Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Les Chiliens manifestent 40 ans après le coup d`État de Pinochet

Trois jours avant le quarantième anniversaire du coup d`État du général Augusto Pinochet, les Chiliens sont descendus dans la rue dimanche jusqu`au cimetière principal de Santiago pour rendre hommage aux victimes de la dictature et pour défendre les droits de l`Homme.

Des dizaines de milliers de Chiliens ont manifesté le 8 septembre 2013. Ici, des manifestants tiennent un portrait du président Salvador Allende, mort en 1973. Photo: capture d'écran - Euronews

`` Rien ni personne n`a été oublié »

Chaque année, l`Assemblée nationale des droits de l`homme convoque une grande marche à  Santiago en mémoire des milliers de victimes tuées ou torturées pendant les dix-sept années de dictature au Chili entre 1973 et 1990.

Quelques 60 000 personnes se sont rassemblées dans les rues de la capitale chilienne selon les organisateurs, brandissant des pancartes et scandant des slogans comme `` quarante ans après le coup d`État, rien ni personne n`a été oublié ».

Hommage à  Allende

Des activistes du Groupe des familles de détenus et de disparus ont également participé au cortège, tenant des images de leurs proches morts, torturés ou disparus pendant cette période sombre de l'histoire chilienne.

Les participants ont également rendu hommage à  Salvador Allende, le président socialiste qui s`est suicidé le 11 septembre 1973 lors du coup d`État, après trois années passées à  la tête du pays.

Incidents avec la police

Après avoir défilé pendant près de deux heures, les manifestants sont arrivés au cimetière principal de la ville, où se trouve un mémorial consacré aux victimes de la dictature. Des heurts ont éclaté entre une centaine de manifestants masqués et les forces de l`ordre en fin de parcours. Une trentaine de personnes ont été arrêtées et sept policiers ont été blessés.

Selon les chiffres officiels, 3200 personnes sont mortes pendant les dix-sept ans de dictature, et plus de 38 000 personnes ont été torturées. D`autres groupes de défense des droits de l`homme parlent plutà´t de centaines de milliers de personnes ayant subi les affres de la dictature. Augusto Pinochet est mort le 10 décembre 2006 sans avoir été condamné par la Justice.

Augusto Pinochet est mort le 10 décembre 2006 sans avoir été condamné par la Justice.

Partager sur : Partager