Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Duel à  l'UMP: Pour la presse, le vrai vainqueur c`est Sarkozy !

L`ancien président Nicolas Sarkozy est le seul à  émerger du ``champ de ruines» laissé par l`affrontement Copé-Fillon pour la présidence de l`UMP, estiment beaucoup d`éditorialistes français mardi. Les médias français estiment que c'est l'ancien président qui sort gagnant de l'affrontement, bien plus que Jean-François Copé.

Jean-François Copé a appelé Nicolas Sarkozy pour se faire féliciter de son élection à  la tête de l'UMP.

Au terme d`une foire d`empoigne de 24 heures, Jean-François Copé l`a emporté ``à  l`arraché» sur François Fillon ``mais à  quel prix ?», se demande Le Parisien.

``Le parti a, ces dernières 24 heures, offert le pire spectacle qu'une formation politique puisse proposer à  ses électeurs», cingle Le Figaro, inhabituellement virulent contre le principal parti de droite.

Classé à  gauche, mais conscient aussi des limites de celle-ci, Libération préfère ``rire en voyant les deux prétendants (...) battre le gouvernement à  plates coutures en termes d'amateurisme, de couacs majuscules, de dossier mal ficelé, de déclarations contradictoires et de haines tenaces».

Jean-François Copé

François Fillon

Pour L`Humanité, ``la gauche n'a aucune raison de se réjouir de cette situation» car ``les déceptions accumulées risquent d'apporter du combustible aux flammes frontistes». Analyse partagée par La Croix pour qui ``c`est l'image de la politique qui (...) pà¢tit» du spectacle offert depuis dimanche soir.

Aucun candidat à  la hauteur

Pour Le Monde, ``la démocratie française a besoin d`une opposition solide et sérieuse. Pas d`un champ de ruines à  droite». Dans la perspective de la présidentielle de 2017, ``aucun des deux prétendants ne s'est montré à  la hauteur de l'enjeu», estime La République du Centre.

``En ces heures tragi-comiques, Copé et Fillon sont apparus pour ce qu'ils sont: deux sous-chefs, pas davantage», tranche La Dépêche du Midi.

La Montagne va même plus loin en affirmant que ``ni le lauréat des recomptages ni son adversaire ne seront le prochain vainqueur de la présidentielle». ``L'UMP a désormais besoin urgent de se trouver un recours au tandem explosif Copé-Fillon», insiste La Charente libre.

Les analyses convergent vers un seul homme que la République des Pyrénées et L'Eclair des Pyrénées présentent comme le ``vainqueur par défaut» de la bataille Copé-Fillon : ``Nicolas Sarkozy, reviens!» s`exclame Ouest France. ``Ils sont devenus fous !» ajoute le Midi libre.

L`ex-chef de l`Etat, ``un absent omniprésent» selon Le Courrier picard, ``sans chef largement élu, (...) redevient le recours d`une droite déboussolée», explique Le Nord-Eclair.

Sur Twitter, même la droite se moque de l`UMP

Les déboires de l`UMP ont suscité une avalanche de moqueries sur Twitter, où responsables et militants de droite s`en sont donné à  coeur joie pour pointer du doigt une ``farce» jugée ``pitoyable».

Quelques exemples de commentaires sous le hashtag #UMPlosion.

Depuis que l`élection d`un nouveau président de l`UMP a viré à  la guerre de tranchées entre les camps Fillon et Copé qui ont revendiqué chacun la victoire, les mots clés moqueurs pullulent sur Twitter: #UMPopcorn ou #UMPlosion ont ainsi été mentionnés plus de mille fois depuis dimanche soir.

Lundi matin, c`est un tweet d`un député UMP qui a fait rire les twittos. ``L`avantage du RPR, c`est que nous connaissions le résultat de l`élection 48h avant le jour du vote, pas 48h après», a écrit @ThierryMARIANI, élu de la 11e circonscription des Français de l`étranger. Résultat: plus de 300 retweets.

``Condamné au mariage homo»

Ancien directeur de la communication du parti, Xavier Schallebaum, préférait rire de la double actualité du weekend: ``Dès demain l`#UMP condamnée au mariage homo #Copé #Fillon», écrit @x_schallebaum, après deux jours de manifestation contre le mariage homosexuel.

Ancien collaborateur de François Léotard, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, Olivier Ubéda (@UbOliver) réfléchit aux conséquences politiques de ce dénouement tragique: ``Je salue le lancement, gratos, des campagnes d`adhésion de l`UDI et du FN par les grands Saigneurs de l`UMP #dommagecollateral #oops».

Blogueur de droite, Emery Doligé (@MryEmery) manie aussi l`ironie: ``Nadine Morano est sublimissime sur Europe 1: ``+Tout s`est bien passé+».

L`entrepreneur et ancien sarkozyste @arnauddassier se retient: ``Je prends beaucoup sur moi ce matin pour ne pas trop tweeter», écrit-il dimanche soir. ``Comme le dit le journal britannique The Daily Telegraph, la droite française +descends into farce+», écrit-il.

La déléguée générale adjointe de l`UMP Valérie Rosso-Debord, pro-Copé, et le député pro-Fillon Lionel Tardy n`auront pas affiché la même retenue.

``#UMP étrange à  Nice 1178 bulletins pour 590 signatures ....les morts ont voté?», a écrit la première dimanche soir. ``@VRossoDebord arrêtez de vous enfoncer et de raconter des conneries», répondra le député pro-Fillon.

Partager sur : Partager