Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Coups de feu à  "Libération", un assistant-photographe grièvement blessé

Coups de feu à  "Libération", un assistant-photographe grièvement blessé Le tireur a ouvert le feu dans le hall du quotidien avant de prendre la fuite.

Un homme armé d'une carabine a ouvert le feu, lundi 18 novembre vers 10h15, dans les locaux du journal Libération, dans le 3e arrondissement de Paris. Un assistant-photographe à¢gé de 27 ans, qui attendait dans le hall, a été grièvement blessé au thorax. Selon une source policière, son pronostic vital est engagé. Le tireur a pris la fuite.

Contacté par francetv info, un journaliste de Libération relate la scène telle qu'elle lui a été rapportée par l'un de ses chefs : "Un homme est entré dans le hall, et il a tiré sur une personne. On ne sait pas si cette personne a été visée au hasard ou pas." Selon France Info, le tireur serait un homme d'une quarantaine d'années. Portant "sans doute un gilet pare-balles", il serait vêtu d'un "long manteau vert", et aurait tiré à  deux reprises.

Vendredi matin, un homme armé avait fait irruption dans le hall de BFMTV à  Paris, menaçant des journalistes avant de fuir. "Les premiers éléments descriptifs du tireur correspondraient à  la même personne", selon un autre journaliste de Libération contacté par francetv info. Directeur de la rédaction de Libération, Fabrice Rousselot a fait part de la "grande émotion partagée par tout le journal" et déplore que "des individus puissent s'en prendre à  la presse".

La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne a été saisie de l'affaire.

Partager sur : Partager