Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Guantanamo sud-africain: Les vingt Congolais prisonniers de Zuma ont entamé la grève de la faim depuis déjà  trois jours !

L'Afrique du Sud est un pays africain, eh oui ! Continuer à  encenser ce pays dit "Arc-en-ciel" est un non-sens alors que la criminalité bat son plein et que la justice est vampirisée. L'apartheid est certes aboli sur papier mais l'apartheid est encore présent. Les colons blancs ont aujourd'hui la peau noire. Les dirigeants sud africains vont la course à  l'enrichissement rapide et illicite. Ils ont remplacé des blancs pour devenir et agir en blanc contre les noirs. Les sud africains discriminent les autres africains. On se souvient encore du chauffeur taxi Mozambicain qui a été traîné sur le bitume par des policiers sud africains derrière un car de la police jusqu'à  ce que mort s'en suive ! Jacob Zuma, le président Sud africain n'est qu'un affairiste. Il profite de sa position pour des affaires douteux et mafieux. Jacob Zuma a des carrés miniers au Katanga et fait du lobbying pour s'accaparer de l'exploitation du pétrole du Lac Albert. Les Congolais n'ont pas oublié que treize palettes des bulletins de vote coché Joseph Kabila candidat N°3 ont quitté l'aéroport de Johannesbourg pour la République démocratique du Congo, et ont contribué au hold-up électoral lors du scrutin présidentiel de novembre 2011. Depuis trois jours, vingt Congolais prisonniers de Jacob Zuma arrêtés pour un faux coup d'Etat contre Joseph Kabila font la grève de la faim au Guantanamo Sud africain.

Affairiste, Jacob Zuma le Président Sud africain

Surnommé "Blade runner" ("coureur aux lames") le Sud-Africain qui court sur des prothèses en carbone est né sans péroné à  la suite d'une maladie congénitale. Il avait été amputé sous les deux genoux à  l'à¢ge de 11 mois. Le Sud-Africain Oscar Pistorius, premier double amputé à  participer à  une course olympique parmi les valides, le 14 février 2013, il est soupçonné d'avoir tiré sur sa compagne, la mannequin et présentatrice Reeva Steenkamp, à  leur domicile de Pretoria, l'atteignant à  la tête et au bras. Le jour même, Pistorius est placé en garde à  vue par la police sud-africaine, qui exclut la thèse d'un accident. Le lendemain, il est formellement inculpé pour le meurtre de Reeva Steenkamp par le tribunal de Pretoria, puis emprisonné avant deux nouvelles audiences prévues le 19 et le 20 février. Il nie être coupable de meurtre avec préméditation. Le 22 février 2013, la justice sud-africaine ordonne la libération sous caution de l'athlète, il a repris son passeport et voyage comme si de rien n'était.

Arrêtés le 5 février 2013, ils étaient dix-neuf. Le vingtième, Etienne Kabila est le fils de M'zée Laurent-Désiré Kabila, troisième Président de la République démocratique du Congo, assassiné au Palais de Marbre en janvier 2001, a été arrêté par la police sud-africaine le 10 février.

Prisonnier politique et personnel de Jacob Zuma, Etienne Kabila est le fils de M'zée Laurent-Désiré Kabila

Accusés de comploter contre le régime totalitaire de Joseph Kabila, les vingt Congolais prisonniers de Jacob Zuma ont vu leur demande de liberté provisoire rejeté par la justice de Prétoria, alors même ces compatriotes ne représentent pas un danger pour la sécurité de la République démocratique du Congo et pour la vie de l'imposteur et usurpateur qui se fait appeler chef: Joseph Kabila. La justice sud africaine instrumentalisé par Jacob Zuma argua que les vingt Congolais pourraient facilement s`enfuir, avec l`aide de la communauté congolaise, pour ne plus se présenter au procès, alors qu'ils sont tous soit demandeurs d'asile ou réfugiés politiques en Afrique du sud.

Des Congolais victimes du deal mafieux Jacob-Zuma-Joseph Kabila

A en croire Lambert Mende Omalanga , Vuvuzélateur et Goebbels de Joseph Kabila, les comploteurs auraient été arrêtés en possession de 5 000 fusils AK47, 500 roquettes TKM, des missiles sol-air, 50 valises satellitaires, 200 Talkies-walkies et 1000 grenades offensives.

Lorsqu'on cannait l'imagination inventive de Lambert Mende, on ne peut pas s'étonner de cette volonté manifeste de charger des compatriotes Résistants-Patriotes-Combattants.

La justice sud africaine est plus dure avec nos compatriotes qu'avec l`athlète Oscar Pistorius uniquement parce qu'il a un deal juteux avec le régime d'occupation et d'usurpation qui sévit en République démocratique du Congo. Jacob Zuma et les membres de sa famille peuvent exploiter illégalement les ressources minières du Congo, en contre patrie, Jacob Zuma doit bà¢illonner la résistance congolaise qui est virulent et gronde en Afrique du Sud.

Pour ceux qui lisent des romans policiers savent qu'un pouvoir peut monter un faux vrai coup d'Etat pour faire taire ceux qui s'opposent à  lui.

La résistance congolaise est mondiale ! Chaque congolais dans quelle partie du globe où il réside, est un Résistant-Patriotes-Combattant Congolais contre le régime d'usurpation de Joseph Kabila.

Les vingt congolais prisonniers de Jacob Zuma font la grève de la faim dans le Guantanamo sud africain pour dénoncer leur état d'incarcération: ils sont battus par des matons, humiliés...Ils font la grève de la faim pour se laisser mourir et dénoncer l'injustice dont ils sont victimes.

Leur prochaine comparution est prévue le 23 mai prochain. Les Congolais de l'étranger vont-ils accepter que vingt compatriotes meurent au Guantanamo sud africain ? Les Résistants-Patriotes-Combattants Congolais cautionnent-ils que les compatriotes soient privés de liberté suite à  un deal mafieux Jacob Zuma-Joseph Kabila ?

Partager sur : Partager