Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Paul Kahumbu:"La résistance congolaise mettra fin aux politicailleurs mangeristes dont la seule ambition est le gribouillage du ventre"

Celui que les Lausannois appellent affectueusement "Papa Kahumbu" est un baobab en Suisse. Paul Kahumbu n'a pas son drapelet congolais dans sa poche. Membre du directoire du Front Civil de la Résistance Populaire, Kahumbu ne dors pas sur ses lauriers, il parle du Congo et agit ! L'homme a combattu le régime de Mobutu et il est amère lorsqu'il voit les images des Congolais déplacés à  l'Est de la République démocratique du Congo. "Les miliciens tutsi-Rwandais du M23 qui sont des tueurs, criminels, pilleurs, violeurs et bandits de grands chemins qui ont mis le Congo à  feu et à  sang, jouissant de l'impunité internationale, ils ont le toupet de réclamer un dialogue intercongolais. Y en a marre de ceux qui se réveillent comme Congolais alors qu'ils s'étaient endormis comme Rwandais, Ougandais ou Burundais. Dans aucun pays au monde, on accorde globalement la nationalité d'un pays à  un groupe d'individus. La démarche a toujours été individuelle et motivée. Comment les miliciens tutsi-Rwandais peuvent dans leurs recommandations demander l'arrestation de John Numbi pour l'affaire Chebeya et demeurer bouche cousue pour les crimes contre l'humanité de Laurent Nkundabatwaré, Jules Mutebusi, Bosco Ntangana, Jean-Marie Runiga, Sulutani Makenga et autres ? Nous ne pouvons plus accepter que des criminels prennent des armes et fassent fléchir un gouvernement pour échapper à  la justice".

Paul Kahumbu Ntumba. Photo Réveil FM

"Il faut dire que la République démocratique du Congo n'a pas de gouvernement. Le peuple congolais ne comptent plus sur des arrivistes sans traçabilité, imposteurs et usurpateurs habitués aux hold-up électoraux, mangeristes de tout acabit qui mangent à  tous les rà¢teliers, qui ont pris les institutions républicaines en otage pour soutenir la dictature totalitaire de Joseph Kabila sans légitimité. Ses Mammouths Josephistes n'ont qu' à  bien se tenir. "Il n'y aura plus de "révolution pardon " comme sous M'zée Laurent-Désiré Kabila, ceux qui trahissent le Congo pour le besoin de leur ventre doivent répondre de leurs actes, également tous ceux qui cautionnent les crimes, tueries, massacres des Congolais alors qu'ils sont en poste de responsabilité sans rien faire ! Nous devons réfonder le Congo, étant donné que notre pays est une bénédiction planétaire pour tous les prédateurs, nous devons cultiver la résistance populaire et perpétuelle, de génération en génération. Chaque Congolais doit être ou devenir un résistant. Avec 12 millions des morts et plusieurs rapports des Nations Unies, la communauté internationale demeure silencieuse. Les Congolais doivent prendre leur destin en mains et ne plus se laisser distraire".

Dans le bateau Lausanne Ouchy (Suisse)-Evian (France), Paul Kahumbu très pensif ne perd pas sa combativité pour un autre Congo. Photo Réveil FM

"Les Congolais ne doivent plus accepter de négocier le couteau sur la gorge avec des criminels instrumentalisés, qui ne sont même pas des Congolais. Les richesses appartiennent aux Congolais. Ces derniers doivent négocier avec des partenaires crédibles dans le respect des accords internationaux. Les premiers bénéficiaires doivent être d'abord les Congolais, pas quelques politicailleurs ventripotents, des individus mafieux ou des criminels à  la machette facile...Il faudra que le Congo soit bien géré. Nous n'avons pas des problèmes avec des pays occidentaux qui peuvent exploiter légalement les ressources minières congolaises. Nous avons un problème avec des prédateurs receleurs qui encouragent les massacres, tueries et viols des Congolais pour qu'ils exploitent en toute illégalité et impunité".

Paul Kahumbu est Conseiller municipal de la ville de Lausanne. Photo Réveil FM

Désormais, en République démocratique du Congo, la paix ne doit plus se négocier! Elle doit s'arracher par les congolais eux-même pour imposer sa durabilité!

Pourquoi alors que le Congo est le plus grand pays francophone, tous les sommets pour la soi-disante paix se tiennent dans les pays anglophones et dirigés par eux-mêmes (Gaborone, Addis-Abeba, Lusaka, Kampala...). Le sommet de Kampala est de la poudre aux yeux, il n' ya rien à  négocier! Ceux qui y sont allés en tourisme, ne représentent rien et, en mal de vision d'avenir pour la République démocratique du Congo, ce ne sont que des minables aventuriers, mangeurs à  tous les ratéliers, qui traînent des casseroles...Le ''M23'' est une milice rwandaise tutsi installée pour entretenir l'insécurité, l'instabilité chronique de cette partie du territoire national: il n'y a rien à  négocier avec ces criminels, pilleurs rwandais tutsi! Nous devons les renvoyer chez eux! Les terroristes n'ont pas leur place au Congo. Dans aucun pays, on prend les armes pour tuer, massacrer, piller et violer pour se faire entendre. Ceux qui font cela ne sont pas des compatriotes. Cela n'exclut pas l'irresponsabilité des nà´tres, nous nous occuperons d'eux. Le Congo par sa place au cœ“ur de l'Afrique a naturellement la position de leader.

Nous n'allons plus accepter que des seigneurs de guerre retardent le décollage d'un pays à  la dimension d'un continent, ça suffit maintenant. Trop c'est trop!

Partager sur : Partager