Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Violences autour de PSG: Jean-Marc Ayrault, Premier ministre vient au secours de Manuel Valls, ministre de l'intérieur !

Deux jours après les violences qui se sont déroulées au Trocadéro, en marge de la fête prévue par le PSG, la polémique sur la responsabilités se poursuit ce mercredi. François Hollande est sorti du silence alors que son ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, est la cible des critiques virulentes de l'opposition depuis dimanche soir. ``Les premiers responsables des débordements de lundi soir ce sont les casseurs eux-mêmes», a déclaré le président de la République. Et le Premier ministre a apporté son soutien au ministre et au préfet de police de Paris, dont la démission est demandée par l'UMP. A droite, on continue de tacler le manque de préparation de l'événement.

PARIS, LUNDI. Le maire du 16e arrondissement de Paris se défend d'avoir donné son accord pour que la fête du PSG soit célébrée place du Trocadéro.

François Hollande : les casseurs sont ``les premiers responsables des débordements»

C'est ce que déclaré le chef de l'Etat lors du conseil des ministres ce matin, selon la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. ``Il ne faut pas se tromper de responsabilité», a-t-il ajouté à  l'intention de la droite et l'extrême droite qui mettent en cause le préfet de police et Manuel Valls dans les débordements. ``La polémique lancée par l'opposition sur ce sujet (est) totalement irresponsable», a pour sa part ajouté Vallaud-Belkacem.

Valls reçoit le soutien d'Ayrault

Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, place Beauveau, le 31 juillet 2012 à  Paris.

Jean-Marc Ayrault a ``renouvelé sa confiance» mercredi au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et ``à  travers lui au préfet de police» Bernard Boucault, mis en cause par l'opposition. Le Premier ministre ``rappelle que la polémique politique n'est pas de mise lorsqu'est en cause la défense de l'ordre républicain», ajoute Matignon dans un communiqué.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Premier ministre a reçu le ministre de l`intérieur, dans le cadre de leur point de situation hebdomadaire. Manuel Valls lui a rendu compte de son analyse à  la suite des violences commises à  Paris lundi soir.

Le Premier ministre tient à  saluer le travail accompli par les forces de police, tant au moment de la manifestation que dans le cadre des enquêtes judiciaires, qui ont déjà  conduit à  47 interpellations. Ces violences sont inacceptables et la justice doit maintenant passer.

Il a renouvelé sa confiance au ministre, et à  travers lui au préfet de police.

Un premier enseignement doit être tiré de ce qui s`est passé lundi soir : les organisateurs de manifestations, quel que soit leur objet, doivent prendre toutes les responsabilités qui leur incombent pour qu`elles se déroulent dans le calme et le respect de la loi républicaine. L`Etat, quant à  lui, a pris et prendra toutes les siennes.

Enfin, le Premier ministre rappelle que la polémique politique n`est pas de mise lorsqu`est en cause la défense de l`ordre républicain.

Enfin, le Premier ministre rappelle que la polémique politique n`est pas de mise lorsqu`est en cause la défense de l`ordre républicain.

Partager sur : Partager