Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Un fils de Jacob Zuma arrêté puis relà¢ché à  l`aéroport de Dakar avec une valise bourrée d`argent

Le clash entre l`Afrique du Sud et le Sénégal a été évité de justesse mardi 15 janvier 2013, à  l`aéroport Léopold Sédar Senghor où un fils de Jacob Zuma a été alpagué pour trafic de devises.

L'aéroport de Dakar. Photo Réveil FM, archives

Zuma fils avait par devers lui une valise bourrée d`argent d`un montant estimé à  plus d`une vingtaine de millions $, selon des sources douanières sénégalaises. C`est au moment de faire passer la valise au niveau du scanner que le pot aux roses a été découvert. En procédant aux enquêtes d`usage, le mis en cause indexe sa femme, déjà  dans l`avion, avant de se rétracter devant elle.

Remis entre les mains de la police et sentant les carottes cuites, Zuma fils alerte son ambassade à  Dakar qui, à  son tour, réussit à  cà¢bler avec le Palais sénégalais de la République , via le ministère des Affaires étrangères.

Jacob Zuma aurait téléphonné à  son homologue sénégalais. Ainsi, de fortes pressions seraient venues du Palais sénégalais pour pousser les hommes en tenue au niveau de l`aéroport à  là¢cher prise. Un incident diplomatique a ainsi été évité de justesse entre les deux pays.

Ainsi va l'Afrique, où des chef d'Etat se tiennent par la barbiche et se soudent les coudes !

Dire que c'est le même Jacob Zuma qui fait des razzia contre les résistants-patriotes-combattants congolais qui réfutent la dictature totalitaire de l'imposteur et usurpateur Joseph Kabila.

Jacob Zuma a placé dans ses geà´les 20 Congolais inculpés arbitrairement depuis le 7 février de vouloir fomenter un coup d'état contre son protégé Joseph Kabila. Ayant de carrés miniers en République démocratique du Congo qu'il exploitent abusivement, le président affairiste sud africain Jacob Zuma, en compensation fait arrêter des innoncents congolais pour montrer à  Joseph Kabila qu'il étouffe la résistance congolaise en Afrique du sud.

Des Congolais victimes de la kabbale congolo-sudafricaine ne sont pas des opposants à  Joseph Kabila. Ils sont des résistants patriotes car ils ne reconnaissent ni son régime, ni son pouvoir encore moins son second hold-up électoral du 28 novembre 2011.

Joseph Kabila est un président illégitime et illégal en République démocratique du Congo. Jacob Zuma en téléphonnant au président sénégalais Macky Sall pour que son fils soit libéré à  l'aéroport international Léopold Sédar Senghor prouve à  dessein la manière dont il se comporte à  la tête de la République sud africaine.

Partager sur : Partager