Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Ne jamais trahir le Congo: Le 16 janvier 2001, c'est Louis Michel qui annonça la mort de M'zée Laurent-Désiré kabila !

Le 16 janvier 2001, c'est Louis Michel "Big Loulou" alors ministre Belge des Affaires étrangères qui annonça en grande pompe à  RFI l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Ne pouvait-il pas attendre que les autorités congolaises fassent cette dure et lourde annonce ? Sans doute par paternalisme, par relent colonial et esclavagiste, Louis Michel a assumé sa responsabilité devant l'histoire. A l'époque, il n'y avait pas encore des réseaux sociaux et l'internet n'était pas aussi accessible pour un grand nombre. Pourquoi Louis Michel s'était-il autorisé ce qu'aucun responsable politique étranger n'a pu faire ?

En ayant contribué au catapultage de Joseph Kabila à  la tête du Congo, Louis Michel a contribué à  affaiblir ce dernier. Ce sont les Congolais eux-mêmes qui doivent sauvegarder la souveraineté de leur pays.

Joseph Kabila et sa baronnie féodale des dinosaures Mobutistes et Mammouths Joséphistes ont pris en otage toutes les institutions. Et le Congo patauge à  la dernière place dans le classement du développement humain.

Partager sur : Partager