Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Samedi 6 avril, tous à  Zurich: Chick Munduki de Kongo Telema en pole position !

Kongo Telema est le premier média en Suisse, pour les Résistants-Patriotes-Combattants Congolais ! Certains illuminés croient que c'est facile de s'engager pour la libération du Congo ! Ils viennent tout feu flamme sans convictions, engagements, ils sont comme le feu de paille qui brà»le et s'éteint aussi rapidement qu'il s'était allumé. Les découragés du combat de la libération du Grand Congo, des hommes et femmes, jonchent les pavés de grandes capitales européennes avec les marches "Kabila dégage" ! Chick Munduki de Kongo Telema est toujours là , serviable et au service du Congo. Ses caméras, appareils photos, micros, enregistreurs...même sa voiture pour couvrir les marches de congolais en Suisse: Genève, Berne, Biel, Fribourg...Dans ce métier, il ne suffit pas d'avoir une caméra pour faire un bon boulot. Il faut être professionnel. Filmer et faire un travail de montage n'est pas donné à  tout le monde. Chick Munduki est un professionnel de l'audiovisuel, un homme aux doigts de fée en montage rapide et soigné des vidéos. Chacun sert le combat pour la libération, avec ses moyens et talents. Chick Munduki défend le Congo, avec ses vidéos, chansons, affiches...sans compter son temps !

Chick Munduki-Kongo Telema

De tempérament calme mais décidé, Chick Munduki est l'un des irréductibles de la vérité des urnes. Pourquoi la vérité des urnes ? Parce que le monde entier a été témoin des fraudes électorales lors des élections du 28 novembre 2011. Les caméras du monde ont montré des bulletins de vote trainant par terre, en dehors du Centre de tri de Limeté à  Kinshasa. A Lubumbashi, des Lushois avaient brulés de bulletins frauduleux déjà  cochés par des inconnus pour Joseph Kabila. Cela plusieurs années que je vis en Suisse, je n'ai jamais vu ce que nous congolais avons vu, pour favoriser le hold up électoral de Kanambé. Des urnes qui se baladent, des bulletins de vote au marché entre les mains de mamans qui vendent de cacahuètes. Ne pas défendre la vérité des urnes, c'est accepter la mascarade électorale. Le pouvoir vient du peuple. Et le peuple congolais mérite du respect. Voler les élections au peuple, c'est manifester un grand mépris contre ce dernier. Nous devons déterrer tous les "Cahuzac", fraudeurs, tricheurs, imposteurs, usurpateurs qui dirigent en s'imposant alors qu'ils n'ont aucune légitimité. Lorsqu'il y a tricherie électorale, on recommence à  voter. Et les tricheurs sont sanctionnés, pourquoi en République démocratique du Congo on n'a pas refait l'élection présidentielle ? Le Congo n'appartient pas uniquement, à  ceux qui le dirigent par défi. Le Congo appartient à  tous les Congolais. C'est à  chaque fils et fille originaire du Congo de prendre ses responsabilités. Kanambé et son équipe ont usurpé la part d'autres congolais. Moi, je n'ai pas donné mon accord pour pour ce hold-up électoral. Et je défends la vérité des urnes, pour que cela ne se repète plus !

Grande Marche "Kabila dégage" ! Samedi 6 avril 2013, à  Zurich en Suisse.

Partager sur : Partager