Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Plagiat : Que Veut congoindépendant contre Réveil FM International ?

Réveil FM International est-il devenu le punching ball où n'importe quel quidam frustré peut taper dessus sans l'effet boomerang? A Réveil FM International, la simplicité dans la persévérance est notre leitmotiv de la vie. Notre zénitude provient, de part nos engagements dans les organismes de la défense des journalistes et de la liberté d'expression, c'est dans nos convictions de ne pas s'attaquer aux "confrères". Défendant le pluralisme médiatique, Réveil FM International ne se considère en concurrence avec aucun média, petit ou grand. Est-ce que c'est une faiblesse ? Pas du tout car à  Réveil FM International rien ne nous impressionne et nous ne sommes pas des complexés. En bon chien de garde et roquet nous savons aussi mordre les mollets quand il le faut ! Nous respectons chaque média par rapport à  sa ligne éditoriale. Nous tenons à  la pluralité d'opinion qui est plus que nécessaire pour la liberté d'expression. Il nous arrive souvent de garder silence parce que la vérité est toujours têtue et le temps parfois aillé. Mais lorsqu'on se fait attaquer injustement par un "Confrère", comment agir ? quelle attitude avoir ? Faut-il se taire au risque de se faire avoir ?

Baudoin Amba Wetshi, l'accusateur de Réveil FM International

Notre article du jeudi 9 avril 2009: Le Général Mbunza Mabe est décédé en Afrique du sud ! Ignorant que notre frère est médecin en Afrique du Sud et que l'information nous l'avions de source plus que sà»re, après confirmation d'autres sources, l'information avait fait sorti du bois, Lambert Ngoyi de Congonet radio qui alors nous avait traité de tous les noms d'oiseaux, on peut encore lire sur le net sous le titre: " Freddy Mulongo, coupagiste et collabo " Cet journaliste rate qu'est Freddy Mulongo (actuellment etudiant a Paris) avait voulu faire croire que Lambert Ngoi était inconnu au Japon et qu'il utilisait un pseudonyme. Ce coupagiste kinois, Freddy Mulongo, exile economique volontaire a Paris, ne travaille-t-il pas en realite pour Kanambe ? La question mérite d`être posée en ce moment ou la diaspora est fortement infiltree par la peste des collabos au service du tutsi-rwandais. Rappelons que Ngbanda (le patron de Freddy Mulongo) avait déjà  négocié avec les kabilistes et avait sollicite son retour a Kinshasa. Ngbanda s'est rallie au CNDP du génocidaire Nkunda dans l'espoir de se voir attribuer une place parmi les postes qui seront bientà´t donnes au gouvernement et ailleurs par Kanambe au CNDP. Ngbanda avait tente de nier les faits mais RFI est venu a nouveau confirmer le partenariat NGbanda-Nkunda. Freddy Mulongo, coupagiste au Congo pourrait etre aussi en mission pour le compte des kabilistes pour se rapprocher des figures emblématiques de l'opposition extérieure et glaner des renseignements tout en prétendant "faire connaitre" au public les grands de la diaspora congolaise. VIGILANCE !!!

Que des balivernes, des grossières mensonges sans tête ni queue. Si à  45 ans on est encore étudiant, c'est que quelque part on a raté sa vie. La vie active, les cotisations sociales pour la retraite n'attendent pas. Sorbonnard, après des brillantes études à  Paris nous avions la ferme décision de rentrer au Congo pour implanter Réveil FM et encourager les radios communautaires, nous n'avions que 32 ans lorsque notre rêve par la grà¢ce de Dieu s'est concrétisé. Nous n'avons jamais travaillé pour quelqu'un, nous n'avons jamais été membre d'aucun gouvernement ni d'un service public. Nous assumons notre indépendance Si on est indépendant on assume jusqu'au bout !

Il s'avère que pour notre regretté Général Mbuza Mabé, contre espèces sonnantes et trébuchantes du régime de kinshasa, la famille a été convaincu de ne pas faire du bruit sur le décès et ce n'est que deux semaines plus tard que le deuil a été annoncé.

