Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Pasteur Théodore Ngoy proclamé Docteur en droit à  l'Université de Kinshasa !

On n'avait plus de ses nouvelles, on est content d'en avoir. Il a consacré l'essentiel de son temps à  préparer sa thèse. En effet, le samedi 15 décembre dernier, le pasteur Théodore Ngoy a soutenu sa thèse intitulé `` Contribution à  la systématisation du droit congolais de la preuve pénale » dans la salle des promotions Mgr Luc Gillon de l`Université de Kinshasa. Le jury était composé des professeurs Nyabirungu mwene Songa, Kienge Kienge Intudi, Akele Adau, Luzolo Bambi Lessa, Andende Apinda, Kasongo Muidinde, Tassoki Manzele. Théodore Ngoy a démontré que beaucoup de justiciables congolais sont détenus au cachot ou mis en prison sans preuve légale. Après avoir proposé les moyens pour y remédier dans un enrichissant débat, le jury lui a conféré le titre de docteur en droit avec la mention : La plus grande distinction. Après la collation de grade, Dr Théodore Ngoy, très ému, a déclaré à  l`assistance : `` J`ai fait le droit, non seulement pour enseigner, mais aussi pour l`appliquer ».

Le Pasteur Théodore Ngoy wa Nsenga.

Va-t-on lui laisser appliquer le droit dans un pays où la présomption innocence n'existe pas ? Où les centres de rétention sont pleins des prévenus innocents ? La justice pilier de la démocratie existe-elle vraiment en République démocratique du Congo ? L'impunité des Apparatchiks, Dinosaures et Mammouths du régime va-t-elle disparaitre d'ici-là  ? Combien de fois, le pasteur Théodore Ngoy n'a-t-il pas été arrêté et jeté en prison de manière cavalière et arbitraire ? La justice, c'est permettre aux petits, faibles de recouvrer leurs droits face aux impotents et puissants, cela est-il possible au Congo ? Les juges et magistrats Congolais ne sont-ils sous les ordres ? Dire le droit dans un environnement infecté par la corruption, le passe-droit, le clientélisme et mercantilisme...est-ce possible ? La justice au Congo est un monstre qui terrorise les paisibles citoyens et les gagne-petits ! Cette justice qui se fait à  la tête du client, viole constamment la Constitution et les traités internationaux ratifiés par la République démocratique du Congo. Le monstre a encore de beau jour devant lui, à  condition que tous ceux qui croient à  la justice juste, à  la justice réparatrice, à  la justice distributive et commutative se mobilisent et fassent bloc.

La Justice élève une nation, le Dr. Théodore Ngoy ne doit jamais l'oublier !

Partager sur : Partager