Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mwetisation-Lumbetisation: Payés par le régime de Kinshasa, des Tontons Macoutes Haïtiens, terroristes et fauteurs de trouble ont été cueillis comme des fruits mà»rs dans une grande réunion de Congolais à  l'Université de Saint-Denis

La France, pays des droits de l'homme n'est pas Haïti. Et les Tontons Macoutes n'ont pas le droit de faire la justice encore moins de s'en prendre à  d'autres communautés résidentes en France. Le droit de se réunir en France est garanti par la Constitution. Les Congolais à  l'instar d'autres communautés de France ont droit de se réunir. Hospitaliers par essence, les congolais ont toujours accueilli les étrangers chez eux y compris des Haïtiens fuyant la dictature. Peuple pacifique,mais face à  un silence assourdissant sur les crimes contre l'humanité, crimes de guerre, assassinats, viols utilisés comme arme de guerre et 12 millions de morts en République démocratique du Congo, les congolais se sont réunis le samedi 23 novembre dernier à  l'Université de Saint-Denis. Durant la réunion pacifique des congolais, les Haïtiens en mode operandi des Tontons Macoutes ont fait leur apparition: Cagoulés, surarmés, ils se sont permis d'user des bombes lacrymogènes pour gazer les 350 congolais qui se réunissaient de manière publique. Terroriser, saboter et perturber ainsi la réunion des congolais. Mêmes les enfants congolais qui avaient accompagné leurs parents étaient gazés! On reconnait là  le mode operandi du macoutisme.

Martin Sali (droite) de RCK

Destinée à  assurer la protection rapprochée du dictateur François Duvalier en Haïti, cette milice de plusieurs milliers d`hommes répondait à  l'idée de Duvalier de faire de chaque Haïtien un défenseur de la `` Révolution ». Ses membres, ne touchant aucun salaire, firent de l'extorsion et du crime organisé leurs moyens de subsistance. Ils se sont fait rapidement une sinistre réputation en raison des violations graves des droits de l`homme dont ils se sont rendus coupables contre les opposants politiques et les populations civiles (viols, tortures, meurtres, arrestations arbitraires, massacres…). L`extrême violence de ses membres et le recours aux superstitions favorisaient l'arbitraire du régime de Duvalier, muselant toute tentative d'opposition dans la population. Après la chute de la dictature duvaliériste, l'expression `` macoutisme » sera employée pour désigner les régimes politiques qui s'appuient sur la corruption, tout en faisant usage de la violence contre les opposants et les civils. D'une manière plus générale, le macoutisme s'applique aussi à  une forme de terrorisme institutionnel. Comble de malheur les Tontons Macoutes Haïtiens payés par le régime de kinshasa, passé le premier temps de la panique, ils ont été cueilli comme des fruits mà»rs. Il y a eu Mwetisation-Lumbetisation-Mutakalisation-Nungutisation de fauteurs de trouble ! En effet, depuis trois ans, les congolais ont interdit des concerts des musiciens envoyés et payés par le régime de Kinshasa pour distraire les faibles d'esprit dans la communauté à  Paris, Bruxelles, Londres...Affublés de titre humiliant de "BMW:Beer Music Wife", les congolais de l'étranger du monde entier, d'un commun accord, ont accepter de mettre fin à  la musique distractive. Or il y a un mois, Alain Claude un pseudo-producteur Haïtien, sorti de nulle part, un véritable OVNI est financé par le régime de Kinshasa pour produire au Zénith à  Paris, le 21 décembre prochain JB Mpiana, musicien Tippo Tip, collabo et griot de Joseph Kabila. Malgré des négociations pacifiques Alain Claude qui n'a jamais produit un concert pour ses compatriotes Haïtiens victimes de tremblement de terre fait le gros dos en narguant les congolais. L'argent de sang reçu d'un régime sanguinaire l'a fait perdre la tête. Les congolaisde France n'ont pas besoin d'un concert de JB Mpiana à  Paris car dans la communauté les choses sont claires: "Ceux qui veulent se trémousser n'ont qu'à  aller à  Kingakati ". Face aux réticences de Congolais d'avoir un concert à  Paris qui va briser la sérénité dans laquelle baigne les congolais depuis la fin des concerts dans les capitales européennes, Alain Claude avec l'argent de Kinshasa a engagé des Tontons Macoutes pour terroriser les congolais en pleine réunion. Sans doute les Tontons Macoutes se souviendront longtemps de leur raclée à  l'Université de Saint-Denis.

Reportage photos

Samedi 23 novembre, amphithéà¢tre de l'Université de Saint-Denis, gazés par les Tontons Macouts Haïtiens, ces enfants congolais n'ont eu la vie sauve que grà¢ce à  la protection de leurs parents !

Chapeau bas au Rassemblement des combattants Kongolais (RCK) et à  tous les mouvements de résistance congolaise !

Martin Sali, Lee Kongo, Myriam Chouchouna Kibilu

Babin Masombo "Apolosa", Myriam Chouchouna Kibilu, Martin Sali, Lee Kongo

Incroyable mais vrai, toute la crème de la résistance congolaise, les Résistants-Patriotes-Combattants étaient tous là  ! La réunion des congolais à  Saint-Denis était fédérative. Ceux qui espéraient dans des divisions byzantines entre Résitants-Patriotes-Combattants congolais face au fameux concert de JB Mpiana Tippo Tip, n'ont que leurs yeux pour pleurer, c'est comme un seul homme que tous s'étaient réunis à  l'université de Saint-Denis

Benazo Bénédiction Céleste "BBC"

Le Colonel Odon Mbo avec son chapeau noir canadien.

Le Général Ngando le crocodile de Londres en tenue de ville et en retrait avec son chapeau et ses lunettes d'intello, Berry Muekatone, le poète !

L'avocate Anne Grecco reconnaissable parmi mille !

Guy Gérard, grand combattant

Patchély Mikobi, grand résistant !

Boketsu Ier wa yambo, le prophète de la nation

Rex kazadi de BPK

De nombreux Résistants-Patriotes-Combattants ont souhaité gardé leur anonymat !

L'université de Saint-Denis est une institution publique qui mérite respect, par quelle magie les Tontons Macoutes ont cru qu'en allant terroriser des paisibles congolais en pleine réunion , ils allaient s'en sortir ?

Partager sur : Partager