Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Bunia-Ituri: un journaliste de la radio Canal Révélation a été retrouvé sans vie !

Le vendredi 17 mai 2013, le corps sans vie de Guillain Chanjabo, journaliste reporter est découvert dans dans la rivière ngezi à  5 km du centre-ville de Bunia, en début de l'après midi. Il était dans un tel état de décomposition que la Croix-Rouge a dà» l'enterrer sur place. Il a été identifié dès le départ grà¢ce à  son uniforme de la Radio Canal Révélation qu'il avait mis sur lui le jour de sa disparition. Guillain Chanjabo a été assassiné par des inconnus. Les traces sur son corps étaient encore visibles: il a été poignardé sur la tête, au dos, dans le ventre et au niveau de deux genoux. Agé de 58 ans, il a été recruté comme animateur bénévole depuis 2004.

Guillain Chanjabo en plein reportage de proximité à  Bunia en Ituri. Photo Canal Révélation

A 2006, il est engagé dans le projet BRV, Bringing rural voice to the décision making process in Ituri.

Gullain Chanjabo sillonne et anime plusieurs communautés ituriennes à  travers le jeu public et le reportage.

En 2007, il contribue à  la création des clubs d`écoute à  travers le projet financé par la Fondation américaine pour la démocratie.

De 2008 à  2010, il est traducteur des émissions du Projet Radio Interactive pour la justice, en même temps présentateur en swahili pour le même programme.

De 2010 à  nos jours, il devient animateurs des émissions hewa bora biso na biso, en avant les jeunes, succès du temps passé et présentateurs des journaux parlés en swahili.

Dans un communique publié peu après la découverte du corps, l'ONG de défense des droits des journalistes Freedom for journalist (FFJ) a exigé l'ouverture d'une enquête "pour établir la responsabilité et punir le ou les auteurs intellectuels et matériels du meurtre".

Plusieurs journalistes ont été assassinés au cours des dernières années en République démocratique du Congo, dont Franck Kangundu (alias Franck Ngyke, son nom de plume), du quotidien 'La Référence Plus', et sa femme Hélène Paka, abattus par des hommes armés cagoulés devant leur domicile de Kinshasa en novembre 2005, Louis Bapuwa Mwamba, journaliste indépendant également tué à  Kinshasa en juillet 2006, et Serge Maheshe, de Radio Okapi (parrainée par l'ONU) en juin 2007 à  Bukavu (est).

Partager sur : Partager