Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Concertations nationales de Joseph Kabila: "J'accuse" de Rolain Mena !

Rolain Mena, président de Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d). Photo Réveil FM

Déclaration de Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d) relative aux concertations nationales initiées par monsieur `` Joseph Kabila » !

Tellement il y règne une situation délétère et un cadre pernicieux, fait d'arrestations et d'emprisonnements arbitraires, de corruption prononcée des établissements publics, de crimes et d'assassinats en tous genres, d'institutions qui n'ont plus aucune légitimité depuis les grandes truanderies nationales successives de 2006 et 2011, c`est ici le lieu, pour Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs, c2d en sigle, d'attirer encore l'attention des Congolais et de la communauté internationale, sur le fait que, sous l'administration des actuels tenants du pouvoir - qu'ils soient dans la majorité ou dans l'opposition dite institutionnelle - le Congo, devenu État de non droit qui n'a de démocratique que le nom, va à  la dérive et à  sa perte.

Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d), souligne avec insistance et une fois de plus, que les millions de morts innocents, depuis la fin de la deuxième république tant décriée, sont à  mettre sur les CV de dirigeants qui se sont illustrés concomitamment par une médiocrité sans pareille dans toute l'histoire du Congo et par leur intelligence avec les forces négatives dans le but inique de préserver leur confort.

D'autre part, la faiblesse des institutions et la médiocrité persistante des acteurs politiques présents contribuant singulièrement à  détruire le tissu socio-économique, Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d), ne s'étonne guerre que la RD Congo soit totalement incapable d'assumer présentement ses missions régaliennes.

De tout ce qui précède et dans le cadre de la lutte qui est la sienne pour la libération du Congo de la mainmise étrangère et des anti-valeurs suicidaires qui détruisent et pourrissent la Nation, Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d), fait la déclaration suivante :

Nous indiquons tout d`abord que nos activités et les quelques moyens dont nous pouvons disposer sont tous dédiés à  la prise en compte de la désespérance du peuple Congolais par les grands décideurs de la communauté internationale, à  la sensibilisation, la conscientisation, l'information, la mobilisation et la mise en œ“uvre de mesures pouvant éviter que se poursuive, sous l`administration calamiteuse des actuels tenants du pouvoir, non seulement l`érosion du Congo et la disparition de pans entiers de ses populations, mais également le chambardement de la biodiversité dite ordinaire, qui régresse dangereusement du fait des activités guerrières fréquentes dans la région des grands lacs en général et en République Démocratique du Congo en particulier !

Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs(c2d), ayant au centre de ses préoccupations l'essor du Congo et le bien être du Peuple Congolais, ne peut donc rester silencieuse et indifférente face à  la déliquescence généralisée dans laquelle se trouve immergée la RDC.

De ces faits, elle invite le peuple congolais dans son ensemble, à  n'accorder aucune crédibilité à  un individu au pouvoir moribond qui, à  plusieurs reprises, à  démontré clairement son incapacité totale à  tirer le Congo vers le haut et pire, s'est illustré dans des entourloupes criminelles mafieuses contre le peuple Congolais sous l`œ“il d'une opposition de façade qui, en lieu et place de rejoindre le camp de la patrie, pêche par concussion, faisant beaucoup de bruit le jour pour endormir les Congolais et allant ensuite encaisser ses indemnités, ses émoluments et autres frais de missions la nuit, auprès de celui la même qui effectue sa mission de facilitateur du cambriolage du Congo avec beaucoup de zèle.

Que les Congolais tirent les leçons adéquates des rendez vous manqués de Lusaka, d'Addis-Abeba, de Sun City, de Gaborone, de 2006, de 2011, etc. - la liste est non exhaustive - et refusent catégoriquement d'être les acteurs des scénarios de leur propre mort programmée, concoctés par l'ennemi, qui cherche à  transformer la RDC en République des dialogues et des concertations sempiternelles servant à  l'enfumer afin que le système en place perdure et que ses acteurs se maintiennent ad vitam à¦ternam aux `` affaires ».

Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d), invite les Congolais à  ne plus se laisser duper par des acteurs politiques qui n'ont comme seule ambition et unique préoccupation, que la politique du haut et du bas de la ceinture, formant ainsi un conglomérat, une bande, un clan, un condensé de ce qu'il ne faudra plus être dans le Congo de demain.

Lorsque les mots ne veulent plus rien dire et que sous des vocables de `` cinq chantiers », `` révolution de la modernité », `` dialogue inter-congolais » et `` concertations nationales », se perpétuent les politiques peu soucieuses de l'essor du Congo et du bien être du peuple congolais, il devient impératif non seulement de lui tourner le dos, mais surtout et avant tout de se débarrasser illico presto d'un système qui dans son ensemble ne peut que conduire à  la déchéance irréversible du Congo.

C`est pourquoi, face à  une proposition de concertations nationales, par un pouvoir agonisant qui n 'a aucune légitimité populaire, Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d), oppose une fin de non recevoir cinglante et insiste sur le fait que les Congolais, dignes de ce nom, ne doivent répondre d'aucune manière que ce soit à  des appels du pied provenant d'un individu qui a été imposé à  la tête des institutions congolaises afin de servir des intérêts autres que ceux du Peuple Congolais et de faciliter la mise à  mort du Congo de Floribert Chebeya et d'Armand Tungulu.

Alliant le geste à  la parole, Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs ne participera pas à  ces soi-disant concertations nationales et invite tous les patriotes résistants combattants, toutes tendances confondues, à  tirer les leçons appropriées sur des événements d'un passé récent, encore présents dans notre mémoire collective, aux travers desquels les Congolais ont été clairement et à  plusieurs reprises, `` roulés dans la farine ».

Étant en état de légitime défense, restons dés lors concentrés sur l`objectif de la libération de la mère patrie, par tous les moyens légaux existants afin que le Peuple Congolais, grà¢ce à  l'action de ses nouvelles élites responsables, honnêtes et compétentes qui se donnent la mission de redessiner les pourtours de la politique nationale congolaise, puisse se réapproprier sa destinée, récupérer sa place perdue au sein des concerts des nations réellement libres et souveraines et participer valablement à  la bonne avancée du monde.

Que vive le Congo et que vive le Peuple Congolais !

Rolain Mena, président de de Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs (c2d)

Fait à  Paris le 10 aoà»t 2013

Partager sur : Partager