Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

L'ambassadeur Eddy Angulu a quitté la terre des hommes !

Eddy Angulu avait un parcours d'un homme de lettres, d'un journaliste éprouvé, d'un homme d'Etat et d'un diplomate de talent. Les fins limiers de Réveil FM International viennent de confirmer cette mauvaise nouvelle mise sous embargo par la presse thuriféraire, embrigadée et coupagiste de Kinshasa. Eddy Angulu Mabengi, ministre honoraire de l´environnement et tourisme, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire horaire en France et compagnon de feu le président Laurent Désiré Kabila a quitté la terre des hommes tà´t ce matin à  Kinshasa.

Ambassadeur Eddy Angulu Mabengi.

Ils sont nombreux des M'zéeïstes qui vivent dans le dénuement à  Kinshasa. Eddy Angulu avait ses pinacles au Grand hà´tel de Kinshasa. Pas facile et évident d'être dans la réserve de la République avec un régime d'usurpation ! L'ancien exilé en Suisse laisse l'image de quelqu'un qui ne courrait pas vers un enrichissement illicite et personnel. Candidat à  la députation lors des élections Louis Michel 2006, Eddy Angulu avait failli être brà»lé dans une case mis à  sa disposition à  Masimanimba dans le Bandundu. Les habitants le trouvait trop idéologue alors que'eux attendaient de l'argent, des cadeaux pour la campagne. A l'ambassade de la RDC à  Paris, c'est Eddy Angulu qui avait introduit le paiement de tous les papiers administratifs dans le compte de l'ambassade à  la Poste ! Jacques Chirac, alors Président de la République Française avait fait de M. Eddy Angulu, Grand officier de l'Ordre national du mérite de France. Ambassadeur de la République démocratique du Congo en France de 2001 à  2005, Eddy Angulu avait été élevé à  cette dignité en date du 16 mars 2006. Cette distinction apportait un témoignage éloquent du travail abattu par cette personnalité congolaise dans le cadre du raffermissement des relations entre la France et la République démocratique du Congo.

Nos condoléances à  sa famille.

Partager sur : Partager