Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Goma au M23: Les Congolais n'ont pas besoin des Tutsi-Rwandais pour chasser Joseph Kabila du pouvoir !

Les Tutsi-Rwandais ont pris la mauvaise habitude de considerer la République démocratique du Congo comme leur pays exécutoire. Avec Paul Kagamé, un génocidaire à  la tête du Rwanda, les Tutsi se croient tout permis dans la sous-région des Grands-lacs. Les enfants victimes du génocide de 1994 sont devenus des parents bourreaux au Kongo de Simon Kimbangu. A leur compteur plus de 10 millions de Congolais tués, massacrés dont plusieurs n'ont même pas eu droit au sépulcres...De 1994 à  aujourd'hui. Les tutsis-Rwandais viennent au Congo en promenade de santé, ils pillent les matières premières, violent les femmes congolaises, massacrent des populations civiles, enrà´lent de force les enfants dans l'armée d'occupation...Ils jouissent de l'impunité de la communauté internationale. Traîte à  la nation congolaise, mercenaire de surcroît, Joseph Kabila par son imposture et usurpation du pouvoir au Congo à  des comptes à  règler avec les Congolais. Les Tutsis-Rwandais doivent s'occuper du Rwanda, pauvre petit pays receleur qui vit au crochet de la République démocratique du Congo en pillant en toute impunité ses richesses. Maintenant que les TutsisRwandais ont pris Goma, ce dernier risque de devenir leur Bérezina, car les Congolais ne vont se laisser faire. Que Jean-Paul Epenge un ancien du Groupe de théà¢tre Mangobo, devenu colonel et porte-parole du M23, ne mêle ni les Congolais de l'étranger encore moins la société civile qui se bat aux cà´tés de notre peuple dans leur funeste aventure. Les Résistants-Patriotes-Combattants du monde entier se connaissent et se reconnaissent, ils n'ont pas besoin des Tutsis-Rwandais du M23 pour en découdre avec Joseph kabila, sa bande des mafieux et son régime d'imposture. Le M23 fait partie des ennemis du congo, il sera combattu comme les mammouths-Joséphistes.

Paul Kagamé, un génocidaire au Congo.

Des soldats Tutsis-Rwandais du M23 jubilent à  la prise de Goma, capitale du Nor-Kivu en République démocratique du Congo.

Plus qu'un point d'interrogation, Joseph Kabila est le vrai problème de la République démocratique du Congo. Autoritaire, sanguinaire, dictateur, il est aphone face aux problèmes que subissent les Congolais. Il a peur de citer le Rwanda comme pays agresseur du Congo. Avec ses deux hold-up électoraux, de 2006 lors des élections Louis Michel et du 28 novembre 2011, le bonhomme tente de diriger le Congo par défi. La traîtrise de Joseph kabila, cheval de troie de Rwanda au Congo, n'est plus à  démontrer. Vassal du Rwanda, l'aphone qui trà´ne par usurpation depuis onze ans à  la tête de la République démocratique. Voici la liste non exhaustive des généraux rwandais qui dirigent l`Armée Congolaise- FARDC totalement infiltrée - sous le commandement mercenaire de ``Joseph kabila » et entretiennent la guerre d`un génocide planifié au Congo!

Tous ces individus ont été nommés par décret présidentiel de “Joseph Kabila” :

01. Général Jean BIVEGETE Auditeur Général de l`armée (Haut magistrat militaire)

02. Général MASUNZU Cmd Adjoint 10ème Région militaire/Bukavu

03. Général MALICK KIJEGE Inspecteur Général de l`Armée (ex. G4-EMG) FARDC/KINSHASA

04. Général OBED RWIBASIRA Cmd 5ème Région militaire à  Kananga/Kasaï-Occidental

05. Général MUSTAPHA MUKIZA Cmd Base militaire de KITONA (Bas-Congo)

06. Général Charles BISENGIMANA Inspecteur Général Adjoint De La Police Nationale/Kinshasa

07. Général JEROME GAGAKWAVU EMG/FARDC-Kinshasa

08. Général BOSCO NTAGANDA “the terminator”, Chef d`Etat Major Général CNDP/M23, sous mandat d`arret international non exécuté, protégé par “Joseph Kabila”.

