riche de traditions. Elle propose ainsi quelques musées exceptionnels qui lui valurent la désignation de ``Capitale européenne des musées techniques».

Mulhouse (Mà¼lhausen en allemand) se situe au point de convergence de la France, l`Allemagne et la Suisse, entre les Vosges et le Rhin. Le centre historique de Mulhouse est très petit rapporté à  la taille de la ville. Ceci est dà» au développement tardif de celle-ci et la rareté des bà¢timents anciens.

La ville basse autour de la place de la Réunion, aujourd`hui une zone piétonne, était autrefois le quartier des marchands et des artisans. La mairie fut construite en 1553 dans le style Renaissance rhénan.

à€ l`intérieur, on peut admirer des peintures à  la réalité ahurissante représentant des allégories des vices et des vertus. Les fresques de la salle de la mairie présentent les armoiries des cantons suisses, avec lesquels la ville était autrefois étroitement liée. Cette dernière propose quelques musées exceptionnels qui lui valurent la désignation de ``Capitale européenne des musées techniques».

Dans la Cité de l`Automobile - Musée National - Collection Schlumpf, vous pourrez admirer 500 voitures anciennes, dont la majorité faisait partie de la collection des industriels textiles excentriques Hans et Fritz Schlumpf et qui furent rendues accessibles au public après leur faillite en 1977.

La Cité du Train, le musée français du chemin de fer, accueille selon ses dires la plus grande collection du genre sur le continent européen et montre au sein d`une attrayante exposition non seulement de précieux chemins de fer historiques, mais les présente dans le cadre d`un parcours de visite dynamique.

Parmi les autres musées, on compte le musée de l`électricité près du musée du chemin de fer, un musée de l`impression sur étoffes sur l`industrie textile à  Mulhouse ainsi qu`un musée historique et artistique. De plus, les habitants et hà´tes de la ville apprécient se rendre au jardin zoologique et botanique situé dans un beau parc.

Partager sur : Partager