Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Affaire fuite de Lambert Mende: Cynique politicaileur, le Vuvuzélateur voulait disculper le criminel Bosco Ntaganda et son Kinyarwanda devant les journalistes accrédités à  l'ONU !

Au briefing de vendredi matin, la responsable de la commnication de l'ONU dans la salle de presse III a confirmé devant les journalistes présents ce qu'elle avait écrit à  Réveil FM Inernational par e-mail: "Nous ne savons toujours pas les raisons de l'annulation de la conférence de presse sur la RDC, la mission diplomatique du Congo ne nous a pas donné les raisons de cette annulatin brusque ! ". Nos fins limiers ont découvert ceci: lorsque la Mission diplomatique auprès de l'ONU à  téléphoné à  9h30 purannule la conférnce de presse du Vuvuzéateur Lambert Mende Omalanga qui avait pour mission commandée et objectif de disculper le criminel rwandais Bosco Ntaganda qui séjourne à  la Cour Pénale Internationale (CPI) et d'affirmer que le Kinyarwanda était une langue nationale de la République démocratique du Congo, devant les journalists accrédités à  l'ONU, avec un écho et effet boomerang au Conseil des droits de l'homme qui a toujours réclamé l'arrestation du criminel Bosco Ntaganda, Lambert Mende Omalanga, le Goebbels de Joseph Kabila, en fuite à  Genève, était déjà  dans le TGV direction Paris-Gare de Lyon, avant de s'eclipser pour Bruxelles toujours en catimini et réjoindre Kinshasa. Fuite de Mende Omalanga à  Genève, qu'est-ce qui s'est passé réellement ?

ONU-Genève, vendredi 12 avril, Freddy Mulongo dans la salle de presse III. Photo Réveil FM

Des journalistes à  l'ONU-Genève lors du briefing. Photo Réveil FM

Plus de 160 coup de fil contre Lambert Mende à  l'hà´tel Mà¶venpick de Genève airport !

L'affiche du Vuvuzélateur qui a circulé sur le Net.

Hà´tel Mà¶venpick à  Genève-airport

Pour une première c'en est une ! L'hà´tel Mà¶venpick de Genève Airport n'avait jamais cet assaut de son central téléphonique. Des coups de fil pleuvaient à  l'hà´tel, malgré plusieurs relais, les standaristes n'en pouvaient plus. En effet plus de 160 coups de fil contre Lambert Mende Omalanga ont été enrégistrés entre 22h et minuit, le mercredi 11 avril dernier. Et des Congolais sont descendus à  l'hà´tel pour expliquer au directeur de l'établissement la situation qui prévaut en République démocratique du Congo et qu'en logeant même un nuit, Lambert Mende Omalanga, un négationiste des crimes contre l'humanité commis au Congo, l'hà´tel Mà¶venpick se faisait complice. La police suise est arrivée, après négociation avec des congolais: le message a été entendu ! L'hà´tel Mà¶venpick a demandé à  Lambert Mende de quitter l'établissement tà´t le matin, car il ne pouvait pas mettre en danger la vie d'autres clients... Et qu' il serait bon qu'il ne revienne à  l'hà´tel ni lui ni aucune autorité congolaise connue. C'est comme ça que le Vuvuzélateur Mende s'est engouffré dans le premier TGV en direction de Paris.Oubliant de décommander sa conférence de presse tant voulue.

Lambert Mende Omalanga Vuvuzélateur patenté

Menteur pathologique, le cynique Lambert Mende Omalanga Vuvuzélateur patenté avait cru qu'il passerait incognito dans la petite Suisse, c'est rà¢té ! Bientà´t les déguisements ( perruques, lunettes, cannes...) ne suffiront plus aux Apparatchiks Joséphistes pour passer inaperçu en Occident. Les Résistants-Patriotes-Combattants Congolais sont partout ! Gouverner par défi sans aucune légitimité devient plus qu'unncasse tête pour les imposteurs, usurpateurs qui ont pris le Congo en otage.

Qui aurait cru que Lambert Mende Omalanga pouvait fuir les Congolais de l'Etranger ? Nous vous l'avons dit depuis longtemps: "La peur peur a déjà  changé le champ !"

Partager sur : Partager