Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Concertations nationales de Joseph Kabila sont-elles crédibles ? Jean Louis Tshimbalanga dit NON et explique !

L`illégitimité de Joseph Kabila en tant que tricheur et fraudeur aux élections présidentielles est le premier `` problème » à  la crise majeure post électorale en République démocratique du Congo. Il doit donc cesser de prétendre être la `` solution » par la convocation d`une consultation populaire auquel sa qualité est mise en doute. Les violations de droits de l`homme existantes encore en RDC ne peuvent en aucun cas donner crédibilité ni à  lui ni à  sa consultation qui du reste sera une mascarade pour perdurer la pratique dictatoriale qui paralyse les institutions de la République.

Ils sont nombreux les victimes du régime d'usurpation et d'imposture de Joseph Kabila au Congo-Kinshasa en 12 ans d'occupation.

Joseph Kabila doit cesser d`être le problème et la solution au Congo, juge et partie

Quoique tout ce qui concourt à  la recherche de la paix soit à  encourager, il est important aussi de ne pas se précipiter pour se faire prendre tout le temps au piège à  cause de son incrédulité.

Tout au long de cet exposé, nous développeront 4 thèmes :

1- Du `` dialogue inter-congolais », la qualité de la Présidence frauduleuse de Joseph Kabila par défi et par confiscation des Institutions pose des réels problèmes quand au bien fondé d`un tel forum.

2- deux conflits graves qui paralysent l`Etat Congolais :

a. L`illégitimité de Joseph Kabila à  la tête de la RDC.

b. Des interminables guerres d`agression à  l`Est du Congo

3- de Joseph Kabila comme danger de l`implosion nationale

Tout au long de notre exposée, nous allons démontrer qu`il n`est ni important ni nécessaire à  l`heure actuelle, de tenir un tel forum qui aura pour tout objectif, l`intention délibérée d`endormir la population congolaise, de le garder dans la précarité et de le distraire de ce qui se trame à  l`Est du Congo. Ce forum qui sera tiré en longueur risque de trouver comme d`habitude des amateurs instables à  la recherche de positionnement politique, dans l`acharnement de se retrouver quelques part dans un éventuel gouvernement. Ses opportunistes de mauvais iront jusqu`à  accepter de maintenir la tricherie de Joseph Kabila pour leurs intérêts personnels au détriment de la Constitution du Congo. Certains, spécialistes des perdiem, verront là  une aubaine pour se faire de l`argent. Alors qu`à  l`heure actuel, les bons patriotes sont ceux qui doivent faire respecter les Institutions du pays et sanctionner les fraudes et tricheries de Joseph Kabila qui à  dessein, à  confisqué les de l`Etat, afin d`anéantir tous ceux qui espèrent et mettent confiance à  la voie de la démocratie exprimée à  travers élections présidentielles de novembre 2011.

L`intention de ce `` faux dialogue inter-congolais » et bien connue, celle de vouloir mettre en place un ``Gouvernement de large union nationale » pour présumer à  une ouverture avec les pseudos opposants au régime de Joseph Kabila. Ces personnes qui seront comme d`habitude débauchées des grands partis politiques connus ou choisies en leurs fausses identités de Combattants Résistants de la diaspora. Elles seront corrompues d`avance par les services de ce dernier pour crédibiliser ce forum, et ainsi perdurer sa violation de la Constitution. Car, qui de ceux qui se voudront de l`Opposition dans ce forum feront mieux que ceux qui sont arrêtés et privés d`expression pour poser à  Joseph Kabila la question de s`expliquer le pourquoi de sa violation de la Constitution par les tricheries, les fraudes et les violations massives de droits de l`homme? qui sera apte de lui demander de déposer son pouvoir pour élucider le climat politique?

Or la crise qui sévit la République Démocratique du Congo ne consiste pas à  trouver sa solution dans une quelconque ouverture gouvernementale comme il le préconise par la convocation de ce forum, mais plutà´t dans la justice et le respect de la Constitution de la République. C`est ainsi que vous verrez certaines personnes crier haut et fort pour la 3ème voie, en bafouant éperdument tous les efforts et sacrifices que le peuple Congolais à  exprimer à  travers les élections pour se choisir son Président par la voie démocratique aux élections. Pendant ce temps, les pillages de nos minerais se poursuivent tranquillement, et la déstabilisation de notre pays à  l`Est continue à  semer la terreur et la désolation au sein de la population dans toute quiétude, par les groupes armés soutenus par les pays voisins du Congo. Tout ceci dans une insouciance totale de Joseph Kabila et de ses partisans.

