Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

New-York: Une diplomate militante du droit des femmes payait sa nounou 2 euros de l'heure

Cette Indienne, vice-consule à  New York, est également accusée d'avoir falsifié la demande de visa de son employée.

Devyani Khobragade, vice-consule générale de l'Inde pour les affaires politiques, économiques, commerciales et liées aux droits des femmes à  New York, le 5 septembre 2013.

Elle a été arrêtée et menottée alors qu'elle déposait sa fille à  l'école, à  Manhattan (New York). Une diplomate indienne connue pour son engagement en faveur des droits de femmes est poursuivie à  New York (Etats-Unis) pour avoir payé sa nounou trois dollars de l'heure (un peu plus de deux euros) et avoir falsifié la demande de visa de son employée. Le site américain Gawker, qui relaie cette information dimanche 15 décembre, précise qu'elle ne peut bénéficier de son immunité diplomatique dans le cadre d'une fraude au visa.

Devyani Khobragade est vice-consule générale de l'Inde pour les affaires politiques, économiques, commerciales et liées aux droits des femmes. Elle s'est souvent présentée dans la presse comme une militante féministe. Selon la justice américaine, elle faisait tout le contraire à  la maison. Les autorités affirment qu'elle a aidé sa baby-sitter à  remplir une fausse demande de visa, en déclarant un salaire de 4 500 dollars (3 271 euros) par mois, alors qu'elle la payait en réalité 3,31 dollars exactement (2,40 euros). Soit 530 dollars mensuels si l'on se base sur un travail de huit heures par jour, cinq jours par semaine. A titre de comparaison, en France, le tarif horaire d'une nounou tourne autour de 10 euros de l'heure et ne peut être inférieur au smic (9,43 euros brut de l`heure).

Devyani Khobragade a été libérée contre une caution de 250 000 dollars (181 000 euros). Elle risque 15 ans de prison pour ses fausses déclarations aux services de l'immigration. Son interpellation a provoqué un incident diplomatique avec l'Inde, rapporte Gawker.

Le ministre des Affaires étrangères indien a demandé à  l'ambassadeur américain en Inde de réagir, qualifiant cette affaire de "politique".

Partager sur : Partager