Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Genève: Lakhdar Brahimi `` Lavrov et Kerry ne prendront pas part à  la réunion trilatérale »

Hà´tel Intercontinental de Genève, samedi 23 novembre 2013, rencontre Sergueï Lavrov, envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie. Photos Jean-Marc Ferré UN

Le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie et Lakhdar Brahimi, Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov et Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry n'ont pas l'intention de participer à  la réunion trilatérale au format Russie-USA-ONU pour la préparation de la conférence Genève 2 sur la Syrie, qui se tiendra lundi prochain, a déclaré l`envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe sur la Syrie, Lakhdar Brahimi.

Ainsi, Lakhdar Brahimi a confirmé qu'il avait discuté avec Lavrov des perspectives de la conférence sur la Syrie lors de la réunion bilatérale.

Une réunion entre la Russie, les États-Unis et l'ONU aura lieu avec la participation des ministres adjoint des Affaires étrangères de la Russie et du secrétaire d'État des États-Unis et Brahimi, selon les médias.

Genève, hà´tel Intercontinental, samedi 23 novembre 2013, Lakhdar Brahimi à  sa sortie de la rencontre avec Lavrov, il est assailli par des journalistes. Photos Jean-Marc Ferré UN

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et l'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi espèrent lever les questions en suspens concernant la convocation de la conférence Genève-2 lors d'une rencontre entre la Russie, les Etats-Unis et l'ONU le 25 novembre à  Genève, indique un communiqué de la diplomatie russe.

MM. Lavrov et Brahimi ont évoqué vendredi par téléphone les préparatifs de la deuxième conférence internationale sur le règlement du conflit syrien, dite Genève-2. Les interlocuteurs "espèrent que les consultations prévues le 25 novembre à  Genève entre la Russie, les Etats-Unis et l'ONU permettront d'apporter une solution à  toutes les questions en suspens, dont la liste des participants extérieurs au futur forum international", lit-on dans le communiqué mis en ligne vendredi sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

"M. Lavrov a souligné la nécessité de convoquer ce forum dans les plus brefs délais afin de donner le coup d'envoi au dialogue intersyrien sur la base du Communiqué de Genève", indique le document.

Le Communiqué de Genève adopté à  l'issue de la première conférence de Genève en juin 2012 prévoit notamment la formation d'un gouvernement de transition par le régime syrien et l'opposition, mais ne dit rien sur le sort du président Bachar el-Assad dont le départ est exigé par l'opposition en tant que préalable à  son dialogue avec Damas.

Partager sur : Partager