En un mot, le peuple congolais est loin d`être le souci majeur de Joseph Kabila et de tous ses sbires. Sa seule préoccupation est l`accomplissement de sa mission, celle de la déstabilisation complète des Institutions de la RDC par son infiltration à  tous les niveaux.

Malheureusement pour lui et ses compères, peu importe le temps que cela prendra, leurs projets seront voués à  l`échec grà¢ce à  l`éveil des consciences du peuple Congolais. C`est fini ces mascarades. Voilà  pourquoi le peuple Congolais s`est réveillé et attentif. Voilà  pourquoi il est debout comme l`indique son hymne national. Voilà  pourquoi il se bat énergiquement dans tous les domaines, pour sortir sa population de la précarité, en mettant le Congo sur la voie de la justice, de la paix et du développement, afin que l`avenir de ses enfants ne soit plus ni amputé ni hypothéqué par des guerres d`agression. Voilà  pourquoi ce peuple espère donner un jour l`espoir à  ses enfants, leur donner le droit à  l`éducation, à  la santé et à  un avenir radieux, dans le sol de ses ancêtres.

Il est une évidence probante, c`est que la République Démocratique du Congo vit une crise post-électorale catastrophique, celle de la carence de l`illégitimité de Joseph Kabila qui se maintien au pouvoir par défit que par voie électorale. Cette crise est la source des consternations au sein des populations. Voilà  pourquoi le peuple Congolais se bat jour et nuit par toutes les voies : diplomatiques, politiques et par les actions des manifestations ; afin d`amener la paix au Congo.

Jean Louis Tshimbalanga avait porté plainte contre Abdou Diouf le Secrétaire Général de l'OIF pour avoir organisé le 14è Sommet de la Francophonie à  Kinshasa. Plainte qui a été rejetée, une première tout de même.

Nous nous expliquons :

1- Du `` dialogue inter-congolais », la qualité de la Présidence frauduleuse de Joseph Kabila par défi et par confiscation des Institutions pose des réels problèmes quand au bien fondé d`un tel forum.

En voulant convoquer un dialogue inter-congolais pour apparemment mettre en place une `` cohésion nationale`` , il est une évidence réelle que Joseph Kabila reconnait qu`il y a un malaise certain qui l`empêche d`exercer en toute tranquillité son pouvoir. Joseph Kabila a commis un acte de la très haute trahison en trichant, en fraudant et en violant les droits de l`homme selon les différents rapports des observateurs internationaux et nationaux aux élections de novembre 2011. Cet acte lui vaut plus les sanctions qu`autre chose, peu importe le temps que cela prendra, cela doit arrivé, afin de prévenir les dictatures éventuelles. Accepter de se mettre autour d`un tel personnage poserait aussi des questions de moralité et d`éthique pour la pratique de la démocratie au Congo. Les mêmes causent produiront les mêmes effets. En temps normal, la convocation d`une telle `` conférence de consensus », aurait été vu comme une volonté de mettre en place des dispositifs participatifs visant à  permettre l`expression du point de vue des citoyens sur des enjeux politique de l`heure qui sont à  la base de la carence de la gestion de l`appareil de l`Etat.

Dans l`objectif d`aboutir à  une entente, une réconciliation voire une cohésion lorsqu`il y a existence d`un conflit, d`une rivalité ou d`une concurrence entre peuples, il est de coutume qu`un dialogue entre peuples soit convoqué. C`est seulement dans ces cas là  qu`on peut envisager un dialogue constructif pour réunir ces peuples en conflit ou en rivalité. En revanche, pour ce qui concerne l`appel d`un dialogue inter-congolais par Joseph Kabila, cela pose des sérieux problèmes de compréhension et de légitimité. C`est un peu comme un voleur et assassin de vos enfants, vous prend en otage par sa carabine dans votre maison et demande à  ce que le reste de la famille vienne autour de lui pour dialoguer sur les solutions d`une cohésion, afin que vous lui légitimer à  être votre bourreau pour vous assujettir et vous dominer avec vos avoirs.

