Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mali: Les djihadistes zigouillent près d'une quizaine de soldats tchadiens, l'Unesco appelle au dialogue

Les troupes tchadiennes sont les plus aguerries de toutes les armées africaines présentes au Mali. Alors que le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao a revendiqué hier samedi l'attentat-suicide à  l'aide de deux voitures piégées, contre le Mouvement national de libération de l'Azawad, rébellion touareg (Mnla) survenu la veille près de Tessalit et qui, selon le Mnla aurait fait au moins cinq morts dont deux kamikazes, selon une source de l'armée malienne à  Bamako, Réveil FM International apprend qu'au moins 14 soldats tchadiens et plus d'une soixantaine de djihadistes auraient été tués lors d'un nouveau sérieux accrochage à  l'est de Tessalit dans l'extrême nord du Mali.

Le Tchad a déployé environ 1800 soldats au Mali

L'information a été confirmée par l`état-major tchadien qui quant à  lui a fait état d'un bilan de 13 soldats tchadiens et 65 jihadistes tués lors d'une opération qui avait été lancée depuis jeudi sur base, toujours selon nos informations, de localisation d'un sanctuaire islamiste dans l'Adrar des Iforhas . Ndjaména a par ailleurs précisé que cinq véhicules djihadistes avait été détruits au cours de l`opération qui se poursuivrait à  cette heure.

Le dialogue, nécessaire pour une efficacité militaire selon le DG de l`UNESCO

Vendredi 22 février, Ouagadougou, Blaise Compaoré et Irina Bocova, la directrice de l'Unesco à  la présidence du Faso. Photo Réveil FM

La directrice générale de l`Unesco, Irina Bokova a estimé vendredi dernier à  Ouagadougou que l`action militaire en cours au Mali ne pourra pas résoudre, à  elle seule, dans la durée, la crise malienne sans le dialogue.

"S'il y a aujourd'hui des actions militaires, ça ne pourra pas être efficace à  longue durée s'il n'y a pas aussi un dialogue, des efforts politiques et diplomatiques", a indiqué Mme Bokova au sortir d`une audience avec le président Blaise Compaoré.

Selon elle, ``seules les solutions politiques, pacifiques et diplomatiques peuvent renforcer l`unité et la cohésion nationales au Mali».

Aussi, a-t-elle dit avoir félicité Blaise Compaoré, médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, pour la médiation qu`il mène en vue d`une solution pacifique à  la dite crise avant de l`inviter à  continuer ses efforts.

"Je l'ai encouragé à  poursuivre les efforts pour sécuriser le Mali mais aussi à  maintenir le dialogue pour l'unité et la cohésion nationale au Mali", a poursuivi la directrice générale de l`Unesco.

En charge de l`organisation des Nations unies pour l`éducation, la science et la culture, Mme Bokova a indiqué avoir également évoqué avec Blaise Compaoré l`ambition de l`UNESCO de réhabiliter et de reconstruire les sites du patrimoine culturel mondial détruits au Nord-Mali par les islamistes.

``Nous avons déjà  les plans, les photos et l`expertise. Une fois la sécurité rétablie, nous allons envoyer une équipe d`experts pour évaluer la situation», a-t-elle précisé.

Présente dans à  Ouagadougou, dans le cadre de la 23è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui a débuté hier samedi, la directrice générale de l`UNESCO a également rencontré la première dame du Faso. Mme Bokova a dit avoir félicité Mme Chantal Compaoré, pour son engagement pour l`autonomisation des femmes, son engagement en faveur des enfants défavorisés.

Mme Bokova a dit avoir félicité Mme Chantal Compaoré, pour son engagement pour l`autonomisation des femmes, son engagement en faveur des enfants défavorisés.

Partager sur : Partager

Fil des commentaires de ce billet