Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mali: Le discours patriotique et mobilisateur de Dioncunda Traoré, le président Malien par intérim !

Que les Africains et plus particulièrement les Congolais de la République démocratique du Congo écoutent attentivement le discours du président Malien par intérim, Dioncunda Traoré. Lorsqu'un pays est sous occupation, ses fils et filles tués, massacrés, esclavagisés le chef de l'Etat sonne le tocsin ! Contrairement à  Joseph Kabila qui est toujours resté aphone, n'a jamais eu le courage de dénoncer les atrocités et crimes de ses alliés rwandais sur le sol congolais, qui a couté la vie de 8 millions des Congolais, l'exemple du Mali n'est pas à  prendre à  la légère. Même lorsqu'un pays est faible, fragile, le réveil se fait par la mobilisation générale. Ce que que ne fait pas Joseph Kabila imposteur et usurpateur qui n'a pas sa place à  la tête de la République démocratique du Congo. Lorsqu'on écoute le discours patriotique Dioncunda Traoré, on ne peut que se sentir Malien et Africain !

Des combattants djihadistes islamistes ombrageux au Nord du Mali

Le Mali sur la carte géographique d'Afrique

Les affrontements ont repris jeudi dans la région de Mopti (centre) entre l'armée malienne et les islamistes qui occupent le nord du Mali, au lendemain d'échanges de tirs à  l'arme lourde dans la même zone, a-t-on appris de source militaire.

"Nos troupes sont actuellement engagées sur le terrain contre les islamistes", a déclaré un officier de l'armée malienne, une information confirmée par un représentant local d'une ONG étrangère selon qui ces "affrontements se déroulent dans le petit village de Koko, situé entre les localités de Konna et de Boré", dans la région de Mopti.

"Il y a de violents coups de feu", a affirmé ce représentant d'ONG. "Ca a repris. Selon certains, c'est l'armée malienne qui a repris l'initiative parce qu'elle veut aller jusqu'à  Douentza. Mais pour d'autres, ce sont les islamistes qui ont tiré les premiers et l'armée riposte", a affirmé de son cà´té un haut-fonctionnaire malien en poste à  Mopti, chef-lieu de la région éponyme.

Douentza, une localité située à  145 km au nord-est de Mopti, est sous contrà´le des islamistes. La région de Mopti est proche de la ligne de partition qui coupe le Mali en deux, les groupes islamistes armés occupant le Nord depuis neuf mois.

Ces nouveaux affrontements surviennent au lendemain d'échanges de tirs à  l'arme lourde dans la même région de Mopti entre les islamistes et l'armée, qui a affirmé avoir repoussé une incursion des jihadistes dans la nuit de mercredi à  jeudi.

Ce sont les premiers combats entre les deux camps depuis neuf mois.

Partager sur : Partager