Nous nous expliquons :

Si l`on définit le concept `` dialogue », on constate que c`est un mot grec `` dialegein » qui d`après Platon désigne un art de procéder par des `` questions » et des `` réponses » afin de parvenir au `` vrai ». Le dialogue est tout simplement entre une discussion entre des personnes en conflit, des antagonistes ou des concurrents. Pour que celui-ci puisse réussir et qu`il puisse éviter un dialogue des sourds avec des discutions qui tournent autour des querelles, il est recommandable de définir au préalable `` les sujets à  débattre ». Or dans le cas d`espèce rien de tel n`a pas été ni annoncé ni envisagé. Il faut dans l`entendement des organisateurs, attendre que cela soit décidé au fur et à  mesure que les dates de la convocation soient précisées.

Pour parachever le paragraphe précédent, on constate qu`on parlerait d`un `` dialogue de cohésion nationale », lorsqu`il y a existence d`une division qui tiennent compte des fractures ou des conflits qui la sectionnent, qui la déchirent ou tout simplement qui la divisent. Par exemple actuellement au Rwanda ou au Burundi, il est important de convoquer un tel forum pour que la cohésion entre les Tutsis et les Hutus soit une évidence, car tà´t ou tard, sans cette cohésion nationale, l`assurance de la paix durable est sujette à  des diverses interrogations douteuses.

En revanche, le peuple de la République Démocratique du Congo n`a ni des conflits ni des concurrences voire des mésententes majeures entre eux pour qu`un tel forum à  l`appellation de `` dialogue inter-congolais » trouve le contexte dans son contenu. Ce forum est donc déjà  biaisé dans sa conception. Sa dénomination est dénudée de tout son sens pour qu`il soit considéré comme un sujet ayant trait à  la cohésion des Congolais à  l`heure actuelle.

C`est donc un faux débat.

Les Congolais vivent déjà  dans une `` cohésion nationale », puisque celle-ci est un acquis incontournable, mieux, un héritage incontestable et incommensurable du pouvoir du Président Mobutu. Personne au monde ne saura plus jamais nous l`enlever ni y apporter le venin de la division et de la séparation. Voilà  donc ces quelques éléments ci-haut décris qui détruisent la convocation de ce ``dialogue inter-congolais » par Monsieur Joseph Kabila, car il ne contient aucune valeur escomptée par sa dénomination.

2- Des deux conflits qui paralysent les Congolais ?

Le peuple Congolais veut mettre fin à  deux conflits majeurs qui le tourmentent et l`empêchent de libérer son pays de l`infiltration de son appareil de l`Etat à  tout niveau. Il se bat pour remettre sur pied ses Institutions de l`Etat qui sont actuellement confisquées et paralysées par Joseph Kabila et ses sbires. Ces deux conflits sont :

a. L`illégitimité de Joseph Kabila à  la tête de la RDC.

La crise actuel en République Démocratique du Congo n`est ni une fatalité ni une prédestination, mais une réalité, celle de `` l`illégitimité de Monsieur Joseph Kabila » qui s`est installé à  l`aide de ses compères à  la tête de la RDC par la force des armes, par les fraudes massives et les tricheries. Le tout dans l`ignorance des Institutions de l`Etat, de l`absence du respect des droits de l`homme et de la dignité humaine. En se sachant censuré et désavoué par la Communauté Internationale, Joseph Kabila avait tenté le tout pour le tout pour s`octroyer une carrure internationale par l`organisation du 14 ème Sommet de la Francophonie à  Kinshasa. Mais cela était sans compter à  l`éveil des consciences des Congolais. Les actions des Compatriotes Congolais de la diaspora ont tout simplement fait échoué cette tentative. Le discours musclé et l`attitude responsable du Président de la République française François Hollande qui a démontré son attachement aux valeurs républicaines et des droits de l`homme, chers à  la République française, lui ont tout simplement amoindri davantage sur la scène nationale et internationale et se sait isolé désormais.

