Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Neuf "Barbourzes liquidationistes" du régime de Kinshasa pour assassiner le prophète Paul Joseph Mukungubila en Afrique du Sud

Le 26 janvier 2014, cela fera treize ans que Joseph Kabila a été catapulté à  la tête de la République démocratique du Congo par la mafia internationale. Par cynisme et objectif d'un pillage organisé des ressources du Congo, on a donné à  un adolescent chauffard une bolide ferrari. Ancien taximan, l'adolescent a commencé à  faire du rallye sur des routes cahoteuses avec la ferrari. Depuis qu'il règne par défi sans légitimité et toute illégalité, le "Raïs", "l'incapacitaire de Kingakati" a instauré en République démocratique du Congo le règne de la terreur. Exécutions extrajudiciaires, arrestations arbitraires, procès fantaisistes, détentions illégales deviennent un modus operandi pour installer la peur panique dans les esprits. Objectif : consolider un pouvoir aux abois. Mais le "Raïs" n'agit pas seul, il a ses cà´tés des dinosaures Mobutistes ventripotents qui sont devenus des Mammouths Joséphistes. Repus, des opportunistes, situationnistes, confusionnistes, arrivistes et parvenus se sont alliés pour mieux dépecer le Congo et dirigent le pays comme si c'était leur ligablo!.

Dans un pays normal on n'agit jamais dans la précipitation. Pour être intervenu sur les antennes de RFI pour dénoncer le massacre de ses fidèles, il est officiellement catalogué comme coupable. Dans un pays normal on laisse la justice faire son travail. C'est à  elle de dire qui est coupable, qui est victime...Mais pas une justice inféodée, encartée et embrigadée comme celle qui soutient le régime dictatorial d'alias Joseph Kabila. Si le prophète Paul Joseph Mukungubila qui est accusé de tous les maux était coupable de la tentative du faux coup d'Etat du 30 décembre dernier. C'est à  la justice de le déterminer et non pas des vuvuzélateurs et coupagistes à  la solde du régime. Il y a eu carnage de 103 congolais à  Kinshasa, la capitale et 68 autres dans à  Lubumbashi dans le Katanga le 30 décembre dernier. On incrimine jamais quelqu'un sans des preuves probantes. Sans prendre partie, rien jusqu'à  présent ne prouve que ce sont les partisans. Ce n'est pas parce que quelques jeunes ont portés des T-shirt à  l`effigie du prophète Jean-Paul Mukungubila est coupable ! Ce n'est pas non plus parce que des jeunes ont scandé son nom qu'il est coupable ! Dissoudre une église, procéder aux arrestations arbitraires des fidèles, taxer le prophète Paul Joseph Mukungubila d'illuminé comme les coloniaux esclavagistes avaient qualifié Tata Simon Kimbangu qui tentait de conscientiser son peuple, c'est du déjà  vu et cela n'impressionne personne. Aller jusqu'à  procéder aux arrestations inopportunes et intempestives de membres de famille de Mukungubila dans le Kabalo au Katanga, c'est de la folie meurtrière qu'enclenche le régime dictatorial. Dire que des criminels de guerre comme Laurent Nkundabatwaré, Jules Mutebusi, Bosco Ntangana, Steve Matenga n'ont jamais répondu de leurs crimes contre l'humanité...Il faut une justice indépendante, neutre et impartiale pour juger ce qui s'est réellement passé à  Kinshasa et Lubumbashi le 30 décembre 2013.


Arrestation Brutale de 64 disciples de... par VoiceOfCongo

Quand l`injustice devient loi, la résistance est un devoir ! Ce ne sont pas des imposteurs et usurpateurs qui doivent décider qui doit parler de la politique ou non au Congo ! Tout Congolais a le droit et devoir de veiller sur bon fonctionnement du pays. Les illuminés sont tous ces ventripotents qui ont pris les institutions républicaines en otage. Au fait, Joseph Kabila est otage de tous les apparatchiks et barons de son régime sanguinaire. Ils ont besoin de lui comme lui a besoin d'eux. Le régime de Kinshasa a envoyé neuf barbourzes liquidationistes pour assassiner le prophète Paul Joseph Mukungubila, est-ce que c'est une solution ? La meilleure solution serait que la justice sécurise tout le monde y compris le prophète Paul Joseph Mukungibila qui est présumé innocent. Ce n'est pas aux Vuvuzélateurs et politicailleurs de faire la loi. Surtout avec pas avec des institutions illégitimes sans crédibilité. Joseph Kabila arrivera-t-il à  assassiner tous ceux qui réfutent son régime ?

A force de croire qu'en zigouillant tout le monde, on se perd dans cette folie meurtrière. d'un régime honni et aux abois.

Partager sur : Partager