Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Les 50 ans du Traité de l`Élysée

Le 50e anniversaire du traité de l'Elysée paraissait relativement absent des journaux allemands hier, date anniversaire de la signature du texte par Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, en 1963. Mais, au lendemain des festivités, la presse se rattrape. La Frankfurter Rundschau lance un "Vive l'amitié reçue en héritage" à  sa une et note, perfide, que tout n'est pas perdu dans la relation franco-allemande puisque François Hollande et Angela Merkel ont entrepris de se tutoyer ce 22 janvier.

François Hollande et Angela Merkel ont entrepris de se tutoyer ce 22 janvier.

Les deux gouvernements franco-allemand au Reichstag.

Les 50 ans du Traité de l`Élysée

Pour la France et l`Allemagne, la signature du Traité de l`Élysée le 22 janvier 1963 a marqué une étape importante de leurs relations. Ce traité est à  la base d`une amitié cordiale et d`une étroite coopération.

C`est un rendez-vous franco-allemand très particulier : le 22 janvier 2013, le Reichstag à  Berlin accueille les Parlements et les gouvernements des deux pays voisins. Dans la salle plénière, les députés du Bundestag allemand et de l`Assemblée nationale française se sont réunis alors pour une séance commune. Le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel y ont tenu chacun un discours.

Avec cette cérémonie politique à  Berlin, l`Allemagne et la France célèbrent le 50e anniversaire du Traité de l`Élysée (du 22 janvier 1963) et rappellent les débuts de leur partenariat. Avec ce traité, signé par le chancelier Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle, les deux pays plaçaient leurs relations assombries par plusieurs guerres sur une nouvelle base. L`accord est devenu le fondement d`une étroite coopération bilatérale au niveau politique, économique, culturel et sociétal. La réconciliation et l`amitié franco-allemandes ont aussi largement contribué à  l`unification européenne. L`attribution en 2012 du prix Nobel de la paix à  l`Union européenne rendait hommage à  ce processus.

Pour Andreas Schockenhoff, président du Groupe de parlementaires franco-allemands, la séance commune des deux Parlements à  Berlin représente un événement exceptionnel. `` Je n`en connais aucun autre exemple dans le monde. » Pour lui, cette séance est bien plus qu`un acte formel. Elle montre que `` la coopération franco-allemande a une qualité différente, très spécifique », déclarait Schockenhoff au journal `` Das Parlament ». Au niveau politique, la cérémonie du 22 janvier 2013 à  Berlin constitue l`apogée de l`année franco-allemande 2012-2013.

Avec ses nombreuses manifestations, cette année doit surtout toucher les nouvelles générations. C`est pourquoi l`Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) organise aussi pour le 50e anniversaire du Traité de l`Élysée un Forum des jeunes de quatre jours à  Berlin, jusqu`au 23 janvier 2013. Quelque 150 jeunes venant de France, d`Allemagne et d`autres pays partenaires de l`OFAJ y discuteront entre autres de la manière dont la jeunesse peut intervenir dans les débats franco-allemands et européens.

Des contacts étroits

Le partenariat entre les deux pays se fonde sur le Traité sur la coopération franco-allemande-le traité de l`Élysée signé par Konrad Adenauer et Charles de Gaulle le 22 janvier 1963. Il prévoit des rencontres au sommet régulières et détermine les grandes lignes de la coopération.

Les secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande

Les Secrétaires généraux sont chargés de dynamiser la concertation gouvernementale entre les deux pays et s`appliquent à  favoriser le rapprochement des sociétés civiles.

Les conseils des ministres franco-allemands

Dans une déclaration commune lors du 40e anniversaire du traité de l`Élysée en 2003, il fut décidé que les consultations gouver­nementales bisannuelles prendraient la forme de Conseils des ministres au cours desquels les ministres des deux pays se réunissent pour une session commune.

Les rencontres de Blaesheim

Les rencontres de Blaesheim sont des rencontres informelles entre la chancelière allemande et le président français. La première de ces rencontres se déroula le 31 janvier 2001 à  Blaesheim, en Alsace.

Le plénipotentiaire chargé des relations culturelles

Le Plénipotentiaire chargé des relations culturelles - détenant un rang comparable à  celui d`un ministre fédéral - représente l`Allemagne dans le cadre des compétences des Là¤nder en matière d`éducation et de culture.

Le Plénipotentiaire est nommé pour quatre ans sur proposition des chefs de gouvernement des Là¤nder.

Partager sur : Partager