Actuellement, Joseph Kabila est davantage isolé sur la scène diplomatique. Voilà  pourquoi il multiplie des signatures des contrats fictifs avec des charognards économiques internationaux qui lui garantissent des fausses promesses de reconnaissance internationale. Sur la scène nationale, il est dans l`incapacité de s`exprimer en toute confiance, tant qu`il manque de l`assise populaire. Cette absence de `` légitimité » qui lui est un mal être le déstabilise, le discrédite le jour au jour en l`isolant de la réalité sur terrain. Cet abus de pouvoir par défi qu`il traine avec lui, se trouve justement être à  la base du premier conflit postélectoral majeur qu`il confronte avec la population congolaise. C`est ce qui l`empêche aujourd`hui à  asseoir son pouvoir, à  gérer et contrà´ler en toute quiétude l`ensemble de l`appareil de l`Etat. C`est donc le chaos politique qu`il a laissé installer et qu`il entretient. D`où la nécessité d`élucider le climat politique par la justice.

La question de l`absence de légitimité de Joseph Kabila suscite certes quelques questions d`éthique et de moralité. D`où cette question qui nous revient de savoir, après plus de 10 ans au pouvoir, pourquoi Joseph Kabila n`a-t-il pas voulu donner l`occasion au peuple Congolais de sortir de sa précarité, de se doter d`un état de droit et de décoller dans sa démocratie, afin de bà¢tir un Etat de droit ? C`est quand même un cas de conscience inquiétante et interpellant.

b. Des interminables guerres d`agression à  l`Est du Congo.

Depuis l`entrée de l`AFDL en 1997, l`Est de la République Démocratique du Congo est victime des différentes guerres qui ont exterminé plus des millions des Congolais, suscité des centaines des milliers des déplacés forcés, entretenu des atrocités de tout genres dans toute insécurité et dans toute impunité. Questions :

Comment expliquer que les différentes guerres des groupes armés ne soient jamais gagnées par les Armées de la RDC ?

Comment expliquer la facilité avec laquelle Joseph Kabila entreprend les différentes négociations avec les groupes armés soi-disant pour amener la paix qui ne vient jamais, au contraire cela donne toujours l`occasion à  ces groupes de mieux s`étaler sur les territoires afin de mieux procéder à  leurs forfaits multipliés au sein de la population civile ?

Comment expliquer la défaillance au sommet de l`Etat, tantà´t de mixer, tantà´t de brasser les groupes armés au sein des FARDC, sans que cela ne nous interroge sur l`engagement de Joseph Kabila d`amener les étrangers au sein des Forces stratégiques de la nation au nom d`une paix ? Qui ne sait pas qu`un soldat n`a jamais été ni mixé ni brassé pour être enrà´ler dans une armée. Devrons-nous le mettre dans le registre de l`ignorance ou devrons-nous constater tout simplement l`intention délibéré d`amener des infiltrés au sein des Forces Armées régulières ?

Comment Joseph Kabila peut-il nous expliquer la légèreté avec laquelle il traite les affaires de l`Etat, en s`alliant avec Jean-Marie Rugira agresseur qui hier était le chef du groupe armé agresseur du Congo dénommé CNDP, en organisant une rencontre festive pour son adhésion dans la majorité présidentielle en sa résidence privée de `` Kingakati », et qu`aujourd`hui le même Monsieur, après avoir semé la terreur et la désolation au sein de la population toujours de l`Est, revient avec une autre casquette de chef du groupe armé dénommé M23 pour négocier une autre adhésion au Gouvernement de Joseph Kabila ? De qui se moque t on ? Combien de morts faut-il faire payer aux Congolais pour que s`arrêtent ces distractions macabres ?

3-Joseph Kabila est le danger de l`implosion nationale

Joseph Kabila caractérise en lui-même une succession accélérée de ruptures sociales et économiques pendant plus de 15 ans. Il n`a plus rien à  innover, si ce n`est que la terreur et la privation des droits de l`homme à  la population civile. Il est parmi ceux qui doivent répondre aux crimes commis en République Démocratique du Congo selon le rapport Mapping de l`ONU. Une chose est certaine, il n y échappera jamais tà´t ou tard, malgré les dérivatifs. Dès lors, nous ne voyons pas comment un tel personnage peut se prévaloir l`autorité de convoquer un dialogue inter-congolais, alors qu`il a lui-même des comptes à  rendre à  la population congolais sur des crimes commis au Congo.

