Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Le M23 quittera "très vite" Goma si Kinshasa répond à  ses revendications !

Incroyable mais vrai ! Criminel et impopulaire le M23 parle de la levée de résidence surveillée d'Etienne Tshisekedi dans leurs revendications. On se nettoie les oreilles pour être sà»r d'avoir bien entendu.Le M23 mouvement tutsi-Rwandais voudrait faire diversion en prenant en compte: les revendications et desiderata des Congolais de l'étranger, des Résistants-Patriotes-Combattants Congolais ne reconnaissent pas Joseph kabila comme Président de la République démocratique du Congo à  cause de son second hold-up électoral du 28 novembre 2011 face à  Etienne Tshisekedi. Les Congolais n'ont pas attendu le M23, milice Pro-Rwandais et Kagamé pour le dénoncer. Les Congolais n'ont pas besoin du M23, un mouvement criminel et impopulaire pour leurs revendications. Ce piège là , les Congolais n'y tomberont pas. Lorsque Etienne Tshisekedi a rencontré François Hollande, le Président Français en tête-à -tête, à  Kinshasa le 13 octobre dernier, a-t-il eu besoin du M23 ? Les Seigneurs de Guerre du M23 ont leurs places à  la CPI, comme tous les criminels de l'humanité.

Des soldats de l'armée congolaise près de leur QG militaire à  Minova, dans l'est de la RDC, le 26 novembre 2012.

Des soldats de l'armée congolaise près de leur QG militaire à  Minova, dans l'est de la RDC, le 26 novembre 2012 publicité Le président du M23 Jean-Marie Runiga a déclaré mardi que son mouvement rebelle quittera "très vite" la ville de Goma dans l'est de la République démocratique du Congo, si Kinshasa répond à  ses revendications, lors d'une conférence de presse à  Goma. "Avant le retrait" de Goma, le M23 demande notamment au gouvernement congolais une enquête sur la tentative d'assassinat d'une médecin au Sud-Kivu, d'accorder la liberté de mouvement de l'opposant Etienne Tshisekedi, la dissolution de la Commission électorale congolaise, a déclaré Jean-Marie Runiga, chef politique de la rébellion.

"S'il le fait", le M23 "fera très vite" son retrait de Goma, a ajouté le président du mouvement.

Partager sur : Partager