La vraie différence entre la Belgique et la France est que l'une est une monarchie et l'autre une république. Lorsqu'on vit la démocratie dans une monarchie la vit-on comme dans une République ?

Nous sommes un des rares sites qui n'affichent pas ses coordonnées, alors que nous nous préparionse d' aller tranquillement à  notre culte dominical, il est 10h40, dimanche 16 décembre 2013, lorsque notre téléphone sonne c'est Beaudoin Amba Wetshi au bout de fil : "Freddy je t'appelle puisque dans ton dernier article , il y a une partie qui est pour congoindépendant" Je lui explique que je ne suis pas à  Paris et que je vais vérifier puisque c'est Nicole Thompson mon assistance qui a mis en ligne.

A 10h52, Nous nous permettons d'envoyer un mail: Freddy Mulongo à  Wetshi Amba

à  Wetshi

Cher Amba Wetshi,

Je te présente mes excuses car je fais très attention à  cela . J'ai bien demandé à  Nicole qui m'assiste de la seconde partie en gras avec ta signature en bas. Je suis hors de Paris et je viens à  peine de voir ton mail je corrige moi même. Merci

Pour ceux qui ont lu notre article il y a une différence entre notre partie et la partie congoindépendant en italique avec la signature de B.A.W. Nous ne l'aurions pas fait nous nous en voudrons. Peut-on vraiment parler de plagiat lorsqu'on a été cité dans un texte ? http://reveil-fm.com/index.php/2013/12/14/4265-sommet-de-l-elysee-m-zee-pierre-victor-mpoyo-a-joseph-kabila-bientot-je-vais-rejoindre-mon-ami-mandela-je-n-ai-pas-besoin-des-tortionnaires

Bien élevé, nous téléphonons Amba Wetshi au numéro qu'il nous avait appelé: 00 32492100505. Baudoin Wetshi nous dit qu'il est dans le métro, il n'est pas chez lui et qu'il fera une mise au point. Le caractéristique du numérique, c'est la rapidité avec lequel on peut agir. La presse numérique n'est pas la presse papier où il faut la correction pose problème. Sauf que nous constatons qu'il a laissé son fameux texte accusatoire toute la journée du dimanche et de lundi 17 décembre. Sans même avoir l'habilité et l`honnêteté intellectuelle de dire à  ses internautes qu'il nous avait parlé et que nous avions pris la peine de tout vérifier et même de le rappeler puisqu'il nous avait appelé en premier.

Nous avons compris sa démarche volontaire de nous clouer au pilori, nous accuser faussement. Le cœ“ur du Kengoïste Wetshi à  ses raisons que la raison ne connait pas.

Nous ne pensons pas que les autres compatriotes de la Belgique: Cheick Fita, Jean Pierre Mbelu ou autres auraient agi de la sorte. Y-a-t-il une main blanche ou noire derrière l'attitude versatile de Baudoin Amba Wetshi ? S'il y a une coterie pour nous abattre, qu'il sache que nous nous défendrons!

Nous regrettons le comportement bipolaire de Baudoin Amba Wetshi que nous respections. Nous n'avons pas travailler avec le régime Mobutu comme lui, néanmoins nous avions de l'estime pour son travail. Notre indépendance d'esprit nous la cultivons au jour le jour, nous affinons nos convictions sans relà¢che. Maintenant si Baudoin Amba Wetshi voulait se faire de la publicité contre Réveil FM International, c'est fait.

Faut-il nous entre-tuer en nous ? Certes, nos engagements, intérêts, visions et parcours sont différents. Quel est le mobile qui pousse Baudoin Amba Wetshi à  abattre Réveil FM International ? Nous ne sommes pas de la même génération, à  Réveil FM International nous sommes dans un journalisme d'engagement et congoindépendant dans l'oppositionnel. A chacun son chemin et son destin.

Avec plus de 5126 articles à  notre compteur, il arrive de retrouver nos articles dans d'autres sites, nous n'avons pas ni le temps ni la possibilité de tous les poursuivre. Nous gardons notre zénitude puisque notre conscience est parfaitement tranquille.

Partager sur : Partager