Plusieurs questions qui font croître le malaise au sein de la population congolaise doivent être élucidées, telles que :

Celle de vraies identités de Joseph Kabila et son cursus scolaire que le peuple a le droit le plus inaliénable de savoir.

Connaître cette vérité ne fait pas des Congolais de xénophobes pour autant, au contraire, cela peut leur garantir la fiabilité qu`ils peuvent réserver à  ce dernier. Il faut reconnaître que le flou autour de cette question non élucidée pose des réelles questions sur la mission cachée de Joseph Kabila à  la tête de la RDC.

Ce qui bouleversant, c`est que même ceux-là  qui s`acharnent à  parler en son lieu et place, le défendent mal en se contredisant tout le temps entre eux. Ceci pose d`avantage des questions spéculatives sur les doutes et le discrédit d`un tel personnage méconnu, à  la tête d`une si grande nation comme la RDC.

C`est un sujet qui continue à  rendre conflictuel sa position au sein de la population congolaise. Cette dernière se sente insultée et offensée, car nulle part au monde une telle chose ne peut se produire et que la population reste sans insensible. C`est donc un sujet de conflit chamboulant qui laisse toujours perplexe et désorienté le peuple congolais qui a droit à  savoir et connaître. Celle de son adhésion et appartenance à  l`AFDL jusqu`à  ce jour.

Joseph Kabila doit nous éclairer sur toutes les personnes étrangères qui en ont fait parti, combien il y en avait ? Combien continue à  œ“uvrer sous le sol congolais ?

Celle de la faiblesse qu`il affiche auprès du Président Paul Kagamé alors que ce dernier est reconnu par l`ONU comme étant celui qui entretien les groupes armés les M23 qui agressent l`Est de la RDC. Quels sont les accords réelles qu`il entretient avec le Président Paul Kagamé pour qu`il ne puisse ni le condamner, ni déclarer persona non gratta l`Ambassadeur Rwandais au Congo, ou même déclarer la guerre avec ce pays pour venger la population tuée et terrorisée à  cause du cause du soutien de ce Président ?

En maintenant un flou et un silence inapproprié, est-ce une reconnaissance tacite de sa contribution à  l`affaiblissement des Forces Armées Congolaises, dont il a personnellement participé à  anéantir et à  infiltrer tous les niveaux ?

Joseph Kabila ment sans pincement que la RDC est sous embargo des armes, c`est ce qui justifierait d`après lui à  la défaillance de la FARDC. Et pourtant c`est faux, car la vérité est que cet embargo fut levé depuis le mois de mars 2008.

Comment Joseph Kabila peut-il expliquer que les groupes armés arrivent facilement à  s`armer remporter les victoires sur la FARDC ? Comment explique-t-il la vente par ses généraux des armes auprès de ces mêmes groupes armés sans que ces derniers subissent les sentences prévues par la loi pour des tels actes ? Trop des questions qui bouleversent.

Celle du pillage des ressources minières et de la destruction des écosystèmes congolais.

Quelles sont les explications de Joseph Kabila sur la richesse qui fait du Rwanda le premier pays producteur du coltan et d`autres matières premières, alors qu`il n`y en a pas dans son sol, sauf au Congo ? Comment peut-il expliquer cette défaillance de l`Etat congolais durant les 12 ans de sa position à  la tête de la RDC sans qu`une solution bénéfique pour le Congo soit ni trouvé, ni envisagé ou même programmé dans son agenda ? Simple trahison au sommet de l`Etat ?

Celle de livrer Jean Bosco Tanganda et Laurent Kundabatware à  la CPI.

