Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Jimi Hendrix aurait eu 70 ans aujourd`hui !

L`icà´ne psychédélique du rock est en effet née le 27 novembre 1942. A cette occasion sortira prochainement un 5e album de Hendrix. Portrait de ce dieu de la guitare.

Jimi Hendrix est mort à  là¢ge de 27 ans, comme bien des légendes du rock.

Jimi Hendrix laisse derrière lui près de 300 albums posthumes non officiels, composés à  partir des nombreuses heures passées en studio. Il faudra attendre 1996 pour que son père récupère les droits de sa musique et s`occupe de gérer cet héritage musical.

Un héritage qui trouvera son prolongement en 2013 où sortira un 5e album. Réalisé à  partir d'enregistrements datant de 1968 qui viennent seulement d'être retrouvés, il a été baptisé ``People, Hell and Angels». Hendrix a enregistré ces 12 titres sans alors qu'il envisageait une nouvelle direction expérimentale après l'album ``Electric Ladyland». Il y joue des claviers, des percussions et d'une seconde guitare.

Parallèlement, un documentaire contenant le concert restauré d`Hendrix à  Woodstock sera diffusé dans plusieurs salles de cinéma dans le monde pour le 70e anniversaire du dieu de la guitare. La Suisse ne participera pas à  l'opération.

Nombreux sont les fans de Jimi Hendrix qui se rappellent la mort le 18 septembre 1970, du dieu de la guitare. Après une soirée bien arrosée, il s`endort gavé de somnifères. Sa compagne du moment le retrouve inconscient, étouffé dans son vomi. Il décède peu après dans l`ambulance qui l`emmène à  l`hà´pital. Il avait 27 ans. L`à¢ge maudit où meurent les légendes. Celui auquel décédera aussi Janis Joplin, puis plus tard Jim Morrison. Et plus récemment Amy Winhouse.

Car Jimi Hendrix est une légende. Malgré une gloire éphémère de 4 ans, il a en effet foudroyé la planète rock par des performances incendiaires et un jeu de guitare unique qui fascine encore aujourd'hui bien des musiciens. Cet artiste virtuose aurait fêté ses 70 ans ce mardi.

Enfance malheureuse

En effet, Jimi Hendrix, de son vrai nom James Allen Hendrix, est né le 27 novembre 1942 à  Seattle d`un père danseur de jazz amateur aux origines indiennes, noires et Irlandaises et d`une mère noire alcoolique et dépressive. Son enfance est douloureuse. Battu et pauvre, il est la risée de son école. Il trouve refuge dans le blues et le rock d`Elvis Presley et de Chuck Berry. Et se fabrique une guitare rudimentaire pour jouer ses airs favoris.

Vu son talent, son père décide de lui offrir une vraie guitare pour ses 15 ans. Il traîne alors dans sa ville et s'allie avec des petits groupes. Avant de tout laisser tomber pour partir à  l`armée en 1961 où il rencontre Bill Cox, qui deviendra son meilleur ami. Avec lui, il monte un premier groupe, les Kinks Kasual, et reprend les standards de rock de l`époque.

Jimi Hendrix quitte l`armée suite à  une blessure et rejoint Billy Cox à  Nashville. Lors de ses premiers enregistrements, il rencontre Little Richard pour lequel il devient second guitariste. Mais il sera très vite écarté car la star de l`époque n`apprécie pas les solos un peu trop bons du jeune homme. D'autres artistes, comme Ike et Tina Turner ou encore Percy Sledge, se lassent de lui en raison de cette exubérance.

Sensation à  New York

Du coup, en 1966, Hendrix monte son propre groupe, le Jimmy & The Blue James, avec lequel il fait sensation à  New York, grà¢ce à  des morceaux de blues sous hallucinogène. Le bassiste des Animals, décide alors de le produire et l`emmène en Angleterre. Il y monte un nouveau groupe, The Jimi Hendrix Experience inspiré par Cream, avec lequel il enregistre un premier 45 tours, ``Hey Joe», qui fera un carton.

Le titre est suivi du premier album, ``Are you Experienced?» en 1967. Un disque qui marque le départ d`une carrière fulgurante, grà¢ce à  des morceaux psychédéliques composés sous acide. Et grà¢ce aussi au Festival de Monterey, quelques semaines plus tard, où Jimi Hendrix envoà»te le public par son jeu unique sur une guitare de droitier aux cordes inversées. Une guitare qu`il explosera sur scène, du jamais vu à  l'époque.

Drogue et états seconds

Surfant sur la vague du succès, Jimi Hendrix enregistre deux nouveaux albums, ``Axis : Bold as Love» et, en 1968, ``Electric Ladyland», un chef d`œ“uvre à  l`atmosphère enfumée salué par la critique. Mais les abus de drogue mettent l'icà´ne dans des états seconds et poussent à  bout ses camarades du groupe qui décident de l'abandonner.

Jimi Hendrix forme alors un nouveau groupe éphémère, Band of Gypsys, mais surtout participe au célèbre festival hippie de Woodstock en 1969 dont il devient l`une des légendes. C`est là  qu`il va se livrer à  une prestation mythique: il reprend en effet à  la guitare l`hymne national américain, le martyrisant pour imiter une descente de bombe, alors que la guerre au Vietnam bat son plein. Le public est en délire.

En 1970, Jimi Hendrix commence à  être surmené mais continue à  enregistrer dans un studio high-tech qu`il s`est fait construire à  New York et dans lequel il expérimente toutes sortes de sons nouveaux. Parallèlement, constamment sous alcool et shooté à  toutes les substances illicites imaginables, ses prestations sur scène deviennent approximatives et il doit annuler de nombreux concerts. Le dieu incandescent de la guitare finit de se consumer dans une chambre d`hà´tel de Londres le 18 septembre 1970.

Plus de 300 albums posthumes illégaux

Jimi Hendrix laisse derrière lui près de 300 albums posthumes non officiels, composés à  partir des nombreuses heures passées en studio. Il faudra attendre 1996 pour que son père récupère les droits de sa musique et s`occupe de gérer cet héritage musical.

Un héritage qui trouvera son prolongement en 2013 où sortira un 5e album. Réalisé à  partir d'enregistrements datant de 1968 qui viennent seulement d'être retrouvés, il a été baptisé ``People, Hell and Angels». Hendrix a enregistré ces 12 titres sans alors qu'il envisageait une nouvelle direction expérimentale après l'album ``Electric Ladyland». Il y joue des claviers, des percussions et d'une seconde guitare.

Parallèlement, un documentaire contenant le concert restauré d`Hendrix à  Woodstock sera diffusé dans plusieurs salles de cinéma dans le monde pour le 70e anniversaire du dieu de la guitare.

Partager sur : Partager