09 Général Laurent NKUNDABATWAREMIHIGO en guerre contre la RDC dans le Nord-Kivu, responsables des millions des morts, actuellement rapatrie dans son pays le Rwanda 10 .Colonel BONANE Cmd 4ème Brigade Ituri

11. Colonel RUDAZINDA MAKENGA SULTANI Cmd BRAVO/Nord-Kivu

12. Colonel KAMANZI François

13. Colonel MUNYARU GERERO Françoise Cmd de la Police de l`enfance/Nord-Kivu

14 Colonel MUHINDO François Cmd de la Brigade Delta à  Kichanga/Masisi

15. Colonel François ZERO BRAVO EMG-Armée mixée de NKUNDABATWAREMIHIGO, (81ème Brigade FARDC)

16. Colonel MUTEBUTSI Jules En exil au Rwanda après la rébellion de Bukavu, Juin 2004

17. Colonel RORIMBERE Dispo/EMG-FARDC

18. Colonel GISHONDO ELIE Dispo/EMG-FARDC

19. Colonel PADIRI Jonas Cmd Brigade EQUO à  Kimoka-Sake/Nord-Kivu

20. Colonel BORINGO MATANE 10ème Région Militaire/Bukavu

21. Colonel BIRORI Benjamin Conseiller Militaire/Ruberwa (En Formation en Chine)

22. Colonel BOSOGO Venant Dispo/EMG-FARDC (en rébellion au Sud Kivu : G47)

23. Colonel “WILSON” Cmd adjoint de la brigade ALPHA à  NYANZALE-MWESE

24. Lt Colonel MUNYAKAZI EMG-Armée Mixée de NKUNDA (83ème Brigade FARDC)

25. Lt Colonel Claude MUCHO ½ Cmd brigade Charly à  Mushaki/Masisi

26. Lt Colonel INNOCENT Ex ½ G4 AFDL/RCD aujourd`hui G4 E.M-Armée mixée de NKUNDA

27. Lt Colonel KABUNDI ½ Cmd brigade EQUO à  KIKOMA SAKE/Nord-Kivu

28. Lt Colonel BISAMAZA ½ Cmd brigade BRAVO/RUTSHURU au Nord-Kivu

29. Lt Colonel NIYIBIZI Cmd du Br. de la Brigade EQUO/Nord-Kivu

etc… Cette liste n`est pas exhaustive. (Source: FARDC, ce qui reste de l`Armée de la RDC sous le régime d`occupation). Et voilà  les acteurs des crimes organisés contre la République Démocratique du Congo ! N.B : le nombre des officiers généraux et Supérieurs d`origine rwandaise (BANYA Rwanda) dépasse le nombre des Généraux et Colonels que possèdent toutes les tribus congolaises réunies en RDC, notamment au Nord-Kivu et au Sud-Kivu. Sur cette liste, il faudra ajouter le nombre de plus ou moins 300 généraux et Capitaines rwandais tutsi dans les FARDC. Cette réalité tragique est également connue par la MONUSCO et toutes les chancelleries occidentales en poste à  Kinshasa. Que chacun tire sa propre conclusion sur la tragédie congolaise et le gouvernement de ”Joseph Kabila”. Il faut y mettre fin immédiatement.

Jean-Paul Epenge, porte-parole du M23 en Europe

Découvert dans les années 70 à  travers le Groupe de téà¢tre Mangobo et Nzoi, Jean-Paul Epenge le porte-parole du M23 et s'est autoproclamé Colonel. Après Pierre Ondekane du RDC-Goma que les Tutsi-Rwandais avait instrumentalisé et hissé à  la tête de leur mouvement pour lui conférer la légitimité d'être dirigé par un Congolais de souche. Les Tutsi-Rwandais avaient fait gravir à  Pierre Ondekane, tous les échelons de l'armée jusqu'à  être promus Général et Ministre de la Défense dans le gouvernement 1+4=0, avant d'être décchu dès qu'ils s'étaient servi de lui. Voilà  que le M23, réédite le même scénario avec un autre Congolais de la Province de l'Equateur, Jean-Paul Epenge, porte-parole du M23. Si les tutsi-Rwandais se sentent totalement Congolais, pourquoi s'arragent-ils toujours pour placer des Congolais de souche pantins, corrompus, antipatrie à  la tête de leurs mouvements ? La traitise est un boulot qui paye. Trahir la République démocratique du Congo est devenu un sport national pour certains congolais égarés, qui sont prêts à  tout pour tirer tirer profit de la vente aux enchères de la République démocratique du congo. Aux Résistants-Patriotes-Combattants de comprendre que le Congo est en danger de mort et de mettre hors d'état de nuire, tous les aventuriers et leurs commanditaires. Les Congolais à  l'instar d'autres peuples aspirent à  vivre dans la paix. Le M23 est mouvement génocidaire, financé et téléguidé par le Rwanda, il ne mérite pas de la confiance des Congolais.
GROUPE NZOI ET GROUPE MANGOBO DANS MOZIKI EMATA 1 par kokodianzombo


GROUPE NZOI ET GROUPE MANGOBO DANS MOZIKI EMATA 2 par kokodianzombo

Partager sur : Partager