Comment Joseph Kabila explique t-il la lassitude qu`il a pour livrer ces deux personnages ci-haut cités, alors que ces derniers sont sujet d`un mandat d`arrêt international lancé par la Cour Pénal Internationale pour avoir participé aux crimes commis en RDC ? Quelles sont les vraies relations qu`ils entretiennent entre eux pour que leurs arrestations ne soient jamais à  l`ordre du jour ni de l`agenda de Joseph Kabila, ni de son Gouvernement ? Puisqu`il avait élevé ces personnages au rang des généraux des Armées Congolaises, qu`est ce qu`il attend pour demander leurs extraditions du Rwanda en RDC afin de venger le sang des Congolais versé injustement ? Trop des zones obscures.

Celle de la révision de la Constitution.

Après 10 ans à  la tête de la RDC, qu`est ce que Joseph Kabila espérer obtenir de positif en modifiant la Constitution de la République Démocratique du Congo à  un mode de scrutin présidentiel à  tour unique ?Comment dès lors croire un seul instant à  un tel personnage.

4- Conclusion

Pour terminer, ce qui précède seront `` les préalables obligatoires » qui doivent être répondus avant d`initier un tel forum, sinon ce faux dialogue inter-congolais sera voué à  l`échec total si ces questions ne sont pas répondues.

Actuellement le peuple Congolais n`est ni disposé ni préparé à  cautionner une diversion supplémentaire à  échelle nationale pour l`humilier d`avantage et le faire perdre sa démocratie.

C`est ainsi que nous rappelons que les Congolais :

n`ont pas des problèmes entre eux pour assister à  un dialogue inter-congolais.

jouissent déjà  d`une cohésion nationale qui les unie et les protègent contre toute agression extérieure voulant les séparer ou les diviser.

L`Histoire du monde nous apprend que tous les dictateurs finissent par échouer dans leur orgueil. Se confinant dans leurs bulles, ces personnages ne voient pas venir le danger qui les guette. Ils pensent être les maîtres du monde en minimisant toutes les signaux d`appel qui leur sont lancés pour quitter le pouvoir avec élégance. Malheureusement, ils se renferment dans leurs schémas contre la volonté du peuple, et le sort qui leur est réservé est souvent triste, désolant et honteux. Les exemples sont légions : Hitler, Napoléon, Mobutu, Pinochet, Bokassa 1er, Kadhafi, Ceausescu, Noriega, Saddam Hussein etc.…bientà´t l`étau se resserre autour de Bachar el-Assad qui n`arrive pas à  toujours à  lire les signes des temps.

Une chose est vraie, Joseph Kabila est affaibli et est assis sur une poudrière. Il sera de bon usage qu`il respecte la Constitution et qu`il laisse sa place selon l`expression du peuple exprimé aux urnes par les élections présidentielles. Sinon, la suite nous le dira, à  bon entendeur salut.

Pour le moment, nous faisons confiance à  l`éveil des consciences du peuple congolais qui cherche à  instaurer un Etat de droit au Congo. Ce peuple qui jadis fut traité de jouisseur, s`est mis debout comme l`indique son hymne national `` le debout Congolais ». Il est désormais averti, décider à  tout prix à  défendre sa patrie, sa nation et sa terre, contre toute forme d`injustice et de malveillance. Plus rien au monde ne saura plus éteindre cette flamme qui allumé au cœ“ur de l`Afrique centrale. Cette flamme s`exprimera dans le sens de la recherche de la paix et de la concorde nationale. C`est ainsi qu`il mettra en vigueur l`article 64 de la Constitution qui dit ceci : `` Tout Congolais a le devoir de faire échec à  tout individu ou groupe d`individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l`exerce en violation des dispositions de la présente Constitution… »

Il est donc temps que la République Démocratique se dote des Responsables politiques légitimes. La mission de ces derniers sera d`abord de remettre sur pied les Institutions de la République. Ensuite ils s`ouvriront positivement au monde dans tous les domaines politiques, diplomatiques et économiques avec les différents partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Afin ils s`investiront à  la bonne politique d`entente entre peuples des Grands Lacs pour la recherche d`une paix durable et prospère, et s`ouvrir positivement avec le reste du monde, dans une coopération franche et responsable avec tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux, dans tous les domaines : diplomatiques, politiques, économiques et culturelles.

Jean-Louis Tshimbalanga

Convergence pour l'émergence du Congo

Partager sur : Partager