Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RSF soutient les journalistes du Nord-Kivu

A l`occasion du 3 mai 2013, Journée internationale de la liberté de la presse, Reporters sans frontières a apporté son soutien aux journalistes des villes de Butembo et de Goma (Nord-Kivu), à  l`Est de la République démocratique du Congo. L`organisation a accordé une aide financière aux rencontres intitulées : "Parler sans crainte, assurer la liberté de la presse dans tous les médias", organisées dans les deux villes par les organisations locales de professionnels des médias. Réunissant les représentants de la profession, ces dernières étaient également placées sous le signe du dialogue avec les autorités.

Monument historique de Butembo

"Reporters sans frontières est fière de son soutien aux journalistes de Butembo et de Goma, a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de l`organisation. Notre organisation se réjouit de la vitalité et de l`engagement de la communauté des journalistes du Nord-Kivu et prend note de la participation active aux débats des responsables politiques de la région. Face à  la complexité du climat pour la presse dans l`Est de la RDC, Reporters sans frontières souhaite vivement que cette journée symbolique puisse jeter les bases d`un dialogue constructif à  même de permettre à  l`ensemble des journalistes du Nord-Kivu d`exercer leur travail d`information sereinement et en toute sécurité".

L`actualité des derniers mois a été particulièrement éprouvante pour la presse dans l`Est de la RDC. Pris dans le feu croisé des troupes gouvernementales et des milices se disputant le contrà´le des régions des Kivus, médias et journalistes locaux ont été victimes d`abus et d`exactions au cours du dernier semestre. Suspensions illégales de radios à  Goma en novembre 2012, mises à  sac de rédactions et menaces par des rebelles du M23 dans la province du Nord Kivu, arrestations arbitraires de journalistes tant par les troupes FARDC que par des miliciens… Les exemples de violations de la liberté de l`information sont nombreux.

La table ronde organisée à  Butembo à  l`initiative des associations locales de journalistes a réuni plus de cent journalistes. Des responsables politiques étaient également présents. La journée s`est d`ailleurs ouverte sur une allocution du maire de la ville. Symbole des débats et des engagements mutuels des pouvoirs public et de la presse, une toile spécialement réalisée pour l`occasion a été signée par le maire et les responsables de huit organisations de journalistes de Butembo. Le premier s`est ainsi engagé, au nom des autorités, à  garantir le respect des droits et de la liberté de la presse. Les journalistes ont quant à  eux réaffirmé leur attachement aux principes d`éthique et de déontologie. Une "rue de la liberté de la presse" devrait en outre être baptisée par le maire de Butembo d`ici à  la fin du mois de mai.

Des débats sur la situation de la presse et des médias dans le Nord Kivu, sur les conséquences pour la presse du conflit minant la région pour la presse et sur la situation des femmes journalistes ont été menées. Largement couverte par les médias locaux, la journée s`est clos sur un consensus entre les différentes organisations locales de journalistes, jetant les bases de la création d`une plate-forme unique, à  même de représenter et de porter les préoccupations et les revendications des professionnels des médias de Butembo.

Les journalistes de Goma solidaires de leur confrère Blaise Bahisha

L`événement organisé à  Goma était placé sous le même thème que celle de Butembo : "Parler sans crainte, assurer la liberté de la presse dans tous les médias". Réunissant professionnels des médias, représentant de l`Union nationale de la presse congolaise du Nord-Kivu et dirigeants politiques, les débats ont notamment abordé les questions de la sécurité, du respect des droits des journalistes ainsi que celles de l`éthique journalistique. Ils se sont appuyés sur les bilans relatifs à  la situation de la liberté de l`information en République démocratique du Congo publiés par Reporters sans frontières et Journaliste en danger.

Un cas a été largement débattu : la détention depuis le 17 avril 2013 à  l`auditorat militaire supérieur du Nord-Kivu de Blaise Bahisha (http://fr.rsf.org/rd-congo-un-journaliste-aux-mains-de-l-25-04-2013,44427.html), illustration accablante des maux dont souffre la presse à  l`Est du Congo. Solidaires de leur confrère désormais incarcéré à  la prison centrale de Goma, l`ensemble de la communauté des journalistes présent lui a apporté son soutien et a exigé sa libération. L`auditeur supérieur charge du dossier participant à  la rencontre a confié attendre un retour des responsables à  Kinshasa quant aux suites à  donner au dossier.

Ces rencontres ont permis aux journalistes, solidaires face à  la dégradation du climat au sein duquel ils évoluent, de dresser les contours des menaces et entraves auxquelles ils font face auprès des pouvoirs politiques et d`obtenir des autorités locales qu`elles s`engagent à  garantir la sécurité et la liberté de travail de la presse.

Cette action a pu être menée grà¢ce au soutien de L`Agence Française de Développement (AFD).

Partager sur : Partager