Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Québec: Le monument en hommage aux femmes Québécoises en politique !

Le monument en hommage aux femmes Québécoises en politique est installé le long de la façade sud de l'édifice de l'hà´tel du Parlement, sur la Grande Allée à  Québec.

L'édifice de l'hà´tel du Parlement à  Québec. Photo Réveil FM

Idola Saint-Jean, Marie Lacoste-Gérin-Lajoie et Thérèse Forget-Casgrain ont milité pour le droit de vote et d'éligibilité des femmes. Photo Réveil FM

Marie-Claire Kirkland, première femme élue au Parlement du Québec. Photo Réveil FM

Le quatre pionnières. Photo Réveil FM

Dévoilée le 5 décembre 2012 en présence notamment de la première première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, de la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Agnès Maltais et de la première pdg de la Commission de la capitale nationale du Québec, Mme Françoise Mercure, l'œ“uvre rend hommage à  celles qui ont joué un rà´le déterminant dans la revendication et l'obtention du droit de vote pour les femmes du Québec.

Le concept

Le concept représente quatre pionnières, Idola Saint-Jean, Marie Lacoste-Gérin-Lajoie et Thérèse Forget-Casgrain qui ont milité pour le droit de vote et d'éligibilité des femmes ainsi que Marie-Claire Kirkland, première femme élue au Parlement du Québec. Le monument en hommage aux femmes en politique présente des femmes d'action, déterminées et persévérantes immortalisées dans un mouvement de marche vers l'avant, à  l'image de ce qu'elles ont pu accomplir. Dans un esprit de dialogue et de collaboration, elles invitent les générations futures à  poursuivre leur œ“uvre.

L'artiste

Le monument de bronze a été réalisé par le sculpteur Jules Lasalle, auteur de plusieurs œ“uvres d'envergure dont la statue du premier ministre Robert Bourassa, érigée sur la colline Parlementaire. Par le passé, M. Jules Lasalle a aussi dédié plusieurs de ses œ“uvres à  des femmes marquantes, notamment les communautés religieuses féminines éducatrices, Marguerite Bourgeoys et Catherine de St-Augustin.

Les partenaires

Le monument est le fruit d'un partenariat entre l'Assemblée nationale, la Commission de la capitale nationale du Québec, la Ville de Québec et le Conseil du statut de la femme

Partager sur : Partager