Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Turquie : L'épouse du consul suisse à  Istambul accusée de délit de fuite !

L'épouse du diplomate helvétique, impliquée dans un grave accident de la circulation qui a fait deux blessés dans la métropole turque, se serait enfuie après le drame, sous l'emprise de la panique.

L'accident est survenu sur une grande artère de la métropole turque.

Cela pourrait être une nouvelle pomme de discorde entre la Suisse et la Turquie après l'affaire de la pierre ramassée par Christian Varone l'été dernier. En effet, le Tages-Anzeiger a révélé le jeudi dernier que l'épouse du consul suisse à  Istanbul est accusée de délit de fuite après un accident de la circulation.

L'accident s'est produit sur un grand boulevard de la ville stambouliote il y a deux jours. Une Jeep argentée aux plaques vertes entre en collision avec une moto. Résultat: deux blessés: le pilote du deux-roues, un homme de 49 ans et son épouse de 41 ans, qui git inconsciente, grièvement blessée.

Hic: le conducteur prend alors la fuite. Mais un témoin a eu le temps de relever le numéro de plaques du véhicule. La police parvient donc très vite à  retrouver le chauffeur de la voiture incriminée immatriculée au nom du Consulat suisse, qui se situe tout près de l'accident. Il s'agit de l'épouse du consul. Celle-ci, convoquée par la police, a fait une déclaration au commissariat, accompagnée d'un avocat, rapporte le journal alémanique. La Jeep a également été examinée.

Panique

Selon les médias turcs, l'épouse n'aurait pas nié son implication dans l'accident. Elle aurait affirmé avoir pris la fuite sous l'emprise de la panique.

Le Département fédéral des Affaires étrangères, interrogé par le Tages-Anzeiger, a confirmé l'affaire. Son porte-parole Pierre-Alain Eltschinger a indiqué que le Consulat général était en contact étroit avec les autorités turques pour éclaircir les circonstances de l'accident. Le DFAE n'a pas pu confirmer si l'épouse du Consul bénéficiait d'un passeport diplomatique qui la protégerait de poursuites.

Le partenaire d'un diplomate suisse peut disposer d'un tel sésame, pour autant qu'il ou elle possède un passeport suisse. Mais l'épouse du consul serait allemande et mariée depuis peu avec lui, selon une source interrogée par le Tagi.

Partager sur : Partager